Intempéries : déclenchement d’un plan national d’intervention

L'ensemble des moyens de l'Etat ont été mobilisés. New Press

Un plan national d’intervention spécial intempéries a été déclenché par les autorités publiques dès l’entrée en vigueur du premier Bulletin météorologique spécial (BMS), avec pour priorité la réouverture des axes routiers coupés par la neige, indique, mardi, le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales dans un communiqué. Ce plan, conduit par une cellule de crise mise en place au siège du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, a permis «l’enclenchement des mesures préventive et les dispositifs d’alerte dans toutes les wilayas concernées», avec comme consigne particulière la priorité à accorder à la réouverture des routes des régions montagneuses, ainsi que les autres axes routiers et autoroutiers, a-t-on précisé de même source.

L’ensemble des services de sécurité ainsi que ceux de la Protection civile ont été mobilisés à cet effet pour «apporter leur assistance aux citoyens à travers l’ensemble des localités touchées, notamment celles ayant connu de fortes chutes de neige», note le communiqué. Les walis ont été également chargés de «superviser l’activité opérationnelle pour assurer la diligence dans les interventions et assurer l’approvisionnement régulier des populations des localités éloignées en produits énergétiques et en produits alimentaires».

Le ministère a relevé, dans ce contexte, la «forte participation» des éléments de l’Armée nationale populaire qui «ont apporté leur appui au plan d’intervention et mobilisé les moyens adaptés pour la participation aux travaux de la réouverture des voies fermées à la circulation». S’agissant des actions de secourisme et de prise en charge des citoyens affectés, les services de la Protection civile et de la santé «ont été totalement mobilisés et assurent l’assistance des personnes en difficulté et la prise en charge médicale des personnes évacuées de manière permanente et diligente».

«L’ensemble du dispositif est coordonné au niveau central avec un suivi ponctuel et permanent, et tous les moyens sont déployés au fur et à mesure qu’un besoin se fait sentir, aussi bien pour la réouverture des axes routiers à la circulation que pour l’approvisionnement en produits énergétiques et alimentaires», souligne le ministère. Tout en signalant qu’«aucune perte en vies humaines n’est à déplorer», le ministère, et compte tenu de la poursuite des intempéries, a appelé les citoyens à «faire preuve de vigilance et ne pas hésiter à faire appel aux services publics les plus proches».

Les citoyens peuvent également contacter le centre d’appel du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales «11-00», celui de la Sûreté nationale «15-48», de la Gendarmerie nationale «10-55» ou de la Protection civile «14». Les intempéries enregistrées durant la période du 15 au 17 janvier ont été caractérisées par de fortes précipitations pluviales et des chutes de neige, ayant concerné, de manière particulière, les wilayas du centre et de l’est. Une perturbation de la circulation a été observée sur différents axes routiers, en raison de la fermeture momentanée de certains chemins et voies autoroutières.

R. N. 

Comment (5)

    Oueldechaan
    18 janvier 2017 - 23 h 49 min

    Plus de 50 ans après l
    Plus de 50 ans après l indépendance des dizaines de villes et villages (exemple de Seraidi, etc etc) n ont pas encore de gaz de ville. Des millions d Algériens grelottent de froid. Combien d habitants auraient pu en bénéficier, avec par exemple le coût de la mégalomanie de la mosquée d Alger? Avec l argent blanchi dans les paradis fiscaux? Avec l argent détourné et vole de Sonatrach? des impôts non recouvres? des crédits non payés?
    Tout le reste est du bouillon pour les morts.

    Oueldechaab




    0



    0
    CHIBL
    18 janvier 2017 - 15 h 05 min

    iL y a quelques années un
    iL y a quelques années un appel d’offre est sorti portant sur acquisition de chasses neige pour les wilaya d’ADRAR,El OUED…etc.enfin que pour les wilayates du sud.nous avions bien rigolé jusqu’à ce qu’ un monsieur du ministère de l’intérieur nous donne l’explication. les dits chasses neige servent aussi a l’ouverture des routes du sud après le passage d’un vent de sable.ceci pour l’anecdote. un grand bravo a la protection civile,le personnel de la santé,Sonelgaz et a l’ANP et bien-sure au citoyen qui n’hésite pas a faire sortir son tracteur,camion ou retrochargeur.APRES LA PLUIE LE BEAU TEMPS.




    0



    0
    Anonymous
    18 janvier 2017 - 7 h 12 min

    J’ai l’habitude de critiquer
    J’ai l’habitude de critiquer les lacunes de notre gouvernement, là je ne peux qu’applaudir cette initiative pour aider les régions enneigées et leurs populations. Bravo




    0



    0
    DZDZ
    18 janvier 2017 - 6 h 53 min

    Les déneigeuses + pneus d

    Les déneigeuses + pneus d’hivers. C’est la solution




    0



    0
      Anonymous
      18 janvier 2017 - 9 h 04 min

      Le Quebec (avec le Canada )
      Le Quebec (avec le Canada ) et les pays scandinaces sont champions du monde pour la gestion de la neige, sans compter les pelles hyper légères en aluminium qui sert a enlever la neige devant les immeubles et les maisons que les habitants peuvent faire eux mêmes pour les trottoirs. Sans compter que la neige peut être récupérée pour l’usage de l’eau




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.