Croissance : le FMI maintient ses prévisions pour l’Algérie

Christine Lagarde, directrice du FMI. D. R.

Le Fonds monétaire international (FMI) a maintenu lundi ses projections de croissance pour l’Algérie en 2016 et 2017 tout en tablant dans ses prévisions actualisées sur les perspectives économiques mondiales sur une accélération de la croissance de l’économie nationale en 2021. L’institution de Bretton Woods indique que le produit intérieur brut (PIB) de l’Algérie a enregistré une croissance de 3,6% en 2016, soit la même hausse anticipée dans son rapport d’octobre dernier.

Le FMI a également laissé inchangées ses projections de croissance pour 2017 à 2,9% et anticipe une reprise à partir de 2021 à 3,4%. Le FMI a également maintenu ses prévisions pour l’inflation en Algérie en 2016 à 5,9%, contre 4,4% en 2015, et à 4,8% en 2017. Le solde du compte courant a représenté -15,1% du PIB en 2016 et devrait baisser à -13,7% du PIB en 2017 et maintenir la même tendance baissière jusqu’à 2021 à -6,3%. Par ailleurs, le FMI a maintenu ses prévisions de croissance mondiale en 2017 et 2018 à respectivement 3,4% et 3,6%. «Les estimations et les projections de la croissance globale pour 2016-2018 restent inchangées par rapport à l’édition 2016», relève le fonds. Les perspectives des pays avancés se sont améliorées pour 2017-2018 du fait d’un léger affermissement de l’activité au deuxième semestre de 2016 et de la relance budgétaire qui est prévue aux Etats-Unis.

En revanche, les perspectives de croissance se sont détériorées légèrement pour les pays émergents et les pays en développement où les conditions financières se sont durcies de manière générale. Les perspectives de croissance à court terme ont été révisées à la hausse pour la Chine en raison de la relance attendue, mais ont été révisées à la baisse pour un certain nombre d’autres grands pays, notamment l’Inde, le Brésil et le Mexique, selon les mêmes chiffres actualisés du FMI.

R. E.

Comment (3)

    Anonymous
    22 avril 2017 - 12 h 59 min

    Croissance : le FMI maintient
    Croissance : le FMI maintient ses prévisions pour l’Algérie

    Apparence, oh combien rassurante, mais….. trompeuse
    Une main d’acier dans un gant de velour, pour cette dame dure dans l’octroi des crédits de …..salut

    L’Algérie, et son peuple sont pris en otages, et sont entre le marteau du F.M.I, avec ses recettes libérales
    D’austérité sévère, et rigoureuse dans les dépenses de l’état avec lesquelles le peuple en payera le prix fort
    (renchérissement des produits de première nécessité pour les pauvres et paisibles citoyens)
    Et l’enclume des dirigeants, et responsables politiques, économiques, financiers, fiscales, commerciales
    Et douaniers incompétents, insouciants, dépensiers, et gaspilleurs qui vont mené l’Algérie tout droit vers
    La banqueroute, et la faillite dans quelques années très proches, si ce n’est, au plutot, dans quelques mois,

    Seules des réformes, et des restructurations économiques, et financières profondes et radicales
    Pourront sauver l’Algérie de sa crise structurelle de déséquilibres macroéconomiques
    Avec manques de diversifications, et de nouvelles ressources en dehors du pétrole (98,5% de nos recettes)

    L’Egypte (20 milliards de dollar de réserve), à l’économie en crise grave, à la limite de l’asphyxie financière
    Et le Maroc (23 milliards de dollar de réserves) avec une économie qui commence
    A donner des signes de faiblesses (baisse des revenues du tourisme, mauvaise récolte agricole,etc,…..)
    Ont déjà commencé à dévaluer fortement leurs monnaies, pour pouvoir béneficIer de nouveaux crédits du F.M.I




    0



    0
    Yougharithen
    17 janvier 2017 - 0 h 27 min

    le FMI ? Jamais croire les
    le FMI ? Jamais croire les banksters !




    0



    0
    FMI = voleur
    16 janvier 2017 - 22 h 00 min

    QUE L’ARNAQUE DU FMI S
    QUE L’ARNAQUE DU FMI S’ELOIGNE DE L’ALGERIE !!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.