Une statue de Matoub Lounès suscite la polémique à Béjaïa

Le RCD est accusé de vouloir utiliser l'image de Matoub à des fins électoralistes. New Press

Inaugurée ce jeudi à Souk Letnine, à 25 kilomètres à l’est du chef-lieu de la wilaya de Béjaïa, à l’occasion de la commémoration du Printemps berbère, en présence de tous les candidats du RCD, une statue du célèbre chanteur populaire assassiné en 1998, est au centre d’une vive polémique dans le microcosme politique local. C’est ainsi que d’aucuns ont contesté le caractère purement électoraliste de cette initiative qui entend glorifier le martyr de la chanson engagée, en accusant le RCD de vouloir exploiter la popularité, inégalée et inextinguible, de Matoub Lounès dans cette région du pays.

Des commentaires incisifs fusent dans les réseaux sociaux sur cet événement qui, pour beaucoup, n’en est pas un. «Matoub doit se retourner dans sa tombe», écrit sur sa page Facebook un ancien sympathisant du RCD, aujourd’hui proche de la Fondation Amirouche de Nordine Aït Hamouda, qui révèle que la Fondation Matoub Lounès – que préside la sœur du chanteur, Malika Matoub – s’apprêtait à publier un communiqué pour fustiger cette statue qui, selon lui, «ne ressemble en rien au symbole et au rebelle», ainsi que son utilisation à des fins «purement» électoralistes et politiques.

Sur un ton similaire, Boubkeur Deguini, ancien député RCD et originaire de la ville de Souk Letnine, s’insurge, lui, à la fois contre la qualité de l’œuvre et l’utilisation de l’image de Matoub Lounès «dans une campagne électorale qui tarde à s’emballer pour un parti en perte de vitesse», a-t-il déclaré à Algeriepatriotique, tout en dénonçant «le caractère populiste et misérable» de cette action. L’ex-cadre du RCD est persuadé que la jeunesse de Souk Letnine «saura déjouer ce type de manœuvres et sera intraitable avec l’imposture qui caractérise le comportement d’élus indignes d’être propulsés à de telles responsabilités».

De Béjaïa, Rabah A.

Comment (8)

    DZ
    21 avril 2017 - 18 h 13 min

    Cette statue représentera un
    Cette statue représentera un chanteur, un militant, mais aussi une personne qui chantait la discrimination au sein du peuple algérien et qui disait qu’il n’est pas algérien, mais kabyle (voir son entretien à l’émission 7 sur 7 avec Anne Sinclair). SVP, à ne pas censurer.




    0



    0
    Thidhet
    21 avril 2017 - 17 h 48 min

    Le comble de la honte, c’est
    Le comble de la honte, c’est la « statue » de Matoub à Tikobaïne. Un rocher qui ne ressemble à rien, entouré d’un cercle de parpaings rempli de détritus. Puisque nous n’avons pas les moyens d’ériger des statues dignes de la grandeur de ceux qu’elles sont représenter, il serait préférable d’opter pour des stèles esthétiquement acceptables et posées dans des endroits propres et entretenus.




    0



    0
      Anonymous
      23 avril 2017 - 15 h 22 min

      Pas seulement a Tikobaine,
      Pas seulement a Tikobaine, notre pays est grand amas de detritus. N est ce pas ?




      0



      0
    séhab
    21 avril 2017 - 12 h 16 min

    maintenant les statues vont
    maintenant les statues vont poussés comme des champignon dans tout le territoire

    nationale à qui le tour je précise que je n’est riens cotre le chanteur matoub au contraire
    mais de la à ériger un statue de plus par un parti politique ça ne passe pas
    matoub ne fait pas de la politique c’est un chanteur et poète qui dénonce l’injustice à ça façon voila!!




    0



    0
    anonyme
    21 avril 2017 - 10 h 17 min

    Souk el tenine ! une statue
    Souk el tenine ! une statue pour Matoub pourquoi pas ? au moins les jeunes ne l’oublieront pas au profit des braillards du rai!




    0



    0
    MELLO
    21 avril 2017 - 7 h 57 min

    Voila encore une initiative
    Voila encore une initiative foulee , une initiative artistique bafouee par des energumenes qui ne font que tirer les ficelles de la malediction. Que cette initiative vienne du RCD ou de quiconque, elle est a saluer et a encourager pour la memoire du grand MATOUB. Dommage que ce frein, toujours tire, immobilise notre societe et n encourage guere a avancer. Bravo pour le concepteur.




    0



    0
    azul
    21 avril 2017 - 0 h 20 min

    Pourquoi polémiquer pour une
    Pourquoi polémiquer pour une stèle à la mémoire de cet homme? J’applauderais une telle initiative même si elle viendrais du fln et ou rnd.
    Nous algeriens nous avons tendance à polémiquer et à critiquer juste pour le faire.
    Les mentalités doivent changer.




    0



    0
    jughurta
    20 avril 2017 - 21 h 36 min

    Pour l’ honneur de ce grand
    Pour l’ honneur de ce grand monsieur, enlevez la statue. Matoub lounes est de partout à jamais inshALLAH, dans nos coeurs, dans nos postes radios, sur nos murs et dans l’ histoire.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.