L’UE veut bâtir un partenariat «plus substantiel» avec Alger

Federica Mogherini. D. R.

L’Union européenne (UE) est engagée à bâtir un partenariat «plus substantiel et affirmé» avec l’Algérie, selon la Haute Représentante de l’UE pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini.

«Nous sommes engagés à construire un partenariat bilatéral plus substantiel et affirmé», a-t-elle déclaré, cité dans un rapport annuel sur l’état des relations UE-Algérie publié à l’occasion de la 10 e session de leur Conseil s’association qui se tient lundi à Bruxelles.

La chef de la diplomatie européenne a estimé que les relations bilatérales ont été «particulièrement intenses» depuis le dernier conseil d’association tenu en juin 2015, relevant que «des progrès ont été réalisés dans de nombreux domaines de coopération, tant bilatérale que régionale».

De son côté, le commissaire chargé de la Politique européenne de voisinage et des négociations sur l’élargissement, Johannes Hahn, a réitéré le soutien de l’UE à l’Algérie «dans son processus de réformes politiques et macroéconomiques structurelles récemment engagées», estimant que ces réformes «permettront de resserrer les liens qui unissent les deux peuples».

Dans ce rapport élaboré conjointement par la Commission européenne et le Service européen pour l’action extérieure (SEAE), l’UE soutient que l’Algérie dispose de «capacités sécuritaires élevées» qui lui permettront de lutter «efficacement» contre le terrorisme et le crime transfrontalier, faisant état de l’existence de «discussions dans ces domaines» entre les deux parties.

«L’Algérie continue de jouer un rôle clef de médiation, notamment en Libye et au Sahel», a affirmé l’UE dans son rapport, rappelant que l’Algérie est le premier pays de la rive sud de la Méditerranée à participer au Mécanisme européen de protection civile et à signer un arrangement avec la Commission européenne. L’UE fait état des progrès et réformes récemment engagées par l’Algérie et des priorités de coopération entre l’UE et l’Algérie, axées autour des secteurs d’intérêt mutuel telles qu’identifiées dans les nouvelles «priorités de partenariat».

Evoquant la révision constitutionnelle, le rapport note que la nouvelle Constitution algérienne «comprend des avancées démocratiques et institutionnelles», annonçant le déploiement d’une mission d’expertise électorale à l’occasion des élections législatives du 4 mai 2017 suite à l’invitation du gouvernement algérien.

L’UE s’est félicitée également de la coopération algéro-européenne dans le domaine stratégique de l’énergie qui s’est avérée «très fructueuse» depuis 2015, note le rapport. «Les autorités algériennes ont adopté plusieurs plans sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre, l’action environnementale, le développement durable, l’eau, et ratifié l’accord de Paris sur le climat», souligne le rapport.

Le document fait état également de progrès dans la coopération et le dialogue en matière de recherche et développement, d’enseignement supérieur et de protection et valorisation du patrimoine culturel algérien.

R. E. 

Comment (21)

    m.larbi
    16 mars 2017 - 11 h 24 min

    L’Algérie n’est pas un
    L’Algérie n’est pas un partenaire pour l’Europe. C’est un débouché pour ses produits. That’s it! L’Algérie consomme de tout et ne produit presque rien sauf bien sûr du pétrole et du gaz. Nous dépensons bon an mal an 50 milliards de $ chez les russes, américains, européens et chinois, l’Europe veut toute la cagnotte pour elle. C’est de bonne guerre! Mais ne parlons pas de partenariat car un partenariat c’est toujours d’égal à égal. Les turcs en font l’amère expérience, eux qui y ont longtemps cru.




    0



    0
    Vangelis
    15 mars 2017 - 9 h 40 min

    Lorsque au cours des 10
    Lorsque au cours des 10 dernières années, l’Europe engrange 250 milliards provenant de ses exportations vers l’Algérie alors qu’elle n’en importe « que » pour à peine une 15zaine de milliards ajoutés aux quelques 8 milliards de réductions de taxes douanières, la représente de l’E.U ne peut qu’être satisfaite en distribuant des mamours aux « zautorités » algériennes qui n’attendent que cela. En dépit de ces déséquilibres au détriment de l’Algérie, ses dirigeants n’ont jamais exigés ou du moins imposer la réductions de ces derniers. Tous les pays du monde regardent d’abord l’intérêt de leur pays et de leurs citoyens avant toute autre chose, fusse-t-elle des félicitations. On ne vit pas de paroles mais bien de concret, l’argent qui est le nerf de la guerre en toute chose. Il est inutile de rappeler les exigences des institutions internationales faites à l’Algérie dans les années 90 pour lui accorder des prêts. Les pontes algériens n’ont même pas eu un début d’exigences consistant à réduire les déséquilibres financiers, tout au contraire, ils se sont même permis de dire qu’ils ne réclamaient rien. Par nif qui, comme chacun sait, ne nourrit pas son homme.




    0



    0
    Anonyme
    14 mars 2017 - 21 h 15 min

    Tous ce qui brille n’est pas
    Tous ce qui brille n’est pas OR les mots doux les belles paroles il faut s’en méfier comme la peste surtout quand ça vient des européens.
    L’Europe a senti le vent tourner elle a remarquée que l’Algérie était en train de négocier très sérieusement avec les américains les chinois et d’autres pays non européen dans plusieurs domaines très important qui sont les énergies solaires la conquête de l’Afrique à tous les niveaux avec son émergence .
    Et l’Europe est en train de persuadée l’Algérie de rester à tous prix dans son giron etsurtout de ne pas les laisser tomber car ou si non ils seront très sérieusementdans la mouise mais ils ne le disent pas ouvertement il lui font des cadeaux à l’Algérie pour lui faire changer d’avis et ne pas les quitter en allant vers les autres partenaires.




    0



    0
    ZIRI
    14 mars 2017 - 19 h 27 min

    il faut crée le CEM(Conseil
    il faut crée le CEM(Conseil des etat du Maghreb) Maroc Algerie Tunisie et parler d’une seul et meme voie face a l’UE et n’accpter aucun traiter de libre echange du commerce donnent donnent ou rien




    0



    0
    anonyme
    14 mars 2017 - 5 h 32 min

    En Algérie, nous n’avons pas
    En Algérie, nous n’avons pas des ÉLITES pour faire face à ses Européens.
    Nos responsables ont brillé par leur incompétences grandissante à diriger ou négocier des contrats.
    Nous sommes tous responsables et complices…………..c’est une forme de lâcheté de laisser le pays entre les mains de ses gens.




    0



    0
      mais si... tu te trompes !
      14 mars 2017 - 10 h 27 min

      mais si… tu te trompes !
      mais si… tu te trompes ! les élites existent bien mais leurs travaux sont parasités ou dévalorisés systématiquement par des incultes en tout genre, notamment tous ces pseudo anti-systèmes qui ne sont que des trolls de la politique !




      0



      0
    otto
    13 mars 2017 - 23 h 20 min

    L’ue est une organisation d
    L’ue est une organisation d’escroquerie qui considère tous les pays de la rive sud de la méditerranée comme étant des décharges à ciel ouvert pour leurs produits.
    En effet, depuis la signature de l’accord, synonyme du pantalon baissé, la balance commerciale bascule toujours au profit de l’ue qui vend au prix fort des équipements, des biens, des produits agroalimentaires ainsi que des services à l’Algérie tout en verouillant son espace avec d’innombrables lois qui interdisent aux produits algériens d’être vendu en europe.
    Ce protectionnisme à outrance montre à quel point l’ue n’est pas du tout prête à jouer le jeu du libre échange, elle veut le beurre, l’argent du beurre et la laitière avec, c’est une organisation criminelle qui impose sa règle du jeu, celle où le commerce ne profite qu’à elle-même, et demain les journaux vont nous bassiner avec l’aide de 10 millions d’euros donner par l’eu pour mettre à niveau quelques institutions, une goutte dans un océan, des miettes que les officiels vont vite en faire un financement gigantesque.
    L’ue profite du manque cruel d’une vision stratégique à notre niveau en usant et abusant du vide aussi bien institutionnel qu’humain en Algérie, d’où une balance commerciale outrageusement au bénéfice de l’ue, des échanges à sens unique avec en prime le paiement de toutes les transactions à l’avance par des lettres de crédits irrévocables et confirmées, en somme, une marchandise qui mettra 2 mois pour arriver en Algérie aura été payé 2 mois à l’avancé!!! Y a t- il un pilote dans l’avion? On est en droit de douter très sérieusement.




    0



    0
    Hamidou
    13 mars 2017 - 19 h 24 min

    il serai bénéfique à l avenir
    il serai bénéfique à l avenir pour les deux parties d integré l Algerie comme 26 eme pays membre de l UE dans ce cas ; le Maroc et la Turquie ont toujours voulu y adheré mais en vain et on n en formuler la demande officiel ce qui n est pas le cas de l Algerie et les européens savent tres bien que l Algerie est differente à tt les egards richesse histoire potentiel et sa puissance regionale actuellement ; à elle seule l Algerie vaut les dix derniers pays membres de l union europeenne si elle était bien géré économiquement et industriellement avec un vrai etat de droit et ca ils le savent les européens et surtout la France qui nous connait bien mais prefere le Maroc de loin …. alors pkoi ne pas etre un etat membre d exeption de l UE du a tout les efforts consenti par l Algerie ne serait ce que securitaire et la protection des frontières pr proteger l Europe de vague de migrations et de terroristes de tt lieux ; nos 60 000 soldats de l Anp c est un cout et qui paie ? Nous L Algerie; il devrait nous donner une contre partie ou les moyens financiers pr preserver non seulement l Algerie mais surtt l Europe car on fait le boulot pr eux aussi; les turques et le maroc marche au chantage et tirent d enorme benefice avec l Europe concernant les vagues de migrations et nous on fait le boulot et on nous montre du doigt en plus! on exporte pas de chit ; on lutte contre tte sortes de banditismes ; contre le terrorisme transfrontaliers ; et cest le Maroc qu est bien vu ;qui est aider par L UE ; ils ont marchandé avec le maroc sur le dos des sarahouis pdt des années ; la CJUE vient de prendre une decision de justice ctre l UE et le maroc qui ne voit pas le jour et qui est parasité par des membres de » l UE à la solde du roi de l obscurité Momo 6 ?????
    Maintenant on veut voir les actes de l UE en Algerie pr son progres et son developpement….sinon marchons au chantage aussi malgres que cest pas notre maniere de faire ou d etre si cest la seule facon de faire des affaires et d etre entendu.




    0



    0
      Anonymous
      13 mars 2017 - 20 h 56 min

      alors pkoi ne pas etre un
      alors pkoi ne pas etre un etat membre d exeption de l UE du a tout les efforts consenti par l Algerie ne serait ce que securitaire et la protection des frontières pr proteger l Europe de vague de migrations et de terroristes de tt lieux ; nos 60 000 soldats de l Anp c est un cout et qui paie

      On quelque sorte tu insinues que nous soyons leurs caniches pour surveiller les flux migratoires vers leurs pays « pour quelques dollars de plus »
      C’est eux qui ont créé ce problème en déstabilisant l’Irak, la Syrie et la Libye en assassinant des millions de gens
      Qu’ils demandent des comptes àsarko le nain et vil coyote l’amérricain et autres criminels de guerre
      l’Algérie ne doit pas entrer dans leur jeu et doit penser seulement à ses frontières
      Qui sème le vent récolte la tempête




      0



      0
        5colonne
        13 mars 2017 - 21 h 46 min

        Leur but est simple de cette
        Leur but est simple de cette mascarade , ils veulent tout simplement les reste des richesss qui sont decouvert au sahara ILLIZI ain amenas in golea , IN SALAH hassi messaoud ne leur suffit plus certains de chez nous sont des reveurs et des colonisé et ont besoin de maitre, C’EST UNIQUEMENT LEUR BUT. NOUS PILLER et arreter de dire n’importe quoi leurs discours , reunion bidon c’est que de la flute pour nous endormir REVEILLER VOUS, VOUS ETES AVEUGLE LE SAHARA LEUR APPARTIENT




        0



        0
          CAUCHEMAR
          14 mars 2017 - 14 h 48 min

          tu préféres que l’Algérie
          tu préféres que l’Algérie céde le sud ou le sahara a ton makhnez et ton roitelet homo6 ??
          le pillage des ressources du saHara occidental au profit de l’UE ca ne te suffis pas ??




          0



          0
          5colonne
          14 mars 2017 - 15 h 15 min

          De quoi tu parle tu as que ca
          De quoi tu parle tu as que ca dans ta bouche de vieile maroco moroco c’est t’es cousin mokoko aux pouvoir qui ont donné le sahara aux occidentaux, pauvre ignare reste dans ton gourbis avec ta schaima et pleure ton sort de miserable colonisé




          0



          0
        Hamidou
        13 mars 2017 - 21 h 50 min

        Anonymous 21:56/ne dis pas ce
        Anonymous 21:56/ne dis pas ce que je n ai pas dit stp l Algérie est souveraine et le restera ; on parle de partenariat d échanges avec l UE economique et securitaire depuis les premiers conseils d associations entre l Algerie et l UE en 2013 déjà sur l energie et la lutte ctre le terrorisme avec Medelci je crois comme MAE
        ; le partenariat bilatéral existent déjà avec chaque pays membres de l UE n est ce pas ?oui notre ANP en protégeant nos frontières protègent l UE que tu le veuilles ou pas indirectement contre l immigration et le terrorisme transfrontaliers ; dans ce cas l Algerie devrait en contre partie recevoir bcps d aides financieres ; justement notre armee et notre diplomatie nettoie la merde de sarko en lybie ; déjà pr notre propre securité et celle du peuple lybien et la stabilité de la region ; oui c est tres couteux alors que l Algerie n est pas responsable de ce merdier . on est caniche de personnes si tu parles comme ca c est que tu connais pas l Algerie ni le peuple algerien…. mais tout se paie y a pas de raison.
        salutations




        0



        0
          Anonymous
          13 mars 2017 - 22 h 39 min

          @Hamidou

          @Hamidou
          je connais tres bien mon pays et j’y suis depuis ma naissance
          Quand l’Algérie était en proie à un terrorisme aveugle a t’elle reçu une quelconque aide de ton UE pire ils ont armé ces nébuleuses et ils étaient bien protégés chez eux, l’Algérie n’est pas leur gendarme que tu le veuilles ou non un point c’est tout




          0



          0
          Anonymous
          13 mars 2017 - 22 h 47 min

          @hamidou

          @hamidou
          PS
          Notre armée ne s’implique pas en terre Libyenne comme tu le prétends, ça sera une grave erreur et ne le fera jamais , elle n’est pas bête à ce point c’est ce que cherchent ces tarés pour nous enliser dans ce bourbier qu’ils ont créé eux même et nous ne sommes pas assez bêtes pour les suivre
          Qu’ils gardent leurs sous




          0



          0
          hamidou
          14 mars 2017 - 1 h 16 min

          notre armée l ANP ne peut
          notre armée l ANP ne peut sortir du territoire nationale ; tu ne m apprends rien ; je te parlai du renforcement de nos soldats a la frontière libyenne du au conflit lybien perpetré par l otan et Sarko je n ai pas dis le contraire ; justement pr empecher les terroristes de daesh ou de ttes mouvances de penetré en Algérie. Ensuite ni toi ni moi peuvent savoir si des elements comme les forces spéciales de l ANP menént des operations clandestine pour detruire des groupes terroristes pour l interet et la sureté de notre pays en lybie ou ailleurs. nos agents du renseignements y sont depuis de nombreuses annees et bien meme avt Sarko et l Otan en lybie ou ailleurs ; le DSS et l ANP sont tres professionnels et l ont demontré a plusieures reprises je pense. pr finir c est pas mon Europe ou mon monde je suis algerien et j y suis né mais ca n empeche pas de s ouvrir aux autres et réciproquement ; le nationalisme j y suis pas favorable ; le partisan et le patriotisme oui mais c un autre sujet .on s est surement pas compris.bne continuation




          0



          0
      Anonymous
      13 mars 2017 - 21 h 35 min

      complétement de votre avis!
      complétement de votre avis! mais l’Algérie manque d’ambition, elle se croit moins bien que la turquie ou l’egypt, ET surtout elle est minée par l’obscurantisme takfiriste qui lui est importée par des traitres !




      0



      0
    Anonymous
    13 mars 2017 - 18 h 23 min

    sucer plus voilà le
    sucer plus voilà le partenariat




    0



    0
      Anonymous DZ
      13 mars 2017 - 19 h 49 min

      les mokokos sont très
      les mokokos sont très friands de la sucette UE !!




      0



      0
    DJAMEL
    13 mars 2017 - 16 h 49 min

    CES EUROPEENS VIENNENT AU
    CES EUROPEENS VIENNENT AU SECOURS A LA VEILLE DES ELECTIONS D UN REGIME MORIBOND ET QUI VEULENT LE SAUVER JUSTE POUR LEURS INTERETS IL SE FOUTENT DE LA DEMOCRATIE EN ALGERIE …




    0



    0
      Le BEAU
      13 mars 2017 - 17 h 42 min

      tu préféres que l’UE vient au
      tu préféres que l’UE vient au secours d’homo6 qui pillent les richesses du sahara occidental et soumet ses sujets a l’esclavage moyennageux !?!?!
      dégage de ce site, tu pues le makhnez.




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.