Contestation des listes : quand la direction du FLN crie au complot

Djamel Ould-Abbès, secrétaire général du FLN. New Press

La direction nationale du FLN accuse des parties qu’elle ne cite pas d’avoir été derrière les mouvements contestataires qui visent à déstabiliser l’ex-parti unique. Dans une tentative de contrer les «frondeurs» qui appellent les militants à se soulever contre les responsables actuels du parti, la direction nationale adopte ainsi une position de victime.

Après les déclarations du secrétaire général du parti, Djamel Ould-Abbès, pointant du doigt des «forces occultes» qui ciblent l’Algérie à travers des manœuvres déstabilisatrices du FLN, c’est au tour de son conseiller particulier, Moussa Benhamadi, en charge de la communication et des nouvelles technologies de l’information, de s’interroger sur le but recherché par ceux qui tentent par tous les moyens de créer des tensions et des dissensions au sein de cette formation à moins de deux mois des élections législatives.

Dans une tribune publiée sur le site officiel du parti, cet ancien ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la Communication et conseiller du chef de l’Etat, compare ce que subit actuellement le FLN aux manipulations qu’a connues l’ex-République de Yougoslavie et qui ont conduit à sa dislocation au début des années 1990. «Si les conflits et les luttes au sein des partis politiques sont normaux et naturels dans le monde entier, la tournure donnée aux événements qu’a connus le FLN et leur amplification soulèvent des interrogations sur leurs auteurs», souligne Moussa Benhamadi, qui critique dans ce sillage le traitement médiatique des dépassements qui auraient été commis durant l’opération de confection des listes de candidatures. Un traitement qui manque, d’après lui, d’objectivité.

Pour Moussa Benhamadi, les «affaires» étalées dans les colonnes de la presse nationale ne sont que des accusations sur lesquelles les enquêtes judiciaires n’ont pas encore tranché. «Le FLN, grand de par son histoire et de ses référents tirés de la Déclaration du 1er  Novembre 1954, a consacré ses valeurs dans la dernière révision de la Constitution. Il faut donc faire la différence entre ce parti qui, depuis son existence, a toujours ouvert ses portes à tous les Algériens sans exclusion aucune et ceux qui ont commis des erreurs qu’on colle aujourd’hui à ce parti qui représente le courant nationaliste et les masses populaires à travers sa présence sur l’ensemble du territoire national», soutient Moussa Benhamadi, qui semble ainsi voler au secours de Djamel Ould-Abbès, mis en difficulté par le scandale de «marchandage des places sur les listes de candidatures» dans lequel seraient impliqués son fils aîné et d’autres responsables et élus FLN.

La sortie de Moussa Benhamadi intervient au lendemain de l’appel lancé par un groupe de militants et membres du comité central à la destitution du secrétaire général du parti. La situation est ainsi de plus en plus tendue au sein de l’ex-parti unique, à deux semaines seulement du début officiel de la campagne électorale pour les législatives du 4 mai prochain.

Sonia Baker

Comment (13)

    anaALGERIEN
    22 mars 2017 - 22 h 06 min

     » Le FLN, grand de par son
     » Le FLN, grand de par son histoire et de ses référents tirés de la Déclaration du 1er Novembre 1954″ . Et ça s’arrète là c’est-à-dire le 05 juillet 1962 ce soi-disant fln post indépendance n’a rien à voir avec celui de 1954 à 1962 conduit par des héros tant Chouhada que Moujahidine (les véritables) alors que le fln de nos jours est mené par des gens avides d’argent de pouvoir et de courbettes.




    0



    0
    Anonymous
    22 mars 2017 - 19 h 33 min

    IL A FAIT TROP DE MAL AU
    IL A FAIT TROP DE MAL AU PARTI EN 05 MOIS LE PARTI A ÉTÉ ACCAPARE PAR LA CORRUPTION LE NÉPOTISME LE RÉGIONALISME LE BENAMISME… DES LISTES DE LA DISCORDE UN TEL DE TELLE RÉGION, UN AMI, UN RICHISSIME, UN PARACHUTE ,UN DANS UNE WILAYA QUI NE LE CONNAIT POINT ,UN NON MILITANT, UN OUMMI, UN PROCHE D’UN TEL…TOUS LES CAS DE FIGURE SURTOUT UNE RECONDUCTION QUASI COMPLÈTE DES DÉPUTÉS QUI NE SOUCIENT QUE DE LEUR PERSONNE, PRESQUE TOUS LES MOUHAFEDH ET LES AUTRES ET L ALTERNANCE ET LA JEUNESSE TOUT CELA FAIT QU EST CE QU ON FAIT SOUS UNE APPARENCE DE LÉGALITÉ ET DE TRANSPARENCE MAIS LA RÉALITÉ C ÉTAIT LA COOPTATION LES PROCHES IL A LAISSE FAIRE ET NOUS RÉCOLTONS CELA HEUREUSEMENT QUE LE FLN EST UN PARTI HISTORIQUE QUI A UNE CERTAINE CRÉDIBILITÉ SURTOUT RURALE SINON CE SERA LA BEREZINA…ALORS LE DÉPART DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL SERAIT UNE BONNE CHOSE POUR REVOIR TOUT CELA POUR L AVENIR DU PAYS SURTOUT…




    0



    0
    BADACHE H.CONSTANTINE
    22 mars 2017 - 18 h 59 min

    LES MEMBRES DU CC DU FLN QUI
    LES MEMBRES DU CC DU FLN QUI SONT EN TRAIN DE SIGNER LA PETITION POUR DEBARQUER LE SG ACTUEL POUR AVOIR VENDU LE FLN…ET CONCOCTER LES LISTES DES CANDIDATS EN DEHORS DES STRUCTURES DU FLN PERMETTANT AINSI A DES GENS QUI N ONT RIEN A VOIR AVEC LE FLN D ETRE SUR LES LISTES AU DETRIMENT DES VRAIS MILITANTS QUI SE TROUVENT OUT…..GRACE AU POUVOIR DE LA CHKARA…ET….NOUS MILITANTS CADRES MEMBRES DES MOUHAFADATES ?APPORTONS NOTRE SOUTIEN LE PLUS TOTAL POUR LE RETRAIT DE CONFIANCE AU SG ET A SON EQUIPE.




    0



    0
    No Boutef
    22 mars 2017 - 18 h 01 min

    Tu n’as pas honte y’a Ould ..
    Tu n’as pas honte y’a Ould ….. tu as une mission de ton boutef ,tu as carte blanche pour faire comme tu veux ,Et tu parles de complot.Le complot vient de qui ?tu as La police La justice La presidence Avec toi (…).




    0



    0
    RAS-LE-BOL
    22 mars 2017 - 15 h 16 min

    monsieur,ould abbès vous
    monsieur,ould abbès vous savez très bien que la majorité des tètes de liste ont été vendus aux enchères;es-que vous avez enquièté sur les trois premiers des tètes de liste des wilayas d’annaba du tarf;de tebessa et de skikda,c’est une honte;pourquoi ne pas reporter ces élections a une date ultérieur et faire une purge et un lavage au profondeur de votre parti, tacher de plusieurs affaires de corruption et malversation connue dans le monde entier; comment voulez vous que les étrangers vous respecte;si ne vous ne respecter pas vous meme et votre population;vu votre age vous devriez etre sage et réfléchis faite le pas et vous restez dans l’histoire de ce pays;mais ceux qui avez ces valeurs sont mort sans laisser de relève;seule soulagement la vie n’est pas éternelle monsieur ould abbès




    0



    0
    Anonymous
    22 mars 2017 - 14 h 04 min

    monsieur Benhamadi le
    monsieur Benhamadi le conseiller et le responsable de la communication nous savons comment ont été faites les listes en partie par du népotisme régional et à la corruption de et vous vous demander qu’est ce qui se passe vous êtes de l’autre cote de la barrière et vous devez défendre l’indéfendable avec le style et les normes mais vous savez au fond de vous même la réalité mais vous ne pourrez rien dire que ce que vous dites sinon vous serez aussi discrédité et vous n’êtes pas venu après tant d’effort pour vous replacer pour repartir bredouille vous êtes un ancien ministre et un ancien député intègre vous savez l’importance des postes politiques et leurs bénéfices en dehors des convictions dans une Algérie déjà cadenassée et partis conflictuels.faites une analyse objective de l’établissement des listes et vous allez savoir pourquoi ce mécontentement généralisé.il fallait de la transparence totale et une codification sans aucun passe droit devant tout le monde puisque vous avez ouvert les listes a tous cet appel d’air était prévisible devant cette anarchie de listes et de classifications de candidature surtout tout juste avant les délais tout ds’est précipité…




    0



    0
    People
    22 mars 2017 - 13 h 43 min

    Pendant la révolution,le FLN
    Pendant la révolution,le FLN,le vrai,comportaient en son sein des hommes et des femmes qui ne pensaient qu’a la libération de l’Algérie et l’émancipation de son peuple,beaucoup ont donné leur vie et sont morts en martyrs.
    Maintenant;le FLN;le faux,est un ramassis d’hommes et de femmes qui ne pensent qu’a leur petite personne,beaucoup ont acquis des postes de responsabilités qu’ils ne méritent nullement, beaucoup passent leur temps a contester leurs semblables et vice versa.




    0



    0
    griche
    22 mars 2017 - 10 h 42 min

    MR BENHAMADI ;comment pouvez
    MR BENHAMADI ;comment pouvez vous accepter :une liste de bordj que vous connaissez tellement bien ;puisque vous etiez deputé de cette meme ville ;des candidats etrangers a la wilaya avec une tete de liste d un medecin vivant a l etranger ;une femme deuxieme vivant a alger et un troisieme qui n a aucune chance avec la liste du RND pilotee par votre frere :si les elections se derouleront dans la transparence ,LE FLN n aura aucun siege ;meme les militants le savent tres bien ;j appelle ca du SABOTAGE caracterisé




    0



    0
    Anonymous
    22 mars 2017 - 9 h 18 min

    A BENHAMADI COMMENT SE FAIT
    A BENHAMADI COMMENT SE FAIT IL QUE LE 2E DE LA LISTE DE SIDI-BEL-ABBES N A JAMAIS DÉPOSÉ SON DOSSIER A LA KASMA ET N’AI PAS CONNU DU FLN IL N A EU SA CARTE DE FLN QUELQUES JOURS AVANT LE DÉPÔT DES CANDIDATURES ET COMMENT CELA FAIT QUE LA 8E FEMME A ÉTÉ MISE ET N A JAMAIS DÉPOSÉE DE DOSSIER NI A SIDI-BEL-ABBES NI A ALGER ET C EST ELLE QUI LE DIT ET ELLE S EST DÉSISTÉE QUI L A PLACÉE A SON INSU ET COMMENT PLACE EN 2E SUPPLEANT QUELQU’UN QUI EST DÉJÀ A LA COMMISSION ÉLECTORALE ET QUI N A PAS POSE SON DOSSIER A LA KASMA DE SIDI BEL ABBES ET COMMENT RECONDUIRE LES 3/4 DES DÉPUTÉS ALORS QUI N ONT RIEN APPORTE A LA RÉGION ET PRESQUE TOUJOURS A ALGER EN DEHORS DE LEURS CONCITOYENS ET METTRE UN TÉTÉ DE LISTE MILITANT MAIS SANS ANCRAGE POPULAIRE IL PARAIT ANCIEN MOUDJAHID OU MOUSSEBEL COOPTE ALORS QUE DANS LA LISTE IL Y AVAIT DE PRESTIGIEUX POPULAIRES ET MILITANTS ET PLUS COMPETENTS DE NOIVEAU BIEN PLUS IMPORTANT SANS OUBLIER QUE LA JEUNESSE A ÉTÉ CARRÉMENT IGNOREE ET NON REPRÉSENTÉE ET UNE VILLE COMME SFISEF DEUXIEME AGGLOMERATION DE CHEF LIEU TOTALEMENT ECARTEE C EST CELA LES PROBLEMES ET PAS AUTREMENT ON PENSAIT L HISTOIRE SCIENTIFIQUE DES CRITERES ET ON A VU TOUT AUTRE CHOSE DE LA COOPTATION DU NEPOSTISME POU NE PAS DIRE AUTRE CHOSE…




    0



    0
    FELLAG
    22 mars 2017 - 4 h 45 min

    monsieur;ould abbès vous avez
    monsieur;ould abbès vous avez osé détruire l’algérie;le pays qui vous a accueilli vous et vos amis;depuis que vous etes au commande ;l’algérie est devenue le crachoir des pingouins et et les ennemis de tout part;vous avez osé prendre en otage une population blessée de plusieurs années de souffrance;vous ne craigniez ni dieu ni le respect de l’humanité;vous avez osé vendre la république qui vous a donner amour et richesses;vous etes qu’un maitre chanteur a part ça vous ne savez rien faire d’autres;le coupable et bien ce peuple affamé qui vous suit comme des brebis




    0



    0
    Badache Hacene militant kasma 05 cnstantine
    21 mars 2017 - 22 h 14 min

    Je voudrais repondre un tant
    Je voudrais repondre un tant soit peu à Mr Benhamadi…concernant la liste de constantine…je dirais que le tete de liste medecin de son etat..avait piloté une liste independante en 2012 sans succés! dites moi svp quelqu’un qui n’arrive pas à ramasser des signatures pour sa liste independante ..comment se fait il .qu’il soit propulsé tete de liste du parti fln ….! pour moi la reponse est la suivante;la chkara…point! d’ailleurs si benhammadi en tant que porte parole du fln donc du secretaire general…je vous ai transmis plusieurs sms pour mettre en garde…le sg sur le cas precis de constantine…….pourquoi lui et pas moi sachant qu’en 2012 j’ai eté classé 1er par le logiciel du mesrs utilisé pour la circonstance et reutilisé cette fois çi….mais le pouvoir de l’argent m’avait barré la route ….c’est injuste.Sur un autre plan le choix n’est pas juste car si on tient compte de la sociologie de constantine…le tete de liste ne peut etre que du nord constantinois(EL MILIA..TAHER..JIJEL……) comme le choix n’est pas judicieux, le pari es risqué…moi je ne prends pas ce risque..et je m’engage avec les militants integres à corriger les deviations de djamel ouldabbes..




    0



    0
    muhand
    21 mars 2017 - 20 h 17 min

    Son fils qui vend des têtes
    Son fils qui vend des têtes de listes aux législatives le père est bien obligé de chercher à détourner l’attention en gesticulant comme un grabataire en fin de vie. Alors pour se faire tantôt il brandit la main de l’étranger, parfois les ennemis sont même à l’intérieur du pays mais il ne donne jamais de noms. Peut être sont ils tous majestueusement installés au plus haut sommet de l’état? En tous cas, le peuple les connaît tous ‘ ils ont la double nationalité, ils vivent hors du pays et viennent juste le temps d’un conseil des ministres ou d’une réunion des responsables de l’UGTA , ils sont partout dans les postes clés , se sont tous ces harkis qui ont pris le pouvoir par la force et contre la volonté du peuple. Le pire est que mêle la mort ne veut pas deux pour le moment, certainement pour que leurs dossiers soient bien remplis pour le jour du jugement. Dur sera le châtiment de Dieu.




    0



    0
    Le blagueur
    21 mars 2017 - 17 h 40 min

    Les parties que La direction
    Les parties que La direction nationale du FLN accuse d’avoir été derrière les mouvements contestataires qui visent à déstabiliser l’ex-parti unique sont: LA MAIN DROITE DU SIONISME; LA MAIN GAUCHE DU COMMUNISME OU DE L’IMPÉRIALISME (C’est selon) OU LES DEUX MAINS DU BOUDDHISME /SHINTOÏSME ( reste à vérifier)




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.