Bouteflika : «Le peuple ne succombera pas aux complots ourdis outre-mer»

Le président Bouteflika renouvelle sa confiance en le peuple algérien. New Press

Le président Abdelaziz Bouteflika a saisi l’occasion de la Journée nationale du chahid pour réagir aux différents rapports et regards d’organismes et d’institutions de pays européens et américains sur l’Algérie. «Le peuple algérien ne succombera pas à des machinations et autres complots ourdis outre-mer et relayés par divers supports médiatiques», a-t-il souligné dans son message lu en son nom par le conseiller à la présidence de la République, Mohamed Ali Boughazi.

Le chef de l’Etat a affirmé que «le succès de la bataille de l’avenir est tributaire de la préservation des acquis des générations successives». «Nous sommes conscients et convaincus que notre peuple, dans toute sa composante et notamment sa jeunesse, est pétri d’un esprit nationaliste infaillible puisé dans les sacrifices de nos valeureux chouhada.» «En ignorant les détracteurs, les adeptes du chaos et autres esprits sceptiques et malveillants tendant à occulter les acquis réalisés au profit du peuple, notre jeunesse a prouvé qu’elle était lucide quant aux menaces de l’heure», a-t-il relevé, assurant qu’«elle ne peut être leurrée car immunisée culturellement, idéologiquement et politiquement, consciente de ses responsabilités vis-à-vis de sa patrie et de son peuple et prête plus que jamais à défendre le pays et à préserver, promouvoir et développer ses réalisations».

Le message du président Bouteflika intervient une semaine après le rappel à l’ordre fait par le ministère des Affaires étrangères de certains titres de la presse nationale qui ont repris «des propos attribués à des personnes connues ou même anonymes», ainsi qu’à des études «prétendument académiques et autres matières médiatiques» dont la finalité est d’«amplifier des appréciations spéculatives et tendancieuses sur la situation en Algérie et ses perspectives». «Des titres de la presse nationale font écho, parfois de manière sensationnelle, à des propos attribués à des personnes connues ou même anonymes, ainsi qu’à des études prétendument académiques et autres matières médiatiques pour amplifier des appréciations spéculatives et tendancieuses sur la situation en Algérie et ses perspectives», avait souligné le MAE dans un communiqué.

Le président Bouteflika, qui a appelé, par ailleurs, les Algériens à aller massivement aux élections législatives, a considéré, sur un autre plan, que «les crises économiques et idéologiques qui secouent le monde et les bouleversements géostratégiques ont un impact direct sur beaucoup de pays notamment en voie de développement, à l’instar de l’Algérie, d’où la nécessite de conjuguer nos efforts et de resserrer nos rangs pour une exploitation optimale des compétences, aussi nombreuses que méritoires, que recèle notre pays dans tous les domaines». 

Hani Abdi

Comment (39)

    Democratie
    19 février 2017 - 22 h 15 min

    Démissionner, vous avez ruiné
    Démissionner, vous avez ruiné notre pays. Nous sommes la honte du monde grâce à vous. 4 mandats BARRAKA, on ne veut plus vous voir, prenez votre retraite et reposer vous.




    0



    0
    Lghoul
    19 février 2017 - 16 h 36 min

    Ie vrai danger est la
    Ie vrai danger est la corruption généralisée et la prise en main des institutions stratégiques algériennes par des étrangers au passé flou. Comment se fait il que le FLN , fils de l’ALN qui a libéré le pays fut pris en main par un tunisien qui passe des mois à l’étranger ? Comment ce même FLN au sigle sacré pour tout le peuple est devenu un fond de commerce ? Voilà où se trouve la source
    de tous les dangersoirs.




    0



    0
    Chelieth
    19 février 2017 - 15 h 29 min

    « Le president bouteflika
    « Le president bouteflika renouvelle sa confiance en le peuple algerien »… mais le peuple algerien ne renouvelle pas sa confiance en vous Mr le « president » et ce depuis belle lurette.




    0



    0
    EN COLERE
    19 février 2017 - 15 h 17 min

    Le nationaliste BOUMEDIENE
    Le nationaliste BOUMEDIENE avait nationalisé les hydrocarbures du peuple et après son empoissonement vous les avez dénationalisé au profils des entreprises Francaise ou ils possède les plus grosse part, sachant que la France insulte chaque jour l’histoire et la non répantence de leurs crime et génocide,,des essaies nucléaires après notre indépendance 3 fois plus dangereux que Hiroshima des radiations dans le sud qui durera encore des miliers d’annés et qui fait encore des victimes sans indèmnisation de la France, des mines anti personel encore sous le sol et que la France ne veut pas donnez les plans pour que l’ANP les enlèvent bien qu’ils en ont enlevé pas mal, bref EFFECTIVEMENT L’ALGÉRIE EST GOUVERNER DEPUIS PEU PAR LES TRAITRES ET LES SIONISTES !!!! Car même quant le peuple se fait insulté en France par les pieds noire et les harki aucune manifestation dans les rue de Paris aucun mot de ses VALETS de la France Sioniser jusqu’à la moile !!
    HONTE À VOUS comment pouvez vous vous regarder devant le miroire ????
    TFOU ALIKOUM, j’espere que Dieu ne vous fera pas gouter longtemps des biens mal aquis et de l’argent que vous avez en France et ailleur je vous souhaite le malheur très rapidement au non du peuple et à l’image que vous donnez à l’étranger pas de président, on se permet de parler en son nom etc………




    0



    0
    Reda
    19 février 2017 - 15 h 11 min

    « Bouteflika : «Le peuple ne
    « Bouteflika : «Le peuple ne succombera pas aux complots ourdis outre-mer» ». A dieu ne plaise, ya si raïs. LE PEUPLE N’A PEUR QUE D’UNE CHOSE : DU DANGER INTRA-MUROS CONCOCTÉ PAR SES PROPRES ENFANTS QUI SONT SOUMIS AUX PUISSANCES ÉTRANGÈRES….. Et puis, comme le disait si bien SI BOUDHIAF Mohamed, Allah yerahmou ! : EL KHIR FINA ! WA CHAR FINA ! Cela veut TOUT DIRE….. Et c’est bien pour cela, qu’IL A ÉTÉ ASSASSINÉ en live. Donc, le plus grand danger ce ne sont pas les puissances étrangères mais les harkis qui sont aux commandes de notre cher pays. Wa KHLASS…..!!! LE PEUPLE EST AU COURANT DE TOUT. IL N’EST POINT DUPE.




    0



    0
    Lotfi
    19 février 2017 - 14 h 35 min

    et le complot pour rester au
    et le complot pour rester au pouvoir à vie contre le bon sens et au détriment de l’intérêt du pays et du peuple.qu’en pensez vous de l’Avis du peuple.sommet de l’hypocrisie.




    0



    0
      Lotfi
      19 février 2017 - 14 h 58 min

      vous prenez le peuple pour du
      vous prenez le peuple pour du bétail.j ai envie de vomir devant cette hypocrisie abrutissante.




      0



      0
    Anonymous
    19 février 2017 - 10 h 52 min

    Le problème central et
    Le problème central et fondamental en Algérie depuis le coup de force du clan militaro-bureaucratique
    De Oudjda en été 1962

    Le manque de légitimité, et de popularité = le manque de justice, de transparence, et d’une vraie démocratie
    Une minorité opaque, occulte, protégée, ostentatoirement trop riche jusqu’à la provocation,
    et cerise au ou sur le gateau avec tout les pouvoirs (fermés),
    Contre une majorité pauvre marginalisée, frustrée, humiliée, et sans pouvoir

    Malheureusement, pour l’Algérie qui endure, et qui souffre d’un système bureaucratique corrompu
    Et incompétent (trop d’expériences infructueuses, trop d’échecs, trop de mensonges…..?!), depuis 1962
    On aurait du, et pu suivre le grand exemple sage de la GRANDE COREE du début des années soixante dix (70)
    Du dictateur militaire , mais oh combien éclairé, et vrai nationaliste, le général sud coréen CHUNG PARK

    Parler d’autres choses s’avèrent, encore une fois malheureusement, une pure perte de temps, d’argent,
    Et de moyens

    Eluder, détourner, encore plus,et tromper son monde, pour « manoeuvrer et gagner un peu plus de temps »
    Mais pour combien de temps…..?! (ces manoeuvres de repli, de défense, et de couverture du repli,…..)
    Pas pour l’infini,…..




    0



    0
    Bouzid
    19 février 2017 - 8 h 22 min

    Est ce que la corruption
    Est ce que la corruption generalisee, une economie mise a genoux pour que les vautours de l’importation aient des palaces avec pignon sur rue dans les beaux quartiers parisiens,toute la creme de ceux qui se sont empares des renes de ce pays se soignant a l’etrangers,toutes les affaires qui gangrenes et paralysent tout developpement de cette fabuleuse nation a commencer par les faux moudjahidinnes sont ourdis par l’etranger……? Des hommes et des femmes se battant comme des chiffoniers pour obtenir des sieges a l’APN et determines a piller jusqu’au dernier centime les caisses de cet etat…..non les complots sont chez nous et en nous…..




    0



    0
      Amnagh
      19 février 2017 - 13 h 16 min

      Il n y a pas meilleur complot
      Il n y a pas meilleur complot que celui ourdi par ce système depuis 1962.L’indépendance du pays est réel mais les algériens sont privés de leur liberté.Pays indépendant, peuples bâillonnés.Nous avons chassé le choléra colonial français pour le remplacer par la peste arabo-intégriste.Un pays qui vit de ses rentes ne fait que retarder sa ruine et son effondrement.Il faut trouver autre chose que la « complotite » pour cacher l’incapacité du pouvoir à gérer un pays riche qu’ils ont appauvri et défiguré avec leur incompétence,leur autoritarisme et la morgue par dessus ! Non le « complot  » ne vient pas de l’extérieur,il est né chez nous et vit sous nos yeux.Seuls les esprits naïfs peuvent croire à ces sornettes et théories fumeuses d’un autre âge qui nous rappellent les années de plomb de 1970.




      0



      0
    Anonymous
    19 février 2017 - 6 h 54 min

    YA SI BREZIDENE..RANA GHLABNA
    YA SI BREZIDENE..RANA GHLABNA. RANA GHLABNA . CA SUFFIT ..MOI JE VOTERAIS PAS. JE VEUX DU BOULOT..LA VRAI JUSTICE INDEPENDANTE..PAS DE BARAGE CHAQUE DE RUE. LA BOULISSE FI LES COINS AVEC LES BARRAGES ..JADARMIYA KIF KIF KIF…LA MAIRIE KIF KIF LAKWAGHAT A FAIRE..LA VIE INSUPORTABLE. ANA RANI FI 7HALA ET CA SUFFIT JE VOTERAIS pas ..KHALINI TRANKIL




    0



    0
    Kouider
    19 février 2017 - 6 h 44 min

    Le complot ourdi se trouve en
    Le complot ourdi se trouve en Algérie et pas en outre mer.




    0



    0
    lehbilla
    19 février 2017 - 6 h 43 min

    On continuera à nous prendre
    On continuera à nous prendre encore pour des imbéciles et des idiots pendant un siècle ou un siècle et demi. Après je crois bien que la leçon sera retenue et il s’y passera certainement des choses nouvelles dans le pays, totalement nouvelles.




    0



    0
    issam
    19 février 2017 - 1 h 31 min

    Qu’on aime ou pas bouteflika
    Qu’on aime ou pas bouteflika .S’il parle de complots ou de destabilisation c’est qu’elle existe vue les rapports des rg .
    Il éxiste beaucoup d’espions travaillant pour le mossad en provenance de pays voisins,(nigeria,lybie,maroc,soudan,liban)heureusement cravaté par la sécurité algérienne .Bravo à ceux protège l’Algérie du désastre !




    0



    0
      Anonymous
      19 février 2017 - 10 h 08 min

      nos pire ennemis c’est le
      nos pire ennemis c’est le régime en place avec la complicité de certains opportunistes;une nation sans une vraie justice ce n’est pas une nation; ou sont cachés les richesses algériennes que deviennent-ils les dirigeants qui ont détourner l’argent des algériens;seule nation ou monde ou la corruption est toléré pour ne pas dire légalisé;les discours de nos dirigeants ils se sont destinés juste que les brebis allez votez et votez pour celui qui l’est protègent qui veut l’algérie avec ses quarante millions d’habitants;la majorité ne mangent pas a leurs faim;avec les quelques goutes de pétrole ça ne veut le coup;l’ennemi réelle de l’algérie il est a l’interieur avec quelques marocain pour nous piquée nos meilleures dattes




      0



      0
    Chaoui ou zien
    18 février 2017 - 23 h 23 min

    Qu’il dise ce qu’il veut.
    Qu’il dise ce qu’il veut. Personellement ca me passe par une oreille et me sort par l’autre. Pour moi il a cesse d’etre president le jour ou il a change la constitution pour s’offrir un troisieme mandat puis un quatrieme et peut etre meme un cinquieme. Sa soif pour le koursi malgre son age avance et sa sante fragile est franchement pathetique.Place aux jeunes eduques. (…)




    0



    0
    pegasse
    18 février 2017 - 23 h 08 min

    Oyez,oyez,Bouteflika á dit!,
    Oyez,oyez,Bouteflika á dit!, et je vous repond:oyez,oyez le peuple ne vous entend plus et cela au sens propre et figuré,nous sommes blasés de vos piéces de théatre qui durent depuis1962,qui en plus n’ont plus aucune audience,mais mince retirez vous en tous bien et tout honneur!




    0



    0
    Anonymous
    18 février 2017 - 22 h 35 min

    Personne ne votera y’a boutef
    Personne ne votera y’a boutef sauf ceux que vous avez corrupu et devenu des milliardaire en temps reccord il parait que saadani est tête de liste au FLN a l oued




    0



    0
    Felfel Har
    18 février 2017 - 21 h 36 min

    Serait-on en train d’insulter
    Serait-on en train d’insulter l’intelligence du peuple? Nous savons d’où vient notre mal, nous savons même qui en est responsable. Ce n’est pas l’étranger, Monsieur, la tête, le cerveau, les mains, les bras et les pieds sont en Algérie. Ce n’est pas l’étranger qui a placé Saidani aux commandes du FLN, mis à la retraite le Général Toufik, confié le trésor du pays entre les mains de Khelil, décidé de la réalisation de l’autoroute la plus chère du monde, permis à des vachers d’acheter à coup de milliards leur charge de député, et la liste est longue. Arrêtons donc de pointer du doigt ce fantôme qui sert d’alibi pour cacher nos tares. Nous venons de passer la semaine à demander à la France des excuses pour le mal qu’elle a fait pendant 130 ans. Ne serait-il pas temps d’avoir ce courage de faire amende honorable avec ce peuple, naguère valeureux et nationaliste, et d’avouer toutes les fautes dont il a eu à subir les conséquences, qu’il a été grugé et mené en bateau depuis belle lurette, et surtout de demander son pardon. Seuls ceux dont l’âme est grande le feront. Sinon « bis repetita placent » (…)




    0



    0
    Ali Baba
    18 février 2017 - 21 h 34 min

    La pourriture d’un oignon
    La pourriture d’un oignon commence toujours de l’intérieur




    0



    0
      1962, les Muppet Show
      19 février 2017 - 12 h 23 min

      Trés Bien Exprimé !!!
      Trés Bien Exprimé !!!




      0



      0
    Anonymous
    18 février 2017 - 21 h 30 min

    ((complots ourdis outre-mer))
    ((complots ourdis outre-mer)),…..?!
    Les réactionnaires, à la révolution…..?! – des années 60, et 70,……الرجعية
    Les ennemis du socialisme;……?! des années 70,……اءعداء الثورة
    Au bon vieux temps,……des illusions chimériques , et du socialisme utopique de nos malheurs d’aujourd’hui
    et du surréalisme du parti unique du « prolétariat »…..?! – feu Kaid Ahmed (1965-1969) يا حسراه يا زمان
    Tout de meme on est pas ingrat, et inhumain, DIEU LE TOUT PUISSANT, ET L’ETERNEL
    نترحمووا عليهم و الله…..يغفر لهم جميعا




    0



    0
    Mounira
    18 février 2017 - 21 h 15 min

    Monsieur le Président ce qui
    Monsieur le Président ce qui tue à petits feux la jeunesse que nous sommes, ce sont les INJUSTICES SOCIALES !!! Dont le peuple algérien est victime de la part des nouveaux arrivistes et opportunistes qui ont squatté et confisqué le pouvoir depuis 62, c’est tout. Le reste n’est que pure littérature d’une tragédie qui n’en finir pas ou qui ne veut pas finir au grand désarroi du peuple algérien mais surtout : DE LA JEUNESSE ALGERIENNE….. C’est triste, Monsieur le Président. Si vous pouvez, avec l’aide de notre ARMEE, nous aider à nous débarrasser de tous ces charognards qui gravitent autour de vous.




    0



    0
      Anonymous
      19 février 2017 - 0 h 04 min

      Donc si je vous suis, Mr
      Donc si je vous suis, Mr bouteflika est exempt de tout reproche dans les injustices sociales et dans la présence sans équivalent depuis ses mandats d arrivistes et d’escrocs en tout genre ?
      Vous prenez les algériens pour des abrutis ?? Vous jouez très mal votre rôle de chyatte en carton.
      Personne ne croit un mot de ce que vous dites.
      Et on vous l a déjà maintes fois dit : votre accent marocain puant et dégueulasse vous trahit toujours…




      0



      0
    Cheikh kebab
    18 février 2017 - 18 h 34 min

    Toujours la même chanson,l
    Toujours la même chanson,l’étranger!!! Arrêtez de nous prendre pour des imbéciles. Y’a pas plus patriote que les jeunes,mais quand on voit les injustices,l’injustice sociale,les passe droits,les privilèges aux béni ouiouistes ça donne envie d’être herrag.




    0



    0
      thihed
      18 février 2017 - 21 h 13 min

      En plus d’une jeunesse
      En plus d’une jeunesse droguée.




      0



      0
    fils de chahid
    18 février 2017 - 18 h 08 min

    monsieur,le président a l
    monsieur,le président a l’occasion de la journée nationale du chahid;je vous adresse quelques informations,de la part d un des fils de ces chahids; si nous avons perdus nos parents et souffrir toutes notre existence par les traumatismes de la guerre et aussi le manque d’avoir l’etre plus chers le père ou la mère et pour certains les deux;nous nous voulons pas de privilèges ni de favoritisme juste nous considérés comme des algériens a part entière ni moins,ni plus;quand vous avez des député FLN qui spolie les biens de de ces fils de chahid;parce-que il a les bras long et ami de la justice;c’est un deuxième traumatisme plus grave;si on a perdus nos parents c’est pour que l’algérie soit libre et juste;une justice pour tout le monde n’est pas juste pour la FLN et ses proches;dans ce cas la nos parents sont morts pour rien;




    0



    0
    lhadi
    18 février 2017 - 18 h 07 min

    Parmi les remous de cette
    Parmi les remous de cette époque agitée, le pays doit avoir un Président de la république, en excellente forme physique et morale, qui, tel un bon navigateur, doit savoir bien tenir le gouvernail et posséder la science de manœuvre ; celle qui oblige à louvoyer pour prendre les vents porteurs ou à biaiser pour éviter les écueils. Le pays est au bout du gouffre et il lui faut un excellent guide pour le conduire au salut; le pays frôle l’abîme et il a besoin d’une politique de redressement national. Ainsi, face aux progrès de l’intelligence et aux exigences, le présent et l’avenir sont liés au devenir de deux qualités majeures : le dévouement et la compétence mises entre autres au service des stratégies de transition vers la justice globale à partir des injustices existantes…La crédibilité d’un homme d’Etat se juge sur son attitude face aux événements et sa capacité à résoudre les problèmes.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])
     




    0



    0
    Anonymous
    18 février 2017 - 17 h 48 min

    Si on veut qu’il y est une
    Si on veut qu’il y est une forte participation aux législatives le pouvoir sait très bien comment s’y prendre.
    il doit principalement donner des vraies garanties comme la crédibilité de l’instance de surveillance des élections dont la designation de des membres ne doit pas se faire par l’actuel pouvoir comme c’est le cas.
    Et ce n’est que de cette façon qu’il y aurait un vote massif et pouvons dire que les algériens ont franchi d’un grand pas la démocratie et personne d’outre mer n’oserait s’immiscer dans la vie politique de notre grand pays.
    Le citoyen algérien rêve cet idéal et se trouve toujours dans l’attente de voir son choix politique respecté.




    0



    0
    Amar
    18 février 2017 - 17 h 34 min

    Daesh à Bouira, Fakhamatouhou
    Daesh à Bouira, Fakhamatouhou nous parle de complot de l’étranger, l’identification de ces terroristes éliminés par l’ANP dans la région de Bouira sont-ils étrangers ?




    0



    0
    Rascasse
    18 février 2017 - 17 h 20 min

    On connaît le mal , on
    On connaît le mal , on connaît les problèmes il faut penser les solutions et les donner




    0



    0
    Anonymous
    18 février 2017 - 17 h 04 min

    les chacals qui gravitent
    les chacals qui gravitent tout autour de lui, tôt ou tard ils vont le payés très très chères.




    0



    0
      Anonymous
      19 février 2017 - 0 h 09 min

      Les chacals qui gravitent
      Les chacals qui gravitent autour de lui ne sont pas là par hasard…Il les a nommé promu défendu et en a fait volontairement son entourage…Personne ne le dédouanera…Trop facile et trop malhonnête…




      0



      0
    CHIBL
    18 février 2017 - 16 h 37 min

    Encore le complot de l
    Encore le complot de l’étranger? mais c’est qui exactement cet étranger? a t’il un nom? toujours la même chanson,moi je voit un complot avec de vrais algériens, donc a ce que je comprends la France ne complote pas dans notre dos, la preuve elle vous a bien soigné et vous etes encore au pouvoir et vous risquez meme de briguer un 5 eme mandat.




    0



    0
      Kassaman
      18 février 2017 - 20 h 50 min

      « a-t-il un nom?… » oui il en
      « a-t-il un nom?… » oui il en a même deux: sionisme et impérialisme…




      0



      0
        anonyme
        18 février 2017 - 22 h 35 min

        Le complot contre la Nation a
        Le complot contre la Nation a un nom à savoir le ministre de la justice qui protège Chakib Khelil et son équipe de voleurs en cols blanc à la présidence et d’autres ministères.




        0



        0
        CHIBL
        19 février 2017 - 10 h 05 min

        C’est très facile de designer
        C’est très facile de designer le sionisme,l’impérialisme et le capitalisme alors que nous avons des traîtres qui nous gouvernent et qui nous représentent,n’as tu pas vu ceux-la?




        0



        0
    5colonne
    18 février 2017 - 16 h 27 min

    Quel president le pauvre ça
    Quel president le pauvre ça fait bien longtemps qu’il na plus les capacité a dirigé arreter votre mascarade , vous allez juste plonger le pays dans le ko plus personne vous crois arreté arreté s’il vous plait




    0



    0
      Anonymous
      19 février 2017 - 15 h 37 min

      Nous sommes déja KO! Il faut
      Nous sommes déja KO! Il faut se réveiller maintenant.




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.