Les travailleurs d’Air Algérie suspectent une tentative de privatisation de la compagnie

Le syndicat salue «le travail accompli par des personnels expérimentés». New Press

Une nouvelle fois, le syndicat UGTA entreprise d’Air Algérie a réagi à ce qu’il a qualifié de «campagne de dénigrement en règle contre le pavillon national Air Algérie». Dans un communiqué signé par son secrétaire général, S. Tiaouinine, et daté du lundi 6 mars, dont Algeriepatriotique a pris connaissance, le syndicat estime que «ces attaques endogènes et exogènes à la compagnie ne sont nullement justifiées ni opportunes». Pour le syndicat, il n’y a aucun incident susceptible de créer la polémique. Rien ne justifie la cabale contre Air Algérie dont la gestion et la qualité de service sont en constante amélioration, souligne le communiqué du syndicat, qui semble convaincu que «le but réellement escompté est à chercher ailleurs» et suggère qu’il s’agit d’un «intérêt individuel» lié à des «ambitions personnelles et extraprofessionnelles».

Le syndicat d’Air Algérie met en garde contre la nomination et le remplacement de cadres gestionnaires, en rappelant que c’est la prérogative de l’employeur. Sinon, avertit le syndicat, c’est l’incertitude et l’aventure pour la compagnie. Le syndicat UGTA entreprise d’Air Algérie appelle à reconnaître «le travail exceptionnel accompli par des personnels compétents et expérimentés, reconnu même par les avionneurs et les équipementiers». Il met en garde contre le risque de cultiver un climat de psychose parmi les passagers qui vont déserter Air Algérie, alors que c’est grâce à eux que les travailleurs de la compagnie touchent leur salaire.

Le communiqué reste flou sur les enjeux qui entourent la multiplication des déclarations sur la situation d’Air Algérie. Les travailleurs suspectent une tentative de privatisation de la compagnie. Ils accusent à demi-mot des «personnes» d’être derrière ces manœuvres. Qui visent-ils ? Ce n’est pas la première fois que le syndicat UGTA monte au créneau pour défendre l’entreprise contre des «attaques injustifiées et inopportunes» dont fait l’objet la compagnie nationale du transport aérien.

Il y a trois ans, en 2014, un communiqué du même syndicat, et presque dans les mêmes termes, avait dénoncé «certains salariés de la compagnie (qui) saisissent cette malheureuse conjoncture pour apporter de l’eau au moulin des détracteurs invétérés, qui trouvent toujours matière pour discréditer, quoi qu’il advienne, Air Algérie, fût-elle la meilleure compagnie au monde et l’Algérie meilleur pays du monde !». Ce communiqué, qui était tout aussi flou, avait pointé du doigt des «manipulateurs qui n’hésitent pas à utiliser tous les moyens pour calomnier et diffamer, commettent l’imprudence de douter et de s’attaquer à la maintenance aéronautique, qui a déjà acquis ses lettres de noblesse depuis des décennies».

On sait que de son côté, le Syndicat des pilotes de ligne algériens (SPLA) déclare être disponible pour un dialogue social au sein de la compagnie pour engager un processus de développement. Cette réaction, qui tranche avec celle du syndicat UGTA de l’entreprise, semble conforter la thèse avancée par le ministre des Transports, Boudjema Talai, qui a parlé de problèmes d’organisation et affirmé qu’Air Algérie «se porte mal» sur le plan financier.

Houari Achouri

Comment (63)

    Zaoui
    10 mars 2017 - 7 h 14 min

    Le gestionnaire de l’aéroport
    Le gestionnaire de l’aéroport »INTERNATIONAL,,,, »d’Alger devrait être relevé de ces fonctions depuis belle lurette et ce pour les motifs suivants:
    *1°LES DOUCHETTES ABSENTES(pression d’eau à 4bars!!!)les utilisateurs sortent complètement mouillés!
    2°Les tapis à l’entrée des toilettes depuis le 5 juillet 2006 n’ont jamais été changé jusqu’à l’usure totale(des lambeaux)puis disparus.
    3°LES TOILETTES d’une façon générale sont à changer,le savon inexistant,les appareils chauffants cassés!!
    bref,c’est une honte pour le pays et les gestionnaires du gouvernement!!
    4°LES CHARIOTS DE NETTOYAGE à changer ,les pauvres femme de nettoyage mal habillées et blouses à changer!!
    cette souillure dans un endroit ou toutes les populations du monde viennent constater ce laisser aller et le comble aucun algérien ne s’en soucie!!
    *OU VA T’EN COMME CA!!
    et c’est l’image d’AIR ALGERIE qui est ternie pas celui de la socièté de gestion

    AIR FAMILLE
    9 mars 2017 - 15 h 06 min

    AIR FAMILLE;jamais a l’heure
    AIR FAMILLE;jamais a l’heure;toujours complet;une fois a bord trois quart des places libre;c’est l’avion le plus chers du monde avec un service laisse a désiré;seule compagnie ou monde après réservation tu n’es sure de partir;la priorité c’est a la famille et aux plus offrant; celui qui graisse bien les pattes des chefs d’escales;pauvre nation et tout est malade;

      Alilapointe59
      9 mars 2017 - 21 h 05 min

      Les gens comme toi préfère
      Les gens comme toi préfère prendre, aigle azur ou air France ou le personnel est désagréable et méprise les algeriens. Vous avez rien compris.

        M'digouti
        10 mars 2017 - 10 h 36 min

        Pourquoi, faut-il, qu’à
        Pourquoi, faut-il, qu’à chaque fois que quelqu’un émette une critique, somme toute, constructive, on lui oppose une fin de non recevoir. Cela en devient tragique…!

        Anonymous
        10 mars 2017 - 19 h 18 min

        Ali la taupe 59; le héro des
        Ali la taupe 59; le héro des égouts des résidences algéroises; ali la taupe le spécialiste de cireurs de chaussures venant du maroc soutenir ses cousins;tu es né un soumis et tu vivras a quatre pattes toutes ton existence; c’est écrit tu es pour rien

        Amigo
        10 mars 2017 - 20 h 30 min

        Salam Ali ,Si une personne
        Salam Ali ,Si une personne desire se rendre a L etranger ou en Algerie Il est normal qu Elle cherche a voyager avec la compagnie qui offre le meilleur service au prix le moins cher . C est tout simplement logique de chercher la qualite . CE n est pas être anti Algerien . Air Algerie avec laquelle je voyage quand je le peux me deçoit doivent . Si j avais le choix je ne serai plus client de cette compagnie car je cherche la ponctualite , l amabilite et le prix modere . Air Algerie doit changer imperativement meme s Il faut la privatiser . Je serai le premier a acheter des actions .
        on aime trop ce pays mais le systeme n est pas coherent .

        Anonymous
        11 mars 2017 - 2 h 43 min

        Arrêtez votre agressivité et
        Arrêtez votre agressivité et vos jugements déplacés à l’encontre des gens que ne vous connaissez même pas, pour la simple raison qu’ils ne sont pas d’accort avec vous.
        Argumentez et démontrez que vous avez raison sans vous attaquez comme chien enragé à nos compatriotes, qui semblent êtres plus sincère que vous. Alors Basta!!!

    3ÂQILA
    9 mars 2017 - 14 h 42 min

    DEUX CALAMITES FONT LE
    DEUX CALAMITES FONT LE DESASTRE DE CETTE COMPAGNIE NATIONALE qui normalement devrait être UN BIJOU et LE FLEURON des entreprises Nationale (comme elle l’avait été dans un passé plus difficile et avec des moyens dérisoires ). Ces deux calamités sont : tutorat exercé par la tutelle ministérielle et la Présidence et leurs injonctions verbales et leur interventionnisme à outrance qui ont eu pour résultats : un sur-effectif composé surtout de bras cassés ( UN PERSONNEL VALABLE AYANT LE NIVEAU REQUIS -homme ou femme – n’a pas besoin de piston ) et un pourrissement de l’encadrement, par le parachutage de pistonnés dépourvus des qualités requises pour occuper des postes en Algérie et surtout à l’étranger; et le syndicat UGTA qui constitue en fait un troisième tuteur qui défend ses propres intérêts , avant ceux de l’ Entreprise. Comme pour toutes les entreprises nationales publiques, l’ Etat et ses rouages, doivent se limiter à leur rôle et mission de régulation et contrôle à postériori et laisser les gestionnaires travailler , quitte à exiger d’eux au départ un contrat de performance ou d’objectifs chiffrés à atteindre.

    Zaoui
    9 mars 2017 - 13 h 25 min

    Je viens d’avoir un flash
    Je viens d’avoir un flash subitement concernant cette société qui fonctionne » à peu près »comme on dit habituellement chez nous,pourquoi on a pas demandé un »check-up » un bilan près des entreprises spécialisées pour voir avec exactitude les failles qui alourdissent et qui faussent le « décollage  » de cette boite et qui possède une flotte conséquente ,et à titre d’information,je suggère la société internationale »SUN GUARD »qui a à son sein des algériens de très très haut niveau quand je dit très haut niveau c’est la réalité ;quand les voit en action tenir le micro avec un parterre de grand dirigeants les écouter(colloque et séminaire)çà fait chaud au coeur!un bilan et la radiographie en main le ministre connaîtra et saura ou le mal réside car changer « ali » pour mettre « Mohamed » on avancera jamais;;;;;;;;;

      Alilapointe59
      9 mars 2017 - 21 h 09 min

      Toi tu préfère changer Ali
      Toi tu préfère changer Ali pour mettre Nicolas, c’est toi qui n’a rien compris.

        Magic84
        12 mars 2017 - 17 h 28 min

        Non pas Nicolas mais Fatah
        Non pas Nicolas mais Fatah Karim billal samia etc etc etc !!!!!

          Samia kahoul née mahfoudia
          17 avril 2017 - 23 h 18 min

          Messieurs, je ne suis pas d
          Messieurs, je ne suis pas d accord avec vous cela fait « 40 » ans que j’habite Paris, mais je suis une fidèle cliente d’AIR ALGERIE je suis satisfaite du service à bord et surtout et surtout de nos Pilotes que je trouve trés compétents
          quant aux retards et arrivées des vols, ca arrive dans toutes les Compagnies du Monde mais ce que je trouve aberrant,et choquant que des Algériens critique notre Compagnie sans cesse comme par hasard et par QUI ??????alors qu il y a beaucoup de failles chez AIGLE AZUR et encore plus chez AiR FRANCE et n en parlant pas de IBERIA et bien de beaucoup d’autres qui nous arnaquent en pleine période Estivale, Nous avons un tres Beau Pays, nous aimons notre très chère Mère PATRIE malgré l’exile et l’éloignement, Messieurs j’imagine d’office et d’emblée que vous allez critiquer mes propos pour me faire rappeler « QUE MOI JE SUIS EN FRANCE » mais sachez que je suis une très grande NATIONALISTE et j’ai horreur des gens qui n’ont aucun PRINCIPE, après qu’on le veuille ou non c’est notre Fierté et notre Compagnie. A BON ENTENDEUR SALUT . NB/ pour votre information, je suis une simple citoyenne et il m’est arrivé par obligation en plein Mois d’août , on nous a fait payés ma fille et moi, 1000 £ chacune et à cette époque AIGLE AZUR réclamait 1200 £ par personne, alors ce n’est pas pour cette raison que je dénigre et je bave sur la Compagnie AIR ALGERIE, que voulez vous, à l’heure actuelle en plein campagne électorale Présidentielle en France, la preuve tous les Candidats mis a part (02) d’entre eux le reste traîne de très GROSSES CASSEROLES derrière leurs DOS, donc Messieurs, nul n’est parfait sur Terre .

      Hamid
      10 mars 2017 - 23 h 38 min

      Monsieur Zaoui, vous m
      Monsieur Zaoui, vous m’excuserez, mais je pense que vous êtes naïf, tout le monde et particulièrement nos responsables, savent ce qui se passe dans cette Entreprise, justement le mal vient d’eux, quant aux Algériens de très haut niveau, il y en a partout dans le monde et dans tous les domaines, nos ministres et gouvernants n’ont jamais rien fait pour garder cette matière grise qui risque de leur faire de l’ombre, et voilà maintenant ils les ont exclus des postes a hautes responsabilités (Binationaux)
      Bien cordialement

    Ayweel
    9 mars 2017 - 12 h 56 min

    Tout ce qui émane de l’UNION
    Tout ce qui émane de l’UNION GENERALE DES TRABANDISTES ALGERIENS UGTA n’à qu’un seul sens et une seule explication à savoir, donner une information dont le but est de sonder l’opinion publique pour effectivement se préparer à mettre en oeuvre leur plan diabolique qui concrétisera l’aboutissement des faits de l »information balancée. Depuis quand la voix de son maître défend la voix des travailleurs algériens. Drôle de syndicat et drôle de travailleurs…….
    Le syndicat fait semblant de défendre le travailleur et le travailleur fait semblant de travailler et le résultat un compagnie qui bat de l’aile. …………..
    Rouuuuuuuuuh agassabi Rouuuuuuuuuh

    Zaoui
    9 mars 2017 - 12 h 13 min

    Les « aéro-freins » de cette
    Les « aéro-freins » de cette compagnie sont les ingérences externes,recrutement du personnel à l’étranger,le recrutement des futurs pilotes,tout ça fait que la société roule doucement et n’arrive pas à décoller .
    *le personnel des escales à l’étranger se comportent comme un personnel »VIP » semblables au corps diplomatique.
    *les salaires sont exorbitants aussi qui figent financièrement « AIR ALGERIE »
    -Pour une gestion saine donner une carte blanche à un bon gestionnaire sans pour autant être à la merci des ministres ,et hauts fonctionnaires pour imposer leur progéniture à des emplois externes ou internes,la pléthore du personnel accentue le déficit!!

    Salim31
    9 mars 2017 - 11 h 49 min

    Une societe prive ? Pourkoi
    Une societe prive ? Pourkoi pas si une meilleur prestation et des prix moins cher sont proposer mais pour la securite et la maintenznce j ai des doutes pour la simple raison de qui vas oser controler cette societe priver borgne mieux k ‘aveugle

    syndicat
    9 mars 2017 - 11 h 10 min

    le syndicat affilié a UGTA
    le syndicat affilié a UGTA est complice de la destruction de tout le patrimoine industrielle de l’algerie,l »ensemble des cadres syndicales est constitué de chauffeurs,agent de sécurité et du personnel,comment une entreprise qui vit grâce au monopole statique au détriment de tous les autres algeriens offre 24 mois de salaire de prime de départ,cette mesure exigée par le syndicat approuvée par les responsables de l »unité,un chef de service dans une entreprise qui vit du monopole comme ANEP son salaire est situé a 150 000,00 da a multiplier par 24 mois au lieu que cet argent va au recrutement ou a avoir d »autres acquis ou la formation du personnel

    Sadi
    9 mars 2017 - 10 h 29 min

    Air couscous fonctionne au
    Air couscous fonctionne au gré du vent. Il faut renouveler tout le personnel recrute par voie deBEN AMMIS ET FAIRE UN GRAND NETTOYAGE AU KARCHER DE TOUTE PERSONNE IMPOSÉE PAR L INTERVENTIONNISME DES CAÏDS QUI RÈGNENT TOUJOURS SUR CE PAYS 5

    estime toi heureux
    9 mars 2017 - 10 h 19 min

    estimez vous heureux d’avoir
    estimez vous heureux d’avoir une agence nationale de voyage , et trouvez moi une agence » ex: air france » qui n’a pas de problème dans sa structure. il est vrai que, le temps du FLN est révolu, mais ,il ne faut pas mettre la charrue devant les bœufs ou de montrer du doigt une chose qui ne sont pas de notre porté.

    Anonymous
    9 mars 2017 - 7 h 23 min

    LE JOUR OU AIR BERKOUKSS SERA
    LE JOUR OU AIR BERKOUKSS SERA PRIVATISER ,JE LA CITERAI CETTE COMPAGNIE AIR ALGERIE DIGNE DE CE NOM ,JE PRENDRAI JAMAIS AIR COUSCOUS QUITTE A VOYAGER A DOS D’ÂNE
    C’EST PAS DEMAIN QUE CA VA CHANGER TANT QUE LES ENFANTS DE LA NOMENCLATURA CONTINUS A DICTES LEURS LOI ( LES CHIKOURS).

    Ait walou
    9 mars 2017 - 6 h 43 min

    On parle de la nécessité de
    On parle de la nécessité de privatisation sans parler du partenaire.
    On ne le fera jamais pour diverses raisons et l’une d’elle c’est la présence en grand nombre de wlid flâne et feltane, à qui va t on demander de quitter le bateau, ?parce que il faut dégraisser le mammouth, il y a trop de monde qui ne foutent rien. L’opération de privatisation connaitra une forte volonté de refus de la part des cadres car c’est une entreprise familiale. Les privilèges doivent perdurer.

    anonyme
    9 mars 2017 - 6 h 35 min

    Dans le monde les compagnies
    Dans le monde les compagnies aérienne sont gérées par une Elite sortie des grandes Ecoles sauf dans notre pays des incompétents sans vision …………………à la tête de AIR COUSCOUS..

    anonyme
    9 mars 2017 - 6 h 32 min

    Oui, l’Etat doit réformer AIR
    Oui, l’Etat doit réformer AIR COUSCOUS sur tout les plans et notamment humain.
    Il y a trop d’employés dans cette compagnie et trop de bras cassée trop privilégiés(trop de personnes qui ne paient pas l’avion,ect………………..).
    Une entreprise est géré comme une épicerie du coin.

    ali
    9 mars 2017 - 6 h 19 min

    Il faut revoir les bases et
    Il faut revoir les bases et réformer la campagnie et se debarasser du sur effectif de bni amiss qui ruiné la campagnie ….

    Desespere
    9 mars 2017 - 6 h 10 min

    90% des employes d’air
    90% des employes d’air algerie sont des personnes qui meritent respect et hommages et applaudissements.il reste les 10%superieurs qui depuis toujours sont recrutes par nepotisme et sont arrogants et incompetent et pretentieux aussi bien au sol que dans les airs. OK pour la sauvegarde du pavilion national a condition d’avoir le courage de nettoyer les ecuries d’une
    Compagnie qui a longtemps ete notre fierte et quI ces dernieres annees alimente le pessimisme et meme le nihilisme
    dans notre Société qui merite mieux et meme beaucoup mieux.Le Sigle air algerie est trop pŕecieux pour le laisser souiller dans nos aeroports et davantage encore dans des pays dont ĺe sourire contraint dissimule mal les sequelles hemorroidales qu’ils gardent d’un combat ou nos hero’s etaient Haut, trop Haut de leur portee . A tous NOS MARTYRS,
    GLOIRE ETERNELLE.ESSAYONS de nous montrer dignes de leur heritage

    anonyme
    8 mars 2017 - 22 h 40 min

    oui oui c’est a donnons air
    oui oui c’est a donnons air algérie aux beznassia et aux bouchkara, tout le monde sera ravi du changement surtout eux!!! vite j’ai hâte on est plsu à uen co… près!!!!

    Anonymous
    8 mars 2017 - 21 h 03 min

    ça se passe comme çà dans une
    ça se passe comme çà dans une auberge espagnole du nom d' »Air BERKOUKES »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.