Selon des sources autorisées : Raouraoua va quitter la FAF, Rabah Madjer hors course

Le président de la FAF Mohamed Raouraoua perd sa couverture politique. New Press

Nous apprenons de sources sûres que l’ex-international de l’équipe nationale de football Rabah Madjer n’a aucune chance d’accéder au poste de président de la Fédération algérienne de football (FAF) pour la simple raison qu’il n’a même pas le droit de se présenter à l’élection du nouveau président de cette haute instance footballistique, qui aura lieu le 21 mars prochain, dès lors qu’il n’est pas membre de l’Assemblée générale de la FAF. Sachant que plusieurs médias font actuellement campagne pour une candidature de Rabah Madjer en prévision de la prochaine Assemblée générale, en le présentant comme étant le candidat le «mieux placé», voire «adoubé par les plus hautes autorités» du pays. Or, comme l’explique notre source, le règlement intérieur de la FAF est clair sur cette question : seuls les membres de l’Assemblée générale, qui en compte 121, ont le droit de postuler au poste très convoité de président.

Nous apprenons également que la date de dépôt des candidatures est fixée pour le 12 mars prochain. Reste à savoir si l’actuel président, Mohamed Raouraoua, va se représenter pour un quatrième mandat après avoir été montré du doigt par le ministre de la Jeunesse et des Sports, El-Hadi Ould Ali, qui lui a solennellement demandé de rendre des compte après la débâcle des Verts lors de la dernière Coupe d’Afrique des nations au Gabon.

Dans les coulisses, Raouraoua multiplie les démarches auprès des décideurs pour essayer de se racheter, tout en laissant penser qu’il ne va pas présenter sa candidature si, d’ici-là, il ne s’assure pas son retour en grâce. Mais d’après nos sources, toutes ses démarches sont restées lettre morte. Ce qui conforte l’idée que ses jours à la tête de la puissante Fédération sont comptés.

R. Mahmoudi

Comment (56)

    joker pic
    15 mars 2017 - 22 h 09 min

    Apres madère qui n’est pas
    Apres madère qui n’est pas éligible car ne fait pas partie du bureau fédérale mais qui peux servir de technicien entraineur avérés avec les beloumi assad bencheikh et consort.

    Le seul qui a osé defier raouraoua est le grand president zetchi kheiredine que j’espère sera le future president de la FAF après le retrait de lhadi tous les Rats montent sur le navire mais c’est trop tard il fallait avoir du cran comme didine pour se présenter au moment ou les candidature étais ouverte après c’est trop tard c’est la loi pour tout le monde .Aprés 10h30 les candidature sont CLOSE …
    le manque d’une photos d’identité est ridicule et bas la commission et a leur tête ce monsieur sont des corrompus qui ont laissé des match s’acheter a cout de millions ( chkara dans les malles desvoitures ) aujourd’hui avec Mr zetchi que je garantie son honnêteté et qui derange c’est finis c’est l’heure du boulot … Aller prendre votre retraite et voyer ce que va faire la nouvelle generation diplômé ; assidus ; compétente , scientifique ; rigoureuse et surtout Honnête .
    Merci quand méme




    0



    0
    aviateur
    19 février 2017 - 14 h 54 min

    salam à tous les algériens…
    salam à tous les algériens… ehheye ..LA nomination du nouveau PDG AIR-ALGERIE!!!!qu’elle gaffe quel choix!!!c’est le plus grand et le plus catastrophique CRASH!!!!que notre compagnie va connaitre c’est un ancien de la compagnie qui a passé sa vie dans cette compagnie qui s’adresse à vous et à tous les lecteurs se réclamant de la compagnie et qui se reconnaissent ,du fait et connaissance de cause que je me permets d’intervenir ,wallah que c’est trés grave et immoral cette désignation de ce monsieur ex commandant de bord qui s’est fait un formation de pilote point bar mais pour le reste ou est son CV????? tout simplement pour avoir occupé le poste de directeur des oprérations d’ou les circonstances étaient en sa faveur ET PAS DAUTRE CHOIX!! ,il n’a aucune formation de gestion pour diriger et gérer une compagnie aérienne tel que AIR-ALGERIE ET QUI SE RESPECTE vraiment c’est à; peine croyable ou sont les décideurs ou va notre cher pays arrêtons ce massacre je vous parie que c’est un grande et grosse erreur l’avenir nous le dira et vous me donnerez raison !on le connais bien ce monsieur et ses capacités TRES LIMITESSSSS oui, faites un sondage dans le milieu NAVIGANT PNT ET PNC !!!ils vous donneront sa carte de visite si j’ose enfin..DOMMAGE ALLAH YEJIBE EL KHEIRE et puis aucune comparaison avec l’ancien PDG forcé de partir!!!!qui a eu à diriger de grosses boites enfin l’algérien n’est pas dupe…ATTENTION erreur merci slam…




    0



    0
    lehbilla
    15 février 2017 - 7 h 45 min

    A mes souvenirs, Rabah Madjer
    A mes souvenirs, Rabah Madjer que je ne connais que comme ancien joueur ayant eu des qualités reconnues à l’international, que son expérience un peu partout en tant qu’entraîneur est assez conséquente et qui d’ailleurs fût sélectionneur de notre équipe nationale qui a bousculé celle de la Belgique (un but partout) à Bruxelles en amical. L’expérience de ce Monsieur est assez conséquente, c’est un technicien avéré, je ne vois pas pourquoi on se priverait de ses services et qu’on l’empocherait de postuler juste parce qu’il ne fait pas partie du Bureau fédéral. C’est un non sens. Il aurait été plus juste qu’il ne soit pas élu parce que les élections auront désigné quelqu’un d’autre tout simplement. C’est mon avis.




    0



    0
      aviateur
      16 février 2017 - 13 h 06 min

      bonjour je me permets de vous
      bonjour je me permets de vous répondre monsieur concernant ce Madjer à la limite , porteur de beaux costumes et de jolies cravates bien dressées et bien tirées sur celui qui s’en sert porteur de discussion fertiles et de basse gamme avec un niveau tés bas apprendre et devoir savoir formuler la langue de Molière y rajouter une bonne élocution en arabe qui nous vient des plateaux de télé d’extrême orient !!!on connait déja la musique !!! à qui vous faites des éloges considérables une publicité gratuite par ses amis proches et ses admirateurs de quartier et cafés .. bref vous étes vous poser la question du niveau scolaire de ce monsieur allons!!! avec ce niveau scolaire qui frole le primaire dans le sens complet et précis du mot à qui veut l’entendre à bon entendeur salut …mais vous vous rendez compte un peu savez vous que pour diriger une grande instance de ce pâys qu »est la FAF il vous faut minimum bac plus 4 !!!avoir une grande expérience dans les domaines de la gestion savoir diriger et entourer une équipe admnistrative compétente avoir une bonne notion de pédagogie et de méthodologie et j’en passe …vous pensez que notre pays ALGERIE aussi respectueux mondialement et de part sa stature et son notoriété va permettre à ce monsieur de diriger une aussi grange entité allons vous rigolez ce genre de personnage est bon pour les salons de thé certains hotels de standing certains endroits connus sur ALGER pour faire le beau et sa pub.à lui ..sans plus Algérie CE GRANDS PAYS HONORABLE A BESOIN D’HOMMES CAPABLE ET FORTS INSTRUITS ET NON PAS DES ILLETTRÉS QUADRILINGUES !!!!!!vous avez des merveilles et excellents cadres qui peuvent aspirer à diriger la FAF et encore avec un esprit solide et nous representer à travers le monde footballistique comme l’a si bien FIAT ET DIRIGER MONSIEUR RAOURAOUA à qui nous devrions une grande considération et du respect pour ce grand et respectable être très humain et sociable beaucoup de gens le savent .on en a ps énormément de personnes types pour représenter cette personne ou la remplacer mais l’espoir fait vivre notre pays dispose d’un grenier énorme est capable de remonter et supporter toutes les difficultés et les obstacles à franchir faisons confiance aux hommes de valeur digne de représenter notre pays qui mérite mieux svp et oublions les messieurs qui n’ont aucune capacité ni niveau scolaire et éducatif de nous représenter laissons ce monsieur jouer dans son jardin et s’amuser et faire son spectacle connu et habituel de bas niveau wALLAH sur certains plateaux de télé !!!!!bonne chance à nos dirigeants et quALLAH veille sur ce pays et gloire à nos CHOUHADAS qui méritent mieux svpppppppppp!!!!merci




      0



      0
        ami mouh
        14 mars 2017 - 8 h 05 min

        au lieu de disserter sur les
        au lieu de disserter sur les capacité potentielles que devrait avoir tout candidat à la direction d’une importante institution que serait la CAF, je vous invite à tout simplement vous référer à des institutions autrement plus importantes et plus significatives et vous vous poser la question de savoir quel bagage intellectuel, scolaire et moral serait le leur.




        0



        0
    HAKIM
    14 février 2017 - 12 h 01 min

    Monsieur le Président, nous
    Monsieur le Président, nous vous prions de partir et de laisser le foot-ball aux foot balleurs.Partez s.vp ,vous avez fait trop de mal au foot- ball national.Mais de grace ne partez pas tout seul emmenez avec vous tout vos collaborateurs ,le membres du bf,de la lfp,etc meme les presidents de clubs.Sachez Monsieur lepresident que sous vous régne l4ALGERIE A FAILLI NE PAS GAGNER SA PREMIERE LIGUE DES CHAMPIONS(heureusement que monsieur Hammar est tétu),Sachez que sous votre régne et de celui de Kerbadj le C.S.C a joué deux matchs le méme jour une premiere mondiale .ALORS SVP PARTEZ, PARTEZ, PARTEZ




    0



    0
    Anonymous
    14 février 2017 - 9 h 10 min

    La chute du football algérien
    La chute du football algérien au Gabon,, et signes avant coureur de faiblesses bien avant la C.A.N 2017,?!,…..
    Faillite managériale, et incompétence flagrante et criarde des dirigeants de la F.A.F (importations, et business?!…)
    Tout à changer, et tout à réformer (décentralisations, rajeunissements, formations de bases, écoles populaires,…..)
    Pour sauver le football algérien de la disparition internationale (africaine en 1ère) à moyen et à long termes
    Et le sport algérien malade en générale des bricoleurs, des incompétents, et des businessmen bien protégés
    Du « chkara », et du »baggara » mafias du foncier agricole, et industriel, et de l’informel




    0



    0
    Ait walou
    13 février 2017 - 22 h 23 min

    Donner des noms pour donner,
    Donner des noms pour donner, on va citer des noms, il y en a un qui sort de l’ordinaire, il connaît le monde du foot comme sa poche, il a la vie longue, il connait les coulisses et surtout celles des arbitres, à ce poste est nommé, OMAR GHARIB, président du mouloudia d’Alger, il a tout ce qu’il faut pour occuper un poste hiérarchique en Algérie.




    0



    0
    Larnaque
    13 février 2017 - 22 h 07 min

    @ salim (non vérifié)

    @ salim (non vérifié)
    13 Feb 2017 – 15:12
    On brandit cette qualification au Mondial deux fois de suite (2010 et 2014) comme un exploit surnaturel (et je pèse mes mots) que l’on doit à Raouraoua comme si c’était grâce à lui et uniquement à lui, exit les joueurs, staff technique, etc.. On fait tout pour ne pas rappeler que ce n’est pas la première fois que l’EN se qualifie 2 fois de suite au Mondial. En 1982 et 1986 il y a eu aussi deux qualifications de suite au Mondial, à moins que pour certains ces deux qualifications là ne comptent pas. Par ailleurs, il faut rappeler qu’en 1982 l’EN est sortie au 1er tour du Mondial avec 6 points en 3 rencontres (2 victoires, 1 défaite) et qu’en 2014 elle est passée au deuxième tour avec 4 points seulement (1 victoire, 1 nul, 1 défaite) + 1 défaite au 2e tour soit un total de 4 points en 4 rencontres. En 1986 et 2010 sorties au 1er tour avec 1 point (2 défaites + 1 nul); 1 but marqué en 1986 et 0 but marqué en 2010. Il n’y donc vraiment pas de quoi faire tout un plat de cette histoire de 2 qualifications consécutives. Comme on dit outre Atlantique: been there, done that!




    0



    0
    joker pic
    13 février 2017 - 20 h 22 min

    c est madère le meilleure
    c est madjèr le meilleure president de la FAF a mon avis , son experience dans le milieu du football internationale sa formation rigoureuse au sein de l’équipe militaire nationale et internationale en font un candidat valable .
    Il saura trouver un sélectionneur a hauteur du football algérien.Il vient du milieux du foot et ne pas oublier qu’il a été grand.Il sait parler et connait les valeurs techniques.On verra bien ce qu’il ramène au bout d’un mandat.

    Raouraoua devrait etre remerciez pour service rendu a la Nation et la cour des compte doit aussi faire son travail pour que l hadj sorte la tete haute.




    0



    0
      anonyme
      13 février 2017 - 21 h 38 min

      qui s’opposerait à une
      qui s’opposerait à une designation de rabah madjer à l’ag de la faf ?
      on est habitué aux interprétations « spéciales  » des textes de loi ;
      *n’a t on pas innové pour :le HCE en 1992
      *le 3 ème mandat en 2008
      ********
      il faut oser ,ça vaut la peine ;le foot est un « outil » politique de poids qu’il faut preserver !




      0



      0
    scéptique sévère
    13 février 2017 - 19 h 01 min

    Et si on donne la chance à
    Et si on donne la chance à Biyouna (et là je plaisante pas et je me moque pas d’elle, je ne me le permettrait pas) à ce poste? avec autant de chance renouvelées, avec autant d’argent et de joueurs formés ailleurs et prêts à l’emplois pour faire office de l’arbre qui cache la foret (( la lois, de raouraoua (son exploit) sur les binationaux pour les sportif et…la lois du gouvernent 51 pour les autres!!!)) vous croyez qu’elle, Biyouna, serait pas à la hauteur ou ferait moins bien ou si vous preferez serait plus mauvaise à se poste! Bricolage, bricolage…si c’est marche tant mieux c’est garce au chef, gloire au chef, mais si ça foire c’est faute à al maktoub, on oublie et on recommence pareil!




    0



    0
    karantita
    13 février 2017 - 18 h 19 min

    Actuellement le peuple
    Actuellement le peuple algérien devrait s’occuper de la sécurité de l’Algérie et non pas du football..!!
    il faut que le gouvernement arrête de nous enfumer et de nous endormir avec ce football qui ne rapporte absolument rien au peuple algérien à part bien sur le salaire des joueurs des entraîneurs et du président ainsi que le ministre du football tout cet argent devrait être dépensé pour combler la crise que nous traversons le football ne remplit pas les frigo et encore moins les ventres des citoyens algérien.
    comme dirait Nabila la traîner non mais allô allô il faut se réveiller le football ce n’est pas prioritaire pour le peuple algérien et l’Algérie la sécurité l’avenir de l’Algérie je pense que cela est prioritaire.
    tout l’argent dépensé pour le football moi je l’aurais dépensé pour compenser la loi 2017 des finances je ne fais pas de politique je suis juste un chef cuisinier mais je pense que cela pourrait être une bonne idée à bon entendeur salamalekum longue viVà l’Algérie et bon courage à notre peuple algérien.




    0



    0
      Anonymous
      13 février 2017 - 22 h 20 min

      Dans cet ordre d’idées ,
      Dans cet ordre d’idées , fermant les théâtres ,les cinémas , dissoudre toutes les fédérations d sportives ( car les jeux méditerranéens , les jeux olympiques etc consomment des milliards de centimes ) .Fermant tout il ne faut laisser ouverte que les FAST FOOD du type PIZZERIAS- CHAWARMAS ET SANDWICHS genre MAC DONALD.
      Cher Monsieur l’argent investi dans le football , ne permettra pas de payer à chaque algérien un kilogramme de sardines par an même au prix de 300 DA le kg ( cela fera 12milliards de DINARS !!!) .Avec tout le budget alloué au MINISTERE DE LA JEUNESSE ET DU SPORT ( 34 MILIARDS DE DINARS) on peut s’offrir 3 kg de sardines par an. Vous voyez ce n’est pas en zappant le foot que l’Algérie deviendra plus prospère , mais ON RETRANCHANT LES MANCHES ET SE REMETTRE AU TRAVAIL que la prospérité reviendra. ON A OUBLIE L’EFFORT ,tout le MONDE VEUT s’enrichir en se coinçant la bulle .




      0



      0
    Zimo
    13 février 2017 - 17 h 05 min

    À force de trop vouloir
    À force de trop vouloir politisé le sport et le monde du football tout ce qu’on va gagné c’est des sanctions de la FIFA qui stipule que tout pays faisant partie de la fifa ou d1 confédérations continentales dépend de la fifa et strictement de la fifa et d’aucune autre entité et que si par malheur 1 institution etatique venait à ce mêler des affaires d1 fédération celle ci ce retrouverai acculé de sanctions et d’interdiction de rencontre même amicale alors mtn svp que chacun mette de l’eau dans son vin et vaque à ses activités au lieu blablater sur le compte d1 tel ou d1 tel …




    0



    0
    Ayweel
    13 février 2017 - 16 h 51 min

    Raouraoua yaroual nighe
    Raouraoua yaroual nighe outhirouilche, it is the same thing, c’est kif kif, un charognard s’en va un autre charognard suce-sang le remplacerait. Pauvre Algérie, les chauves souris suceuses de sang t’ont envahies, elles ne te quitteront que le jour où ton corps n’à rien à leur donner. Au lieu d’investir dans les nationaux et d’appliquer des programmes de formation à court et à long termes comme c’était le cas dans les années 70, on préfère investir en euro et en dollars dans les binationaux qui malgré leur patriotisme ne peuvent donner de résultats positifs, mais juste sont exploités pour siphonner la réserve algérienne vers les banques étrangères par les soi-disants représentants de la fifa. L’équipe qui gagne est celle dont l’effectif à 60% a l’habitude de jouer ensemble, c’est ce qui crée un très bon jeu collectif clé de la réussite. En bref un football purement algérien ( maîtrise de la balle, passes courtes et accélération au m7oment opportun,) enfin le mieu c’est de dire Rouuuuuuuuuh agassabi Rouuuuuuuuuh




    0



    0
    CHIBL
    13 février 2017 - 15 h 24 min

    Aux gens qui critiquent
    Aux gens qui critiquent Madjer: il a ete champoin d’algerie avec le NAHD 2 fois,coupe d’algerie 3 fois avec le meme NAHD, champion du portugal 3 fois,coupe du portugal 2 fois avec PORTO,super coupe du portugal 3 fois avec PORTO, ligue des champion d’Europe 1 fois, super coupe d’europe 1 fois coupe intercontinentale 1 fois avec Porto , 1 coupe d’Afrique des Nations avec l’Algerie 1990 (la seul d’ailleur), sacré ballon d’or 1987,Meilleur buteur de la Ligue des champions de l’UEFA en 1988,Élu 5e meilleur joueur africain du siècle,Ambassadeur de bonne volonté de l’Unesco,Meilleur joueur de la Coupe intercontinentale 1987…etc. aux gens qui te critiquent Mustapha et toi tu sais ce ne sont que des JALOUX, je prefere le mot HASSADINE, c’est des mediocres, ils preferent des gens comme Ghoul, le Drabki. Rabah Madjer n’a jamais souhaité etre president de federation c’est juste les journaux qui en parlent, AHHHHHH YA EL GHAYOURINE TMOUTOU BELGHIRA INCHALLAH.




    0



    0
      chaoui04
      13 février 2017 - 20 h 25 min

      Hahaha quel CV fourni de ton
      Hahaha quel CV fourni de ton madjer.Allez vas vaniteux.Vous voulez être toujours la locomotive algéroise qui tire les wagons de l’Est ,de l’Ouest et du sud Algérien .L’Algérois n’est pas l’Algérie.Arretez de nous faire….par vos hypocrisie et malhonneteté. Il y a des hommes compétents de Saida ,de Khenchela ,d’Ain Beida ,de Tlemcen ,de tebessad’Oran…….Ne vous prenez pas pour le nombril de l’Algérie .Vous ne savez que tchatcher .YAL KHO .Ceux qui sont passé par le passé et en majorité algérois qu’ont ils ramené au football national..?




      0



      0
        fred
        13 février 2017 - 21 h 16 min

        la compétence n’a pas de
        la compétence n’a pas de géolocalisation




        0



        0
          chaoui04
          14 février 2017 - 4 h 20 min

          Fred,faites vos statistiques
          Fred,faites vos statistiques et vous verrez que la majorité des présidents de la faf sont issus du centre.Ce n’est ni du régionalisme ni ammar bouzouar.
          Vous parlez de géolocalisation ,alors ayez un GPS et allez dénicher les compétences à l’intérieur du pays.Basta ,les Algériens ont marre que les moyens colossaux mis au moloudia,à l’usma ,au nahd ,à el harrach…… n’ont servi à rien et rien de concret (ni école de formation ,ni émergence de footballeurs de renom ,ni résultats à l’échelle africaine…)




          0



          0
          CHIBL
          14 février 2017 - 6 h 39 min

          Toi tu es un KAVI jaloux et
          Toi tu es un KAVI jaloux et un complexé de l’algérois.j’ai jamais parlé d’algerois ou oranais ou autre.




          0



          0
    salim
    13 février 2017 - 14 h 12 min

    c’est le ministre borgne et
    c’est le ministre (…) qui doit ceder sa place pas raouraoua qui a son age a mené une guerre pour vous faire qualifier 2 fois de suite au mondial
    madjer n’est pas fait pour ce poste et puis quoi encore bencheikh selectionneur national??????




    0



    0
    Fawzi Haddad
    13 février 2017 - 13 h 41 min

    De toutes les facons, c’est
    De toutes les facons, c’est le pouvoir qui decidera. Si le pouvoir decide que Raouraoua doit rester , il restera, s’il decide de partir il partira. Raouraoua ne pourra rien faire contre le pouvoir, car s’il voudra defier le pouvoir en invoquant les reglements de la FIFA,. celui-ci ( le pouvoir) l’emmenera en prison par le bais de la Justice sans que la FIFA ne puisse s’opposer. La Fortune colossale amassee par Raouraoua n’est pas une fortune propre du tout, donc le dernier mot appartiendra au Pouvoir.




    0



    0
    FeratMaqalleq
    13 février 2017 - 13 h 40 min

    « Rabah Madjer hors course »
    « Rabah Madjer hors course » comme l’explique la source de AP. Le débit de cette source (à la différence la « ifri » ou de la « lalla Khadija »), semble très faible puisqu’elle ne ruisselle pas (pour ne dire suinte) de l’information distillée ce jour par certains média: « OULD-ALI SOUTIENT KHALEF ». Le mot (le nom) est lâché. Le MISS’NTMOURTHISME pointe son nez et on comprend maintenant le « joli » coup que le ministre de la jeunesse après avoir été directeur du zwit-rouit rêve de tirer de la débâcle des Verts après avoir pourtant assuré juste après le match contre le Sénégal, qu’il n’avait pas l’intention de demander des comptes à qui que ce soit.. Mais revenons à ce « poulain ». En fait c’est un canasson qui a toujours marché sur les décombres de l’équipe nationale: en 1982; en 1986 et à chaque fois des lobyistes poussaient son nom. Comme son heure tardait à venir, il s’en alla « entraîner » une équipe au Maroc mais sa carrière fut stoppée nette quand il fut pris en flagrant délit de corruption d’un arbitre…




    0



    0
      Au secours
      13 février 2017 - 15 h 29 min

      ..un revenat.

      ..un revenat.
      Khalef recrutera (ou rappellera) le fantasque Benchikhaqui se trouve au Maroc pour services rendus au Makhzen. Il lui nommera comme adjoint Larbès qui s’est illustré contre le Chili en 1982. « Le général » (sans armée) l’utisera comme interprète et surtout pour entraîner les défenseurs à courir derrière les attaquants.




      0



      0
    Kahina
    13 février 2017 - 13 h 31 min

    Raouraoua peut déposer sa

    Raouraoua peut déposer sa candidature chez les Qataris où les Saoudis, là où les joueurs qu’il a ramassé de un peu partout finissent leur carrière.




    0



    0
      Moustache
      13 février 2017 - 14 h 13 min

      Tu as parfaitement raison. C
      Tu as parfaitement raison. C’est Raouraoua qui envoya en 1990 le talentueux Meguenni se faire charcuter et estropier pour le restant de sa carrière, au Qatar dans la clinique « Asbitar » (« l’hôpital », qui s’est avérée être « el batoir »). C’est toujours le Qatar qui, répondant au désir de NabotSarkozy, racheta la Paris-Germain avec l’exigence de ne pas recruter de joueurs des banlieues ni même d’origine immigrée.




      0



      0
    Karim
    13 février 2017 - 13 h 23 min

    Un Madjer à la tête de la FAF
    Un Madjer à la tête de la FAF ? C’est quoi ça ? un épidermique, prétentieux lui qui a déchiré en direct à la télé un contrat de la dite FAF et puis a t il les references requises pour ce poste ? Il faut un Manager pas un Madjer !




    0



    0
      Abdelhamid
      13 février 2017 - 13 h 53 min

      Tout à fait……il faut
      Tout à fait……il faut craindre le pire avec un éventuel départ de Mr Raouaroua…




      0



      0
    Amigo
    13 février 2017 - 13 h 15 min

    si cela se confirme cela sera
    si cela se confirme cela sera une tres bonne chose. j espere que tous les autres responsables comme le PDG d air Algerie etc s en iront bientot




    0



    0
    Alilapointe59
    13 février 2017 - 13 h 06 min

    Le ministre des sports aussi
    Le ministre des sports aussi doit dégager, (…) Ce ministre est un mafieux, ont à vue les JO




    0



    0
    Anonymous
    13 février 2017 - 12 h 20 min

    Raouraoua va quitter la FAF..
    Raouraoua va quitter la FAF…… Es que la décision a été validé par $aid ??




    0



    0
    Rabah
    13 février 2017 - 12 h 17 min

    L’essentiel madjer ne soit
    L’essentiel madjer ne soit pas en course qu’ il l’Algérie et EN en paix madjer grand hypocrite magouilleur.




    0



    0
    Omar
    13 février 2017 - 11 h 43 min

    Concernant l’équipe nationale
    Concernant l’équipe nationale (les verts, les fennecs, les guerriers du Sahara, peut importe le surnom), je propose l’idée suivante : organiser une de compétition de sélection de joueurs à l(‘instar de Star Academy, The Voice, Arab Talents, Alhan Wa Chabab, etc …) présidée par une commission des 4 meilleurs figures du Football Algérien dont une des médias sportifs : le très honorable et imminent Hafid Darraji. Ils passeront dans toutes les wilayas du pays pour choisir les 7 meilleurs joueurs TALENTUEUX (peut importe s’ils évoluent oui ou non dans des clubs nationaux), le plus important c’est : QU’ILS SAVENT JOUER DU FOOTBALL, ILS PENSENT FOOTBALL ET ILS VIVENT FOOTBALL en bref : ILS AIMENT LE FOOTBALL et non les avantages qu’ils bénéficient en JOUANT DU FOOTBALL. les 04 autres places seront réservées aux 04 MEILLEURS joueurs de football algériens évoluant des dans des clubs étrangers respectueux envers la Hiérarchie et envers le Coach … croyez moi: en 6 mois, une SUPER EQUIPE sera constituée et prête à faire manger l’herbe du gazon à l’adversaire !!!! Vive le Football ! Vive le Sport, vive le Respect ! Non à la Politisation du Football !




    0



    0
      Zimo
      13 février 2017 - 12 h 19 min

      Mdr le championnat local est
      Mdr le championnat local est trop faible… nous n’avons pas de centre de formation digne de ce nom. Les joueurs évoluant à l’étranger correspondent parfaitement aux critères et sortent de centres de formation. Laissons le temps au temps et tout va ce décanter. Nous somme dans 1 mauvaise passe que traverse toutes les équipes 1 jour où lautre




      0



      0
        Anonymous
        13 février 2017 - 17 h 07 min

        Notre championnat est
        Notre championnat est médiocre parce qu’il est gangrène par l’argent et le manque flagrant d’éducation des joueurs..
        la majeure partie des équipes sont constituées de deliquants. L’Institution qui est responsable de l’échec de notre politique spostive, C’EST LE MINISTÈRE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS ET À LEUR TÊTE LE MINISTRE !!!!




        0



        0
      DZ_HORR
      13 février 2017 - 16 h 19 min

      Absolument d’accord Ya Si
      Absolument d’accord Ya Si Omar, c’est comme cela que ça se passait avant. Il y avait des sélections régionales qui regroupaient des joueurs de tous les niveaux (de wilaya jusqu’en nationale). Les meilleurs allaient ensuite a un regroupement national où ils étaient soumis a toutes sortes d’épreuves pour finalement ȇtre préselectionnés pour l’équipe nationale. L’avantage est que premièrement il y aurait un large groupe pour choisir et deuxiement pour les regrouper facilement sans attendre les dates FIFA.




      0



      0
    fakou
    13 février 2017 - 10 h 32 min

    au pays de la prédation le
    au pays de la prédation le talent n’a pas sa place




    0



    0
    GRICHE
    13 février 2017 - 10 h 17 min

    maintenant si le regime
    maintenant si le regime voudra gagner de la sympathie ;il ne lui faudra pas qu il choisi son candidat ;nous avons besoin d un changement radicale avec les pratiques du passe ;ni MADJER qui n a aucune experience dans la gestion ;ni LAHLOU qui n a pas la stature d un president ;ni SERRAR magouilleur ;je vois un ZETCHI qui a prouvé ses competences ;dans la gestion ;dans sa vision ;jeune ;entrepreneur ;formateur ect a moins qu on voudra continuer a bricoller




    0



    0
      Rabah
      13 février 2017 - 12 h 25 min

      Malade régime argent. Le
      Malade régime argent. Le sujet est foot




      0



      0
      Mohammed Haddad
      13 février 2017 - 13 h 28 min

      Oui Zetchî est le président
      Oui Zetchî est le président idéal sous toute réserve.




      0



      0
      Alilapointe59
      13 février 2017 - 14 h 48 min

      Entièrement d’accord avec toi
      Entièrement d’accord avec toi, un zetchi serait l’idéal pour le foot algérien, très compétent président et il aime le foot et la jeunesses, notre avenir est dans notre jeunesse. Je vote zetchi. Et ce qu’il a fait pour les banlieues algéroise, il le feras dans toute l’Algérie ci on lui laisse réellement les reines.




      0



      0
    Anonymous
    13 février 2017 - 9 h 57 min

    Mr. Mohamed Raouraoua en
    Mr. Mohamed Raouraoua en intelligent dans les coulisses, et dans les affaires mercantiles
    – importations des joueurs professionnels, % à partager –
    Mais,malheureusement, incompétent dans la gestion du football algérien qui a réussi à mettre en faillite
    Le football algérien, et son championnat « professionnel » trop faible, des scandales divers,…..?!
    Est en train de sonder, tout le monde
    En lancant des ballons d’essais :  » je vais démissionner,……, je vais quitter…….
    Une façon, où une manière de mobiliser sa clique, où son groupe d’interets pour venir lui porter secours

    Et intervenir pour défendre son bilan qualifié ironiquement de « globalement positif »
    Une manière de duper, et de se moquer une nouvelle fois du peuple algérien et de ses sportifs connaisseurs
    -Erracham H’Mida, Wa Laab H’Mida Fi Kahwet H’Mida

    Contre l’avis unanime, et sans équivoque de tout le peuple algérien qui demande
    1°) – De rendre des comptes d’une gestion catastrophique, et individuelle
    2°) – De déposer directement sa démission sans détours
    3°) – De partir, sans oublier de présenter ses excuses, au pauvre peuple algérien dupé avec ses illusions

    La précédente « déclaration de démission » de Mr. Mahfoud Kerbadj est là pour nous rappeller
    Que l’interet du groupe, les pressions, les interventions n’ont rien avoir avec l’avenir du football algérien
    Ils continuent dans leur médiocrité, et dans leur incompétence, sans etre inquiétés




    0



    0
      fred
      13 février 2017 - 21 h 41 min

      L’application du
      L’application du professionnalisme a érigé les clubs en sociétés par actions .Donc la gestion d’une entreprise ou club exige des qualifications. Que voyons nous aujourd’hui, des présidents de clubs, pour certains d’anciens footballeurs , qui n’ont rien à faire au poste qu’ils occupent . Parce qu’il ne peuvent pas diriger une entreprise avec des actifs et surtout des passifs. En plus , les sois disantes assemblées générales approuvent la moralité des comptes en complicité avec des commissaires aux comptes. Ces memes présidents et leurs acolytes détournent les subventions allouées par le MJS, la wilaya, la ligue, la fédération et que sais je encore , au détriment de la formation des jeunes catégories et des autres disciplines . Où sont les centres de formation ? mise à part la belle initiative de zetchi du paradou de hydra. Niet. Les clubs croulent sous les dettes , malgré les financements occultes qui parviennent par des bienfaiteurs se servant sur les facilités d’accès des marchés publics. le foot a besoin de moralisation par un engagement de vrais éducateurs dans les petites catégories . Car comment expliquer l’indiscipline des joueurs quand bien m^me sont-ils pour certains pétris de qualités. Une dérive qui creuse son lit depuis de longues années et l’utilisation des bi-nationaux dans la construction de l’équipe nationale est conjoncturelle, les signes de declin sont là.




      0



      0
    Une algerienne
    13 février 2017 - 9 h 13 min

    je pense que la chaine El
    je pense que la chaine El Inhiar el Djadid a obtenu gain de cause en suivant le même itinéraire que el khenzira on casse tt ce qui peut laisser une empreinte la liste est longue
    Personne n; a soupsonné le complot des joueurs et ….




    0



    0
    Humour
    13 février 2017 - 9 h 08 min

    Wach Mr Raouraoua il profond
    Wach Mr Raouraoua il profond le trou que vous regardez, évitez de vous mettre sur le point de pénalité.
    Merci d’avoir participé.




    0



    0
    Jean_Boucane
    13 février 2017 - 8 h 09 min

    je verrai bien Zetchi à la
    je verrai bien Zetchi à la tete de la FAF




    0



    0
    Algérien
    13 février 2017 - 7 h 50 min

    C’est une règle générale en
    C’est une règle générale en Algérie … on ne peut pas être candidat hors système … celui qui sort et celui qui le remplace sont issues du même et unique système … et le système chez-nous ne cultive que de la médiocrité… comment voulez-vous alors que cela change ? c’est le système qu’il faut combattre en Algérie … finalement Saâdani, fils de Abbes ou autre c’est kif-kif b …




    0



    0
      Anonymous
      13 février 2017 - 11 h 18 min

      bravo! le vrai algérien et
      bravo! le vrai algérien et félicitation




      0



      0
    sublisoft99
    13 février 2017 - 7 h 20 min

    le feuilleton kerbadj qui
    le feuilleton kerbadj qui allé démissionné fel 3id wala achoura,j’ai entendue cette histoire,je me souvien pas
    a l’état de veille ou dans mon réve , le FLN wa3ar yemhaynek,c’et l’éléve de la france,7




    0



    0
    Anonymous
    13 février 2017 - 7 h 14 min

    si madjer n’est pas
    si madjer n’est pas prèsident de la faf, hé bien ont peux dire que le bricolage continuera.




    0



    0
    Zéphyr
    13 février 2017 - 5 h 21 min

    Si Raouraoua devait partir,
    Si Raouraoua devait partir, le Ministre de la Jeunesse et des Sports devrait en faire de même! Raouraoua a beaucoup fait pour le fooball algérien et surtout le football africain alors que les performances de ce Ministre ne méritent même pas qu’on en parle.




    0



    0
      magelan
      13 février 2017 - 6 h 07 min

      raourawa doit partir

      raourawa doit partir
      raourawa doit dégager
      raouarwa a fait des échecs sur le choix des coatch pour son équipe…
      il n’a pas tenu parole ni pour la can 2017 chez nous ni pour la reussite de can 2017 : son équipe oui son équipe est partie la tete basse et la queue entre les jambes.
      adiue mr raourawa o plaisir de ne plus entendre parler de vous plus de voyage a l étranger pour aller supplier les binationnaux pour rejoindre son équipe … il gére la faf comme son bien….




      0



      0
      Djamel.maraval
      13 février 2017 - 11 h 32 min

      Rien à ajouter bravo à vous,

      Rien à ajouter bravo à vous,
      vous avez bien résumé la situation




      0



      0
      DZ_HOOR
      13 février 2017 - 16 h 01 min

      Absolument d’accord. Si on
      Absolument d’accord. Si on veut balayer les escaliers il faut commencer par le haut. Le foot c’est bien l’arbre qui cache la foret, il y a un enorme debacle dans le sport en Algerie dans toutes les disciplines. Alors monsieur le ministre il faut aussi rendre des comptes.
      P.S.: Il ne faut surtout pas aussi oublier les presidents de clubs de foot.




      0



      0
    Anonymous
    13 février 2017 - 4 h 36 min

    c’est une philosophie propre
    c’est une philosophie propre a l’algérie on récompensent pas les fourmis;ont récompensent les cigales et les crocodiles drole de philosophie,aux pays des miraculés les charlatans ont des succès




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.