Législatives : le dépôt des candidatures commence au FFS

Le premier secrétaire Abdelmalek Bouchafa avec le député Rachid Chabati. New Press

Le Front des forces socialistes (FFS) invite ses militants désireux se présenter aux élections législatives du 4 mai prochain de se rapprocher de la fédération à laquelle ils sont rattachés. Dans un communiqué rendu public aujourd’hui jeudi, le plus vieux parti de l’opposition, qui cherche visiblement à éviter des tensions en jouant la carte de la transparence, fixe la durée de cette opération de dépôt des candidatures du 15 au 21 février courant. «Après vérification de toutes les pièces du dossier, dans le cas de sa recevabilité, il sera procédé à son enregistrement sur un registre coté et paraphé ouvert à cet effet. Un accusé de réception sera remis au candidat», explique le premier secrétaire du parti, Abdelmalek Bouchafa. Comme d’autres partis tels que le FLN et le RND, la direction du FFS explique que l’étude des dossiers se fera au niveau de la commission nationale de choix des candidatures installée lors de la session extraordinaire du conseil national du 3 février dernier, «conformément à l’article 75 des statuts».

Le FFS fixe trois motifs d’irrecevabilité des candidatures. Il s’agit du non-respect des engagements pris par le parti, notamment le respect de sa ligne politique et le non-paiement des contributions financières au 31 décembre 2016, les antécédents judiciaires à l’exception des affaires politiques et avoir mené des campagnes d’hostilité à l’égard du parti. Le parti met en avant, en outre, les conditions légales de candidatures. Parmi ces conditions, il y a l’âge. Le candidat doit être, en effet, âgé de plus de 25 ans. A cela s’ajoute la liste de candidature qui ne doit pas avoir plus de deux candidats d’une même famille, parents ou alliés au deuxième degré.

Le plus vieux parti de l’opposition a fixé sa stratégie électorale lors de son dernier conseil national. Pour le FFS, il s’agit dans cette élection de remporter non seulement des sièges, mais aussi «l’estime des Algériens» pour la qualité de son engagement. Le FFS considère ainsi que cette campagne électorale de 2017 doit viser à constituer une réponse cinglante devant les citoyens sur la nature mensongère et antipolitique des différentes campagnes de propagande qui ont été dirigées contre le parti, mais aussi contre la lutte démocratique et la foi des citoyens dans l’action politique.

Sonia Baker

Comment (21)

    mouatène
    12 février 2017 - 14 h 44 min

    mes amis, les loups sortent
    mes amis, les loups sortent de leurs tanières. maintenant à vous de ne pas vous tromper je jour du SANDOUG. dans le cas ou vous faites les memes bétises, ça vous coutera une vie de chien pendant tout leur mandat qui eux, le vivront dans le T’BAHBIH comme des pachas. la meilleur est de refuser les candidatures de tous ceux qui ont déja connue l’hémicycle. nos universités regorgent d’hommes et de femmes qui pourraient vraiment nous rendre la vie meilleure. c’est mon sentiment profond puisque tous les autres ont échoué. et encore il y va de la responsabilité collective. ERRACHI OUEL MOURTACHI MAL’AOUNINE ILA YOUM EDDINE.




    0



    0
    HomLibre
    12 février 2017 - 13 h 53 min

    Que ceux qui détiennent des
    Que ceux qui détiennent des preuves sur les prétendues implications du FFS, avec quelques parties que ce soit, qu,’il nous le fasse savoir. Une partie de nos intellectuels, en proie à une crise, je dirais existentielle, le produit d’un long conditionnement par la carotte et le bâton, expliquent, ce que j’ appellerais leur propre catatonie intellectuelle et leur propension incroyable à la délation et à la lâcheté, par l’artifice d’un passé glorieux et d’ un avenir des plus incertains, voire inexistant. ce passéisme de mauvais use de fausses-vraies références à des hommes, auxquels ils ne croient pas eux mêmes d’ailleurs, pour mieux cacher leurs lâchetés passées et présentes. L’avenir n’est écrit nulle part et le FFS a réussi ce que nulle autre formation politique n’a pu faire, forger une idée de l’Algérie où tout ces enfants s’y reconnaissent. @rak tu baffouilles, si la direction actuelle ne te plaît pas, rejoins les frondeurs de ton acabit et tais toi à jamais, consents à laisser les hommes travailler. l’avenir est au FFS et à la nation algérienne, expurgée des racistes de ton genre.




    0



    0
    MELLO
    11 février 2017 - 19 h 53 min

    Depuis sa création, et sur
    Depuis sa création, et sur trois thèmes au moins, le FFS mène de toutes ses forces un combat sans complaisance pour leur réalisation : la consolidation de l’indépendance, l’instauration de la démocratie et la construction du Maghreb des peuples. De toute évidence, bien que l’Algérie ne soit plus sous la domination coloniale, force est de reconnaître que le régime en place ne fait rien pour concrétiser, sur le terrain, des droits arrachés de hautes luttes.
    En fait, le FFS, quoi qu’il fasse, reste la cible privilégiée des partisans du statu quo. Bien que certaines critiques ne soient pas blessantes, car émanant des auteurs connus pour leur animosité envers le FFS, il n’en reste pas moins que la multiplication de ces attaques est parfois déstabilisatrice, semant parfois le doute parmi les militants de la base. En effet, la répétition de ces coups, caractérisés par l’acharnement des services et parfois assenés par des anciens de la maison FFS, a mainte fois fait vaciller le FFS. « Pour un observateur initié, c’est un miracle si le FFS est encore là. Et ce miracle les vrais militants l’ont construit petit à petit comme un nid, pierre par pierre comme un temple de la démocratie, douleur après douleur comme un champ de résistance »
    Il est clair aujourd’hui que ces pseudos défenseurs du respect des droits ne s’élèvent que pour éclabousser le FFS. Pour cette raison, les militants du FFS doivent rester vigilants en ne tendant pas l’oreille aux adversaires acharnés de leur parti.




    0



    0
      rak
      11 février 2017 - 22 h 47 min

      Mr Mello… tu « degoulines »
      Mr Mello… tu « degoulines » de culture de l’ecole FFSienne mais malheureusement pas celle vehiculée par l’equipe derigeante actuelle ou du mois celle en place depuis le retrait de Da l’Hocine athirhem rebije suis desolé de tele dire….. ceci pour le fond… concernant la forme …. quelque soit les griefs ou les critiques que l’on peut emmetre a l’egard du neo-FFS/RHB actuel…. vous faites un parjure au FFS et a la memoire de Si l’Hocine en chargeant quelq’un com Moh l’enchainé de defendre la cause de l’actuelle direction issue de putchs, de trahisons,de renoncements et de magouilles successives….. a part de ca comme « il a dit lui » debat ouvert avec respect et sans tabous quand tu veux ou tu veux sur le FFS et le neoFFS/.RHB…….




      0



      0
        MELLO
        17 février 2017 - 12 h 49 min

        Difficile de débattre en
        Difficile de débattre en politique, lorsque l’autre est de nature à siphonner dans les caniveaux. Malheureusement, nous sommes dans l’impasse politique, mais nous voulons en sortir. Faire un diagnostic lucide, clair, total et rigoureux, c’est découvrir une Algérie malade d’immobilisme politique, de mauvaise gestion, de corruption. L’Algérie, qui entre dans le XXIe siècle en marche arrière, ne cesse de se perdre car elle oublie qu’elle n’est plus au Moyen-Age. Pour ne pas répéter les erreurs du passé, il faut faire preuve de maîtrise et de responsabilité, faire des réformes en profondeur par une politique réfléchie, préparée, expliquée, attentive à l’avenir qui s’inscrit dans le IIIe millénaire. Dans l’exercice des partis politiques, la vision est indispensable pour donner du sens et de la cohérence à leur action, la stratégie et la synthèse nécessaires tant pour les diriger que pour mener à bon port leurs projets. C’est le temps qui n’en finit pas pour faire la courte échelle à des dirigeants qui ne s’attaquent pas aux problèmes de fond par absence de culture et d’analyses stratégique. Les partis politiques doivent se reconstruire par la mise en œuvre de projets à la hauteur des défis, par l’écoute de leurs militants de base.




        0



        0
    HASSINA HAMMACHE
    11 février 2017 - 11 h 24 min

    HASSINA HAMMACHE ANCIENNE
    HASSINA HAMMACHE ANCIENNE SECRÉTAIRE NATIONALE DU FFS ET QUI A DÉMISSIONNE

    Je connais ce parti les listes sont déjà faites avec classement des candidats qui n’ont rien de militants et je sais ce que je dis




    0



    0
      MELLO
      11 février 2017 - 19 h 45 min

      Hélas, mille fois hélas, ce
      Hélas, mille fois hélas, ce déballage ne s’inscrit pas dans la logique de tirer les enseignements du passe, mais s’inscrit dans une démarche revancharde. En effet, pour régler des comptes, certains faiseurs de tumultes n’hésitent pas à faire appel à leur aide mémoire pour qu’ils tire sur le seul parti qui lutte pour le droit d’avoir des droits.
      L’histoire retient que la mise à l’écart ou la démission de certains ne répond qu’à une ambition démesurée au sein du parti. Quant à votre réflexion, le FFS est assez autonome pour décider de ce qu’il y’ a lieu d’entreprendre.
      « L’habitude a été prise par certains de reprocher au FFS une chose et son contraire, d’amorcer sa mort et d’annoncer en même temps que c’est une menace aux frontières, qu’il deale avec les islamistes et qu’il manque aux démocrates, qu’il est compromis avec le pouvoir et en même temps qu’il est un oppositionniste chronique et irréductible », allocution d’ouverture de Hocine Ait Ahmed au 4e congrès du FFS à Zéralda.




      0



      0
    sublisoft99
    11 février 2017 - 9 h 29 min

    de toute les façons ya
    de toute les façons ya djama3a…..ses politiciens en vendue l’islam et la kabylie..mokri vend l’islam avec un centime et amara benyounes vend les kabyles avec un centime..le MAK et le FFS..khobezti et khobzete wlidati,soyéz consient




    0



    0
    HomLibre
    10 février 2017 - 20 h 55 min

    T’as peur que j’enfonce un
    T’as peur que j’enfonce un peu plus le clou toi le SG du Rassemblement Anti Kabyle  » RAK » Au fait RAK mwakhed . La seule chose à laquelle je suis enchaînée c’est ma liberté…… Raciste anti national va !…..Regarde les raisins de loin et contente toi de dire qu’elles ne sont pas bonnes à manger.. FFS Canal historique….Yakhi hala…Si l’antikabylisme est ce qui donne du sens à ta vie, voire à ton pseudo intellect, alors crois monsieur le crack , tu as fait la mauvaise école. Au fait Fakou tebteb ….




    0



    0
      rak
      10 février 2017 - 21 h 36 min

      pfffff roh telaab maa m
      pfffff roh telaab maa m’thalek l’enchainé…. mdrrrr…NEXT




      0



      0
    Anonymous
    10 février 2017 - 18 h 46 min

    Ma liberté te dérange toi l
    Ma liberté te dérange toi l’anti kabyle, je doute que tu puisse un jour réussir à rassembler autour de toi des gens avec tout le fiel que tu déverses sur Siyadek. Tu es démasqué le raciste. J’ai rassemblé pratiquement tout tes interventions, même celles que tu ne signes pas , et franchement tu es en haut du tableau des antinationaux , kabylophobe. L’Analyse du Pseudo RAK a été inspiré de l’acronyme du  »MAK ». Car, lâche que tu es, tu tappuies sur la tumeur que représente ce mouvement pour t’attaquer à une des cultures les plus nationalistes du pays. Fakou le raciste. C’est quoi ton problème tu as des origines d’ailleurs. Maalich lave toi la bouche, et reconnais qu’il te faut expier ce mal qui te range. Libre je suis, libre je resterai. Yakhi hala




    0



    0
      rak
      10 février 2017 - 19 h 59 min

      goutlek iydewekh Mr l
      goutlek iydewekh Mr l’enchainé abou bahloul el bahmawani lol… tu ne sais plus sur quel pied danser, de kabylophobie ou l’antikabylisme au racisme au MAK… etc…… et tu te reclames et défends le FFS, hacha le FSS canal historique… ainsi donc donc pour toi et de facon pavlovienne, tu reduis toute personne qui critique les derives, les trahsions, les contradictions, les renoncements de la direction actuelle du neo ffs TAIWAN/RHB a de l’antikabylisme, pour ton grand malheur tu reduis le FFS a un parti exclusivement kabyle ce qui est a mille lieux de l’un des fondamentaux du parti originel si tant est que tu sais ce que cela veut dire, ce dont j’en doute… par cette reponse je me vois dans l’obligation de clore l’echange avec toi je te laisses et laisses les lecteurs deviner pourquoi?
      tu as trop elevé le niveau et c’est beaucoup trop pour ma petite tete lol




      0



      0
    Anonymous
    10 février 2017 - 18 h 13 min

    privilège,privilège,privilège
    privilège,privilège,privilège




    0



    0
    HomLibre
    10 février 2017 - 13 h 31 min

    berté te dérange toi l’anti
    berté te dérange toi l’anti kabyle, je doute que tu puisse un jour réussi à rassembler avec tout le fiel que tu déverses sur Siyadek. Tu es démasqué le raciste. J’ai rassemblé pratiquement tout tes interventions, même celles que tu ne signes pas , et franchement tu es en haut du tableau des antinationaux , kabylophobe. L’Analyse du Pseudo RAK a été inspiré de l’acronyme du  » ». Car, lâche que tu es, tu tappuies sur la tumeur que représente




    0



    0
    HomLibre
    10 février 2017 - 12 h 39 min

    @,rak pour te prouver que tun
    @,rak pour te prouver que tun’est qu’un chargé de mission c’est que ton pseudo est raciste par essence. RAK = Rassemblement Anti Kabyle. Tu n’est qu’un raciste de plus qui porte la haine et la désunion au fond du cœur. Abat les racistes fouttez le camp du pays. Je pourrais même dire que tu fais le boulot auquel tes maîtres t’ont assigné gratuitement. Raciste antinational va . Vive le FFS. UN parti de tout le peuple ».




    0



    0
      rak
      10 février 2017 - 12 h 56 min

      quel niveau!!!!!! tu m’epates
      quel niveau!!!!!! tu m’epates homenchainè vraiment… du coup je retires tout ce que j’ai dit car tout es faux…….je peux dormir je sais et je suis certain que le neo ffs/RHB entre les mains de LUMIERES comme toi et tes semblables a un avenir radieux et plein de promesses mirifiques!!!! aussi PARDON TOUTE j’ai rien de VRAI




      0



      0
        MELLO
        10 février 2017 - 13 h 57 min

        Toute honte bue, on déverse
        Toute honte bue, on déverse son venin sur le seul parti démocrate qui ne cesse de lutter pacifiquement. Que dire de l’incurie et du  » je-m’en-foutisme du pouvoir « , du voyeurisme de l’arrogance, voire de menaces obscènes proférées et affichés effrontément par des tyranneaux de hasard à l’égard d’ une population au comble de la douleur et de la désespérance?
        Ta seule préoccupation étant , comme toujours , soit de reconduire les notabilités et les élites domestiquées de la société civile et politique soit d’en promouvoir .d’autres après les avoir programmées .Il n’y a là , décidément ,rien de nouveau dans ce processus rôdé à longueur de décennies : les mêmes manipulations tactiques au service d’un objectif stratégique immuable : Recomposer le champ politique pour ne pas en perdre la maîtrise .  » Il fallait bien que quelque chose change pour que tout puisse rester comme avant » Ce mot célèbre du comte Salina dans  » Le guépard « – roman de Di Lampadusa porté sur les écrans par Visconti – C’est dans cette perspective que le FFS fait l’objet d’une campagne de déstabilisation sans précèdent. Ce n’est pas la première fois, me diriez-vous, car à l’approche de chaque échéance électorale importante , nous avons connu et fait face sans trop de problèmes aux manœuvres concoctées par les laboratoires de la police politique.




        0



        0
    HomLibre
    10 février 2017 - 11 h 26 min

    @Rak combien tu es payé pour
    @Rak combien tu es payé pour reproduire les mêmes faux arguments contre le FFS. Tu travailles avec qui ? Qui t’a donné l’ordre de semer le doute et décrédibiliser le FFS. Tu oses parler de l’une des dernières formations pouvant encore apporter une solution réelle de sortie de crise. Alors demande à tes supérieurs que tu ne veux plus faire cette mission.




    0



    0
      rak
      10 février 2017 - 12 h 14 min

      C’est bien ca le drame Mr l
      C’est bien ca le drame Mr l’homme « enchainè » au FFS Taiwan=RHB dont lequel vous ne consevez desormais le militantisme et la politique que de facon interessèe et renumerèe……quel gachis!!! VIVE le FFS canal historique A BAS le neo ffs/RHB




      0



      0
    Anonymous
    9 février 2017 - 19 h 36 min

    monsieur,bouchafa vous etes
    monsieur,bouchafa vous etes complice du pouvoir;vous etes aussi complice de la destruction de notre nation;vous etes aussi complice de l’injustice et la corruption;vous avez opter pour les affaires et l’argent en méprisant la nation et son peuple;hé oui c’est les nouveaux héro de l’algérie;faisant de la politique en rampant pour avoir quelques centimes,combien le pouvoir va vous attribuez comme sièges la APN;qu’allez vous dire a la génération future;qu’allez vous dire a ALLAH si vous etes croyant;vous ne craigniez ni l’histoire ni dieu;




    0



    0
    rak
    9 février 2017 - 17 h 29 min

    Roh a mi roh l’FFS yemouth…
    Roh a mi roh l’FFS yemouth…. un discours et une communication digne des plus belles années du KREMLIN et de la PRAVDA, le site du parti ainsi que libre Algerie en « maintenance « depuis 3 mois tout cela se resume en deux mots : SILENCE ON MAGOUILLE, Circulez y’a rien a voir de la part du neo-FFS Taiwan=RHB=Rassemblement Hybride Behloulien et Bahlawani produit de la main basse sur le parti des militants de la 25ieme heure, transfuges du FLN/RND et des srabesse….. votre seule strategie se resume a mettre le cap sur la MANGEOIRE du pouvoir en participant sans aucun debat a la zerda electorale du mois de mai prochain…. il parait que c’est encore une participation TACTIQUE comme en 2001!!!!…. et le comble c’est que les  » responsables » du parti a leur ete le 1 er secretaire disent que ces élections produiront un parlement croupion et alibi et qu’il ne participe surtout pas pour gagner des sieges dixit le 1er reponsable du parti !!!…. Ca parle de transparence quand ca fait des putchs, ca ejecte toute les figures emblematiques du partis, ca reduit le conseil national de moitié sans aucune explication, ca viole les statuts du parti….. etc…. METTEZ Plutôt un behloul ou un zaibet tete de liste dans les 48 wilayas et on en parle plus !!! Ah Ya Da l’Hocine si tu savais ce qu’est devenu ton parti en meme pas une année apres ta dispartion…. le peuple saura comme toujours reconnaître les siens ….. en attendant entredechirez vous pour les quelques sieges que vous attribuera le pouvoir par quota dans la limite de votre plafond de verre de 25 sieges de 91 et cantonné dans votre ghetto…. Ech de aar aalikoum et vous osez parler de coherence politique et transparence!!!! Et ca pretend proposer un consensus a la nation sans etre capable de l’instaurer au sein meme du parti Quelle blague !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.