Syrie : Lamamra appelle à respecter le droit international

Ramtane Lamamra. New Press

Le ministre d’Etat ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, a mis en avant dimanche à Alger la nécessité de se «référer au droit international pour établir les faits et déterminer les responsabilités» dans l’attaque chimique de Khan Cheikhoun, en Syrie, soulignant que «seule une solution consensuelle négociée entre Syriens pouvait mettre un terme à la crise» dans ce pays. «Le retour au droit international pour établir les faits et déterminer les responsabilités d’une manière sérieuse doit impérativement constituer la voie idoine à adopter pour traiter cette crise grave», a soutenu le chef de la diplomatie algérienne dans une conférence de presse conjointe avec la Haute Représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité et vice-présidente de l’UE, Fedérica Mogherini.

«En pareilles circonstances, la consolidation de la crédibilité et de l’efficacité du système international d’interdiction des armes chimiques doit primer sur le recours aux moyens militaires», a encore estimé M. Lamamra pour qui cette «terrible tragédie doit inciter à davantage de vigilance et de responsabilité pour faire aboutir le cycle de négociation de Genève engagé sous les auspices des Nations unies et donner lieu en fin de compte au respect de l’indépendance, de la souveraineté, de l’intégrité territoriale de ce pays frère et l’unité de son peuple». Pour M. Lamamra, «les victimes de cette tragédie doivent constituer le dernier tribut que le peuple syrien aura à verser».

L’attaque chimique mardi contre Khan Cheikhoun, dans la province d’Idlib, a fait 80 morts et 200 blessés. Le ministre d’Etat a tenu à rappeler à cet égard que l’Algérie, partant de son attachement au principe de non-ingérence dans les affaires internes des Etats et sur la base de l’approche judicieuse adoptée par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, quant à la nécessité pour les pays arabes d’engager des réformes politiques et économiques, a été la première à mettre en garde contre le risque de faire plonger la Syrie sœur dans la spirale de violence et de la contreviolence. Du point de vue de l’Algérie, «cette guerre fratricide n’avait pas lieu d’être et que l’approche utile dans ces cas est celle qui prône la voie pacifique et des réformes souveraines. Cette guerre n’aurait pas duré toutes ces années, n’aurait pas fait des dizaines de milliers de victimes, n’aurait pas généré autant de destruction et des millions de réfugiés et de déplacés», a-t-il ajouté. «Si tous les antagonistes tant à l’intérieur que sur les plans régional et international avaient observé la sagesse requise, la situation n’aurait pas pris ce tournant dangereux», a encore considéré M. Lamamra.

Pour sa part, Mme Mogherini a relevé la convergence de vues avec l’Algérie concernant l’inefficacité de la solution militaire pour le règlement de la crise en Syrie.

R. I.

Comment (5)

    APACHE
    11 avril 2017 - 13 h 36 min

    VIVE LA COREE DU NORD ! à
    VIVE LA COREE DU NORD ! à bas l’impérialo-sionisme !




    0



    0
    lhadi
    11 avril 2017 - 10 h 46 min

    Une positon conforme à la
    Une positon conforme à la constitution Algérienne et à la charte onusienne. On ne peut que s’en réjouir. Fraternellement lhadi ([email protected])




    0



    0
    Anonymous
    11 avril 2017 - 7 h 26 min

    Depuis quand Israël et sa
    Depuis quand Israël et sa cousine l’Arabie saoudite et leur Matrone l’Amérique ont respecté le droit international .?? En syrie ou ailleurs .




    0



    0
    Anonymous
    11 avril 2017 - 5 h 14 min

    Le droit international a été
    Le droit international a été elaboré pour faire marcher au pas les pays faibles,des qu’il s’agit des interets occidentaux c’est le fait accompli qui prime et les exemples foisonnent(Irak,syrie,yemen,colonies israeliennes ,etc..etc…)




    0



    0
    Anonyme
    10 avril 2017 - 19 h 23 min

    BRAVO BRAVO MONSIEUR RAMTANE
    BRAVO BRAVO MONSIEUR RAMTANE LAMAMRA.nous vous aimons quand vous dites la vérité sans ménagés les loups hypocrites occidentaux.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.