Le RND veut une transition économique et refuse l’endettement extérieur

Ahmed Ouyahia, patron du RND. New Press

Dans son programme électoral pour les élections législatives du 4 mai prochain, le Rassemblement national démocratique (RND) inscrit comme priorité l’accélération de la transition économique. Le parti d’Ahmed Ouyahia, qui a alerté maintes fois sur la situation économique du pays, souligne que la chute des prix des hydrocarbures a beaucoup affecté le budget de l’Etat et ralenti le rythme des investissements publics.

Pour ce parti, si l’Algérie résiste encore, c’est grâce à ses réserves de change. Mais jusqu’à quand ? Cette crise souligne pour le RND l’urgence d’une transition économique qui requiert des choix et une volonté politique. Pour ce faire, le RND propose une batterie de mesures. Parmi elles, la réforme du système bancaire et financier afin de mieux accompagner les agents économiques. Il y a aussi la promotion d’un dialogue associant les partenaires économiques et sociaux ainsi que les partis politiques pour dégager un consensus national autour de la transition économique.

Le RND s’engage à assurer un traitement équitable des entreprises algériennes publiques et privées, mais aussi l’octroi de la priorité aux entreprises locales sur les programmes publics d’études, de réalisation ou d’acquisition de biens et services.

Le RND veut également obliger par la force de la loi les entreprises étrangères à investir avec des opérateurs locaux dans le domaine où elles désirent obtenir des contrats en Algérie. Le parti d’Ahmed Ouyahia ne précise cependant pas s’il tient toujours à la règle des 49/51 décriée par de nombreux opérateurs étrangers. Autre obligation que le RND compte faire aux entreprises étrangères, celle d’exporter en investissant localement. Dans le cas contraire, affirme le RND, ces entreprises vont perdre l’accès au marché national.

Pour protéger la production nationale et redresser la balance commerciale, le RND propose des mesures à même de décourager l’importation de tout bien ou service disponible localement. Cela en élargissant les licences d’importation et en instaurant des taxes additionnelles. Autre mesure prévue dans le programme du RND, le report des échéances d’ouverture du marché national au titre des zones de libre-échange avec l’Union européenne, le monde arabe et l’OMC.

Le parti d’Ahmed Ouyahia s’engage aussi à décentraliser les procédures administratives relatives à l’investissement dans tous les secteurs économiques au niveau de la wilaya. A cela s’ajoutera la garantie d’une offre suffisante de foncier industriel à travers toutes les wilayas et notamment le long des infrastructures autoroutières et ferroviaires. Le RND s’engage aussi à accélérer la réalisation de zones industrielles et de zones d’activités sur des assiettes foncières publiques en les concédant à des opérateurs privés chargés de leur réalisation, de leur gestion et de leur entretien. Partisan du protectionnisme économique, le RND rejette l’option endettement extérieur.

Sonia Baker

Comment (32)

    Tikhebichine
    23 mars 2017 - 16 h 29 min

    …. « Le RND veut une
    …. « Le RND veut une transition économique et refuse l’endettement extérieur » . Je me demande pouquoi il nous dis çà, ce bourorurou. C’est lui et quelques autres avec Bouteflika qui décident de tout. Donc il n’a qu’à continué à faire ce qu’il veut comme avant et ne pas nous demander notre avis puisque le peuple compte pour du buerre ! Ya le bourourou d’Ouyaya, continue de faire ce qui te plait et ce que tu veux car de toute façon nous le chaab , on n’a pas droit la parole! Ne fait pas semblant d’avoir un programme économique et une vision, c’est du khorti !




    0



    0
    khaznadji
    23 mars 2017 - 14 h 11 min

    voila un bon programme pour
    voila un bon programme pour le pays 1- élire un président qui bouge et qui gouverne 2- refaire cette constitution par une constituante 3- réélire les structures administratives et politiques du pays 3- revoir tous les déclinaisons des textes liés aux partis syndicats associations 4-consacrer l’indépendance de la justice -5 mettre en place une cour constitutionnelle garante de la constitution comme dans tous le pays démocratiques.7-rendre tous responsable justiciable comme chaque citoyen y compris les députés ministres et président nul n’est au dessus de la loi.8- mettre au point un projet de développement consensuel sur des tranches de 5 ans 10 ans 20 ans avec sa déclinaison spatiale par territoires par filières et par échéances et une budgetisation réelle.




    0



    0
      Un Passant
      23 mars 2017 - 22 h 10 min

      @khaznadji

      @khaznadji
      une seule chose peut sauver l’algerie c’est revenir a 1965 un coup d’etat sous le haut patronnage de l’armée et une autorité militaire seule garante de nous permettre d’aller de l’avant
      mieux vaut quelques generaux corrompus qui savent ce que signifie une cour martiale en cas de retournement , que ces vauriens qui se pressent au parlement et ces singes de ministres ainsi que cette momie qui n’en finit pas de mourir accrochée a son siege mobile
      n’importe quel general au pouvoir que de rester dans l’etat actuel ou un obscur conseiller sans nomination aucune dirige tout un pays




      0



      0
    khaznadji
    23 mars 2017 - 13 h 49 min

    le RND n’a pas compris que le
    le RND n’a pas compris que le problème est un problème de mauvaise gouvernance que nous tournons avec le m^me personnel politique et administratif depuis plus de 5O ans le RND n’ apas compris que le monde a changé le management l’organisation des territoires et des administrations aussi le RND passe a lav vitesse grand V sur les tares du système en place allant des viols de la pseudo constitution en passant par les trucages des élections depuis 1962 et enfin il passe d’une main sur les tares et les choix economique en n’oubliant pas le verrouillage de la scène politique médiatique et sociale.le RND né dans les labos du pouvoir ne veut pas lâcher le pouvoir comme le FLN son ennemi d’hier d’aujourd’hui et de demain enfin disons une guerre de tranchée sans éclats. tous les pays ont avancé dans le monde m^me les dictatures ont changé turquie indonésie argentine chili brésil ethiopie tous sont devenus des émergents avec moins de 1000 milliards de dollars en 15 ans et nous nous faisons du sur place comme la tortue.le pays va droit dans le mur pour une mauvaise gestion une absence de visibilité d’anticipation et de planification exemple dans l’industrie de l’automobile combien avons nous dépensé en importation de 2000 à 2017? que pouvions nous faire depuis 2000? dans la pétrochimie l’agriculture le tourisme le services les mines et la métalurgie les textiles les expertises ?????????? le batiment l’hydraulique




    0



    0
    Anonymous
    23 mars 2017 - 11 h 54 min

    @un passant

    @un passant
    je vous cite »l’argentine qui jusqu’au jour daujourd’hui ne s’en est pas encore remis, les argentins ont vendu leur pays aux etrangers d’immenses terres fertiles sont entre des mains etrangeres »

    On y est nous aussi quand à céder nos terres , les terres du Sajhara ont été cédées aux americains et aux monarchies du golfe, jamais on aurait cru qu’on arriverait là
    bEAUCOUP DE GENS pauvres ont été délogées de force et avec mépris de ces terres qu’ils ont toujours occupées
    Qui êtes vous CHIKHOUN pour vous permettre tout celà




    0



    0
      Un Passant
      23 mars 2017 - 15 h 58 min

      @Anonymous ( 23-03-2017)

      @Anonymous ( 23-03-2017)
      « Qui êtes vous CHIKHOUN pour vous permettre tout cela «  »
      sorry mais je ne comprend pas votre interrogation …si c’est a moi qu’elle est adréssée , je vous repondrai juste que je suis algerien jaloux de son pays qui aimerait bien le voir decoller un jour mais au vu de tous ces politicards aux commandes du pays j’en doute fort bien que je l’espere …je sais que sur tous les sites il n’est pas permis de critiquer les autorités mais des questions se posent , les chinois viennent de signer un MEGA projet , avec les marocains ou plus de 200 entreprises chinoises vont s’installer et developper les ports , par contre l’Algerie est devenue a l’instar de toute l’afrique , une terre ou on extrait des minerais ou petrole , cad que nous n’avons pas de futur hormis manger et permettre a l’etranger de prendre nos matieres premieres , en ce le dernier contrat signé par cet abruti de Bouchouareb avec les chinois pour l’extraction du fer coté colomb bechar et d’autres endroits , un minerai tres « pur  » du tout benefice pour les chinois et j’en parle pas de l’extraction du marbre ou les chinois prennent tout tout ,
      si j’ai parle » de l’argentine c’est avec trsitesse car c’est un pays ami qui s’est laissé faire par son olligarchie qui l’avait vendu et aujourd’hui c’est un peuple qui peine a se remettre debout pourtant plus de 30 ans sont passés
      les algeriens feraient mieux de s’organiser pas pour des manifestations mais pour demander des comptes a la direction politique du pays et surtout surtout ABSTENTION AU VOTE , NE PAS VOTER AUJOURD’HUI SIGNIFIE FAIRE ACTE DE RESISTANCE AFIN DE PRESERVER LE FUTUR DES GENERATIONS A VENIR
      La France «  » » » travaille » » l’algerien comme on dit au corps : plus de visas plus de visas ainsi l’algerien n’aura qu’un reve s’en aller de son pays et le laisser aux francais par politicards abrutis interposés ….la france NE LAISSERA JAMAIS L’ALGERIE SE DEVELOPPER ….JAMAIS AU GRAND JAMAIS
      merci de m’avoir lu




      0



      0
    lhadi
    23 mars 2017 - 11 h 24 min

    Il est des affirmations que l
    Il est des affirmations que l’on retrouve fréquemment au détour de discussions, dont la portée fait souvent office d’argument massue, mais sans que ne soit jamais remise en cause sa pertinence. Parmi elles : l’affirmation selon laquelle la Démocratie a porté A. Bouteflika au pouvoir, ou si l’on veut que « A. Boutéflika a été élu démocratiquement ». L’émergence du « Cesarisme Boutéflikien » ne fut pas le résultat d’une victoire électorale. Il a été le fruit de dérives et de récupérations politiques habiles des « dignitaires du régime » afin de pérenniser le système. Celui-ci lui attribua, au mépris de la loi fondamentale de la république, tous les pouvoirs face à ce qui est présenté comme la menace : l’islamisme politique. En effet, A. Boutéflika n’a jamais récolté la majorité requise aux élections, notamment celle de 2014 qui, malgré ses erreurs, ses échecs, son errements et sa mauvaise condition physique, a fini par forcer à nommer A. Boutéflika (sous la pression décisive de l’oligarchie française et américaine). Il est d’ailleurs primordial de noter que la République algérienne démocratique et populaire est devenue une république de copains et de coquins. En effet, contrairement à ce que l’on croit, il n’y a pas d’Etat (seulement des allusions dans des discours). Seule l’instauration de la mythique main étrangère suite notamment à l’islamisme radical permet l’expression du système boutéflikien que je juge comme corrompu, ne servant pas intérêts de la nation et inefficace. Fraternellement lhadi ([email protected])




    0



    0
      Amnagh
      23 mars 2017 - 12 h 57 min

      Un mandat, ça va ! Deux
      Un mandat, ça va ! Deux mandats, ça va ! 4 mandats, bonjour les dégâts ! Le RND est ce bébé moustachu né en 1997 lors de la dernière plus grande fraude du siècle dernier,confirmée par l’ex. Wali Bachir Frik et l’ex.premier ministre Mokdad Sifi. Quelle crédibilité accorder à Ouyahia, le caméléon de la politique ?
      Éradicateur sous Zeroual et salafiste sous Boutef ! Le ridicule ne tue pas .




      0



      0
    nation
    23 mars 2017 - 11 h 04 min

    A OUYAHIA : 16 – lancement
    A OUYAHIA : 16 – lancement de la politique nationale agricole des céréales et du blé par le travail de chaque m2 du territoire national sous surveillance de la gendarmerie et sous le Credo judiciaire : ‘Tekhdem Bessif  » ..17 – Lancement de l’institut national des Semences rattaché directement au cabinet du Président .. 18- Levée immédiate sous un mois , des ordures laissées par les chantiers et sanctions contre les entreprise récalcitrantes (que fait la police qui se roule les pouces aux coins des rues ) … 19- Réglementation des chantiers .. 20- Création de la police de l’environnement .. (Asuivre )




    0



    0
    nation
    23 mars 2017 - 9 h 58 min

    l’Algerie sombre sous les
    l’Algerie sombre sous les décombres de la saleté , de l’anarchie , de l’ignorance et du désespoir et vous nous parlez de transition économique .. Quelle économie ? la corruption ruine le pays comme un cancer .. les jeunes algériens comme des zombis un gobelet de café à la main, ils ne savent rien faire et ont desappris le travail , la science et le bonheur , la vie même .. le wahabisme saoudien et des frères musulmans égyptiens a fait de ce pays un enfer sur terre .. Arrêtez vos délires Ouyahia .. le Projet Algérie est mort il y a 30 ans .. Plus personne n’y croit maintenant .. Une seule chose peut sauver ce pays et encore c’est peut être trop tard … UNE REPUBLIQUE MILITAIRE ULTRA NATIONALISTE qui fait une rupture historique avec cette Merde democra-islamique immonde , qui supprime les partis et leurs assemblées de corrompus , qui instaure par la force de la Loi Martiale une économie du TRAVAIL , de la DEFENSE , de la PROPRETE , de la VRAIE SCIENCE ( pas des charlatans qu’on appelle oulamas ) et du BONHEUR .. avec un programme quinquennal clair et net : 1- Diminution des importations alimentaires et ménagers ..2-Reboisement du pays … 3–Interdiction des sandales , kamis et autres kab kab et des tenues du moyen âge sur les lieux de travail .. 4- obligation du costume cravate dans les institutions de l’Etat et des tenues scolaires dans le écoles ..5- Obligation de la construction en pierres et produits locaux algériens et diminution du trafic de ciment et faux bêton .. 6- construction d’autoroutes , de bases militaires , de ports et aéroports avec des moyens algériens sous consortium militaire ..7- suppression du ministère du tourisme et son remplacement par un office national de l’assainissent , des espaces verts, des jardins et des WC publics …8- Création de la direction militaire agricole des vivres au MDN à laquelle seront versées toutes les terres coloniales en jachère depuis 60 ans ( et ne plus compter sur le ministère de l’agriculture, ses maffias et ses paresseux pour nourrir l’ANP , nos soldats risqueront de mourir de faim ) …9- Promulgation de la Loi fondamentale de la Propreté et sa pénalisation dans les codes algériens et autres décrets et conventions , règlements intérieurs dans tous les secteurs économiques , sanitaires , militaires , scolaires et autres .. 10- destruction de toutes les habitations construites illégalement sur les parcelles des espaces verts forets , terres agricoles ..11 – réouvertures de tous les théâtres , cinémas, musées, bibliothèques et jardins algériens fermés …12- obligation de la vie commerciale et animation urbaine et villageoise jusqu’à 23h … 13- rétablissement de l’exécution de la peine de mort pour les crimes terroristes et crimes sur enfants …14- interdiction des commerces saoudiens du siwak ,sandales ,chapelets , encensoirs , kab kab et autres charlatanismes , médecines et pharmacologies non homologuées par la santé publique…15 – rétablissement par la force de la loi de l’économie du sport algérien de masse : Olympiades algériennes, sport scolaire, militaire et universitaire , sport hippique , sports mécaniques et cyclistes , sport de natation , sports féminins , Kermesses , Zerdas folkloriques , processions des saints et Rakbs , Fêtes agricoles de cueillettes et d’élevage , Fantasia , Fêtes algériennes du Mouloud Nabaoui , Sports de plages etc… ( ASUIVRE )




    0



    0
      Anonymous
      23 mars 2017 - 11 h 46 min

      D´abord pour le 1, en premier
      D´abord pour le 1, en premier c´est de débarrasser toute la patrie des paltoquets d´en haut, de 2 suivra le retour au pays de tout le fric du peuple sous d´autres cieux par la grâce des gargantua qui ont pris la patrie en otage, avec khelil accroché au tableau comme un insecte, ensuite placer des hommes et femmes intègres, soucieux du bien du citoyen,, s´ensuivra alors votre liste de recommandations.




      0



      0
    5colonne
    23 mars 2017 - 8 h 04 min

    DENNONCER LA VERITÉ , LE
    DENNONCER LA VERITÉ , LE PEUPLE SERAS AVEC TOI , SOYER COURAGEUX!!!!!!! BENHAMOUDA, KACI MERBAH, MOHAMED BOUDIAF ET D’AUTRES ALLAH RAHMOUM ONT EUX LE COURAGE SE SONT DES MARTHYRS




    0



    0
    Anonymous
    23 mars 2017 - 3 h 30 min

    Si AP à du courage pour me
    Si AP à du courage pour me laisser répondre merci AP . …. vous êtes entrain d’assassiner le pays .A cause de vous notre pays et les Algériens perdent confiance en leurs gouvernement qui se rempli les poches et s’en fout du peuple et du pays.




    0



    0
    Mohamed DZ
    23 mars 2017 - 1 h 02 min

    Pourquoi faire le peuple peut
    Pourquoi faire le peuple peut vivre sans manger de yaourt Mr l’ex premier ministre.

    si un pays du Tiers-Monde musulman, ayant le pétrole et en plus le gaz essayer de s’en sortir et de se construire pour devenir un ce qui doit être, il va s’attiré les foudres de l’occident comme Kadafi. nos gouverneur le savant bien.

    si non pourquoi installé un traitre comme pdg et annocé 50 milliards de dollars d’investissement de recherche et développement entre 2016 à 2021. si c’est pas pour faie profité les ennemis de l’humanité les état unit




    0



    0
    Rabah
    23 mars 2017 - 0 h 28 min

    Je suis contre l’endettement
    Je suis contre l’endettement extérieur et pour la protection de la production nationale, donc contre l’importation tous azimut! À condition que des produits nécessaires soient sur le marché, importés ou locaux!




    0



    0
    Anonymous
    22 mars 2017 - 23 h 25 min

    Y’a siiiiiii expliquez nous
    Y’a siiiiiii expliquez nous pourquoi oul l’Adour un repris de justice ai coande de sonatrach le peuple veut connaitre la vérité .soit l équipe de boutef est honnête donc toufik doit rendre des comptes soit toufik a raison que il agit vite




    0



    0
    Anonymous
    22 mars 2017 - 21 h 49 min

    Le FMI et La Banque Mondiale
    Le FMI et La Banque Mondiale tout deux a Alger en meme temps pour plusieurs jours , croyez moi , ces institutions ne sont pas venu toutes seules MAIS ELLES ONT ETE INVITE ……PAR QUI ET POUR QUOI ???????????????????




    0



    0
      Mohamed Dz
      23 mars 2017 - 1 h 41 min

      et l’installation d’un
      et l’installation d’un condamné pour trahison par un tribunal militaire comme pdg de sonatrach, le sionisme mondial a eu peut être raison de l’Algérie




      0



      0
    Un Passant
    22 mars 2017 - 21 h 47 min

    ils sont pas foutu de
    ils sont pas foutu de pourvoir le marché national en pommes de terre et ils veulent acceder a l’OMC
    bandes de corrompus alors que tout economiste doué de sens vous dira queL’IMPORTATION TUE TOUTE ECONOMIE NATIONALE et l’algerie ferait bien de s’inspirer des pays qui ont cru a l’importation et ont vu leur economie se desagreger a titre d’exemple : l’argentine qui jusqu’au jour daujourd’hui ne s’en est pas encore remis, les argentins ont vendu leur pays aux etrangers d’immenses terres fertiles sont entre des mains etrangeres leur systeme bancaire detruit etc etc et ce minable de Ouyahya vient nous la chanter alors que il n’y a pas si ongtemps il a avait ete convoqué par l’ambassade de france pour supprimer le  » Credit Documentaire  » un instrument permettant de verifier la conformité du produit importé et la tracabilité de l’argent car c’est de banque a banque , il avait fait cela pour plaire aux francais ente autre le maire de marseille qui etait venu specialement de marseille pour lui en parler




    0



    0
    Anonymous
    22 mars 2017 - 20 h 15 min

    Mettons déjà un Président qui
    Mettons déjà un Président qui préside, qui parle à son peuple, qui investisse l’internationale, qui a une vision, une ambition, une stratégie avec une vraie majorité parlementaire pour faire de notre pays un vrai pays émergeant. Nous sortir du pétrole et de l’importation, le cercle vertueux qui est entrain de nous tuer. OUI attirons l’investissement en ayant une vraie politique fiscale attractive, en assouplissant la règle 49/51 sur les secteurs non stratégiques, en libérant les énergies entrepreneuriales, en luttant contre l’informel, en arrêtant les subventions et les cibler sur les plus démunis, en agrandissant l’assiette fiscale et optimiser la rentrer des recettes, en revalorisant la notion travail, revoir notre système financier obsolète, combattre la bureaucratie, la corruption, réinjecter du sang neuf dans les rouages de l’état et des administration,… Pour cela il faut un Président et un Premier Ministre et un Gouvernement compétent, courageux qui aime leur pays et qui travaille, fasse du lobbying économique,…Les solutions sont connus de tous, il faut mettre ce plan dans une road map et faire du change management afin de gérer une transition en douceur et en y faisant adhérer le peuple Algérien. Alors Mr Ouyahia arrêtez de parler et agissez, vous faites partis des décideurs car conseil du Président, au Gouvernement à travers les Ministres du RND et Patron du 2ème partie Algérien. Alors arrêter votre bla bla, retrousser les manches et bosser et surtout obtenez des résultats ce dont les Algériens attendent depuis 60 ans.




    0



    0
    amel
    22 mars 2017 - 20 h 08 min

    alors là, il m’aurait déçue
    alors là, il m’aurait déçue jusqu’àla défaillance s’il avait changé. Il état parmi les premiers à avoir proposé de payer les dettes de l’algérie, si vous vous rappelez. Cependant s’il n’en tenait qu’à lui, il n’y aurait aucun luxe en algérie à part celu d’avoir des réserves … qui nous auraient attré la convoitise et la haine. Mais il s’est amélioré et a appris à considérer les avis des autres. Ce qui est sûr, c’est que nouria hafsi n’aurait jamais dépensé un centime orphelin appartenant à l’état pour se retaper lfigoura, s’il avait pu l’en empêcher, voilà pourquoi elle ne le supporte pas. Moi j’adores ce cauté austère qu pourrait nous mettre de l’ordre dans nos dépenses et pousser s7ab echkara au ped du mur. m’3ah, frank ma yezghodch.




    0



    0
    Moh delFobor
    22 mars 2017 - 19 h 36 min

    D’accord, ça, c’est le volet
    D’accord, ça, c’est le volet économique mais ce n’est qu’une partie d’un programme électoral. Qu’en est-il de ma gouvernance, de la démocratie, de la représentation du peuple, des libertés, de l’éducation, de la sécurité, de la diplomatie, des relations avec les voisins, l’Afrique, l’ancien colonisateur et le monde, des ressources naturelles, de la qualité de vie…etc? A moins que vous ne pensez vraiment que nous ne sommes que des appareils digestifs.




    0



    0
    Abdallah
    22 mars 2017 - 19 h 20 min

    je l’aime pas ce Ouyahia …
    je l’aime pas ce Ouyahia … mais sur ce sujet je suis totalement d’accord avec lui puisque l’endettement c’est le suicide de l’Algérie et la condamnation des générations futures … bravo mr. ouyahia malgré moi




    0



    0
    Anonymous
    22 mars 2017 - 19 h 08 min

    …LE PEUPLE VEUT UNE
    …LE PEUPLE VEUT UNE TRANSITION POLITIQUE




    0



    0
    Anonymous
    22 mars 2017 - 19 h 06 min

    Qu’on rende l’argent pris et
    Qu’on rende l’argent pris et il n’y aura pas d’endetement
    Ceci dit l’endettement fiha fiha




    0



    0
    anonyme
    22 mars 2017 - 18 h 39 min

    Que du bla bla M. OUYAHIA.

    Que du bla bla M. OUYAHIA.
    Vous êtes un autiste…….




    0



    0
    Abbad
    22 mars 2017 - 18 h 25 min

    Je crois qu’il est un peu
    Je crois qu’il est un peu trop tard Monsieur Ouyahia. Ou sont les forces vives de la Nation ? Bouteflika le machiavélique a fait tant de mal au pays, il a démoralisé la vie politique et fait fuir vers l’étranger tous les cadres compétents. Le mal est si profond, et la guérison est presque impossible nous craignons.




    0



    0
    anonymevérité
    22 mars 2017 - 18 h 10 min

    vous parlez de quelles
    vous parlez de quelles élections plutot la vente aux enchères des sièges de députés;honte a vous et vous frères gémeaux de la FLN;quand est ce que vous arrètez de prendre les citoyens algériens pour des bourricots et des bons a rien; non,non vous;vous trompez ce qui retiens ces braves citoyens c’est de garder une algérie intacte sans conflit alors pourquoi ne respecter pas cette brave population;vous avez pilier l’algérie;vous avez avez permis a vos proches de s’enrichirent des biens publiques;et vous continuez a humilié nos citoyens haram allikoum;le mal acquit ne profitera jamais




    0



    0
    MROUFASE
    22 mars 2017 - 17 h 55 min

    mrs ouyahia, BARKAOUNA MIN
    mrs ouyahia, BARKAOUNA MIN ETMASKHIRE CE QUE VEUT LE PEUPLE C’EST UNE TRANSITION POLITIQUE ET NON PAS UNE TRANSITION ÉCONOMIQUE CAR CELLE-CI DÉPEND DE SYADNA OU PLUTÔT SYADKOUM DU FMI. ALORS CESSEZ DE NOUS PRENDRE POUR DES DEMEURÉS. LE PEUPLE ALGÉRIEN EST CONSCIENT QUE TOUS LES PARTIS ACTUELS NE FONT RIEN POUR CHANGER OU TRANSITER QUOI QUE SE SOIT. DITES NOUS SEULEMENT QUAND EST CE QUE VOUS ALLEZ CESSER DE NOUS BERCER ET DE NOUS BERNER CAR mrs le premier ministre(EX) ON AVANCE PLUS ON FAIT DU SUR PLACE VOIR ON RECULE ET CE N’EST PAS VRAIMENT ON POUR L’AVENIR DE NOTRE ALGÉRIE EL-HABIBA.




    0



    0
      amel
      22 mars 2017 - 20 h 48 min

      eh diedrich, ouyahia n’est
      eh diedrich, ouyahia n’est plus premier ministre.




      0



      0
    Cheikh El Hasnaoui
    22 mars 2017 - 17 h 54 min

    Tes voeux ya si h’mimed, ne
    Tes voeux ya si h’mimed, ne seront jamais des ordres pour l’étranger et le FMI surtout qu’entre vouloir et pouvoir il y a une sacré différence. Avec la crise l’Algérie n’est plus maître de son destin, souhaitons seuleument que les créanciers soit un peu clément.




    0



    0
    Rascasse
    22 mars 2017 - 17 h 10 min

    Nous on veut que le rnd fln
    Nous on veut que le rnd fln msp disparaissent




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.