Djaffar Bek un des pionniers du sketch en Algérie n’est plus

Le défunt Djaffar Bek. D. R.

Un des pionniers du sketch et du music-hall en Algérie est décédé mardi matin à l’âge de 90 ans à l’hôpital de Zéralda (Alger) des suites d’une longue maladie, a-t-on appris de source hospitalière. Né à la Casbah d’Alger en 1927, Djaffar Bek, Abdelkader Cherrouk de son vrai nom, comédien chansonnier et humoriste, a commencé sa carrière à la fin des années 1950. Il a écrit et joué plusieurs sketches et composé nombre de chansons comiques, affichant son éternelle conviction que le rire était un «moyen efficace d’éducation à la citoyenneté».

Jeune scout musulman puis infirmier dans les rangs de l’Armée de libération nationale (ALN), le défunt soignait les blessés parmi les moudjahidine, avant d’intégrer à la fin des années 1950 la troupe artistique du Front de libération nationale dirigée par Mustapha Kateb. Avec la troupe du FLN, Djaffar Bek avait d’abord incarné des rôles dramatiques dans des pièces de théâtre dédiées à la lutte pour l’indépendance, telles queLes enfants de novembre et El-Khalidoun (Les éternels) notamment, avant de rejoindre la radio et la télévision nationales le 28 octobre 1962.

Interprète de plusieurs de ses sketches, à l’instar de El-Birokratiya (La bureaucratie), le défunt a également créé des émissions radiophoniques et télévisuelles dont «El-Bachacha» (gaîté et sourire) et «Minkoum wa Ilaykoum». Parmi les nombreuses chansons à son actif, Haya ya De Gaulle, Eddinaha, Ya Djelloul rock’n’roll, Alif el ba we ta, Maskine Elli makrach, Sid Cheikh, Ana Mellit et bien d’autres encore.

Djaffar Bek sera inhumé cet après-midi à Alger, au cimetière d’Oued Romane.

R. C.

Comment (5)

    BORDJ BOUARIREDJ
    1 février 2017 - 18 h 26 min

    ALLAH YERAHMOU BI RAHMAT
    ALLAH YERAHMOU BI RAHMAT ALLAH !!! INNA LI ALLAH WA INNA ILAÏHI RADJIÔUNE…




    0



    0
    citoyen
    1 février 2017 - 7 h 39 min

    allah Irahmou. Dommage que
    allah Irahmou. Dommage que nos responsables de la culture n’est jamais pensé à profiter de son talent, en fait comme pour beaucoup d’autres artistes, ils les ont déjà tué depuis des dizaines d’année.




    0



    0
      Diskus des Aurès
      1 février 2017 - 17 h 32 min

      ELLAH YERRAHMOU IN CHAA ELLAH
      ELLAH YERRAHMOU IN CHAA ELLAH. Pour moi, ce n’est pas les responsables qui ne font rien, c’est vrais, ils existent des inadéquats. Hélas, aussi, l’entourage de ces derniers qui sont affreux dans leur postes qui occupent.
      J’étais un responsable à NAFTAL et je connais bien ces choses-là, et maintenant je suis loin de mon pays qui me manque énormément. Ma sincère fraternité à tous mes frères et sœurs Algériens, je vous dis : « SVP, travailler dur pour l’Algérie … »




      0



      0
    Algérie Authentique
    31 janvier 2017 - 19 h 18 min

    Allah yerahmo, un artiste
    Allah yerahmo, un artiste irremplaçable dont on avait plaisir à voir et à revoir les sketches un peu délirants! il est bien dommage qu’il ait disparu des écrans et qu’on ait pas fait appel à lui pour de nouveaux sketches ou des collaborations!




    0



    0
    Anonymous
    31 janvier 2017 - 19 h 14 min

    Allah yerhamou. Je me
    Allah yerhamou. Je me rappelle de tous ses sketchs et la fameuse chanson Ana melit, il était excellent! Toutes mes condoléances à sa famille et ses proches.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.