Quand les médias occidentaux encensent Obama et maquillent son bilan désastreux

Obama sort avec un bilan médiocre. D. R.

A défaut d’informations objectives sur le vrai bilan de Barack Obama durant ses huit années de pouvoir, les médias occidentaux se sont réfugiés dans une profusion d’opinions, éloignées des faits réels, tendant à encenser le président américain sortant, avec l’espoir que cela suffirait à dévaloriser l’investiture de Donald Trump à la tête des Etats-Unis. Pour leur part, les Américains ont dit ce qu’ils pensaient de ce qu’a fait Obama pendant deux mandats en infligeant à son parti une défaite à l’élection présidentielle, malgré le battage médiatique, à la limite de l’hystérie, en faveur d’Hillary Clinton. Obama a laissé son pays dans une telle situation de désastre que Trump n’a eu aucune difficulté à convaincre du bien-fondé de son slogan annoncé lors de sa campagne électorale : l’Amérique d’abord !

La «bonne image» que les médias occidentaux veulent donner d’Obama ne peut effacer les faits têtus et occulter la réalité de son bilan médiocre traduit dans des chiffres, éloquents en eux-mêmes, notamment celui de 90 millions qui représente le nombre d’habitants des Etats-Unis touchés par la pauvreté, dont plus de la moitié peuvent être qualifiés d’extrêmement pauvres (en fait, près de 48 millions), qui n’ont pas de quoi manger et ne vivent que grâce aux «banques alimentaires» reconnaissables aux chaînes interminables qui s’allongent devant leurs portes.

Trump lui-même a reconnu que s’il n’y avait pas eu autant de gens malheureux aux Etats-Unis, il n’aurait pas été élu. Il a donné le vrai chiffre du chômage qui est de 20% au lieu des 5% trafiqués par des statisticiens aux ordres. Barack Obama a fait grimper le nombre de pauvres et de chômeurs dans son pays. La classe moyenne n’a pas été épargnée et a alimenté la masse des sans domicile fixe expulsés du logement pour cause de non remboursement des prêts qui leur ont servi à l’acquérir et des laissés-pour-compte, précarisés, qui vivent de petits boulots.

Sous sa présidence, le désordre créé par le système financier américain sauvage s’est propagé un peu partout dans le monde. Au plan extérieur, alors qu’il est Prix Nobel de la paix, il y a eu multiplication des ingérences des Etats-Unis dans les affaires des autres pays, non seulement dans ce qui est considéré comme leur arrière-cour, l’Amérique latine, mais également très loin de leurs frontières, en Afrique du Nord (Libye) et au Moyen-Orient (Syrie, Irak, Yémen), tournant le dos à toutes les possibilités de paix. Son attitude hostile envers les autres puissances (Chine et Russie) et le véritable climat de guerre créé en particulier contre la Russie ont failli mener le monde vers sa destruction.

Connu pour son alignement indéfectible sur Israël, les deux gestes qu’il a eus envers les Palestiniens (pas de véto au Conseil de sécurité pour une résolution condamnant l’entité sioniste et l’aide d’urgence de 221 millions de dollars à l’Autorité palestinienne) ne peuvent s’expliquer que par le dépit créé par la défection du soutien du lobby sioniste à la candidate du parti démocrate, Hillary Clinton, à l’élection présidentielle remportée par Trump.

Qu’y a-t-il encore à ajouter au bilan d’Obama ? Les centres de torture secrets à travers le monde, dont il ne pouvait ignorer l’existence ; le bagne de Guantanamo qu’il n’a pas fermé, alors qu’il avait promis de le faire ; les scandales des écoutes CIA-NSA qui ont concerné les dirigeants politiques européens révélés par le lanceur d’alerte Snowden ; WikiLeaks et tellement d’autres choses. C’est cela la réalité de la situation que laisse Obama à Trump.

Houari Achouri

Comment (19)

    Bahia
    6 février 2017 - 17 h 43 min

    Pourquoi est-ce que les
    Pourquoi est-ce que les Arabes, la majorité, s’attendent toujours à ce qu’un président américain règle leurs problèmes? Un Américain, blanc, noir, jaune ou peau rouge est un Américain avant tout et c’est l’intérêt de son pays qui prime. En plus ne vous attendez pas à ce qu’il vous aide pour rien. Si vous voulez de laide ou une certaine protection, il faut payer en espèces ou en nature. Alors que les Arabes cessent de pleurnicher et de travailler dur pur faire sortir leur pays du pétrin. Tous les pays arabes se valent, royaumes ou républiques, et ils sont tous aussi corrompus. En ce qui concerne la démocratie ou les droits de l’homme, il faudra revoir ces points dans tous les pays du monde. Alors Obama ou Trump et leurs actions ou leurs dires, c’est du pareil au même avec un autre vocabulaire.




    0



    0
    Free Will
    27 janvier 2017 - 5 h 01 min

    Obama a ete trop ambitieux,
    Obama a ete trop ambitieux, au point ou sa vraie ideologie, qu’il partage avec Hilary, s’est etale’e sur la voie publique, c.a.d. Le Socialisme. Trump, il faut le dire a ete’ elu par les Democrates, c.a.d. le Parti, en exposant leur nature de corrompus jusqu’a la moelle. En ce qui concerne, le systeme financier desastreux, il y a bien lieu de rappeler, que lors de sa candidature 2008, il n’avaitni de nom, ni d’experience, ni d’argent. Puis, il se rend a New York et rencontre une equipe de quelques (3 exactement) CEO de banques, qui avaient foutu la zizanie a travers le monde, qui l’ont convaincu de foutre sur le dos du tresor public, la dette de ces banques et assurances, c.a.d. leurs risques en masses, c.a.d. en Trillions de Dollars – que l’Americain Lambda, ne cesse payer encore.




    0



    0
    Anonymous
    26 janvier 2017 - 22 h 20 min

    Tous les présidents
    Tous les présidents américains sont pro-sionistes, Trump ne fait pas exception à la règle et j’ajouterai qu’ils n’ont d’autre choix que de se plier à leurs maîtres. Contrarier leurs maîtres pourrait avoir des conséquences graves sur leur mandat de président, vous avez entendu Obama faire l’éloge de Shimon Peres à sa mort , comparant un tueur à Mandela ,on aura tout entendu dans ce monde .




    0



    0
    Chlfimarikani
    26 janvier 2017 - 15 h 01 min

    Obama un petit avocat
    Obama un petit avocat ambitieux et opportunité…ni plus ni moins. Il lui manquait une formation sérieuse en économie et finances internationales pour mener à bien sa tache de Président. Il a été recruté et manipulé par un groupe de politiciens. Lobbyistes, et financiers pour faire croire aux principes de justice du Parti Démocratique comme ils voulaient le faire avec la première femme américaine Présidente des USA Madame Clinton. L économie américaine a été négligé durant ses deux mandats. Il y a eu plus de pauvreté surtout chez les minorités et les personnes âgées. Alors que les financiers ont triple leurs profits et contrôle. Malheureusement ce n n’était pas un homme avec un fort caractère comme le nouveau président Donald Trump et qui sait dire comme lui au style algérien…Ana moulaha…fhemtou oula ma fhemtouch… !!!Certains politicien et hommes d affaires américains pensent qu’il a rendu un mauvais service a la communauté de race noire a travers le monde….




    0



    0
    Algérien
    26 janvier 2017 - 10 h 59 min

    Yes we can …. lol

    Yes we can …. lol
    Jamais vu un président aussi blanc que Barak Obama…




    0



    0
    karimdz
    25 janvier 2017 - 20 h 18 min

    obama n a jamais été qu’un
    obama n a jamais été qu’un bush bis : un sioniste menteur et criminel.




    0



    0
    La Cigale
    25 janvier 2017 - 20 h 09 min

    Tous les prisidents yankees
    Tous les prisidents yankees sont des criminels genocidaires notoires sans exception .
    Je mettrai à par le président John Fitzgerald Kennedy assassiné le 22 novembre 1963 à Dallas.Et aussi le président Jimmy Carter
    39e président des États-Unis du
    20 janvier 1977 – 20 janvier 1981.
    Mis à par ces deux là les autres sont tous des criminels en puissance contre l’humanité.




    0



    0
    amitou
    25 janvier 2017 - 19 h 35 min

    Ils auraient du lui octroyer
    Ils auraient du lui octroyer le prix nobel du desastre de la terreur dans le monde.Qu a t il fait..???il a encourager le terrorisme islamique,a aider a construire Daech,a fourni des armes aux terroristes,a donne carte blanche a ses services secrets pour entrainer les meneurs du terrorisme ,a voulu poser des mines a la gestion de Trump et son rapprochement avec la Russie….un pauvre esclaves des lobbies americains.




    0



    0
    Adam
    25 janvier 2017 - 19 h 13 min

    D’ ou vous viennent ces infos
    D’ ou vous viennent ces infos? ce que vous dites est completment faux. Obama a commence son mandat avec une crise economique qui n;etait egale que par la grande depression de 1930. C’etait une situation extremememt difficile, Le taux de chomage etait de 10.3% et le pays perdait 800000 boulots par moi. Il a completement redresse la barre creant 13 millions d’emplois et a diminue le taux de chomage jusqu’a 4.7%. Tous ses detracteurs et le peuple americain reconnaissent ces faits. Neanmoins, Trump a conduit une campagne intelligente promettant de ramer de bons boulots et est parti chasser dans le territoire des democrates en guarantissant un plus grand nombre de boulots et de supprimer les accords passes avec d’autres pays. Hillary a perdu parce que’elle n’est pas aimee non pas pour des raisons politiques.




    0



    0
    Madou
    25 janvier 2017 - 19 h 00 min

    Vous avez une appréciation
    Vous avez une appréciation trop subjective et partisane du Président Obama.
    Vous lui avez collé des tords commis par son prédécesseur et vous avez omis toutes les actions positives menées au bénéfice du peuple américain et de l’humanité.Les tords de Busch que vous attribuez à Obama:
    « La classe moyenne n’a pas été épargnée et a alimenté la masse des sans domicile fixe expulsés du logement pour cause de non remboursement des prêts qui leur ont servi à l’acquérir et des laissés-pour-compte, précarisés, qui vivent de petits boulots ».
    « il y a eu multiplication des ingérences des Etats-Unis dans les affaires des autres pays, non seulement dans ce qui est considéré comme leur arrière-cour, l’Amérique latine, mais également très loin de leurs frontières, en Afrique du Nord (Libye) et au Moyen-Orient (Syrie, Irak, Yémen), tournant le dos à toutes les possibilités de paix »
     » Les centres de torture secrets à travers le monde, dont il ne pouvait ignorer l’existence ; le bagne de Guantanamo  »

    Est ce que vous le faites par ignorance ou par haine à ce président »noir de service »

    Quant aux grands résultats obtenus par le Président OBAMA, et ce malgré l’opposition acharnée du congrés américain pro sioniste, il y a lieu de citer;
    – Le problème nucléaire iranien sans effusion de sang.
    – Les relations avec Cuba
    – La COP 21
    – L’Obama-care
    – Le chaumage
    – La sérénité dans les relations internationale

    Je peux poursuivre ce listing.

    Espérons que Trump fasse mieux.




    0



    0
    Robbama
    25 janvier 2017 - 18 h 57 min

    M. Obama a fait beaucoup d
    M. Obama a fait beaucoup d’erreurs qui vont lui permettre de mieux rebondir quinquagénaire qu’il est, M. Trump lui, va faire très peu de fautes, mais des fautes très denses, un peu comme celles commises par un certain Renaud de Châtillon




    0



    0
    Abbar
    25 janvier 2017 - 18 h 33 min

    Sur son bilan, son peuple n’a
    Sur son bilan, son peuple n’a pas de quoi être satisfait, car il n’a remarqué aucune amélioration dans sa condition de vie. Deux mandats passés à soigner son look, et à essayer de donner une image d’une Amérique prospère, alors que sa réalité est plus que choquante. Durant ses deux mandats, la criminalité a explosé, le racisme s’est accentué envers les afro-américains comme il l’a jamais été, et le chômage n’a été maitrisé. En somme, pas de quoi être fier pour ses sujets.




    0



    0
    anonyme
    25 janvier 2017 - 18 h 28 min

    bilan « desastreux  » d’ Obama
    bilan « desastreux  » d’ Obama ;
    que dire alors d’autres bilans plus près de nous ?




    0



    0
    TARZAN
    25 janvier 2017 - 17 h 58 min

    C’EST UN CANDIDAT DU SYSTEME,
    C’EST UN CANDIDAT DU SYSTEME, TOUT COMME VALLS EN FRANCE; LES AFFAIRES DE FILLON ET DE MACRON SORTENT JUSTE APRES L ELIMINATION DE MONTEBOURG QUI A ETE SORTI PARTRICHERIE DU FAIT DE SES ORIGINES ALGERIENNE. ATTENTION TOUS LES MAROCAINS SONT AVEC VALLS, QUI ESPERENT QUE NAJAT BELKACEN DEVIENNE PREMIER MINISTRE




    0



    0
    AÏNI
    25 janvier 2017 - 17 h 37 min

    FEL HAQIQA, les yankees et
    FEL HAQIQA, les yankees et leurs dirigeants se valent tous; WALAKINE EL ÂÏB LEKBIR FEL ÂÂRAB ELLI ACHEDDOU KOFR WA ACHEDDOU NIFAQ ! Li annahoum laïssat ARABES bel AÂRAB, yaäni YAHOUD ! Effectivement, honnêtement, en réalité, en vérité, les dirigeants de la taïhoudite, du qatar, de la jordanie, de l’Egypte (de l’après NASSER ), du MAROC de M 6 et du mari de sa mère H 2, de tous les émirats , dits « arabes » mais qui sont plutôt des super-juifs, SONT-ILS ARABES ? NON ! JAMAIS DE LA VIE ! Ils ne sont ni ARABES, ni MUSULMANS ; Parce que les vrais MUSULMANS NE CROIENT , N’ADORENT, NE CRAIGNENT ET NE SE PROSTERNENT QUE DEVANT ALLAH DJELLA WA AÂLA , EL WAHID EL QAHHAR ! tandis que cette mauvaise graine a pour « DIEUX  » l’ occident et les pires des occidentaux : LES USA, L’ANGLETERRE, La FRANCE, c’est à dire, l’impérialo-sionisme à l’origine de l’alliance judéo-chrétienne et de la création de l « état fantôche dit israél »; POURQUOI ? Tout simplement , ce sont eux qui les ont créées ( exemple : la taïhoudite, le Koweit , la jordanie ) pour leur servir de Harkis pour la destruction de la dawla ôthmania , et qui protègent leurs fauteuils, tant qu’ils continueront à être au garde-à-vous devant une poignée de juifs-sionistes , et SUBLIME HONTE ! à accepter dans leurs pays dits « arabes » des ambassades sionistes !




    0



    0
      aroame
      26 janvier 2017 - 3 h 00 min

      BOUuuuuuuuuuuuu!
      BOUuuuuuuuuuuuu!




      0



      0
    mehdi
    25 janvier 2017 - 16 h 49 min

    ET AUSSI IL FERA PARTIE DU
    ET AUSSI IL FERA PARTIE DU DéCHET DE LHUMANITé un microbe retera justqua ca mort .




    0



    0
    hami
    25 janvier 2017 - 14 h 55 min

    Il s’est beaucoup plus
    Il s’est beaucoup plus intéressé à se débarrasser de l’étiquette de musulman que lui ont collé les ultras américains en inaugurant la guerre aux musulmans à l’aide de drônes pour plaire à l’establishment.




    0



    0
    HAOUARYA
    25 janvier 2017 - 14 h 33 min

    TRES JUSTE Y A SI HOUARI !
    TRES JUSTE Y A SI HOUARI ! Le noir de service Obama, qui avait obtenu par anticipation le prix nobel de la paix, une imposture et une invention dont seul l’occident fasciste raciste, impérialo-sioniste a le secret ! , a été le plus médiocre des « présidents  » yankees » en particulier en ce qui concerne son alignement servile au sionisme, cette tare, ce cancer de l’ HUMANITE ! En effet, ce noir de service, a été dans l’ensemble, plutôt un cheveu sur la soupe , et indigne de la moindre qualité morale, à commencer par la déception de son propre père qui l’a prénommé HUSSEINE ! Ce noir de service a été celui qui a reçu le plus de gifles du juif-sioniste natanyahu , qui l’a insulté sous les ovations-DEBOUT, du sénat enjuivé américain, dans son propre pays ! malgré son alignement total sur la politique extrêmiste de la droite juive-sioniste du criminel natanyahu ! Peut-être que Trump ne fera pas mieux en ce qui concerne la Palestine martyre et l’immense monde arabe, mais il aura l’avantage de la franchise , contrairement au fourbe noir de service et à la juive-Hillary .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.