Après la drogue, la débauche : le Bahreïn expulse 500 prostituées marocaines

Des prostituées marocaines et leurs clients saoudiens à Manama. D. R.

Le royaume du Bahreïn est devenu ces dernières années l’eldorado des prostituées marocaines, qui s’y rendent sous différentes couvertures pour échapper au contrôle. Mais la multiplication des scandales a obligé les autorités de ce pays à sévir. C’est ainsi qu’elles ont procédé à l’expulsion d’environs 500 «artistes» marocaines travaillant dans des boîtes de nuit après avoir découvert qu’elles étaient des prostituées et que la plupart d’entre elles sont âgées de moins de 18 ans. Ce qui a attiré sérieusement l’attention de la police et de la presse locales, c’est l’assassinat, en 2016, d’une Marocaine par sept ressortissants saoudiens en la jetant de la fenêtre d’un hôtel, après avoir sollicité ses services.

Selon des statistiques rendues publiques, le Bahreïn accueille chaque année plus de sept millions de «touristes» saoudiens, amateurs d’alcool et de filles de joie. D’autres pays du Golfe ont été le théâtre de scandales aussi retentissants, provoqués par des prostituées marocaines. A Dubaï, capitale économique des Emirats arabes unis, le tapage créé par des vendeuses de charme marocaines complètement ivres, en s’en prenant à des familles tranquilles dans la rue, a amené la presse émiratie à s’intéresser au sujet, pour découvrir que quelque 700 prostituées marocaines vivaient aux Emirats et y exerçaient leur activité clandestinement.

L’enquête a révélé aussi que la plupart de ces jeunes filles ont été, au départ, recrutées avec de faux contrats de travail, avant d’être enrôlées dans des réseaux de prostitution. Plusieurs d’entre elles se retrouvent aujourd’hui encore en prison, sans la moindre assistance après avoir écopé de lourdes peines.

Il va sans dire que les autorités marocaines n’ont à aucun moment pris des dispositions pour faire sortir ces jeunes filles malheureuses du pétrin dans lequel elles ont été mises, ni d’ailleurs pour endiguer ce fléau qui gangrène les sociétés des pays de la région. Or, selon des enquêtes internationales, les réseaux de prostitution qui permettent à ces jeunes femmes d’essaimer à travers le monde sont directement liés au Makhzen qui en tire des dividendes. Avec le trafic de drogue, le commerce du stupre constitue, en fait, une des ressources les plus importantes de l’économie marocaine.

R. Mahmoudi

Comment (68)

    Anonymous
    31 mars 2017 - 17 h 06 min

    La banque Royale Marocaine
    La banque Royale Marocaine « Ettijari Waffa Bank » est sur tous les continents et lave plus blanc que la neige.Tout se transforme ,tout se recycle……

      Hallali
      31 mars 2017 - 19 h 40 min

      Surtout que les montants
      Surtout que les montants issus du Hashich à recycler représentent annuellement 23% du PIB du Makhzen soit environ 23 milliards de dollars américains.

    Oui Boutef, à bas les anti boutef.
    31 mars 2017 - 0 h 43 min

    Au royaume de la débauche, la
    Au royaume de la débauche, la prostitution est roi.

    sublisoft99
    30 mars 2017 - 23 h 24 min

    ils vont étre remplacé par
    ils vont étre remplacé par des danoises et suedoise..faut pas trop s’inkiété

    Le Rifain
    30 mars 2017 - 19 h 17 min

    UNE impressionnante marche
    UNE impressionnante marche est en train de se dérouler à cet instant à ElHoceima et dans les principales villes de notre région du Rif et ce, juste après le depart du Ministre de l’Intérieur Hassad avec un seul mot d’ordre : Interdiction de sortir le drapeau du Makhzen et de le replacer avec le drapeau de la République du Rif

      le kabyle
      31 mars 2017 - 20 h 11 min

      Je vous souhaite beaucoup de
      Je vous souhaite beaucoup de courage agma ! ..Les hommes libres ( les Amazighes) viennent au monde libres , ils vivrent libres et ils meurent libres..Je suis de tout coeur avec vous .Vive la liberté, vives nos frères et soeurs berbères où qu’ils soient .

    Anonymous
    30 mars 2017 - 17 h 10 min

    Un Roitelet incapable de
    Un Roitelet incapable de nourrir ses sujets mais se permet de jouer au coloniréaliste. C’est aussi cela le paradoxe marocain pour ne pas dire autre chose de plus mechant.

    ATTENTION !!!
    30 mars 2017 - 12 h 41 min

    500 prostituées marocaines,
    500 prostituées marocaines, mais dans ce lot il dois y avoir des agents secrets et des sorcières !!!

    Vangelis
    30 mars 2017 - 9 h 53 min

    Voilà un article qui dit ce
    Voilà un article qui dit ce qu’il dit à ce sujet. Par comparaison, les 500 prostituées marocaines, ne sont qu’une infime partie du problème rencontré non seulement au Golfe mais plus encore en Occident et aux États-Unis. Pour l’instant, l’Asie échappe au problème car les populations de cette contrée préfèrent les leurs. http://www.alquds.co.uk/?p=130864

    AOMAR
    30 mars 2017 - 8 h 29 min

    DE TOUTES LES MANIÈRES MOI JE
    DE TOUTES LES MANIÈRES MOI JE N’AI ACUNE PEINE POUR LE PEUPLE MAROCAIN DU MOMENT QU’Il SE S’ACCOMMODE PARFAITEMENT AVEC SON COSTUME D’ESCLAVE QUE LUI A TAILLÉ SUR MESURE LA PRÉDATRICE FAMILLE ALLAOUITE. ALORS JE DEMANDE À CERTAINS DES INTERVENANTS SUR CE SITE DE CESSER DE PLEURNICHER SUR LE PEUPLE MAROCAIN QUI DE TOUTE ÉVIDENCE EST HEUREUX DANS LA SOUMISSION ET L’HUMILIATION. C’EST AUSSI POUR DIRE QU’ON N’Y PEUT RIEN CONTR LE MASOCHISME.

    Fouedz
    29 mars 2017 - 20 h 47 min

    Cet article traite une des
    Cet article traite une des multiples raisons qui ont fait qu’aucune presse marocaine n’a daigné traiter du dernier Rapport du PNUD sur les Indices de Développement Humain en rapport avec les 8 Objectifs du Millénaire pour le Développement issus du Sommet Mondial de Rio en 1992 surtout quand on voit la 123e place mondiale qu’occupe le Maroc alors que l’Algérie occupe la modeste place de 83e.

      Hallali
      30 mars 2017 - 7 h 25 min

      La presse aux ordres du
      La presse aux ordres du Palais préfère aller fouiller dans les poubelles les articles de journaleux français que le makhnez paye pour critiquer l’Algérie, son histoire et son peuple et ainsi faire croire aux sujets du roitelet qu’ils sont meilleurs que tout ce que fait l’Algérie grâce bien entendu au fils du Glaoui

    Elies
    29 mars 2017 - 20 h 03 min

    3/- Un dernier témoignage d
    3/- Un dernier témoignage d’un Algérien patriote vivant à Beyrouth depuis deux décennies. Les prostituées marocaines sont de plus en plus nombreuses à Beyrouth depuis les événements de l’Irak puis en Syrie. Elles arrivent ici avec un visa d’actrice avec l’implication de la DGSE du makhzen. Elles travaillent en majorité dans ce qu’on appelle ici les Supers Night Clubs qui sont majoritairement fréquentés fréquentés par des gens du Golfe. Les plus belles sont utilisées par la DGSE comme agents de renseignements. Aussi elles ont comme caractéristique de casser les prix de leurs prestations au point d’avoir fait fuire toutes les belles slaves qui avaient la côte dans ce milieu nocturne avant les années 2000. Ce qui est certain aussi c’est que ces prostituées ne travaillent jamais durant le mois de ramadan par  »respect » à la religion comme elles disent en donc préfèrent rentrer se reposer au Maroc. Mon temoignage est véridique et le site AP peut me vérifier en envoyant un journaliste ici et je me ferais un plaisir de l’aider dans son reportage.

      Anonymous
      30 mars 2017 - 4 h 39 min

      Je ne me réjouis pas de la
      Je ne me réjouis pas de la malheureuse situation de ces femmes marocaines. Par expérience durant mes déplacements professionnels dans la région de moyen orient , je sais que les arabes en général aiment humilié les berbères . Autant qu’Algérien berbère, je porte la responsabilité au pouvoir mafieux de la monarchie à deux balles. Tous les moyens sont bon pour rapporter les devises à la caisse de l’état marocaine..après le cannabis et les femmes porteuses de marchandises ,maintenant c’est l’honneur des marocains qui est rentre en jeux..un roi criminel qui utilise une grande partie de son peuple comme des esclaves sexuel, des passeurs de drogues ..ect…vivement une soulèvement populaire des berbères marocains contre la monarchie de mes deux cou…es ( hachakoum )

        Djaffar
        30 mars 2017 - 16 h 01 min

        Le sujet n’a rien à voir avec
        Le sujet n’a rien à voir avec berbère ou arabe d’ailleurs une grande partie des colons et soldats au Sahara occidental sont des Marocains du Rif, autrement dit des colons Marocains.
        Ces femmes sont Marocaines point barre.

    AZIZ
    29 mars 2017 - 19 h 35 min

    LES DEUX HYPOTHÈSES DE L
    LES DEUX HYPOTHÈSES DE L’ANNULATION À LA DERNIÈRE MINUTE DE LA PARTICIPATION DU ROITELET M6 AU SOMMET ARABE EN JORDANIE. 1/- ON PARLE DE LA PEUR DU ROITELET DE SE VOIR PARLER DE EL QUDS EN TANT QUE PRÉSIDENT DE SON COMITÉ ET DONC DÉPLAIRE À TRUMP QUI VA TRANSFÉRER SON AMBASSADE DE TEL AVIV VERS EL QUDS. 2/- D’AUTRES PARLENT D’UN AVC QU’AURAIT CONTRACTÉ LE ROITELET HIER SOIR AU REGARD DES NOMBREUSES PRESSIONS QU’IL SUBIT SUR DE NOMBREUX DOSSIERS EXISTENTIELS À LUI ET À SALA FA MILLE NOTAMMENT CELUI DU SAHARA OCCIDENTAL.

      Kader
      29 mars 2017 - 21 h 15 min

      Sérieusement, peut-on savoir
      Sérieusement, peut-on savoir pourquoi la capricieuse prostituée M6 avait annulé à la dernière minute sa participation à ce Sommet surtout quand on sait que l’autre roitelet de Jordanie s’est déplacé personnellement a Casabordel pour l’inviter.

        Med Benhamou
        30 mars 2017 - 7 h 40 min

        @Kader il semble que l
        @Kader il semble que l’annulation de dernière minute de ce déplacement est liée à la situation explosive que vit actuellement le Maroc tant sur le plan politique (incapacité de former un Gouvernement depuis le 10 octobre 2016 et raison de la guerre à couteau tiré entre les islamistes et le makhzen) et les émeutes et autres actions de vandalisme que connaît le Maroc ces dernières semaines notamment dans la région rebelle du Rif. Certainement que M6 veut éviter ce qui s’est produit à son père en 1971 (affaire Oufkir) et en 1973 (affaire Dlimi).

        Rachid Djha
        30 mars 2017 - 9 h 11 min

        Moi je crois que le toitelet
        Moi je crois que le toitelet à refusé d’aller en Jordanie pour ne pas se sentir si petit, lui qui a l’habitude de recevoir au quotidien chez lui des centaines de  »baise – main » et voir à chacun de ses passage de villégiature des chaînes formées par ses sujets faisant la courbette

    RasElHanout
    29 mars 2017 - 18 h 03 min

    Je comprends mieux maintenant
    Je comprends mieux maintenant pourquoi le peuple du Sahara occidental refuse de devenir un sujet soumis à un prédateur primitif. Certainement que le sahraoui ne veut par être assimilé à un Dealer, que la jeune sahrawiya à une prostituée et la vieille sahrawiya à un sorcière et/ou une femme mulet.

    yanis
    29 mars 2017 - 17 h 40 min

    C’est l’économie principale
    C’est l’économie principale de ce royaume, avec la drogue, la prostitution au maroc est une branche du tourisme sexuel marocain, même à l’étranger, en particulier dans le golf et le moyen orient..
    Le maroc a été toujours un royaume de sexe, de drogue, de debauche, d’homosexuel, où tout est facil à petit prix…

    MOURAD STAYFI
    29 mars 2017 - 16 h 30 min

    LE MAROC EST LA BASE ARRIÈRE
    LE MAROC EST LA BASE ARRIÈRE DES MAUDIT SIONISTE ,ILS ONT RÉUSSIE A EN FAIRE LA PLAQUE TOURNANTE DE TOUT LES VISSES , PROSTITUTIONS, DROGUE ,ESPIONNAGE,DESTRUCTIONS DES VALEURS ISLAMIQUES ECT …. DANS LE FOND MIMI6 C’EST JUSTE UNE PETITE MARIONNETTES ENTRES LES MENS D ISRAËL. DUNE MANIÈRE OU DUNE AUTRES, IL FAUT RESTER SUR CES GARDE CAR LE SERVICES SECRET MAROCAIN=SERVICES SECRET SIONISTE !

      Lghoul
      29 mars 2017 - 18 h 11 min

      En effet leur histoire de
      En effet leur histoire de coopération ne date pas d’hier. Même pour éliminer Ben Barka ils ont aidé le roi à le faire venir de suisse en France. En fait tous les roitelets kharabes sont protégés par eux. Et aujourd’hui il y a encore des endormis, des mercenaires et des lâches qui se sentent proches avec ces traîtres du moyen orient. Que les naïfs sachent que l’Algérie est entourée de toute part par des pieuvres à milles tentacules. Alors PAS DE CONFIANCE AUX KHOROTOS DE L’ATLANTIQUE AU GOLF PERSIQUE car ils sont encore plus dangereux que le commun des mortels.

    Elies
    29 mars 2017 - 15 h 14 min

    2/- il faut savoir que 90%
    2/- il faut savoir que 90% des 8 millions de marocaines qui exercent ce plus vieux métier du monde au Maroc ou à l’extérieur du Maroc font leurs cinq prières quotidiennes avec assiduité pensant naïvement que la prostitution est compatible avec l’Islam selon la propagande du Palais qui n’arrête pas de louer le label de l’Islam de tolérance spécifique que prône l’auto-proclamé  »amir el mouminine ».

    Elies
    29 mars 2017 - 14 h 48 min

    1/- Si le Hashich contribué à
    1/- Si le Hashich contribué à hauteur de 23% au PIB du Mahzen et le Tourisme Sexuel à hauteur de 17%, il faut savoir que le 1,8 millions de prostituées marocaines qui exercent à l’extérieur du Maroc contribuent à hauteur de 12% à ce PIB grâce aux envois des recettes a leurs parents souvent des ruraux et très pauvres. Soit un total de 52 milliards de dollars par an à la faveur de ces trois industries : Hashich, Tourisme Sexuel et Prostitution exercée à l’extérieur

      Houari31
      29 mars 2017 - 21 h 00 min

      Et malgré tout ça le fils du
      Et malgré tout ça le fils du Glaoui H2 se paye la stature d’un colonisateur envers un pays voisin qui est le Sahara occidental. C’est aussi cela la paradoxe marocain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.