Bakhti Belaib quitte le gouvernement pour des raisons de santé

Bakhti Belaib. New Press

Le ministre du Commerce quitte le gouvernement. Son département sera géré par le ministre de l’Habitat, Abdelmadjid Tebboune, en attendant la désignation d’un nouveau ministre ou un prochain remaniement ministériel. Bakhti Belaib souffre d’une maladie qui l’empêche de poursuivre sa mission convenablement. Il est apparu fatigué et amaigri des suites des traitements lourds qu’il subit. Il avait dû s’absenter plusieurs mois avant de regagner le ministère dont il la charge depuis juillet 2015, en remplacement d’Amara Benyounès.

Bakhti Belaib avait dénoncé, en septembre dernier, des pratiques maffieuses de certains «gros bonnets» de l’importation qui, selon lui, vont jusqu’à menacer des cadres de son département qui refusent de fermer les yeux sur leurs infractions à la réglementation. Le ministre du Commerce, qui s’était exprimé en marge d’une rencontre avec l’Association de défense des droits des consommateurs, avait cité le cas édifiant d’un importateur qui a ramené des pièces usagées à la place de produits alimentaires. «Pour faire sortir sa marchandise, il a usé de ses bras longs au niveau des Douanes, de la DGSN et d’autres organes de sécurité», avait-il confié aux journalistes, en précisant que cet importateur, dont il n’avait pas révélé le nom, avait juré auparavant qu’il allait faire sortir sa marchandise malgré eux. «Il y a trop de trafic dans l’importation», avait-il dénoncé, assurant qu’il ne ménagerait aucun effort pour y faire face et assainir le commerce extérieur.

Bakhti Belaib n’en était pas à son premier coup de gueule. Il avait eu, quelques mois auparavant, à révéler l’ampleur de la surfacturation dans l’importation en la quantifiant à plus de 20 milliards de dollars par an.

K. B.

Comment (39)

    Anonymous
    14 février 2017 - 21 h 13 min

    الله يرحمه و الله يغفر له

    الله يرحمه و الله يغفر له

    ربي يصبر و يخلف لعائلته و اءقاربه

    من المؤمنين رجال صدقوا ما عهدوا الله عليه فمنهم من قضى نحبه و منهم من ينتظر و ما بدلوا تبديلا

    صدق الله العظيم

    Nacer Merad
    27 janvier 2017 - 7 h 41 min

    اللهم أغفر له، وارفع درجته في
    اللهم أغفر له، وارفع درجته في المهدين، واخلفه في عقبه في الغابرين، واغفر لنا وله يا ربّ العالمين، وافسح له في قبره ونوّر له فيه. ( إن لله ما أخذ وله ما أعطى وكلّ شيء عنده

    Raselkhit
    20 janvier 2017 - 8 h 36 min

    Tout le monde parle de
    Tout le monde parle de maladie ,mais personne ne nous dit de quelle maladie s’agit-il ? Est-ce une maladie excessivement grave ou doit-on s’attendre à une rémission ?? Dans quel hopital est-il soigné ? Toujours cette propension à escamoter la vérité à demi vérité

      Moi
      26 janvier 2017 - 23 h 30 min

      Vous avez votre raiponce …
      Vous avez votre raiponce …

    pegasse
    19 janvier 2017 - 19 h 20 min

    Sachant pertinamment que sa
    Sachant pertinamment que sa maladie lui aurait fait faillir a sa mission,il decide de renoncer,chapeau bas monsieur le MINISTRE,vous n’en êtes que plus grandit,dieu que c’est beau que de reconnaître ses limites et s’en aller sereinement avec dignité et surtout en paix avec sa conscience!,contrairement â d’autres qui s’agrippent au pouvoir alors que l’aulne de leur vie leur dicte en toute sagesse de laisser la place car tout a une limite,se moquant de la loi naturelle de l’existance et surtout de la loi de dieu, ils persistent et defient allah oui allah et le peuple que pour satisfaire leurs egos insatiables,dieu que l’humain peut être vil et pleutre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.