France : explosion à l’ouverture d’un courrier au FMI

Plusieurs personnes ont été évacuées «par mesure de précaution». D. R.

Une assistante de direction a été blessée jeudi aux mains et au visage lors de l’ouverture d’un courrier qui a explosé au siège parisien du Fonds monétaire international (FMI), a-t-on appris de sources policières. Selon les premiers éléments de l’enquête, un pétard pourrait être à l’origine de l’explosion survenue en fin de matinée dans le bâtiment situé au cœur de la capitale française, ont précisé ces sources.

La préfecture de police a fait état d’une intervention après la découverte «d’un colis suspect, avec a priori un artifice à l’intérieur». L’assistante de direction qui a ouvert le courrier souffre de «quelques brûlures», selon une source policière. Plusieurs personnes ont été évacuées «par mesure de précaution», selon une des sources. L’enquête a été confiée à la police judiciaire parisienne. La police scientifique a été envoyée sur place.

Mercredi à Berlin, un «mélange explosif» expédié de Grèce a été découvert au ministère allemand des Finances. Le groupe anarchiste grec Conspiration des cellules de feu a revendiqué jeudi l’envoi de ce paquet.

R. I.

Commentaires

    TOLGA-ZAÂTCHA
    16 mars 2017 - 17 h 44 min

    C’EST DRÔLE MAIS CE MODUS
    C’EST DRÔLE MAIS CE MODUS OPERANDI DE LETTRES PIÉGÉES, ME RAPPELLE ÉTRANGEMENT LES LETTRES EXPLOSIVES QU’ISRAEL ENVOYAIT AUX SAVANTS ALLEMANDS QUI TRAVAILLAIENT EN EGYPTE SUR LE SYSTÈME NUCLÉAIRE DU TEMPS DE DJAMEL ABDENACER….. C’EST SÛREMENT ISRAEL QUI EST DERRIÈRE CET ATTANTAT. MAIS POURQUOI UNE INNOCENTE EMPLOYÉE DU F.M.I. ???




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.