Selon The Guardian : les Etats-Unis préparent un plan de partition de la Libye

Sebastian Gorka. D. R.

Selon le quotidien britannique The Guardian, la Maison-Blanche vient de mettre au point un plan de partition de la Libye en trois zones, pour mettre fin au chaos qui règne dans ce pays. L’idée a été exposée par un haut responsable de la Maison-Blanche chargé de la politique étrangère, lors d’une rencontre avec des diplomates européens.

Sebastian Gorka, un des principaux conseillers de Donald Trump, connu pour ses liens passés avec des groupes d’extrême-droite hongroise, a suggéré l’idée de partition de la Libye dans les semaines précédant l’investiture du président américain, affirme un responsable très bien informé dans ce domaine. Une proposition qualifiée de «pire des solutions» pour la Libye par les diplomates européens présents à la réunion informelle avec le conseiller du président américain, toujours selon le journal britannique.

Sebastian Gorka, qui est en lice pour le poste d’Envoyé spécial du président Trump pour la Libye, n’a semble-t-il aucune connaissance de la région et encore moins de la Libye.

Ce plan proposé par le conseiller de Donald Trump chargé des questions internationales inquiète à plus d’un titre les diplomates étrangers, notamment son approche de balkanisation de la Libye. Le plan, révèle The Guardian, débutera par la mise en place d’une période de transition en Libye pour pouvoir exécuter le plan de partition du pays en trois zones, se basant apparemment sur une configuration des anciennes provinces ottomanes de la Cyrénaïque à l’est, dans le nord-ouest, la Tripolitaine et Fezzan dans le sud-ouest.

MattiaToaldo, expert du dossier libyen au sein du Conseil européen sur la politique étrangère, a qualifié dans une déclaration au Guardian que l’idée de régler le problème de la Libye de cette façon, c’est-à-dire diviser le pays en plusieurs zones, montre à quel point les concepteurs de ce plan veulent tout simplement rayer la Libye de la carte et lancer un projet de balkanisation de toute la région.

De Londres, Boudjemaa Selimia

Comment (38)

    JE COURT PLUS.
    11 avril 2017 - 23 h 34 min

    LA LIBYE NE SERA PAS
    LA LIBYE NE SERA PAS DÉMANTELÉ , DES VAUTOURS SONT AUX AGUETS POUR UNE PART DU GATEAU ….MAIS L’ALGÉRIE , RUSSIE , ÉGYPTE SISSI , NE LAISSERONT JAMAIS CE PLAN SE RÉALISER ….ET AUSSI UNE RÉSISTANCE LIBYENNE EXISTE ET FAIT CE QU’ELLE A , À FAIRE . .CEUX QUI TORPILLENT LA LIBYE SONT LE QATAR , ERDOGAN , FRÈRES DIT MUSULMANS SUR LESQUELS LES VAUTOURS PARIENT …..MOI JE DIT QUE L’ALGÉRIE , RUSSIE ..NE LAISSERONT JAMAIS LES VAUTOURS DEPECER LA LIBYE …..même Trump ne peut rien faire sur la Libye.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.