Sonatrach : hausse de la production d’hydrocarbures sur les deux premiers mois 2017

La production primaire d’hydrocarbures a atteint 32,6 millions TEP sur les deux premiers mois de 2017, soit  102% de l’objectif, correspondant à une hausse de 4% par rapport aux réalisations de la même période de 2016, a indiqué la compagnie nationale Sonatrach dans son dernier bilan. Une capacité de production additionnelle de pétrole brut de 110 000 barils/jour est actuellement disponible mais elle n’est pas produite du fait de la contrainte de réduction en application de l’accord de l’Opep, précise-t-elle.  

De même, un volume additionnel de 4 milliards m3/an de gaz est disponible et prêt à l’export dès l’achèvement du GR6 à partir du mois de mai 2017.  Concernant les exportations en volumes, leur niveau total a atteint 17,9 millions TEP entre janvier et fin février 2017, soit un taux de réalisation  de 117% de l’objectif, en augmentation de 7% par rapport aux réalisations de la même période de 2016.  La production de gaz naturel a atteint 22,4 milliards m3, soit un taux de réalisation de 103% par rapport à l’objectif, en augmentation de 6% par rapport aux réalisations à fin  février 2016, sachant gue l’arrêt pour maintenance au niveau de Gassi Touil (12 millions m3/jour) a été effectué pendant le mois de janvier 2017. 

Quant à la production de pétrole brut, elle a atteint 8,13 millions de tonnes, soit 99% de l’objectif, en hausse de 3% par rapport aux réalisations à fin février 2016.  Concernant les quantités transportées des hydrocarbures sur le réseau Nord, elles ont atteint 28,4 millions TEP, soit un taux de réalisation de 114% par rapport à l’objectif, en hausse de 6% par rapport aux réalisations à fin février 2016. Ce taux de réalisation s’explique, principalement, par des soutirages de gaz naturel supérieurs aux prévisions, notamment de Sonelgaz (taux de réalisation de 120%) et des  gazoducs à l’export.

GNL et raffinage de pétrole brut : baisse de la production

La production des complexes GNL a atteint 4,3 millions m3 GNL, soit un taux de réalisation de 83% de l’objectif, en baisse de 12% par rapport à fin février 2016 et en  hausse de 41% par rapport aux réalisations de la même période de l’exercice 2015.  Ce taux de réalisation s’explique par l’arrêt et la réduction de la production des trains de GL 1 Z, GL2Z et GL 1 K durant le mois de janvier par l’arrêt du méga train GL 1 K sur la période allant du 29 décembre 2016 au 15 janvier 2017, pour travaux non programmés sur les échangeurs MDEA.   

Concernant le raffinage, 4 millions de tonnes de pétrole brut ont été traitées (y compris au sein de la raffinerie d’Adrar), soit un taux de réalisation de 103% par rapport à l’objectif, en baisse de 3% par rapport aux réalisations à fin février 2016.   

Les quantités de condensat traitées au niveau de RA2K ont atteint 0,8 million de tonnes, soit un taux de réalisation de 109% par rapport à l’objectif, en hausse de 6% par rapport aux réalisations à fin février 2016. 

Commentaires

    anonyme
    19 mars 2017 - 16 h 59 min

    Donner nous un bilan des
    Donner nous un bilan des activités de sonatrach




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.