La France confirme son double jeu en Libye

Bernard Cazeneuve, avec son homologue libyen Fayez Al-Sarraj. D. R.

La rencontre entre le Premier ministre français, Bernard Cazeneuve, avec son homologue libyen Fayez Al-Sarraj vendredi à Tunis confirme que la France emploie la stratégie des deux fers au feu en Libye. D’un côté, elle soutient militairement le maréchal Haftar et de l’autre elle fait tout pour rester collée aux tractations sur l’avenir de la Libye. En inspirant la création en 2016 du groupe dit des «parrains» militaires et diplomatiques, les autorités françaises montrent même qu’elles nourrissent l’ambition de façonner les contours du règlement de la crise libyenne afin, bien évidemment, de tirer le maximum de dividendes de la guerre qu’elle a menée contre Mouammar Kadhafi.

Mais pour donner l’impression que son pays est respectueux de la légalité internationale, Bernard Cazeneuve s’est empressé de confirmer à Fayez Al-Sarraj «le plein et entier soutien de la France au conseil présidentiel ainsi qu’à son gouvernement» et de prôner les vertus du dialogue entre toutes les parties libyennes. «Un nouvel élan du processus politique interlibyen est donc nécessaire et la France appelle l’ensemble des parties libyennes à s’engager résolument dans ce dialogue», a-t-il dit, réaffirmant qu’aux yeux de Paris, la solution dans ce pays ne pouvait être «que politique» et «en aucun cas militaire». Le discours du Premier ministre français sur l’importance du dialogue relève presque du cynisme, puisque la France n’a en réalité pas du tout encouragé les discussions interlibyennes. Avec son groupe des parrains de la Libye, elle a au contraire grandement fragilisé les discussions chapeautées par l’ONU.

En prenant le soin de ne pas mettre toutes leurs billes dans le même panier, les autorités françaises veulent en réalité s’assurer qu’elles seront gagnantes quelle que soit l’issue de la crise. C’est que les intérêts en jeu sont immenses. Il n’y a qu’à se rappeler que les réserves de pétrole en Libye sont les plus importantes en Afrique et les neuvièmes dans le monde avec 41,5 milliards de barils pour en saisir toute l’étendue. Et tout ce «butin de guerre» se trouve à une heure à peine d’avion des côtes européennes. Ne parlons pas du fait que la Libye est un pays à reconstruire depuis pratiquement zéro. La reconstruction de ce pays dévasté en 2011 par les Rafale de l’armée française et les bombardiers de l’Otan coûtera certainement plusieurs centaines de milliards dollars, de quoi faire tourner à plein régime les entreprises occidentales durant plusieurs années.

Mais pour que la France se fraye un chemin en Libye, il va falloir qu’elle bataille dur, car l’Egypte, le Qatar, les Emirats arabes unis, l’Italie et les Etats-Unis comptent bien aussi amortir sur le dos des Libyens les onéreux frais de la guerre contre Mouammar Kadhafi. Il semble bien que Paris a un coup de retard sur tout ce beau monde qui ne voit d’ailleurs pas aussi d’un bon œil l’intérêt de plus en plus insistant que porte la Russie à la région. Dans toute cette faune de rapaces, chacun joue en réalité sa propre partition.

Khider Cherif

Comment (11)

    RAYES EL BAHRIYA
    10 avril 2017 - 20 h 37 min

    RAPPELONS NOUS DE L’AFFAIE
    RAPPELONS NOUS DE L’AFFAIE TIGUENTOURINE

    L »Affaire Tiguentourine, et les Enjeux Internationaux

    SOURCE :
    la Maladresse et la mauvaise politique nous a conduite a etre une proie facile pour tous ceux qui veulent en profiter de la richesse du Pays, mais le seul qui ne profite pas de cette Richesse et le Peuple Algerien qui reste eloigne de toute participation.que ce soit politique et/ou Economique. ce Peuple qui vit le moment le plus difficile de son Histoir.




    0



    0
    Anonyme
    10 avril 2017 - 19 h 34 min

    Bravo monsieur Khider Cherif
    Bravo monsieur Khider Cherif pour vôtre article si justement écrit avec les termes qu’ils conviennent sans arrondir les angles tant qu’il s’agit de ces vermines impérialistes à la conquête de l’eldorado qu’est la Libye.
    Mais c’est sans compter avec les interférences qui surveillent de très près les situations.
    Qui sauront faire capoté les plans scabreux de ces occidentaux




    0



    0
    Court Toujours.
    10 avril 2017 - 14 h 23 min

    @Issis Machine , Le BHL
    @Issis Machine , Le BHL VIEILLIT , SÛREMENT QU’ON PRÉPARE SON REMPLAÇANT . .Mme ALZHEIMER A VISITÉ BHL , ET L’A JUGÉ BON POUR LE SERVICE. .MÊME LA MORT NE VEUT PAS DE LUI , IL EST MAUDIT PARTOUT OU IL PASSE , MÊME LES MOUSTIQUES REFUSENT DE LE PIQUER PAR PEUR D’ÊTRE CONTAMINÉS.




    0



    0
    otto
    9 avril 2017 - 22 h 36 min

    60 millions d’euros, c’est la
    60 millions d’euros, c’est la somme que Kadhafi a sorti pour financer la campagne électorale de sarkozy le nabot.
    En guise de remerciement, le nain a attaqué la Libye et a assassiné Kadhafi.
    Le pays des droits de l’homme a muté pour devenir le pays des voyous et des mercenaires sans foi ni loi, la mutation a été facilitée par le sionisme installé dans les rouages de l’état de manière très profonde à tel point qu’israël téléguide la france a distance avec une facilité déconcertante.




    0



    0
    Court Toujours.
    9 avril 2017 - 21 h 20 min

    RIEN N’EST JOUÉ EN LIBYE , SI
    RIEN N’EST JOUÉ EN LIBYE , SI LES LIBYENS SONT ARGAZ , SE BATTENT POUR LEUR HONNEUR , LEUR PAYS , COMME NOUS ALGÉRIENS POUR L’INDÉPENDANCE , ALORS LA LIBYE SERA LIBRE . .MAIS SI LES HARKIS ISLAMISTES WAHABITE LIBYENS VENDENT LEUR PAYS A LA BARBE DU PEUPLE LIBYEN QUI LAISSE FAIRE ALORS TAMPIS POUR EUX . .QUE TOUS LES LIBYENS PRENNENT LES ARMES OU ALORS SE TAISENT A JAMAIS. .C’EST AUX HOMMES LIBYENS DE DÉFENDRE LEURS HONNEURS .




    0



    0
    sublisoft99
    9 avril 2017 - 19 h 35 min

    BRAVO….ils vont encore
    BRAVO….ils vont encore financé vos campagnes éléctorales ses libyens..les francais resteront toujour des mendiant.




    0



    0
    ISIS MACHINE
    9 avril 2017 - 16 h 00 min

    Il est où BHL? son silence m
    Il est où BHL? son silence m’inquiète. Il doit sûrement préparer une autre guerre, un chaos quelque part….l’Algérie peut-être….En tout cas, s’il compte venir chez-nous, qu’il ne s’inquiète pas pour sa chemise: Nous avons une lessive qui lave plus blanc que blanc….parole de blanchisseuse!




    0



    0
    RAYES EL BAHRIYA
    9 avril 2017 - 14 h 28 min

    POURQUOI AUCUNS PAYS ARABE NE
    POURQUOI AUCUNS PAYS ARABE NE PEUT MENER UNE GUERRE CONTRE LA FRANCE.

    EH BIEN PARCE QUE LES ARABES N ONT PAS DE DIEU.

    LEUR DIEU , ILS L ONT JETER AUX TOILETTES.

    SES ARABES SERONT LES ÉTERNELS DAMNÉS DE LA TERRE.,

    EL HCHOUMA

    … DE DIEU




    0



    0
      un algerien
      9 avril 2017 - 19 h 01 min

      oui mon frere «  »c’est si
      oui mon frere «  »c’est si vrai ce que tu ecris …..actuellement ils ont un autre Dieu qui s’appelle « LE VEAU D’OR




      0



      0
    Anonymous
    9 avril 2017 - 13 h 53 min

    La France confirme son double
    La France confirme son double jeu en Libye

    Le reve secret des dirigeants politiques, économiques, militaires, et sécuritaires français en Libye déchirée
    La partition du territoire libyen actuel en plusieurs états, où cantons
    (cantonisation, où fédération de la Libye comme première étape),
    Pour créer un état pour les Toubous dans le Fezzane (Sud, et Sud Ouest), et le rattacher plus tard au ……Tchad (Chad), dans une deuxième étape
    La marche « impérialiste colonialiste d’expansion » du Maréchal Phillipe de Hauteclocque Leclerc
    A partir de 1941 du Gabon, et du Cameroun était calculée pour traverser le Tchad
    (bases arrières des F.F.L(forces françaises libres du général Charles De Gaule),
    Et rejoindre les Long Range Desert Group britanniques (LRDG) du capitaine Pat Clayton !
    (troupes d’élites composées de britanniques, d’australiens, et de néo-zélandais aguerries, et expérimentées!
    Travaillant derrière les lignes Allemandes, et italiennes de Rommel !, Graziani (butcher of Libyans) ?!,
    Et Balbo (tué, son avion fut abattu par ses propres forces italiennes?!)
    Pour occuper le Fezzane en 1942 qui durera jusqu’à 1952 sous la pression des valeureux Snoussis!,
    (Snoussi! est d’origine algérienne, de Mostaganem)
    Les américains!
    Et les anglais! très prudents, plus respectueux, et plus conformes à la légalité internationale
    (respect de la souveraineté(l’indépendance en décembre 1951), et de l’intégrité territoriale libyennes(Fezzane)
    que les jeux troubles des français opportunistes, ambitieux, et colonialistes au Fezzane (1942-1952)
    Pour créer un gouvernement sous-traitante locale fantoche au Sud composé de marionnettes libyennes
    A la solde de la France




    0



    0
    jughurta
    9 avril 2017 - 13 h 16 min

    C’ était évident, la france,
    C’ était évident, la france, cette rallonge américaine infernale. Sarkosy agent américain, skull and bones bush, kerry etc vous voyez …




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.