Le FFS met en garde contre la fraude électorale

La carte de la récupération jouée par Ali Laskri sera-t-elle gagnante ? New Press

Lors d’un meeting commémoratif du trentième anniversaire de l’assassinat d’Ali Mécili – en 1987 à Paris–, organisé à Béjaïa, les cadres du FFS ont mis en garde les autorités contre toute velléité de fraude. Se succédant à la tribune, les hauts responsables du parti et les cadres aux législatives dans la wilaya de Béjaïa ont haussé le ton en dénonçant déjà une entorse à la loi, en accusant ouvertement les services de la DRAG de Béjaïa d’avoir permis au FLN de changer sa liste électorale.

«Le DRAG de Béjaïa a changé la liste du FLN. Ceux qui ont permis ce changement ont perçu de l’argent», a martelé Chafaâ Bouaïche, tête de liste FFS à Béjaïa. Annonçant que son parti a déposé plainte contre le DRAG, Bouaïche a rappelé «la fraude qui a eu lieu en 2012». Selon lui, lors des législatives de 2012, les services de la wilaya auraient trituré les résultats en donnant un taux de 7% au RND, ce qui lui a permis d’obtenir des sièges qu’il n’aurait pu décrocher par le vote des citoyens.

Chafaâ Bouaïche, chef du groupe parlementaire du FFS, qui conduit la liste du parti dans cette wilaya, qui dénonce le détournement du foncier, de terres et de logements sociaux à Béjaïa, appelle les militants de son parti à se mobiliser massivement pour barrer la route aux fraudeurs et défendre les positions du FFS au profit du citoyen de la région. Bouaïche a beaucoup insisté sur les méfaits de la mafia locale qui a, selon lui, investi le champ politique pour renforcer sa place et mieux défendre ses intérêts à l’Assemblée populaire nationale. Il a pointé ainsi d’un doigt accusateur des listes indépendantes qu’il ne nomme pas.

Selon lui, c’est par des listes indépendantes que cette mafia veut accéder à l’APN. Parmi les listes indépendantes à Béjaïa, il y a celle conduite par l’ex-président de l’APW de Béjaïa, Hamid Ferhat, dissident du FFS. Pour certains observateurs, Chafaâ Bouaïche faisait allusion à cette liste qui constitue un sérieux concurrent pour le FFS. Car elle risque de puiser de sa réserve militante. Pour Bouaïche, il n’y a que la mobilisation massive des militants qui pourra maintenir le FFS comme première force politique à Béjaïa. Il assure que son parti mobilisera tous les moyens en sa possession pour contrer la fraude électorale en préparation.

De son côté, Ali Laskri, membre de l’instance présidentielle du FFS, a appelé les citoyens à aller voter massivement pour faire barrage à la fraude. Ali Laskri joue ainsi sur la mémoire d’Ali Mécili mais aussi, et surtout, sur celle d’Aït Ahmed pour tenter de convaincre l’assistance de la nécessité d’aller voter FFS lors de ces législatives. Il rappelle dans ce sillage que le FFS lutte pour les libertés, les droits de l’Homme et la démocratie. Il veut une deuxième République par une lutte pacifique. Il ne voit pas de sortie de crise possible en dehors de la reconstruction du consensus national.

Ali Laskri souligne également l’engagement, sans faille, du FFS contre la corruption et toute forme de dilapidation des biens et des deniers publics. Le FFS décide ainsi de lancer sa campagne électorale avant la date officielle, en profitant de l’anniversaire de l’assassinat de Mécili.

Sonia Baker

Comment (10)

    Anonymous
    8 avril 2017 - 6 h 43 min

    En tous cas ils jouent très
    En tous cas ils jouent très bien leur rôle de lièvre et de caution morale des élections qui sont déjà jouées sur papier…D’excellents acteurs ces dirigeants du FFS !




    0



    0
    MELLO
    7 avril 2017 - 23 h 12 min

    Le FFS n’est pas à sa
    Le FFS n’est pas à sa première réaction où il tire, sans fard ni acrimonie, la sonnette d’alarme. En effet, du temps où feu Hocine Ait Ahmed dirigeait le parti, il ne se passait pas une année sans qu’il proposât des initiatives en vue de sortir le pays de la crise endémique la plombant. Hélas, à chaque fois, le régime feigne d’écouter, mais il fait tout pour retourner ce temps d’attente en sa faveur. Pour permettre une issue honorable à la crise, où il n’y aurait ni vainqueur ni vaincu, le FFS suggère alors la tenue d’une conférence nationale de consensus. Ainsi, le pouvoir, l’opposition et les diverses représentations de la société civile dégageraient une plateforme consensuelle où les règles de bonne gouvernance seraient entérinées.
    Nous savons que le poste de député, de sénateur ou de commis de l’Etat font rire les vrais militants. Et vous connaissez les vrais militants de ce pays, car vous prêter le contraire ce serait faire injure à votre intelligence. Citoyen de mon pays, animé d’un esprit de fraternité, de concorde et attaché à la paix, la véritable paix, j’ai l’impérieuse obligation de lutter contre toute forme de désintégration du peuple Algérien dont je suis un maillon. Devant Dieu et les hommes, je dois m’éviter d’être complice ni en pensées, ni en actes, de la violence et de la guerre dont notre peuple n’a pas besoin. Comme je me dois aussi de déshonorer la division partout où elle pavoise, de la débusquer partout où elle couve. Pourquoi se taire dans notre société qui est devenue, entre autre, une société où ne règnent que les intérêts égoïstes, l’injustice, l’exclusion et l’exploitation, la violence dans chacune de ses expressions. Nos dirigeants et nous le peuple, nous sommes tous concernés et nous avons tout à dire. Dirigeants Algériens, le mal n’est pas dans le peuple.Le peuple et les vrais militants veulent construire une Algérie forte et unie, ensemble avec tous leurs dirigeants quels que soient les courants politiques auxquels ils appartiennent.




    0



    0
      Anonymous
      8 avril 2017 - 13 h 16 min

      le résultat est connu d
      le résultat est connu d’avance un seul siège à bejaia avec une majorité FLN , un seul à Alger avec une majorité partagée entreFLN et RND et un seul siège à tizi avec une majorité pour le RND toujours est il les deux partis majoritaires FLN RND ont des compétences qu’on le veuille ou non mais ce qu’ils leur manquent c’est le bon vouloir de s’ engager à améliorer le sort des concitoyens.




      0



      0
        MELLO
        9 avril 2017 - 16 h 41 min

        Merci pour ces résultats,
        Merci pour ces résultats, mais si le FFS a perdu lors de ces élections, il aurait gagné en message transmis, il aurait gagné à faire passer ses idées. Si le FFS perd c’est toute la démocratie qui aperdu , a moins que vous soyez de l’autre camp.




        0



        0
    Vision
    7 avril 2017 - 22 h 10 min

    Pourquoi vous participer , a
    Pourquoi vous participer , a cette mascarade vous avez toutes les preuves devant vos yeux c’est incroyable et pitoyable de votre par MESSIEUR DU FFS BOYCOTTEZ SOYER PAS COMPLICE




    0



    0
    Anonymous
    7 avril 2017 - 18 h 43 min

    c’est du cinéma d’amateurs
    c’est du cinéma d’amateurs;les fraudeurs c’est vous meme et votre gourou le boss d’oujda et son parti des faux moudjahids;vous mangez avec les loups et vous pleurnichez avec les bergers;vous etes des incompétents opportunistes;et pour quelques dinars vous etes capable d’abandonner votre propre famille;vous faite honte a monsieur,AIT AHMED allah yarahmou




    0



    0
    Slimane
    7 avril 2017 - 18 h 26 min

    Décidément les marionnettes
    Décidément les marionnettes ne cessent jamais leur travail. Dois je rire ou pleurer ? Quel monde !




    0



    0
    RAYES EL BAHRIYA
    7 avril 2017 - 18 h 15 min

    HIER EN 1991 , LE P.F.F.S
    HIER EN 1991 , LE P.F.F.S ETAIT L’ALLIÉ DU P.F.I.S ET DE CHADLI BENJEDID ET DES HAMROUCHIENS
    AUJOURD’HUI , LE P.F.F.S EST L’ALLIÉ DES NAHDA ET MSP,
    VOILA , CE PARTI EST UN PARTI TRUBLION , QUI NE SÈME QUE HAINE ET DIVISION DANS LE PAYS.
    L’ALERTE EST LANCÉE AUX PATRIOTES RÉPUBLICAINS ET DE RESTER VIGILANTS FACE AUX HORDES
    DES SANTE EGIDIO




    0



    0
    Anonymous
    7 avril 2017 - 17 h 37 min

    Hahahahahahaa. ….Quelle
    Hahahahahahaa. ….Quelle hypocrisie….hahahahahahaabhaababab. ..Comment peux t on tomber aussi bas…




    0



    0
    Merboute
    7 avril 2017 - 17 h 25 min

    …… Le FFS met en garde
    …… Le FFS met en garde contre la fraude électorale …. ah , aha ahhaa hhahhha, laissez moi rire !!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.