Selon des sources autorisées : Raouraoua va quitter la FAF, Rabah Madjer hors course

Le président de la FAF Mohamed Raouraoua perd sa couverture politique. New Press

Nous apprenons de sources sûres que l’ex-international de l’équipe nationale de football Rabah Madjer n’a aucune chance d’accéder au poste de président de la Fédération algérienne de football (FAF) pour la simple raison qu’il n’a même pas le droit de se présenter à l’élection du nouveau président de cette haute instance footballistique, qui aura lieu le 21 mars prochain, dès lors qu’il n’est pas membre de l’Assemblée générale de la FAF. Sachant que plusieurs médias font actuellement campagne pour une candidature de Rabah Madjer en prévision de la prochaine Assemblée générale, en le présentant comme étant le candidat le «mieux placé», voire «adoubé par les plus hautes autorités» du pays. Or, comme l’explique notre source, le règlement intérieur de la FAF est clair sur cette question : seuls les membres de l’Assemblée générale, qui en compte 121, ont le droit de postuler au poste très convoité de président.

Nous apprenons également que la date de dépôt des candidatures est fixée pour le 12 mars prochain. Reste à savoir si l’actuel président, Mohamed Raouraoua, va se représenter pour un quatrième mandat après avoir été montré du doigt par le ministre de la Jeunesse et des Sports, El-Hadi Ould Ali, qui lui a solennellement demandé de rendre des compte après la débâcle des Verts lors de la dernière Coupe d’Afrique des nations au Gabon.

Dans les coulisses, Raouraoua multiplie les démarches auprès des décideurs pour essayer de se racheter, tout en laissant penser qu’il ne va pas présenter sa candidature si, d’ici-là, il ne s’assure pas son retour en grâce. Mais d’après nos sources, toutes ses démarches sont restées lettre morte. Ce qui conforte l’idée que ses jours à la tête de la puissante Fédération sont comptés.

R. Mahmoudi

Comment (56)

    joker pic
    15 mars 2017 - 22 h 09 min

    Apres madère qui n’est pas
    Apres madère qui n’est pas éligible car ne fait pas partie du bureau fédérale mais qui peux servir de technicien entraineur avérés avec les beloumi assad bencheikh et consort.

    Le seul qui a osé defier raouraoua est le grand president zetchi kheiredine que j’espère sera le future president de la FAF après le retrait de lhadi tous les Rats montent sur le navire mais c’est trop tard il fallait avoir du cran comme didine pour se présenter au moment ou les candidature étais ouverte après c’est trop tard c’est la loi pour tout le monde .Aprés 10h30 les candidature sont CLOSE …
    le manque d’une photos d’identité est ridicule et bas la commission et a leur tête ce monsieur sont des corrompus qui ont laissé des match s’acheter a cout de millions ( chkara dans les malles desvoitures ) aujourd’hui avec Mr zetchi que je garantie son honnêteté et qui derange c’est finis c’est l’heure du boulot … Aller prendre votre retraite et voyer ce que va faire la nouvelle generation diplômé ; assidus ; compétente , scientifique ; rigoureuse et surtout Honnête .
    Merci quand méme




    0



    0
    aviateur
    19 février 2017 - 14 h 54 min

    salam à tous les algériens…
    salam à tous les algériens… ehheye ..LA nomination du nouveau PDG AIR-ALGERIE!!!!qu’elle gaffe quel choix!!!c’est le plus grand et le plus catastrophique CRASH!!!!que notre compagnie va connaitre c’est un ancien de la compagnie qui a passé sa vie dans cette compagnie qui s’adresse à vous et à tous les lecteurs se réclamant de la compagnie et qui se reconnaissent ,du fait et connaissance de cause que je me permets d’intervenir ,wallah que c’est trés grave et immoral cette désignation de ce monsieur ex commandant de bord qui s’est fait un formation de pilote point bar mais pour le reste ou est son CV????? tout simplement pour avoir occupé le poste de directeur des oprérations d’ou les circonstances étaient en sa faveur ET PAS DAUTRE CHOIX!! ,il n’a aucune formation de gestion pour diriger et gérer une compagnie aérienne tel que AIR-ALGERIE ET QUI SE RESPECTE vraiment c’est à; peine croyable ou sont les décideurs ou va notre cher pays arrêtons ce massacre je vous parie que c’est un grande et grosse erreur l’avenir nous le dira et vous me donnerez raison !on le connais bien ce monsieur et ses capacités TRES LIMITESSSSS oui, faites un sondage dans le milieu NAVIGANT PNT ET PNC !!!ils vous donneront sa carte de visite si j’ose enfin..DOMMAGE ALLAH YEJIBE EL KHEIRE et puis aucune comparaison avec l’ancien PDG forcé de partir!!!!qui a eu à diriger de grosses boites enfin l’algérien n’est pas dupe…ATTENTION erreur merci slam…




    0



    0
    lehbilla
    15 février 2017 - 7 h 45 min

    A mes souvenirs, Rabah Madjer
    A mes souvenirs, Rabah Madjer que je ne connais que comme ancien joueur ayant eu des qualités reconnues à l’international, que son expérience un peu partout en tant qu’entraîneur est assez conséquente et qui d’ailleurs fût sélectionneur de notre équipe nationale qui a bousculé celle de la Belgique (un but partout) à Bruxelles en amical. L’expérience de ce Monsieur est assez conséquente, c’est un technicien avéré, je ne vois pas pourquoi on se priverait de ses services et qu’on l’empocherait de postuler juste parce qu’il ne fait pas partie du Bureau fédéral. C’est un non sens. Il aurait été plus juste qu’il ne soit pas élu parce que les élections auront désigné quelqu’un d’autre tout simplement. C’est mon avis.




    0



    0
      aviateur
      16 février 2017 - 13 h 06 min

      bonjour je me permets de vous
      bonjour je me permets de vous répondre monsieur concernant ce Madjer à la limite , porteur de beaux costumes et de jolies cravates bien dressées et bien tirées sur celui qui s’en sert porteur de discussion fertiles et de basse gamme avec un niveau tés bas apprendre et devoir savoir formuler la langue de Molière y rajouter une bonne élocution en arabe qui nous vient des plateaux de télé d’extrême orient !!!on connait déja la musique !!! à qui vous faites des éloges considérables une publicité gratuite par ses amis proches et ses admirateurs de quartier et cafés .. bref vous étes vous poser la question du niveau scolaire de ce monsieur allons!!! avec ce niveau scolaire qui frole le primaire dans le sens complet et précis du mot à qui veut l’entendre à bon entendeur salut …mais vous vous rendez compte un peu savez vous que pour diriger une grande instance de ce pâys qu »est la FAF il vous faut minimum bac plus 4 !!!avoir une grande expérience dans les domaines de la gestion savoir diriger et entourer une équipe admnistrative compétente avoir une bonne notion de pédagogie et de méthodologie et j’en passe …vous pensez que notre pays ALGERIE aussi respectueux mondialement et de part sa stature et son notoriété va permettre à ce monsieur de diriger une aussi grange entité allons vous rigolez ce genre de personnage est bon pour les salons de thé certains hotels de standing certains endroits connus sur ALGER pour faire le beau et sa pub.à lui ..sans plus Algérie CE GRANDS PAYS HONORABLE A BESOIN D’HOMMES CAPABLE ET FORTS INSTRUITS ET NON PAS DES ILLETTRÉS QUADRILINGUES !!!!!!vous avez des merveilles et excellents cadres qui peuvent aspirer à diriger la FAF et encore avec un esprit solide et nous representer à travers le monde footballistique comme l’a si bien FIAT ET DIRIGER MONSIEUR RAOURAOUA à qui nous devrions une grande considération et du respect pour ce grand et respectable être très humain et sociable beaucoup de gens le savent .on en a ps énormément de personnes types pour représenter cette personne ou la remplacer mais l’espoir fait vivre notre pays dispose d’un grenier énorme est capable de remonter et supporter toutes les difficultés et les obstacles à franchir faisons confiance aux hommes de valeur digne de représenter notre pays qui mérite mieux svp et oublions les messieurs qui n’ont aucune capacité ni niveau scolaire et éducatif de nous représenter laissons ce monsieur jouer dans son jardin et s’amuser et faire son spectacle connu et habituel de bas niveau wALLAH sur certains plateaux de télé !!!!!bonne chance à nos dirigeants et quALLAH veille sur ce pays et gloire à nos CHOUHADAS qui méritent mieux svpppppppppp!!!!merci




      0



      0
        ami mouh
        14 mars 2017 - 8 h 05 min

        au lieu de disserter sur les
        au lieu de disserter sur les capacité potentielles que devrait avoir tout candidat à la direction d’une importante institution que serait la CAF, je vous invite à tout simplement vous référer à des institutions autrement plus importantes et plus significatives et vous vous poser la question de savoir quel bagage intellectuel, scolaire et moral serait le leur.




        0



        0
    HAKIM
    14 février 2017 - 12 h 01 min

    Monsieur le Président, nous
    Monsieur le Président, nous vous prions de partir et de laisser le foot-ball aux foot balleurs.Partez s.vp ,vous avez fait trop de mal au foot- ball national.Mais de grace ne partez pas tout seul emmenez avec vous tout vos collaborateurs ,le membres du bf,de la lfp,etc meme les presidents de clubs.Sachez Monsieur lepresident que sous vous régne l4ALGERIE A FAILLI NE PAS GAGNER SA PREMIERE LIGUE DES CHAMPIONS(heureusement que monsieur Hammar est tétu),Sachez que sous votre régne et de celui de Kerbadj le C.S.C a joué deux matchs le méme jour une premiere mondiale .ALORS SVP PARTEZ, PARTEZ, PARTEZ




    0



    0
    Anonymous
    14 février 2017 - 9 h 10 min

    La chute du football algérien
    La chute du football algérien au Gabon,, et signes avant coureur de faiblesses bien avant la C.A.N 2017,?!,…..
    Faillite managériale, et incompétence flagrante et criarde des dirigeants de la F.A.F (importations, et business?!…)
    Tout à changer, et tout à réformer (décentralisations, rajeunissements, formations de bases, écoles populaires,…..)
    Pour sauver le football algérien de la disparition internationale (africaine en 1ère) à moyen et à long termes
    Et le sport algérien malade en générale des bricoleurs, des incompétents, et des businessmen bien protégés
    Du « chkara », et du »baggara » mafias du foncier agricole, et industriel, et de l’informel




    0



    0
    Ait walou
    13 février 2017 - 22 h 23 min

    Donner des noms pour donner,
    Donner des noms pour donner, on va citer des noms, il y en a un qui sort de l’ordinaire, il connaît le monde du foot comme sa poche, il a la vie longue, il connait les coulisses et surtout celles des arbitres, à ce poste est nommé, OMAR GHARIB, président du mouloudia d’Alger, il a tout ce qu’il faut pour occuper un poste hiérarchique en Algérie.




    0



    0
    Larnaque
    13 février 2017 - 22 h 07 min

    @ salim (non vérifié)

    @ salim (non vérifié)
    13 Feb 2017 – 15:12
    On brandit cette qualification au Mondial deux fois de suite (2010 et 2014) comme un exploit surnaturel (et je pèse mes mots) que l’on doit à Raouraoua comme si c’était grâce à lui et uniquement à lui, exit les joueurs, staff technique, etc.. On fait tout pour ne pas rappeler que ce n’est pas la première fois que l’EN se qualifie 2 fois de suite au Mondial. En 1982 et 1986 il y a eu aussi deux qualifications de suite au Mondial, à moins que pour certains ces deux qualifications là ne comptent pas. Par ailleurs, il faut rappeler qu’en 1982 l’EN est sortie au 1er tour du Mondial avec 6 points en 3 rencontres (2 victoires, 1 défaite) et qu’en 2014 elle est passée au deuxième tour avec 4 points seulement (1 victoire, 1 nul, 1 défaite) + 1 défaite au 2e tour soit un total de 4 points en 4 rencontres. En 1986 et 2010 sorties au 1er tour avec 1 point (2 défaites + 1 nul); 1 but marqué en 1986 et 0 but marqué en 2010. Il n’y donc vraiment pas de quoi faire tout un plat de cette histoire de 2 qualifications consécutives. Comme on dit outre Atlantique: been there, done that!




    0



    0
    joker pic
    13 février 2017 - 20 h 22 min

    c est madère le meilleure
    c est madjèr le meilleure president de la FAF a mon avis , son experience dans le milieu du football internationale sa formation rigoureuse au sein de l’équipe militaire nationale et internationale en font un candidat valable .
    Il saura trouver un sélectionneur a hauteur du football algérien.Il vient du milieux du foot et ne pas oublier qu’il a été grand.Il sait parler et connait les valeurs techniques.On verra bien ce qu’il ramène au bout d’un mandat.

    Raouraoua devrait etre remerciez pour service rendu a la Nation et la cour des compte doit aussi faire son travail pour que l hadj sorte la tete haute.




    0



    0
      anonyme
      13 février 2017 - 21 h 38 min

      qui s’opposerait à une
      qui s’opposerait à une designation de rabah madjer à l’ag de la faf ?
      on est habitué aux interprétations « spéciales  » des textes de loi ;
      *n’a t on pas innové pour :le HCE en 1992
      *le 3 ème mandat en 2008
      ********
      il faut oser ,ça vaut la peine ;le foot est un « outil » politique de poids qu’il faut preserver !




      0



      0
    scéptique sévère
    13 février 2017 - 19 h 01 min

    Et si on donne la chance à
    Et si on donne la chance à Biyouna (et là je plaisante pas et je me moque pas d’elle, je ne me le permettrait pas) à ce poste? avec autant de chance renouvelées, avec autant d’argent et de joueurs formés ailleurs et prêts à l’emplois pour faire office de l’arbre qui cache la foret (( la lois, de raouraoua (son exploit) sur les binationaux pour les sportif et…la lois du gouvernent 51 pour les autres!!!)) vous croyez qu’elle, Biyouna, serait pas à la hauteur ou ferait moins bien ou si vous preferez serait plus mauvaise à se poste! Bricolage, bricolage…si c’est marche tant mieux c’est garce au chef, gloire au chef, mais si ça foire c’est faute à al maktoub, on oublie et on recommence pareil!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.