Réponse à l’article au vitriol contre le FFS

Par Boubekeur Aït Benali – A vrai dire, des tribunes de cette sorte ne datent pas d’aujourd’hui. Le FFS a toujours fait face à une campagne haineuse à son encontre. De la même manière, cette réaction ne va pas atténuer le sentiment de haine qu’entretiennent certaines personnes envers le FFS. La répétition de ces attaques – en dépit de leur part de nuisance – n’atteint guère le FFS. Partant, le but de cette mise au point ne vise qu’à lever certaines ambigüités.

D’emblée, l’auteur de la contribution «Le mensonge du FFS sur sa participation aux législatives» affirme que «le FFS ment à tous les Algériens et en premier lieu à ses militants et ses sympathisants.» S’il n’avait pas inclus les militants et les sympathisants du FFS dans son jugement, je n’aurais pas envisagé de répondre, car il est impossible à quiconque d’évaluer le sentiment des Algériens. Personnellement, étant sympathisant depuis plus de deux décennies, je n’ai pas l’impression que mon parti me ment.

De toute évidence, en décidant de prendre part au processus électoral, le FFS ne prétend pas convaincre tous les Algériens, et ce, bien que son projet s’adresse à tous Algériens. En démocratie, il est tout à fait normal qu’il y ait des boycotteurs, des participants et des citoyens tentés par le vote blanc. Chacun doit défendre son choix en toute liberté.

Cependant, bien qu’on puisse critiquer les positions politiques d’un parti, certaines allégations, relevées dans le texte, ne servent ni le débat transparent ni la démocratie. Car, en 2012, le choix de la participation a été dicté par le contexte régional. Pour Hocine Aït Ahmed, s’il y avait les mêmes événements chez nous, le printemps algérien se rapprocherait du drame libyen que du printemps tunisien. Le régime aurait réprimé dans le sang toute tentative de rue visant à le renverser.

Toutefois, devant l’impérieuse nécessité d’un changement dans notre pays, le FFS a misé sur la dynamique politique et pacifique en vue d’y parvenir. Cela dit, malgré la participation, le FFS n’a fait aucune concession sur le diagnostic. La crise découle de la culture du coup d’Etat permanent.

Hélas, dans la tribune de Youcef Benzatat, un observateur non averti comprendrait que le pays a été géré autoritairement par le FFS depuis l’indépendance. Or, qu’on le veuille ou non, le FFS est pour rien dans le désastre politique actuel. L’échec incombe évidemment à ceux qui ont privé le peuple algérien de s’immiscer de ses affaires.

Pour aider le pays à transcender la crise, le FFS n’a ni la baguette magique ni des pouvoirs surnaturels. En revanche, il propose un projet politique sérieux. Comme en 1956, en plein brasier de la guerre d’Algérie, les Algériens se sont rassemblés en vue d’affronter la crise, le FFS appelle, depuis 2013, tous les acteurs, politiques, associatifs et membres de la société civile, à se réunir autour d’une même table pour bâtir des institutions justes. C’est le fameux slogan de «la reconstruction du consensus national». Et il n’y a aucun mensonge en défendant un tel projet.

Pour conclure, il va de soi que la tribune en question est injuste sur au moins un point : son auteur critique un parti porteur d’un projet sans proposer une autre voie. D’où la différence entre ceux qui proposent et ceux qui se contentent de briser les dynamiques. Quant aux militants et aux sympathisants du FFS, ils connaissent la valeur de leur parti.

B. A.-B.

Comment (20)

    said
    9 avril 2017 - 21 h 08 min

    le FFS DONT CE MONSIEUR
    le FFS DONT CE MONSIEUR DEFEND AUJOURDHUI EST ENTERRER LE 1ER JANVIER 2016 MAINTENANT ILS HURLENT PARCEQUE LE PEUPLE A COMPRIT QUE LE FRONT DES FORCES DE SAADANI ALI LASKRI ET LES BALOUL SONT PIRE QUE LE RND ET AUTRES.




    0



    0
    MELLO
    9 avril 2017 - 15 h 57 min

    Les prochaines élections
    Les prochaines élections législatives du 04 mai 2017 constitueront un test important pour la démocratie et l’avenir de l’Algérie. En cela, elles me rappellent celles du 26 décembre 1991, même si c’est dans un contexte différent et avec des acteurs qui ont changé. Ces élections déboucheront soit sur un renouveau démocratique et républicain soit sur une nouvelle crise, voire sur une tragédie dont on ne pourra pas prédire les conséquences.
    Anticiper sur la nécessité d’un consensus démocratique est constructif et responsable ; il s’agit à la fois d’une mise en garde et d’un garde-fou. Nous allons avec nos engagements, nos convictions, nos qualités et nos images auprès des citoyens. Les élections donneront lieu à des débats ardus ; les coups bas et les coups tordus ne manqueront pas ; dans les réseaux sociaux, la désinformation et la diffamation se manifestent à visages couverts ou découverts. La tentation de l’abstention est grande dans le camp des démocrates ; elle affaiblirait la démocratie et renforcerait le poids des partis au pouvoir. C’est une question à méditer.




    0



    0
    RAYES EL BAHRIYA
    8 avril 2017 - 18 h 44 min

    UN PARTI ALIBI DU POUVOIR, LE
    UN PARTI ALIBI DU POUVOIR, LE P.F.F.S EST LA BOITE DE RESONNANCE DE TOUT LES OPPORTUNISTES

    IL EST NOTRE NANA GAZA QUI , AVEC SON SLOGAN QUI TUE QUI , DU TEMPS DES ANNEES DE GUERRE

    TERRORISTE DU P.F.I.S et de tout SES ACOLYTES DONT IL EN FAIT PARTIE ,,,,HELAS.

    EN TOUT CAS , LE P.F.F.S EST UN PARTI MORT ET ENTERRER ,

    IL JOUE LE TRUBLION DEPUIS 1963 A CE JOUR. ET LES ALGERIENS DU JOUR D AUJOURD’HUI NE SONT

    PAS DUPES ET NOS CROIENT PLUS AUX BALIVERNES ET AUX CHANTS DE Lhttp://printemps2001.unblog.fr/2012/09/29/ffs-ainsi-parlait-dda-bessaoud/




    0



    0

      wakhda
      8 avril 2017 - 22 h 21 min

      Du grand n’importe quoi Bravo
      Du grand n’importe quoi Bravo. Tu viens de nous montrer que tu souffres toi aussi de graves Troubles obsessionnels. C’est du FLN en doses injectables qui vous manquent dans le sang.




      0



      0
    Youcef Benzatat
    8 avril 2017 - 17 h 48 min

    Je n’irai pas voter pour
    Je n’irai pas voter pour cautionner votre fraude
    Je n’irai pas voter parce que votre pouvoir d’organiser le vote est usurpé par la fraude !
    Je n’irai pas voter parce que vous vous êtes approprié frauduleusement la validation et la déclamation des résultats à chaque élection et imposé votre autisme face à ma contestation de la fraude.
    Je n’irai pas voter parce que vous avez déjà établi la liste des vainqueurs et des vaincus, les quotas attribués aux partis et désigné la majorité à l’assemblée avant même le déroulement du vote.
    Je n’irai pas voter parce que vous avez déjà désigné les ministres du nouveau gouvernement et leur chef.
    Je n’irai pas voter pour vous faciliter la pérennité de votre fraude !
    Je n’irai pas voter parce que votre régime est une dictature et non point une démocratie.
    Je n’irai pas voter parce que vous empêchez vos opposants d’exercer leur droits politiques en allant à la rencontre des électeurs pour leur expliquer les raisons du vote et leur exposer leurs choix de société.
    Je n’irai pas voter parce que tous les observateurs étrangers du scrutin que vous avez invité sont issus de la ligue arabe, de l’union africaine et de l’organisation de la coopération islamique, des ligues et des organisations appartenant à des dictatures comme l’est votre régime.
    Je ne suis ni mécréant, ni sioniste, ni tout autre tard que vous voulez m’attribuer pour ma rébellion et mon boycott contre l’organisation frauduleuse de votre vote.
    Voter est une volonté et non une obligation, je ne voterai que lorsque je serais persuadé que le vote est honnête et loyal envers mon choix, à présent ce n’est pas le cas, ne compter donc pas sur moi pour aller voter dans ce cas.
    Je préfère me tourner vers mes compatriotes et travailler pour les échéances futures à organiser l’honnêteté du vote pour désigner les représentants que le peuple aurait choisi sans fraude.




    0



    0
      ZORO
      8 avril 2017 - 21 h 22 min

      Le monde va t il change quand
      Le monde va t il change quand l autruche plante son bec dans le sable ? Signe zoro Z Dz




      0



      0
      Anonymous
      9 avril 2017 - 13 h 09 min

      Bravo…à part qu’être
      Bravo…à part qu’être mécréant n’est pas forcément une tare (vous n’êtes tout de même pas un intégriste !), et encore moins une « tout autre tard » :=2H4STtFK). Et si on peut légitimement reprocher au FFS (ou du moins ce qu’il en reste) de participer à ces mascarades électorales, il en est tout de même pas le principal responsable (on a l’impression que vous mettez tout le monde dans le même panier).




      0



      0
        Youcef Benzatat
        9 avril 2017 - 14 h 09 min

        Rassurez-vous mon ami, je ne
        Rassurez-vous mon ami, je ne suis pas intégriste ! même pas croyant d’ailleurs… Cela étant, personne n’a le droit de qualifier un boycotteur de mécréant si ce dernier est croyant, on peut très bien être croyant et être dans son droit de boycotter des élections frauduleuses.
        Je ne crois pas que tous les militants du FFS sont d’accord avec leur direction, mais par manque de fonctionnement démocratique du parti il me semble que ceux qui ne sont pas d’accord avec la participation aux élections sont acculés au silence…




        0



        0
          Anonymous
          9 avril 2017 - 23 h 06 min

          Je suis tout à fait d’accord
          Je suis tout à fait d’accord avec vous, après vos utiles éclaircissements, mais nous avons malheureusement non seulement les dirigeants que nous méritons (dissimulés derrière les escroqueries FLN et RND), mais également l’opposition que nous méritons (avec des partis complices dans le pire des cas, ou pas à la hauteur dans le meilleur des cas)..




          0



          0
      MELLO
      9 avril 2017 - 14 h 18 min

      Vous semblez détenir la
      Vous semblez détenir la vérité sur ce processus électoral, il me semble que vous êtes dans les arcanes du pouvoir. Personne , je dit bien personne ne peut remettre en doute ma sensibilité, mes convictions et ne me dites surtout pas que j’ai des ornières à la place de ce petit cerveau qui arrive tout même à discerner entre la vérité et le mensonge.
      Aucun argument valable, dans votre article, cher Monsieur. Quel que soit le choix politique du FFS, il est malheureusement sévèrement critiqué. Bien que le parti affirme sans ambages son opposition à la gestion chaotique du pays, ses adversaires –les pires critiques viennent des revanchards issus de ses rangs –l’accusent, sans preuve évidemment, d’avoir prêté allégeance au pouvoir. Toutefois, dans le contexte politique actuel, marqué notamment par l’emprise du pouvoir sur la vie politique, il est normal que des citoyens doutent du processus électoral. En effet, la première fois où il y a eu des élections libres, le régime a perpétré un coup d’État pour empêcher la majorité populaire de gouverner. Cependant, pour un républicain et un démocrate, quand une élection est organisée –il faudrait aussi que les Algériens cessent de penser que ces élections sont celles du régime –, il faudrait exprimer son choix sans ambiguïté. Bien évidemment, le boycott en est un. Mais, dans le fond, est-ce que le boycott pourrait amener le changement ? S’il restait au stade de la revendication, aucun boycott ne pourrait changer la donne. En revanche, une participation politique, comme celle prônée par le FFS, a au moins le mérite de défendre une vision et un projet politiques clairs.




      0



      0
        ZORO
        9 avril 2017 - 18 h 42 min

        Bravo!!!! Bien dit et sans
        Bravo!!!! Bien dit et sans MELI MELO signe Zoro. Z. DZ. ALGERIE UNE ET I DIVISIBLE.




        0



        0
      Mlaoua
      9 avril 2017 - 22 h 29 min

      Youcef Benzatat (non vérifié)
      Youcef Benzatat (non vérifié)
      08 Apr 2017 – 18:48 : Merci Youcef Benzatat pour ce commentaire que je partage parfaitement car il traduit intégralement ce que je pense. Vous avez bien résumé les conditions dont se déroulaient les votes chez nous.C’est parfait ce que vous avait écrit.Vous n’avez pas du tout exagéré. Vous avez exprimé la vérité telle qu’elle.Il est alors temps de réagir et s’opposer à la caution de la fraude chez nous, pour pouvoir espérer un début de changement mais qui tarde à venir après un demi de bricolage et de mensonge. Il est temps de réagir avec force à ces votes humiliants, entachés chaque année par de graves irrégularités.Nous avions vu les conséquences de la fraude : les députés issus de la fraude sont complètement éloignés des préoccupations des citoyens.Nous avions vu les députés très bien payés, mais qui refusent d’assister aux débats des projets de lois à l’hémicycle de l’assemblée nationale.Nous avions vu les députés issus de la fraude comment faisaient pour voter les lois sans les avoir lus et ni débattus au préalable.Nous avions les députés milliardaires qui achetaient les voix pour être réélus.On aurait aimé savoir ces députés(dont certains n’avaient pas leurs bac) comment sont devenus rapidement les richards. Ces députés qui sont placés par ceux exerçant le pouvoir exécutif pour que chacun ait sa part de gâteau au détriment des droits des citoyens.Où est alors l’indépendance du pouvoir législatif quand c’est le pouvoir exécutif qui le choisit? Combien d’années faut-il attendre pour concrétiser chez nous la séparation des pouvoirs législatif et judiciaire du pouvoir exécutif?Si un demi siècle(depuis notre indépendance) n’a pas suffi : combien alors faut-il attendre?Il est temps que chacun assume pleinement ses responsabilités quand on cautionne ce qu’on ne doit pas cautionner.




      0



      0
    Youcef Benzatat
    8 avril 2017 - 17 h 37 min

    « Je devine son angoisse et sa
    « Je devine son angoisse et sa frustration, à devoir affronter autant d’humiliations. Il serait certainement en ce moment cloîtré dans son immense palais, où se réunissaient autrefois ses nombreuses milices. Ces hommes serviles de peu de scrupules, qui y affluaient rampants sur ses ordres, pour participer aux larbins festins qu’il organisait périodiquement à l’occasion des cycles de désignation des assemblées usurpées, parlant et agissant au nom d’Habitants cruellement avilis. Il devrait s’y sentir à l’étroit, tel un fauve en captivité, rugissant son impuissance dans une cage scellée à jamais, les ardeurs réprimées et toute volonté de paraître anéantie. Effondré dans une solitude morbide et s’apitoyant cruellement sur son sort, de savoir son honneur jeté à la vindicte des Habitants et sa gloire fuyante, tel un bonhomme de neige surpris par le retour précipité d’un généreux soleil hors saison. » Extrait de mon premier roman




    0



    0
    ZORO
    8 avril 2017 - 13 h 03 min

    De tous les partis Algeriens
    De tous les partis Algeriens APRES 62 LE FFS EST CELUI QUI A LE MOINS FAUTE. (peut etre parcequ il a eu la chance de n etre pas au pouvoir???) Signe zoro. Z DZ




    0



    0
    T'ZAGATE
    8 avril 2017 - 11 h 48 min

    Cher frère Boubekeur Aït
    Cher frère Boubekeur Aït Benali, ce n’est pas la peine de t’énerver. Beaucoup de citoyens algériens aiment le FFS, sa ligne politique et son histoire, même ses adversaires politiques le reconnaissent, pour çà il n’y a pas de soucis. Mais depuis que vous avez accepté de participer aux prochaines élections entièrement organisées par le pouvoir et ce, sans n’avoir posé aucune réserve ni condition, là des réactions hostiles sont apparues. On ne peut imaginer un parti politique comme le FFS, avec toute son expérience et sa connaissance des pratiques du pouvoir, allait à des élections la tête baissée et la queue entre les jambes ! Vous menacez soi-disant le pouvoir depuis quelque temps si des fraudes sont organisées mais vous ne pourriez rien faire, c’est connu, car vous n’avez ni chars, ni de compagnies de CRS, ni compagnies de gendarmes, ni compagnie de fonctionnaires pour venir manifester avec vous dans la rue. C’est le cas pour le RCD, pour le MSP etc… etc… Donc arrêtez de vous sentir persécuter et feindre de ne rien comprendre ! Vous êtes, vous les participationniste, la grande énigme politique de des années 2016-2017 et les citoyens ont raison d’être sceptiques et de douter de votre bonne foi connaissant le système politique algérien, le pouvoir algérien et ses méthodes ! Ni voyez rien d’autres que cela ! Les citoyens ne sont pas dupes et on ne peut pas leur faire avaler des couleuvres tout le temps !




    0



    0
    pegasse
    8 avril 2017 - 10 h 45 min

    Campagne haineuse dites vous?
    Campagne haineuse dites vous?,vous êtes vous seulement demandé pourquoi en est-il advenu ainsi?!,il y’a quelque années de cela ce parti avait une aura fantastique,il representait l’espoir d’une Algerie profonde meurtris par tant d’idifference et de mepris de la part d’un systéme megalo,puis petit á petit ,il glissa inexorablement vers la mediocrité si bien que feu Ait ahmed ayant compris le jeu se retira,non qu’il craignait le systéme mais il comprit qu’il nous pouvait plus compter sur son entourage immediat,de grâce laissait le en paix arretez de le brandir á tous bout de champs afin de legitimer votre parti,vous faites exactemet comme le fln qui a chaque fois nous tire Ben m’hidi est autres ces patriotes etaient au dessus de tout, leur parti avant tous ete l’Algerie,vous dites que vous denoncez les choses,pour les partis ceux sont les actes qui comptent,qu’avez vous fait,mises á part courir vers la piñata comme tous les autres,parler nous savons tous le faire,le peuple denonce a longueur de temps pour que vous agissiez,vous êtes sensés etre nos relais,avez vous traduis nos malaises par des faits?,non,un jour SADI á dit que vous faisiez du tourisme politique,eh bien oui,et d’ailleurs lui aussi en fait,comme la plupart des partis même dissous,en resumé ,cessez de nous servir les memes arguments vous tapez tous pour vos chapelles,le ffs doit partir au musée tous comme le fln pour servir l’histoire et ne plus servir de fonds de commerce a vous autres,et pour finir monsieur Benzatat n’a fait que relayez ce que pense le peuple ni pkus ni moins.




    0



    0
      Zoro
      10 avril 2017 - 12 h 04 min

      SI ZORO a bien compris
      SI ZORO a bien compris pegase nous dit que benzaatat ne fait que relayer ce que pense le peuple ,Si pegase parle au nom des chevaux volants zoro est pret a le croire!!!!!




      0



      0
    Dr Knock
    8 avril 2017 - 9 h 23 min

    Mais quoi de pas normal qu
    Mais quoi de pas normal qu’après vingt ans de militantisme on ne puisse se renier ? Il me semble que si Benzatat est dans le mensonge, vous, vous êtes dans le déni. Tout ce que je vois c’est que vous avez bien appris vos litanies. Vous allez trop vite à la facilité, car même un esprit non averti comme le mien, n’a pas compris que Benzatat disait que le FFS a exercé le pouvoir. Et vous vous ne pouvez tout de même pas dire qu’il n’y a pas eu « arrangement » avec le pouvoir car le FFS n’est pas le seul parti concerné :9L4r9e l’auteur de cet article n’est pas le seul observateur à l’affirmer, et des militants aussi fervents que vous disent la même chose que lui. Pour autant je ne crois pas que le FFS ment à ses militants , il est sincère. Il a toujours été convaincu qu’il jouait un coup d’avance. Il confondait sans doute avec fuite en avant. A force de tekrirate de la même tactique, de ruses de guerre, ça a fini par prendre , y compris sur lui-même, comme la méthode Coué. Quand je demandais à certains militants de m’expliquer l’incohérence d’une certaine démarche du FFS vis-à-vis de lui-même, ces militants qui ne la comprenaient pas plus que moi, me répondaient : aha kane Dda Lhocine yezra. Dda Lhocine, lui, il sait :3alama ma l-insanou la ya3lam. Il est difficile d’abjurer sa foi quand on a cru. C’est difficile d’accepter l’idée qu’on ait pu se faire avoir.




    0



    0
      Dr Knock
      8 avril 2017 - 9 h 49 min

      « 9L4r9e » Oui, c’est une
      « 9L4r9e » Oui, c’est une partie de la captcha qui s’est glissée là ,je ne sais par quel miracle. lire:  » et l’auteur…. .




      0



      0
    Slimane
    8 avril 2017 - 8 h 35 min

    Mais monsieur, juste
    Mais monsieur, juste participer à une mascarade ou le résultat est connu d’avance prouve simplement que le FFS fait parti du pouvoir Son rôle est de controller les masses de l’extérieur. Au nom de Dieu, qui ne sait pas que les élections furent, sont et seront toujours truquées à part soi disant votre parti ? S’il vous plaît, comprenez que les gens ne sont plus naïfs ou bêtes.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.