Corruption : Transparency International dégrade l’Algérie

José Ugaz, président de Transparency International. D. R.

L’Algérie a perdu 20 places dans le classement mondial de la lutte contre la corruption, selon Transparency International (TI). Sur 176 pays, elle occupe la 108e place avec l’Egypte, la Côte d’Ivoire, l’Ethiopie et la Guyane, précise le dernier rapport de TI publié ce mercredi 25 janvier. En 2015, elle a gagné des points en figurant à la 88e place. Des points qu’elle a vite perdus, pour se classer aujourd’hui loin derrière la Tunisie (75e) et le Maroc (90e). La Mauritanie est, quant à elle, à la 142e, la Libye en guerre à la 170e place. L’Algérie est mal classée même par rapport à sa position de 2014 (100e).

Ce fort indice de corruption s’explique également par le niveau de corruption constaté dans les pays qui sont des partenaires importants de l’Algérie. Ainsi, la France, qui est le principal fournisseur européen de l’Algérie, est classée à la 23e place. La Chine, premier fournisseur de l’Algérie qui est également très fortement présent en Algérie notamment dans le secteur des travaux publics et du bâtiment, est à la peu enviable 79e place. La Turquie, pays avec lequel l’Algérie dispose de fortes relations économiques et commerciales, est à la 75e place. L’Italie, dont les sociétés sont très actives dans divers domaines en Algérie, figure à la 60e place ; l’Espagne, un autre partenaire de taille de l’Algérie, est à la 41e. Les Etats-Unis aussi, dont les compagnies pétrolières sont bien implantées en Algérie, figurent à la 18e place.

La dégradation du classement de l’Algérie est assurément liée au scandale des Panama Papers, dans lequel ont été citées des figures au pouvoir ou influentes en Algérie. Mais pas seulement. Les multiples affaires de corruption qui traînent encore devant la justice algérienne y sont pour beaucoup dans son mauvais classement. Ainsi, l’Algérie fait partie de la catégorie des pays les moins performants en matière de lutte contre la corruption. Pour Transparency International, il ne suffit pas d’apporter des corrections techniques aux lois luttant spécifiquement contre la corruption. «Ce qu’il est urgent de faire, ce sont de profondes réformes systémiques qui compensent le déséquilibre croissant du pouvoir et des richesses en habilitant les citoyens à mettre fin à l’impunité généralisée de la corruption, à demander des comptes aux puissants et à avoir véritablement leur mot à dire dans les décisions qui affectent leur vie quotidienne», lit-on dans ce rapport, dans lequel on estime que «ces réformes doivent inclure la divulgation par le biais de registres publics du nom des propriétaires d’entreprises, ainsi que des sanctions pour les facilitateurs professionnels qui se rendent complices de transferts transfrontaliers de flux d’argent obtenu de manière frauduleuse».

Globalement, «l’année 2016 a montré que, dans le monde entier, la corruption systémique et l’inégalité sociale se renforcent mutuellement, conduisant à une désillusion populaire vis-à-vis du monde politique et fournissant un terreau fertile à la montée des politiciens populistes».

Sonia Baker

Comment (17)

    TheBraiN
    26 janvier 2017 - 10 h 18 min

    Et on continue à faire
    Et on continue à faire confiance à ces organisations transnationales judéo-maçonniques dont la principale mission est de semer le chaos et la dévastation dans le monde !




    0



    0
    mehdi
    25 janvier 2017 - 22 h 03 min

    la coruption c
    la coruption c internationale le pire c les producteur de hachine téroriste voleur denfant les tue et recuper leurs organes pour les vendre au seoniste pédofile les crimes et les leche botte prostetution teroriste les volleur de bien des autres .! la coruption fait partie de tout ces fénoment ……..tout les statistique de monsonger ! la vérité et bien protégé .. par ces association corampue sino les donation son coupé eu meme ces de corampue pour destabilses toutes une nation! la preuve remarqué une nation ce porte plus au moin bien ces moveses graine ils ne son pas a laise ils fent tous pour avec laide des traitre harkas pour nous faire du males mais inchaelah en ce dabrassera de ces mécréant ce lui qui done la rachwa et ce quile la reçoie et ce qui fait la faire ils son maudit et les musulement doit le savoir la malediction tembra sur lui lui et ces enfans .




    0



    0
    La Cigale
    25 janvier 2017 - 19 h 08 min

    ONT S’EN FOU DE CE QUE PEUT
    ONT S’EN FOU DE CE QUE PEUT DIRE TRANPARENCY CETTE ORGANISATION AU MAINS ET SERVICES DES ILLUMINATI OLIGARCHIE MONDIALISTE SIONISTES.
    ALLER ABOIYÉS AILLEUR BANDE DE TRUANDS.




    0



    0
      Anonymous
      26 janvier 2017 - 4 h 48 min

      LA CIGALE 20/08a cause des
      LA CIGALE 20/08a cause des imbéciles de ton genre que le pays sombre dans les profondeurs;tu es de la nouvelle race de harkis;encore plus dangereuse parce que elle est instruite avec une tète de melons




      0



      0
    AMIN
    25 janvier 2017 - 18 h 15 min

    comme par hasard tout les
    comme par hasard tout les pays arabo-musulmans sont parmi les premiers pays corrompus de la planète a leurs tète notre chère nation dirigé par des saints ou chaque jours ils vous font des leçons de moral juste faire endormir un peu plus la population algérienne;certains croyant en faisant un pèlerinage vont etres laver des pèches et des atrocités WALOU;




    0



    0
    CHIBL
    25 janvier 2017 - 17 h 10 min

    L’Algérie a perdu 20 places
    L’Algérie a perdu 20 places dans le classement mondial de la lutte contre la corruption, selon Transparency International (TI).. ON DEVRAIT DIRE CECI L’Algérie a GAGNEE 20 places dans le classement mondial de la lutte contre la corruption, selon Transparency International (TI).




    0



    0
    Riri
    25 janvier 2017 - 15 h 47 min

    Autre extrait d’une autre
    Autre extrait d’une autre source :  » Une étude française sur le financement d’ONG comme Transparency International et Greenpeace souligne que ces dernières sont les fantassins de la compétition économique. Au service de qui ?  » et  » Selon les conclusions des auteurs, l’existence de Transparency International «doit tout à des fondations (Bill Gates et Soros) et des multinationales anglo-saxonnes (BP, Shell, General Electric, Procter & Gamble) ou encore des institutions gouvernementales (l’Agence américaine pour le développement international – USAID, notoirement proche de la CIA). » Les auteurs affirment aussi que le chapitre britannique de l’ONG «est financé à près de 60% par le gouvernement britannique via le Departement of International Developement.»  » http://www.bilan.ch/economie-les-plus-de-la-redaction/les-ong-deviennent-les-fantassins-de-la-guerre-economique.




    0



    0
      Anonymous
      26 janvier 2017 - 8 h 15 min

      Si Transparencey
      Si Transparencey International avait classé en bonne position l’Algérie dans la lutte contre la corruption toi et les médias de propagande du beylicat (Ennahar et Echourouk) n’auraient pas arrêté de l’étaler, de le crier à tue tete en long et en large. Maintenant que TI vous lance à la figure la vérité que meme nous algériens connaissons depuis longtemps, vous tentez de critiquer ce classement.




      0



      0
    Riri
    25 janvier 2017 - 15 h 34 min

    Rendre compte d’un rapport, c
    Rendre compte d’un rapport, c’est bien mais ce qui serait encore mieux c’est de nous dire qui est TI, date de création, qui finance cette ONG , etc. Chacun sait que ces ONG servent aussi à des fins politiques . De plus , classer 18e les USA où la corrution est institutionalisée où les lobby peuvent verser ouvertement de l’argent aux parlementaires et qui possèdent des paradis fiscaux comme le delaware, me paraît non crédible . selon le site infoguerre  » On découvre ainsi que les association USAid et SIDA (Swedish International Development Authority), toutes deux réputées pour être des agents d’influence des gouvernements américains et suédois, sont deux grandes contributrices de Transparency : 30% des entrées financières en 1998. Quelle est la réalité sur le comportement de Transparency : s’agit-il vraiment d’une organisation non gouvernementale, déniée de toute position politique partisane? On peut s’interroger sur l’exacte volonté des dirigeants de cette « ONG »  » http://www.infoguerre.fr/france-europe-puissances/ce-qu-il-faut-savoir-sur-transparency-international-60




    0



    0
    RAHMA
    25 janvier 2017 - 15 h 04 min

    Si comme chacun le sait, les
    Si comme chacun le sait, les partis islamistes dits « politiques » ont introduit dans le pays , l’économie de bazar, c’est à dire : l’informel, transfert illégal de devises, marché noir, fraude, contre-bande, import-import débridé de tout et surtout de khorda et de choses inutiles ou superfues, arnaques, anti-fisc, ils sont aussi à l’origine de l’aggravation de la corruption qui n’a épargné aucun secteur de la vie en Algérie, PUISQU’IL EST DE NOTORIETE PUBLIQUE QUE LES ISLAMISTES SONT LES PLUS CORRUPTEURS ET CORROMPUS DU MONDE puisque pour eux tout est affaire de KHIDAÂ, RUSE BEDOUINE dans la guerre, dans la paix, dans le commerce et dans la négociation .




    0



    0
      MOI BECHIR EL PACHA
      26 janvier 2017 - 20 h 38 min

      « Il est de notorite publique.
      « Il est de notorite publique….!.. » de quelle notorite et de quelle publique tu parle..! ce sont les petits esprits comme le votre qui font la promotion de cette terminologie….islamisme….
      jusqu a preuve du contraire les forces dites democratiques ne pesent rien dans le poids electoral !!! la premiere fois et la seule fois qu ils se sont distingues se fut lors de leurs reunion en cachette pour soutenir l arret du processus electoral!! …ils ressemblent un peut aux gars du gouvernement de vichy avec le courrage en moins puisqu ils n ont pas ose montre leurs oeuvres!!! la trahison de l ethique ca reste indelebile!!!
      a chaque fois on crie a l islamisme soit pour faire plaisir a l extreme droite occidentale ou pour se distinguer….
      ces residus de la france coloniales ne veulent pas s affirmer avec la culture algerienne mais ils demeurent des francais inaccomplis …ils leurs manque une ame que la trahison a trahie…




      0



      0
    Anonymous
    25 janvier 2017 - 14 h 15 min

    Ali baba et sa troupe sont

    Ali baba et sa troupe sont toujours au volant. Rien n’a changé pour que la position de l’Algérie s’améliore.

    Moussiba Moussiba, nous sommes les derniers dans tous les domaines. Que le cirque des cha-rlots continue




    0



    0
    Aich-fa-Bled-Riche
    25 janvier 2017 - 14 h 13 min

    messieurs les corrompus
    messieurs les corrompus algériens font honneur au pays et le classe parmi les plus corrompus ou monde,sa fait que des biens aux dirigeants de cette nation qui laissent faire,soit par complicité ou par peur,y’a que dieu que le sait;et pour combien de temps encore




    0



    0
    Lghoul
    25 janvier 2017 - 14 h 04 min

    J’a relevé cette contribution
    J’a relevé cette contribution applicable a toute notre vie et notre facon de voir les choses, le tout camoufflé par une nouvelle education dont le but et de nous montrer la direction opposée. A méditer et a comparer comment nous vivions il y a 20 ans et comment on est devenus aujourd’hui depuis que les portes paroles de Dieu nous ont appris la « vérité » et nous ont montré la direction du « bien » , de la « prosperité » et de l’amour entre nous …
    Bonne lecture si c’est publié par AP.
    ————————————————————————————————————–
    Comportement des supporters algeriens…
    « Même que l’Algérie et toute l’Afrique du Nord sont authentiquement berbères et non arabes, mais à force de piquer des générations de surdoses de l’arabisme et du baathisme par notre école sinistrée, par les médias lèche-bottes des pouvoirs successifs en Algérie et par le discours officiel depuis qu’Ahmed Ben Bella a égosillé de Tunis trois fois : « Nous sommes des Arabes ! Nous sommes des Arabes ! Nous sommes des Arabes ! », ce poison mortel a fait son effet en engendrant une haine de soi, de sa culture, de ses coutumes et de sa civilisation.

    À présent, le pauvre peuple qui a vomi tout ce qui lui appartient s’efforce par tous les moyens d’entrer dans la peau de l’autre, même si elle ne lui va nullement. C’est ce rôle qu’il joue de force qui fait son malheur. C’est en visitant les pays de ces faux frères que l’Algérien se heurte à la réalité, il ne se reconnaît ni dans leur tenue vestimentaire ni dans leurs coutumes ni dans leurs comportements ni dans la langue arabe à laquelle il s’agrippe, car les pays de l’Arabie n’ont aucun complexe vis-à-vis de leurs dialectes locaux qu’ils utilisent dans leur quotidien. Le choc est terrible. Le pauvre Algérien qui s’accroche des mains et des pieds à la langue d’El Bouhtouri se sent étranger même dans le parler de ces monarchies. Même son islam est différent du radical des Golfiens. Pour bien jouer le rôle de l’Arabe modèle et prouver aux Bédouins qu’il est le leur frangin, il s’inspire même de l’ère d’avant l’islam (El Djahilia).

    Si c’était un peuple liseur, j’aurais juré qu’il avait appris par cœur la Mouqqadima (Prolégomènes) d’Ibn Khaldoun et tout ce qu’il a rapporté sur le comportement des Arabes qui se résume en l’une de ses phrases : « En raison de leur nature sauvage, les Arabes sont des pillards et des destructeurs ». Pour prouver son appartenance à ces Bédouins, le peuple perdu s’approprie les qualificatifs cités par cet historien, sociologue et philosophe tunisien.

    Toute la démagogie véhiculée par le pouvoir en place depuis l’indépendance a fait des Algériens un peuple qui vit dans une illusion nourrie par des slogans creux tels que : « un peuple glorieux », « un peuple invincible » et j’en passe. Maintenant, cette population croit dur comme fer qu’elle peut avoir le bon sens sans la science, qu’elle peut gagner des guerres même avec des pierres, que le seigneur sera toujours à son secours dans ses douleurs et que même nos arbustes deviendront des baobabs, juste parce que nous sommes des musulmans arabes. Mais lorsque ce peuple découvre son lamentable sort, qu’il n’est ni fort ni le protégé du seigneur, la semence de son enfance prend surface. Il se lance dans la violence et l’insolence sans qu’il pense aux conséquences. Pour justifier sa déchéance, il accuse le Juif, le mécréant, le Chinois, le noir … et c’est avec la violence qu’il prend la défense de son non-sens.

    C’est ce qui s’est passé à la fin de la rencontre Algérie-Sénégal à Franceville. D’après le quotidien El Khabar, les spectateurs algériens qui n’ont pas pu digérer la défaite de l’Équipe nationale de football d’un pays « imbattable » comme le nôtre ont surpris par leur comportement les supporters sénégalais qui n’avaient pas l’habitude de voir de telles scènes dans leurs stades. Les fanatiques des Verts ont allumé des fumigènes et des feux d’artifice dans les gradins en les jetant même sur le terrain puis ils se sont accrochés par des bagarres corps à corps avec la police gabonaise, ce qui a entraîné un grand désordre dans les tribunes réservées aux Algériens, contrairement à celles des Sénégalais où l’on constate un comportement sportif et civilisé.

    Merci nos ambassadeurs et merci surtout à vos formateurs.

    Rachid Mouaci »




    0



    0
      atlassien
      25 janvier 2017 - 16 h 23 min

      certes les comportements qui
      certes les comportements qui ne font pas honneur à l’Algérie sont inadmissibles mais lier ce phénomène qui s’apparente au hooliganisme à l’appartenance au monde arabe c’est de l’ absurdité et du non-sens .comme si en étant amazigh suivi d’une rupture totale avec tout symbolise l’arabité allait faire des Algériens des Suédois ou des Finlandais sur le plan moral.cessez vos conneries et mettez un terme une fois pour toute à cette bouffonnerie et cet aveuglement.




      0



      0
        Lghoul
        26 janvier 2017 - 11 h 19 min

        Tu dois tellement avoir peur
        Tu dois tellement avoir peur de ton passé jusqu’a vouloir a tout prix t’agripper a celui des autres pour to consoler.
        Bonne nuit.




        0



        0
    Anonymous
    25 janvier 2017 - 13 h 58 min

    ENFIN ! UNE BONNE NOUVELLE
    ENFIN ! UNE BONNE NOUVELLE NOUS SOMMES DEVENUE CHAMPION DU MONDE DE QUELQUES CHOSES.DE LA CORRUPTION.DE LA MAGOUILLE DE LA DEMAGOGIE NORMAL NOUS AVONS LES MEILLEURS EN LA MATIERE.GHOUL.CHAKIB.SAIDANI.LES TROIS MEDAILLES ENSUITE DES MILLIERS DE PERSONNES D’AUTRES




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.