Contribution du Dr Arab Kennouche – Droit de réponse aux écrits d’Ali Farid Belkadi

Une recherche des causes de l’irruption des mauvais berbérismes est nécessaire. New Press

L’irruption sur la scène politique algérienne du MAK continue chaque jour de charrier toutes sortes d’opinions controversées, des plus passionnées aux plus contestables sur l’avenir de la question berbère en Algérie. Même les écrits à haute teneur scientifique, dont ceux d’Ali Farid Belkadi, n’échappent pas à la règle de la passion, voire de la haine dissimulée dans une lecture sélective à prétention scientifique de faits dits historiques, qui n’ont pour effet que d’aveugler encore plus le peuple algérien.

Le recours à l’histoire devient, en effet, dangereux lorsqu’on lui fait dire ce que la réalité vivante dément chaque jour. En l’occurrence, l’historien remet en cause la spécificité des peuples berbères en leur accolant une nouvelle étiquette de peuple sémite, et même plus, phénicien de souche dans une grossière manipulation des données anthropologiques et historiques actuelles.

Pour Belkadi, l’équation est simple : les Berbères étaient puniques, parlaient une langue sémite ; ils sont donc encore proches des Arabes, voire arabes. C’est de la sorte que l’historien entend convertir les derniers makistes ou les berbéristes récalcitrants à la nouvelle cause sémito-arabo-algérienne. Nous aurions pu encore douter de cette lecture sélective et ô combien subliminale qui transparaît dans le dernier article de Belkadi, si nous n’avions pu déceler, dans une autre livraison, un parti-pris flagrant contre une partie de l’Algérie, la Kabylie, que l’auteur audacieux croit pouvoir occulter ailleurs avec autant de qualificatifs laudateurs sur une prétendue admiration de sa part, du glorieux passé musulman, pour ne pas dire arabo-musulman des Amazighs.

En effet, Ali Farid Belkadi, au sujet du traître avéré Bengana, n’a pu s’empêcher de glisser que celui-ci fut d’«origine kabyle», lapsus qui révèle au grand jour tout le bien que l’historien pense de cette région d’Algérie. Parlant des Bengana : «Ils se disaient Arabes de pure race mais leur véritable origine était la Haute-Kabylie» (Ali Farid Belkadi, AP, 2 mars 2017).

On soulignera le «mais» adversatif afin que l’on comprenne mieux combien il est difficile de se prétendre arabe, de la pure espèce lorsque l’on est kabyle de souche… Vu l’étendue des connaissances de M. Belkadi, nous étions en droit d’attendre une explication plus frontale, puisée dans notre histoire postindépendance sur les raisons de l’émergence d’un néo-harkisme en Algérie, né des années Bouteflika, depuis la réhabilitation de Messali El-Hadj, les accointances sionistes de Boualem Sansal, en passant par les cris nostalgiques d’un Daoud dont la muse camusienne anti-arabe n’a d’égale que la trahison d’un Bengana réhabilité par des officiels algériens en exercice.

Car, pour dénoncer un traître, point n’est besoin de savoir qui fut kabyle ou arabe : un traître reste un traître. Un peu d’histoire du présent nous aurait fait tant de bien, bien plus que de l’histoire ancienne…

Pour sortir de l’ornière arabe-kabyle, il ne faut certainement pas avoir lu Belkadi, malheureusement. Car, même quand on devient arabe, on reste encore kabyle, surtout si l’on trahit l’Algérie. Ou, peut-être, pense-t-il en son for intérieur ressouder le peuple algérien, en se conférant le rôle de juge suprême de l’islamité ou de son allégeance à l’islam de toute l’Afrique du Nord par langue arabe interposée ou, mieux, langue sémitique, chamito-sémitique… punique.

Que notre historien se rassure ; il n’est pas le seul à vouloir défendre maladroitement le versant berbère de l’identité nationale. Bouteflika en un temps s’écria d’une tribune de Tizi-Ouzou : «Ana negoul l’ahriga fe dar» comme pour mieux justifier que nous sommes tous berbères arabisés.

En Algérie, les intellectuels tentent encore de vaincre le berbérisme, en refusant toute spécificité à une culture qui ne demande qu’à participer à la vie nationale au même titre que l’arabe. Ce n’est certainement pas en sémitisant toute l’Algérie par un discours historique tendancieux que la nation se reconnaîtra dans une identité viable. Car il existe plusieurs façons de renier ou occulter une réalité vivante créée par le Tout-Puissant, ce que le Prophète (PSL) n’a jamais osé faire : il faut accepter le droit à la différence et ne pas jeter de vieilles ancres identitaires sur des pans entiers de l’histoire nord-africaine, là où la prise semble meilleure mais pour aboutir à encore plus de paralysie nationale.

L’histoire idéologisée n’a jamais rendu service à quiconque. Par contre, une meilleure recherche des causes fondamentales de l’irruption des mauvais berbérismes, qui ont abouti à un MAK haineux et méprisable, est désormais nécessaire à l’Algérie. Ces causes sont à rechercher dans l’histoire récente de l’Algérie, plus spécialement, dans la période postcoloniale où des erreurs ont été commises au nom de l’idéologie pan-arabiste. Idéologie née de la lutte contre le joug ottoman au Proche-Orient et dans la Péninsule arabique pour aboutir à l’effacement de toute culture originale et à des approximations historiques comme celles d’une origine yéménite des Berbères.

Encore une fois, il devient fallacieux, et même anti-islamique, de recourir à l’islam pour justifier de l’origine arabe d’un peuple, comme dans de nombreux écrits faussement apologétiques de l’islam, dont celui de M. Belkadi, qui pousse le subterfuge jusqu’à le dissimuler dans un passage à l’état phénicien ou phénico-lybique des peuples berbères pour mieux le confondre dans une forme de sémitisme exalté, celui des Arabo-musulmans.

Or, s’il est bien un principe incontournable de l’islam canonique, c’est bien l’interdiction de toute exaltation ethnique, de revendication supérieure d’une race sur une autre, notamment dans l’exercice du pouvoir politique en terre d’islam. Il existe effectivement deux façons d’évincer l’autre du fait de son ethnie : soit le proclamer différent, soit l’identifier à soi-même. C’est sur ce deuxième mode que M. Belkadi répond aux extrémistes berbères qui, eux, n’en commettent pas moins le même impair.

Cependant, on ne peut occulter une réalité désormais incontournable à créditer au compte de l’Etat algérien qui a rectifié ses erreurs du passé, en officialisant la langue tamazight. C’est une base juridique nouvelle qui ouvre sans aucun doute un horizon fécond à la reconnaissance progressive d’une culture nationale sans devoir recourir à des retours idéologiques par l’Histoire que l’on veut bien faire voir. A n’en pas douter non plus, ce parcours est encore semé d’embûches, mais la voie est toute tracée pour que les Algériens du futur se reconnaissent dans un miroir ni narcissique ni déformant.

Une langue n’a jamais été qu’une vision du monde et un instrument au service du bien, et non une fin en soi. Sinon, comment expliquer qu’aujourd’hui des millions d’Arabes s’entretuent, parlant pourtant la même langue sacrée du Coran ? Comment convaincre un Kabyle, un Chaoui, un Targui qu’il est aussi «arabe» culturellement et religieusement si, dans le même temps, des Arabes de Syrie, d’Irak, du Yémen, d’Arabie se déchirent en luttes fratricides qui obèrent tout discours à la Belkadi ?

La génération actuelle des intellectuels algériens n’est toujours pas sortie d’une vision du monde qui remonte à Ennahda du XIXe siècle et de ses avatars pan-arabistes. Le MAK n’est qu’une réaction épidermique à cette idéologie contraire à l’islam. Il faudra un nouvel esprit pour que ce beau monde accède à la postmodernité et considère la différence comme féconde, profondément intéressante et sacrée.

Cet esprit n’existe pas en Algérie où méfiance se mêle à de nombreuses formes de pseudo-acceptations de l’autre, teintées, elles, d’hypocrisie. Plus grave, l’amour, la fraternité entre les gens, entre les cités, les peuples, disparaît progressivement en Algérie, cette valeur de l’islam qui dépasse sans commune mesure et l’arabité et la berbérité.

Dr Arab Kennouche

Comment (110)

    Anonymous
    27 avril 2017 - 18 h 01 min

    L’ISLAM INTERDIT LE REJET ET
    L’ISLAM INTERDIT LE REJET ET LE RACISME DES ARABES ENVERS LES NON ARABES.

    1- L’Islam considère le racisme comme un état d’esprit et une pratique abominables relevant de l’époque de l’ignorance. Dès son apparition, l’Islam a aboli toute sorte de discrimination fondée sur la race, la couleur, la fortune, l’honneur ou la noblesse. Il prône l’égalité entre tous les êtres humains ; seule la vertu (la crainte de Dieu) peut servir de critère de distinction entre les uns et les autres :
    « Ô vous les hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle. Nous vous avons constitués en peuples et en tribus pour que vous vous connaissiez entre vous. Le plus noble d’entre vous, auprès de Dieu, est le plus pieux. » Coran 49.13
    En principe, la piété est le seul critère de distinction. Les différences d’origine, de couleur, de langue, de nationalité ne sont que des signes de reconnaissance dans cette diversité inhérente à la création divine.
    L’hétérogénéité du premier noyau constitué autour du Prophète traduit le caractère universel et antiraciste de l’Islam. Ce noyau était composé d’Arabes, d’Africains, de Persans, de Romains, etc.

    2- Le prophète Muhammad a dit : « Dieu ne regarde ni vos formes ni vos corps mais Il regarde vos cœurs et vos actions. »
    « N’est pas des nôtres celui qui prône le racisme, ni celui qui se bat ni celui qui meurt pour une cause raciste » hadith
    Il a réaffirmé ces principes lors de son discours d’adieu :
    « Ô gens votre Dieu est Un et votre ancêtre est un. L’Arabe n’a aucun mérite sur le non Arabe, ni le blanc sur le noir, sauf par la piété… « Ô gens, vos sangs, vos biens, vos honneurs sont inviolables jusqu’à la rencontre de votre Seigneur, aussi inviolables que ce jour-ci, en ce mois-ci dans ce lieu-ci. »
    Il apparaît ainsi que la couleur, la race, le rang social, la nationalité, l’origine n’ont aucune valeur en Islam. Il n’y a pas de supériorité d’une race sur une autre ni d’une couleur sur une autre. Les gens sont égaux comme les dents d’un peigne, disait le Prophète.
    L’histoire nous enseigne que grâce à l’Islam, la communauté musulmane a pu intégrer en son sein des gens de couleurs et d’origines différentes, de catégories et de croyances différentes, de rangs différents.

    3- Le racisme est un mal d’origine satanique. Iblis fit acte de racisme en refusant de se prosterner devant Adam, prétendant être mieux que lui : « Tous les Anges se prosternèrent à l’exception d’Iblis qui s’enfla d’orgueil et fut du nombre des infidèles. Allah lui dit :
    « Ô Iblis, qui t’a empêché de te prosterner devant ce que J’ai créé de Mes mains ? T’enfles-tu d’orgueil ou te considères-tu parmi les hauts placés ? » « Je suis meilleur que lui, dit (Iblis,) Tu m’as créé de feu et Tu l’as créé d’argile. » 38.73-76 ; 7.12
    Le racisme étant la cause du rejet du message de l’Islam par les Juifs et même par certaines tribus arabes pour la simple raison que le Messager ne fût pas de leur clan.
    C’est pourquoi, il n’est pas permis à un musulman de faire la distinction entre les gens sur la base de ces critères auxquels l’Islam n’attache aucune importance, si ce n’est la nécessité de l’identification.
    Comme il n’est pas permis à un musulman de prendre part à une bagarre ni à un combat au nom de la tribu, du clan ou de la race, par vengeance ou par agression sauf en cas de légitime défense ou pour venir en aide à la victime. Dans ce cas, il est obligatoire d’apporter aide et assistance à sa tribu, à sa patrie ou à sa nation quand elles sont attaquées ou victimes d’agression quelconque.
    Dieu dit dans le Coran : « Autorisation est donnée à ceux qui sont attaqués (de se défendre) parce qu’ils sont agressés. » 22.39
    Le Prophète a défini le racisme comme étant le fait d’aider son clan dans l’injustice. Ce qui signifie qu’il n’est pas interdit d’aider son clan dans une situation de légitime défense ou dans l’accomplissement du bien : « Entraidez-vous dans l’accomplissement des bonnes œuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression. » Coran 5.2
    Quoi qu’il en soit, le Coran ordonne aux croyants l’équité et l’impartialité dans les prises de position ainsi que dans l’arbitrage et le témoignage. Il leur ordonne d’être du côté de la justice même contre eux-mêmes, contre leurs amis ou leurs parents.
    « Ô vous qui croyez ! Pratiquez constamment la justice et soyez témoins pour Dieu même contre vous-mêmes, ou contre vos frères et sœurs et les proches parents. » 4.135
    « Que la haine envers un peuple ne vous incite pas à commettre des injustices. » 5.8
    Abu Dharr, au cours d’une altercation, avait invectivé Bilal en lui disant ‘‘fils de négresse’’. Bilal s’est plaint au Prophète lequel convoqua Abu Dharr et le blâma : tu portes des séquelles de l’ignorance, lui a-t-il dit.
    L’Islam fait interdiction au musulman de se vanter de sa lignée, de sa noblesse, de son rang ou d’un titre quelconque.

      amrabet
      27 avril 2017 - 22 h 41 min

      Cela te sert – il dans la vie
      Cela te sert – il dans la vie courante ? Tous les versets et les hadiths qui sont cités t’aident – il à monter, à te perfectionner ? À aider ton prochain ? Pourquoi dites – vous ce que vous ne faites pas ?

        Anonymous
        28 avril 2017 - 0 h 25 min

        Ce texte est une mise au
        Ce texte est une mise au point adressé aux ignorants incultes arabistes qui n’ont rien compris du message coranique, en prétendant être de bons musulmans ils prétendent aussi que les arabes et la langue arabe sont supérieurs aux autres races ainsi que leurs langues, ce texte met en échec la propagandiste éhontée que distillent les ignorants de tout acabit et racistes arabistes, les versets coraniques sont claires pas de haine, pas de racisme pas de haine envers les non arabes, ce texte est claire comme de l’eau de roche, il met met en garde les ignorants de tous acabits qui prétendent à la supériorité de la race arabe et l’arabe sur le reste de l’humanité, il combat le racisme impérialo arabe, que distillent les arabistes zélés si tu n’as pas compris cela c’est que tu n’a rien compris.

          Anonymous
          28 avril 2017 - 6 h 56 min

          C’est pratique un pseudo pour
          C’est pratique un pseudo pour ceux qui manquent de courage, on se lâche on dit ce qu’on veut

          Anonymous
          28 avril 2017 - 13 h 48 min

          Anonymous applique ton vomit
          Anonymous applique ton vomit à toi même tu postes sous le pseudo anonymous, tu es comme le chameau qui ne regarde pas sa bosse, mais regarde celle de son voisin. Heureusement que la bêtise ne tue pas……

          BAHLOUL
          28 avril 2017 - 20 h 38 min

          Tu remportes haut la main, la
          Tu remportes haut la main, la médaille d’or du ridicule (MDR : un anonyme qui reproche l’anonymat d’un autre anonyme ! )

      Amrabet
      27 avril 2017 - 23 h 17 min

      Voilà le comité plébiscitaire
      Voilà le comité plébiscitaire, doctrinaire à rhétorique berbériste populiste qui cherche à rallier l’Islam à sa cause perdue d’avance. Quelle haine ? Quel racisme ? Fais-nous comprendre ! Bientôt vous taxerez les algériens d’antisémites. En attendant vos pensées d’extrême-droite patronnées par la France çà ne prend pas en Algérie, il faudra vous amender, la Kabylie est Algérienne et si l’Algérie algérienne ne vous convient pas la terre de Dieu est vaste.

        Anonymous
        28 avril 2017 - 13 h 28 min

        Ce texte est une mise au
        Ce texte est une mise au point adressé aux ignorants incultes arabistes qui n’ont rien compris du message coranique, en prétendant être de bons musulmans ils prétendent aussi que les arabes et la langue arabe sont supérieurs aux autres races ainsi que leurs langues, ce texte met en échec la propagandiste éhontée que distillent les ignorants de tout acabit et racistes arabistes, les versets coraniques sont claires pas de haine, pas de racisme pas de haine envers les non arabes, ce texte est claire comme de l’eau de roche, il met met en garde les ignorants de tous acabits qui prétendent à la supériorité de la race arabe et l’arabe sur le reste de l’humanité, il combat le racisme impérialo arabe, que distillent les arabistes zélés de ton acabit, si tu n’as pas compris cela c’est que tu n’es pas un bon musulman, un ignorant des versets coraniques. Il n’y a pas de race supérieure à une autre, le message coranique est très claires là-dessus.

      5juillet1962
      27 avril 2017 - 23 h 31 min

      En fait quelle est la lutte
      En fait quelle est la lutte du berbérisme ? Sont-ils aux cotés du peuple qui trime ? Aux cotés des petits pour les protéger, pour les défendre ? Quels sont leurs grandes idées ? Fais-nous comprendre , nous qui ne vivons pas en Kabylie, d’égal à égal toi qui te crois si haut. Tu écris « L’Islam fait interdiction au musulman de se vanter de sa lignée, de sa noblesse, de son rang ou d’un titre quelconque. » En vertu de quoi devrait-on avoir honte de ses origines nobles ? de sa noblesse, de sa lignée alors que les gueux élèvent des châteaux au flanc des collines.

        Anonymous
        28 avril 2017 - 13 h 19 min

        L’interdiction en islam
        L’interdiction en islam concernant le racisme, s’applique aux gens comme toi c’est à dire les arabistes ignorants, incultes dangereux négationnistes. C’est l’identité amazighe du peuple algérien qui est en danger au profit des extrémistes arabistes qui vantent la supériorité de la langue arabe et la race arabe sur les autres humains, l’identité amazighe d’Afrique du Nord qui est celle de la majorité des peuples de cette région est sérieusement en danger et par qui ? par les négationnistes racistes qui tentent d’imposer leur arabisme zélé au dessus de tout sous prétexte que l’arabe est outrageusement «langue sacrée». Si la mentalité ne change pas sur cette question, il faut craindre la partition du pays les arabistes auront l’entière responsabilité de cette catastrophe, parce que les enfants du pays descendants de leurs ancêtre les Numides ne se laisseront pas faire par une bande d’ignorants racistes extrémistes et tenants de la supériorité de la race arabe, sur les autres, alors que le Coran interdit formellement cela, vous ne respectez même pas les préceptes coraniques, comment voulez vous respecter ceux qui revendiquent avec raison leur la réhabilitation de l’identité amazgihe algérienne authentique. Vous rejetez même les versets coraniques, qu’on publie sur ce site, sous prétexte qu’ils sont le fait des « berbéristes» qui les ont inventés, cela prouve que vous ne connaissez pas les verset coraniques, vous êtes de faux musulmans, qui suivez la voie contraire que celle dictée par le Coran au sujet du racisme. Les algériens arabistes s’avèrent le plus racistes, les plus intolérants, les plus ignorants, les plus violents en ce qui concerne l’amazighité, à l’image de ce Belkadi, même nos voisins de l’Est et l’Ouest sont plus tolérants et acceptent très bien l’identité amazighe à laquelle ils s’identifient. Un conseil allez les versets coranique sur les arabes et les racistes, vous trouverez exactement l’interdiction de racisme envers les peuples non arabes, c’est pour cela que. 99% des musulmans ne sont pas arabes.

        BAHLOUL
        29 avril 2017 - 2 h 19 min

        Pourquoi tant de haine et de
        Pourquoi tant de haine et de méchechanté monsieur ? Ce Anonymous ne fait que rappeler gentiment textes religieux à l’appui, des principes de tolérances, d’humilité et de respect. Au lieu de faire preuve de gratitude, et de le remercier, vous manifestez de la suffisance (en quoi êtes vous plus noble que les autres ?) et de l’agressivité. Vous devriez faire un travail sur vous même, pour chasser tous vos mauvais démons, débarrassé du mal qui est en vous, vous vous sentirez plus léger vous verrez !

      Anonymous
      28 avril 2017 - 6 h 42 min

      Les écrits de belkadi vous
      Les écrits de belkadi vous dérangent à ce point ? Il ne dit que la vérité sur AP, c’est vous qui êtes intolérant et haineux de l’entendre. C’est bien quand ça vous arrange.

        Anonymous
        28 avril 2017 - 13 h 24 min

        Apparemment les écrits
        Apparemment les écrits coraniques te dérangent, oserais-tu placer les écrits de Belkadi au dessus des versets coraniques qui interdissent le racisme et le négationnisme? tel que prône Belkadi?
        AP laissez passer merci

    Ali Farid BELKADI
    27 avril 2017 - 17 h 39 min

    Merci de publier ma réponse
    Merci de publier ma réponse au Dr Arab Kennouche. Avec mes salutations cordiales. Ali Farid BELKADI.

    Anonymous
    27 avril 2017 - 16 h 48 min

    Le MAK devrait dire
    Le MAK devrait dire clairement aux Algériens « a bas l’Algérie  » ça serait plus honnête de leur part…

    ZORO
    27 avril 2017 - 15 h 48 min

    @ anonymous 26 avr 14:44 إنا
    @ anonymous 26 avr 14:44 إنا انزلناه قرانا عربيا لعلكم تعقلون c est un rappel du createur au sujet du coran . Fait donc un effort pour comprendre le sens de ces paroles avant de t aventurer à porter un jugement sur une langue que tu ignores et dont le choix divin pour porter un tres lourd fardeau parmi une multitude de langues( le berbere inclus) n est pas fortuit.essaie aussi de te rappeler ou de savoir si tu ne le sais pas que l anglais et le francais qui nous dominent actuellement ne sont pas les memes langues que celles de Moliere ou Shakespeare pour ne pas aller plus loin.la force de l arabe MATRICE, celle du coran , qui nous servira jusqu a la fin des temps de REPERE c est qu elle est immunisee divinememt,contre tout microbe ou virus par ce noble message qu elle doit diffuser.

      Anonymous
      27 avril 2017 - 17 h 40 min

      une langue inventée par des
      une langue inventée par des non arabes qu’on appelait des mortels : araméens mélangée avec l’hébreux et du phnénicien appelée langue arabe ne pourrait en aucun cas avoir un statut sacré. Si tu connais un verset coranique qui sacralise la langue des sémites des araméens et des phéniciens je te prie de le publier sur ce site. Sinon le silence est d’or dans ton cas,(…)

        Zoro
        27 avril 2017 - 20 h 16 min

        Votre problem messieurs les
        Votre problem messieurs les berberistes c est que vous pensez que tout ce qui vous est different a ou peut subir des transformations sauf vous et votre culture que Dieu ou la nature a Cree pour durer toute l eternité dans une liberte absolue que vous avez nommé amazighité you’re really amazing!!!!

          Anonymous
          27 avril 2017 - 20 h 57 min

          Je te le redemande :Si tu
          Je te le redemande :Si tu connais un verset coranique qui sacralise la langue des sémites des araméens et des phéniciens, qu’on appelle arabe, je te prie de la publier sur ce site. Sinon le silence est d’or dans ton cas, tu n’as pas apporté la preuve parce tout simplement ‘elle n’existe pas.

          Zoro
          27 avril 2017 - 21 h 24 min

          Aucun esprit lucide n
          Aucun esprit lucide n oserait parler de langue sacree, cependant la langue arabe a la difference des 6 langues en usage a l ONU est la seule porteuse d un message divin .is it clear now????

          Anonymous
          28 avril 2017 - 1 h 06 min

          L’hébreux et la latin sont
          L’hébreux et la latin sont aussi des langues qui véhicule le message divin du christianisme et du judaïsme.
          (…) tu n’as pas été capable de prouver la prétendue sacralité de la langue sémite arabe qui ressemble comme de gouttes d’eau à l’hébreux une autre langue sémite, dans le Coran. Tu dis indirectement ce que tu tentes de faire croire faussement quant à la prétendue :  » sacralité de la langue arabe » qui n’a rien de sacrée elle a été inventée par les hommes mortels, avant l’islam. La langue est simplement un véhicule elle n’est en rien sacrée, les livres religieux (Coran, Bible) sont traduits dans toutes les langues étrangère.
          Quant à la position de l’arabe, elle n’a aucune importance, les arabes eux mêmes s’expriment en anglais à l’Onu, tous les diplomates du monde entier y compris des pays arabes s’expriment en anglais à l’Onu. La langue arabe n’a aucun poids dans le monde, les arabes qui s’entretuent et se trahissent aussi.

          ZORO
          28 avril 2017 - 11 h 08 min

          Je le repete pour la derniere
          Je le repete pour la derniere fois je n ai jamais considéré l arabe langue sacree ,mais qu elle etait porteuse d un message divin qui la protegera et l immunisera contre tout genre de virus jusqu a la fin des temps. Le latin est une langue eteinte.l hebreux n aura jamais la meme envergure que l arabe parce qu il est restrreint à un peuple qui se dit elu.Tu as cependant raison sur un point ,l usage de l anglais qui devient dans le futur incontournable, pour cette raison j ai souvent soulignè dans mes post que l etat devrait serieusement penser a remplacer le francais qui se meurt par l anglais. Nous aurons ainsi une langue nationale arabe qui nous permettra l acces à son monde arabe ,l anglais à l universalite et les dialectes existants pour la consommation tribale ,regionale pas plus.

          Anonymous
          28 avril 2017 - 13 h 44 min

          La langue arabe est une
          La langue arabe est une langue morte tout comme le latin, la preuve en est que toutes les études supérieures, surtout en matière de technologie, d’informatique, scientifique se font en anglais, les arabes eux mêmes font leurs études en anglais, parce que la langue arabe comme l’hébreux, le latin ont une portée très limitée, ce sont des langues qui ne se sont pas adaptés au temps et à l’évolution de l’humanité, elles ont été durant des temps très lointain de simple véhicule pour faire connaître les textes religieux. Les pays arabes sont les derniers en matière scientifique, technologique, dans tous les domaines, parce qu’ils sont figés ils sont encore au 14 è siècle, ils n’ont pas évolué d’un iota, au contraire ils ont régressé lamentablement. Quant aux dialectes dont tu parles, qui sont pourtant parler par les 100% d’algériens, tu les évoques avec arrogance et mépris ce qui dénote chez toi une méconnaissance total et une ignorance crasse des sciences linguistiques. Toutes les langues : l’anglais, le français, l’espagnole, le chinois, l’allemand etc…. sont des diaclectes qui ont évolué parce que leurs locuteurs, ont envahi le monde et les ont imposés au monde tout comme l’anglais et le français qui tirent leurs origines d’un ramassis de dialectes internationaux, les locuteurs de ces langues ont en fait des langues importantes,, celles des conquérants, celles qui véhiculent la science, la technologie, le savoir en général.

          ZORO
          28 avril 2017 - 15 h 03 min

          Le coran est destine a vivre
          Le coran est destine a vivre eternellement il en sera de meme pour la langue qui le vehicule. A l exception des ignorants ,des jaloux, et des deracinés tout le monde reconnait a la civilisation arabo musulmane par le biais de la LANGUE ARABE, je le repete par le biais de la LANGUE ARABE son immense apport au progres de l humanité. Tu dis que toutes les langues sont des dialectes qui ont evolue parcceque leurs locuteurs ont envahi le monde, je suis d accord avec toi seulement tu dois les imiter et partir a la conquete de l autre pour que ton dialecte atteigne le statut de langue . Sincerly ,Its to late to do so.Enfin pour ton malheur,et c est toi qui le dit la LANGUE ARABE compte parmi les langues des CONQUERANTS,,et elles ne sont pas nombreuses dans ce monde.

          Anonymous
          28 avril 2017 - 22 h 02 min

          La langue arabe est morte de
          La langue arabe est morte de sa belle mort et ce depuis le 14e siècle, non elle n’est pas conquérante à l’image de l’anglais du français, du chinois de l’espagnol et de bien d’autres langues qui ont évolué avec le monde moderne, ces langues sont un ramassis de dialectes internationaux, mais leurs locuteurs en ont fait des langues, parce qu’ils non seulement ils ont fait la conquête du monde et parce que leurs locuteurs ont fait évolué leur langue, ils ont aussi fait évolué la science et le savoir, tandis que l’arabe et les arabes sont figés depuis le 14e siècle, la langue arabe n’a pas évolué d’un iota, si elle s’est répandue dans seulement quelques pays peut-être 22 pays que l’ont dit soit disant arabes, mais en réalité leur peuple parlent les diaclectes locaux, l’arabe n’est pas parlée dans une très grande partie des 22 pays dits « arabes » cette langue s’est imposée par l’impérialisme idéologique arabe en se servant de l’islam, et ce en violation des préceptes coraniques qui interdisent tout statut de supériorité de l’arabe en tant que langue et des arabes en tant que race, mais les mercenaires locaux au service de l’impérialisme idéologique arabe, se sont servi, par ignorance crasse, de l’islam comme idéologie arabisante de propagation de l’arabe langue morte depuis le 14e siècle. Ce sont les mercenaires locaux de certains pays musulmans non arabes qui se sont chargés de répandre cette idéologie arabo islamiste, et non pas les vrais arabes qui n’avaient ni la capacité, ni la volonté de le faire, ces vrais arabes bien que féodaux incultes arriérés savent très bien que les algériens comme tous les Nord africains ni aucun pays africains musulmans, ni la grande majorité des peuples qui représentent 99% des musulmans qui ont embrassé l’islam, ne sont pas arabes. Les arabes eux mêmes étudient en anglais et dans d’autres langues étrangères pour faire des études supérieures, l’arabe du Coran n’est parlée dans aucun pays arabe authentique, tous les pays arabes ont leur propres dialectes ils ne maitrisent aucunement la langue du Coran, (ancienne langue araméenne, mélangée de phéniciens et d’ hébreux). L’arabe est morte de sa belle mort au 14 e siècles et les arabes avec, les mercenaires idéologique arabo islamistes dans ton genre finiront par disparaître de leur pays respectif, quand les peuples sauront qu’ils ont été bernés par l’idéologie arabo islamiste et comprendront que l’islam n’a rien à voir avec l’arabe, cela se fait déjà en Afrique du Nord.

          ZORO
          29 avril 2017 - 9 h 00 min

          Aux anonymes:zoro se veut
          Aux anonymes:zoro se veut toujours bref dans ses repliques .l arabe est conquerante certes, mais pour ce faire l arabe a choisi les ames au lieu des lieux. Allez visiter timgad ,djemila,et tous les vestiges des intrus romains ,vandales etc ils vous diront que nos ancetres furent capables de les chasser. Nos ancetres (a l exception de ceux qui se sont isoles dans les montagnes -les votres-)ont fait leur choix ils ont cheri cette belle langue ils nous ont insrtruit non pas de la proteger ,parce que sa protection et divine ,mais d en faire usage contre tous vent et marais. Vous dites que l arabe est morte, pourquoi vous acharnez vous alors sur le neant prenez vous des hallucinogènes ou etes vous schizophréniques??? Enfin pour ses enfants zoro preconise apres leur langue maternelle l arabe , une deuxieme langue qui serait l anglais la troisieme espagnol,francais ou chinois pour ne pas perdre du temps.

          Anonymous
          29 avril 2017 - 12 h 22 min

          L’arabe langue maternelle? tu
          L’arabe langue maternelle? tu es né où en Arabie Saoudite, dans un autre pays de la Péninsule arabique? si c’est le cas parle pour toi, et non pas pour les autres, c’est ta langue mais pas la langue du peuple algérien qui est l’amazighité, l’arabe s’est introduit en Algérie à son indépendance, avant cela l’arabe n’existait pas en Algérie, le peuple parlait les langues locales : le dialecte arabophone est un dérivé de tamazight, et tamazight, l’arabe importé a été imposée au peuple algérien, qui à son indépendance ignorait complètement cette langue, malgré le forcing coloniale pour l’apprentissage du Coran dans les écoles coraniques. Ainsi l’histoire révèle que le colonialisme français avait fermé les universités et les écoles du savoir pour les algériens, afin de les pousser à fréquenter les écoles coraniques arabisés, mais ce fut un échec total. Les colons français, durant la période coloniale, tout comme le font les «arabophones zélés locaux, depuis l’indépendance, ont imposé l’arabisation forcée au peuple algérien. Benbella a perpétué le massacre identitaire, qu’avait entamé le colonialisme français, en important tous les fanatiques religieux d’Égypte du Moyen Orient pour arabiser de force le peuple algérien, cela n’a pas marché, non seulement le peuple algérien s’exprime dans ses deux langues populaires locales, mais il est demeuré réfractaire à l’apprentissage de l’arabe forcé les langues algériennes locales, la preuve en est que les algériens s’expriment en langues locales dans tous les foyers algériens, dans la rue, au travail, dans leur vie de tous les jours, parce que l’arabe importée n’a pas pris en Algérie, 54 ans après d’apprentissage forcé de l’arabe importé qui n’est parlé que par les arabisants qui font du journalisme, quelques enseignants qui le baragouinent, résultat l’école algérienne est sinistrée, elle forme des prédicateurs religieux fanatiques, des terroristes, des incultes, des complexés, des chômeurs, des paresseux, des corrompus, des voleurs, des trafiquants de drogues, des ignorants qui ont perdu les valeurs ancestrales du peuple algérien, et j’en passe. Selon les rapport de l’Onu l’école algérienne est classée parmi les dernières dans le monde, cette école a formé des analphabètes intolérants, des ignorants, des analphabètes dans les deux langues «arabe et français». Le peuple algérien ne maitrise aucune langue étrangère ni l’arabe importée, et imposée, ni les autres langues étrangères. Quant aux kabyles et tous les amazighophones des autres régions, qui représentent plus de 50% de la population algérienne, ainsi que les «arabophones» n’accepteront jamais l’arabe importée comme leur langue maternelle, ils la considèrent comme langue étrangère, comme les autres langues étrangères Pour ce qui est de la Kabylie la Kabylie qu’on a tenté d’arabiser par la force, elle n’a jamais fait sienne l’arabe, par contre en la considérant comme langue étrangère, les élèves de Kabylie ont les meilleurs résultats en arabe que ceux des autres régions, d’après les derniers résultats au Bac publiés par le ministère de l’éducation. En effet, les élèves de Kabylie dépassent largement les autres régions en langue arabe et dans les autres matières, alors tu peux dire n’importe quoi sur l’arabe importée, elle ne prendra jamais en Algérie, elle est vouée à l’échec, et quand le peuple algérien, du moins les nouvelles générations, prendront conscience de la supercherie identitaire «arabe» ils se réapproprieront leur histoire millénaires amazighe numide, l’arabe importée disparaitra de lui même, ou aura les même statut de langue étrangère que les autres, parce qu’on ne peut pas aller contre la nature d’un peuple et lui imposer une autre identité et une langue qui ne sont pas les siennes. Les pires réfractaires à l’amazighité, même les arabisants zélés, non seulement ils ne maitrise pas l’arabe importée, mais aussi ne s’expriment pas en arabe importée dans leur vie de tous les jours, l’arabe importée ne prendra jamais même dans les décennies à venir et encore moins dans les siècles à venir.
          Laisse moi te dire que tu es à côté de ta plaque, ce n’est pas de ta faute l’école algérienne a fabriqué des analphabètes et des incultes, ta pensée est guidée par ces derniers, le pire c’est que tu n’as pas la moindre curiosité intellectuelle, tu refuses toutes vérités historiques, ton complexe d’infériorité vis à vis des arabes ont fait de toi un individu dépourvue de la fierté, la personnalité et l’âme algériennes.

          ZORO
          29 avril 2017 - 13 h 36 min

          Ce que je vois en toi ya
          Ce que je vois en toi ya majhoul un pauvre septagenaire perturbé dans son ame et conscience qui deteste les arabes et tout ce qui se rapportent a eux,cependant son nom et toute sa filiation est arabe et il ne pourra jamais s en defaire dans une ère biometrique.je te comprend donc mon vieux,tu ne pourra jamais etre ce que tu veux mais tu seras toujours pour les autres ce que dit ta piece d identité.Quand zoro est sur son lit pour recevoir les nouvelles du monde arabe ,là ou il zappe c est tres bien compris grace au sesame arabe que lui ont legué ses aieux.quant à l amazighité (liberté factice et fallacieuse ) je t invite a voir le sketch de fellag (les arabes) et me dire ensuite,depuis quand tes aieux ont ete libres.

          Anonymous
          29 avril 2017 - 17 h 41 min

          Je ne suis pas arabe, je suis
          Je ne suis pas arabe, je suis fils d’oumazigh, alors ne me colle pas une identité qui m’est totalement étrangère, chez moi on parle tamazight, et non pas l’arabe, même pas le daridja, comment tu oses dires que l’arabe est ma langue pov ignorant, tu me connais, tu as gardé les vaches avec moi?

          Quant à la langue arabe qui est ta langue maternelle selon tes dires, laquelle des langues arabes que ta mère parle et t’a apprise le daridja arabophone dérivé du tamazighte, ou l’arabe importée???? Réponds donc à cette question? ta mère parle t-elle l’arabe importée? qui n’est pas parlée pas dans aucun foyer algérien, ni dans la rue, ni au travail, ni avec les voisins, ni avec la famille. Si tu dis que l’arabe importée est ta langue maternelle, alors que le peuple algérien parle les langues locales qui seules se parlent dans la société algérienne, parce qu’étrangère, et incompréhensible dans la société algérienne, surtout par les parents, le grands parents, qui ne connaissent pas un mot d’arabe importée, c’est que tu n’es pas d’origine algérienne, tout simplement, tu n’as rien a voir avec l’Algérie amazighe Numide depuis 10 000 ans.

          Zoro
          29 avril 2017 - 21 h 50 min

          Je savais que vous
          Je savais que vous revendiquiez chachnok le pharaon et ses 2967 mais ce nouveau né OUM azigh je l ignore !!! Au fait est il plus vieux ou plus jeune que chahnok??? Curieusement il me rappelle OUM derman ou on a donné une raclee aux esclaves des pharaons.enfin les pharaons ont toujours ete lâches, insestueux et esclavagistes ,ils ne meritent aucun respect .n ai je pas raison mon vieux En ce qui te concerne mon vieux je ne t ai jamais dit que t es un arabe mais que tu es marqué par le sceau de l arabité jusqu a la fin de l ere biometrique pour les raisons que tout le monde connait.A ton age je sais que tu n oseras jamais faire ce qu a fait RABAH qui se mue en RAVAH et CHABANE qui devient CHAVANE pour masquer leurs prenoms arabes.pôves types !!!

          Anonymous
          30 avril 2017 - 1 h 08 min

          Pov type, marqué par le sceau
          Pov type, marqué par le sceau de l’arabité?? je te l’a laisse, je n’en veux pas, je la reconnaitrai jamais comme ma langue. Tu délires complètement, je me rends compte que tu t’enfonces de plus en plus dans l’abîme. J’ai continué à débattre avec toi pour te pousser dans tes derniers retranchements, et j’y suis arrivé, je me rends compte que je débats avec un ignorant arrogant de la pire espèce. Ceci dit Tu n’as pas répondu à ma question : laquelle est ta langue maternelle, celle du peuple algérien la daridja ou l’arabe importée, j’attends ta réponse. Je me rends compte en plus de ton ignorance crasse, que tu n’as même pas de respect même pour les vieux, tu crois que tu m’insultes en me traitant de vieux? j’en suis même honoré, en insultant les vieux cela prouve que tu ne dois pas avoir de respect pour tes propres Je me rends compte que je débats avec un type complètement débile, qui a pété un plomb, qui pousse ses délires, jusqu’à s’attaquer même aux égyptiens anciens tu t’attaques par ignorance par inculture, même aux civilisations anciennes qui ont apporté une richesse inestimable à l’humanité.. Tu fais pitié. C’est ma dernière réponse à l’ignorant et l’arrogant que tu es vas y te consulter un psychiatre, tu serais un cas très intéressant qui l’intéresserait..

          ZORO
          30 avril 2017 - 6 h 29 min

          Bon ca va,je vais t appeler
          Bon ca va,je vais t appeler camarade,et si tu veux m appeler vieux je l accepte avec gaite parceque j en suis un.Pour ce qui des pharaons je n ai dit que la verite,osiris n etait il pas marie avec sa soeur isis n est ce pas de l inceste?? Les pharaons n ont ils pas ete des esclavagistes uniques au monde en batissant leur tombes sur le dos de milliers de gens miserables ?enfin je n oserai jamais généralisé et insulter tous les egyptiens mais tant que je vivrai je hairai ceux qui ont traites nos chouhadas de batards.s il te plait garde toi de les defendre!!!pour la langue je t ai deja repondu mais je crois que je suis obligé de te faire un dessin . Supposons que les langues sont des fruits je vois en l arabe une pomme ,pour la pomme il existe plusieurs variétés , fuji, golden, gala, reinette, tentation etc la meilleure parait il c est le fuji. Pour la langue arabe la meilleure variete c est celle du coran ,en algerie nous penchons vers la reinette .il est aussi connu que la pomme est le seul fruit a croquer on peut la stocker son usage est illmite en cuisine.il en de meme pour la langue arabe c est le coran qui nous garantie sa preservation contre toute alteration dans le temps.elle est porteuse de littereature de poesie de science etc. Je peux voir aussi en la langue berbere un fruit succulent que j apprecie beaucoup maleureusement il nexiste que chez nous ,il est tres difficile a cueillir, et a eplucher, impossible de le stocker, il possede des epines et on ne peut l avoir qu en été. C est la figue de barbarie ,chez nous certains l appellent tchinbou,d autres karmous ennassara, ou bien el hindia.(takvailit, tachelhit, tarifit)c est dommage j aurai pu opte pour la figue de barbarie comme second fruit pour moi et mes enfants mais je sais que je ne pourrai l avoir qu en afrique du nord et seulement en été. Donc je choisi l orange puis la banane.Ton frere Zoro signe Z

          Anonymous
          28 avril 2017 - 23 h 21 min

          Conquérants pour conquérants
          Conquérants pour conquérants colonialistes, linguistiques, autant utiliser les langues des conquérants qui ont fait évoluer de la science, la technologie, comme celle des anglais, des français, etc… et même celle des romains italiens, pourquoi pas celle des sionistes pendant que tu y es? ta logique est totalement absurde, dans le fond tu fais pitié, tu dis dans un de tes postes que l’anglais serait une alternative au français soit, mais pourquoi donc tu n’oses pas dire et tu ne reconnais pas que la langue arabe est figée depuis le 14e siècle et ne peut être une alternative au français, puisque tu choisis l’anglais langue des conquérants, comme alternative au français, tu as l’esprit du colonisé à 100%. Tu es jusqu’au colonisé de l’esprit jusqu’aux racines de tes cheveux, toi qui vante les conquérants et leur langue ne penses-tu pas, si l’on suit ta logique, qu’ il faudrait plutôt choisir celle du colonialisme qui est plus maitrisée par les peuples et de préférence les langues qui véhiculent la science la technologie le savoir que ne peut véhiculer la langue arabe morte, tout comme le latin et l’hébreux. L’arabe ne véhicule ni la science ni la technologie, ni rien de cela, les arabes étudient dans les langues étrangères, l’arabe n’est ni langue de science, du savoir comment expliquer cette réalité? le monde arabe « héroïque » n’est qu’une vue des esprits étroits, nous avons la preuve que le monde arabe est demeurée arriéré violent, inculte, soumis, fanatique, n’existe que c’est normal puisque l’état du monde arabe est catastrophique il est dernier dans tous les domaines, incapables de construire, de créer, d’innover, rien, le monde arabe est réduit au féodalisme, au terrorisme islamiste, à s’entretuer, se trahir, se soumettre aux sionistes et l’impérialisme qui en sont les maitre des arabes.

        Zoro
        27 avril 2017 - 20 h 51 min

        Votre probleme messieurs les
        Votre probleme messieurs les berberistes c est que vous pensez que tout ce qui vous est different a ou peut subir des transformations dans le temps ,sauf vous et votre culture enrobes d une liberté factice que vous avez nommé amazighité .you are really AMAZING people.

      Anonymous
      27 avril 2017 - 17 h 48 min

      إنا انزلناه قرانا عربيا لعلكم
      إنا انزلناه قرانا عربيا لعلكم تعقلون traduction : « Nous avons fait descendre les villages arabes que vous comprenez »

      descendre des villages arabes ?ou dans ta pov tête, cela ne veut rien dire. Il ne se dit nulle part dans aucun verset coranique que l’ethnie arabe et les arabes sont les seigneurs du monde et son supérieurs aux autres sinon prouve moi le contraire..

      Anonym
      27 avril 2017 - 18 h 59 min

      Ya mon frère zoro,tu te
      Ya mon frère zoro,tu te fatigue la photo parle d’elle même , regarde et lis ce qui est écris sur leurs drapeaux et avec qu’elle langue,on peut rien faire avec les Abou djouhal, sauf prié pour la paix dans notre pays.

    KARIM OMAR
    27 avril 2017 - 10 h 19 min

    je pense ,que la contribution
    je pense ,que la contribution de Monsieur Arab Aknouche est honnête dans la forme,mais celle du Docteur Arab Aknouiche ,manque de courage intellectuel dans le fond.

    Anonymous
    27 avril 2017 - 9 h 23 min

    Prémices des pogroms Kabyles
    Prémices des pogroms Kabyles à l’encontre des arabo-musulmans

      Anonymous
      27 avril 2017 - 12 h 08 min

      Il n’y a pas d’arabes en
      Il n’y a pas d’arabes en Algérie il y a des «arabophones» comme il y a des francophones, des amzighophones. Quant aux progroms ce sont les kabyles dignes descendants des numides, tes maitres de tous les temps qui y sont menacés par des incultes racistes dans ton genre. Quand je lis des insanités comme les tiennes, je dis que l’indépendance de la Kabylie et de toutes autres régions amazighophones ne seraient plus une vue d’esprit, mais une réalité qu’il faudrait envisager à cause des racistes descendants des hilaliens extrêmement minoritaires en Algérie, n’ont pas du fait qu’il aient envahi l’Algérie, une certaine époque, pour la piller, mais heureusement ils y ont été chassés, mais les hilaliens comme toi qui sont rentrés en Algérie à son indépendance, pour l’arabisation du pays, et qui ont contaminé les arabophones d’Algérie. J’attire l’attention des intervenants algériens, il y a une infiltration massive de alaouites et saadiens marocains sur ce site qui l’ont infiltrer pour semer la division et la haine entre algérien comme ce zigoto auquel je réponds.

        Zoro
        27 avril 2017 - 16 h 08 min

        Tu es vraiment » an
        Tu es vraiment » an amazingophone »!!!!

        Zigoto
        27 avril 2017 - 16 h 41 min

        Si quelqu’un te frappe sur la
        Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, tend-lui aussi la joue gauche. ..

    Cactus
    27 avril 2017 - 6 h 31 min

    Quand tu sais pas qui tu es ,
    Quand tu sais pas qui tu es , tu sais pas ou tu vas et ´tes la proie des predateurs comme mak bhl finkel, zemmour vous etes un objets a eux

      Anonymous
      27 avril 2017 - 15 h 44 min

      Quand tu ne sais pas que tu
      Quand tu ne sais pas que tu es amazigh, tu es la proie des FIS, GIA, Al Qaida, Daesh, Al Nosra, Frères Musulmans….

        Anonym
        27 avril 2017 - 19 h 34 min

        Certainement pas du MAK et
        Certainement pas du MAK et les abou djouhal.

    karim omar
    26 avril 2017 - 19 h 46 min

    moi je me considère amazigh
    moi je me considère amazigh kabyle je rejette l’idéologie arabo musulmane est ce qu’il y a un problème?

      Anonym
      26 avril 2017 - 21 h 23 min

      Moi je suis Algérien,je me
      Moi je suis Algérien,je me considère oulid el bled de mes arrières grands pères,j’aime les arabes et les musulmans ,je n’aime pas les moitié hommes,les connards et ceux qui n’ont pas la mella,les arabes sont les bienvenus dans ma ville, celui qui qui n’est pas content il retourne à sa tribu d’origine.

        Anonymous
        27 avril 2017 - 6 h 09 min

        Comme tu peux le remarquer il
        Comme tu peux le remarquer il suffit d’employer les mots magiques « Arabes et  » musulmans  » ,suffisant pour mettre en exergue des excités ou sympathisants du MAK.

    Anonym
    26 avril 2017 - 18 h 30 min

    Çà n’a rien à voir ni avec le
    Çà n’a rien à voir ni avec le berbère, lamazigh​ et je ne sais quoi,ils veulent l’Algérie d’avant 62,ils le disent à chaque occasion,je ne pense pas qu’ils représentent tout les kabyles, certains sont haineux,les autres ont un problème psychologique, difficultés de s’exprimer en langue dardja ils blâment tout les arabes,les autres veulent carrément la culture française qui correspond un peu à leurs façons de vivre,je crois le reste n’est que du bla bla,il ya que 2 langues en Algérie,la 3eme c’est la langue des tribus,on peut ni la lire ,ni l’écrire.

      Anonymous
      26 avril 2017 - 19 h 16 min

      La haine et le mensonge font
      La haine et le mensonge font bon ménage chez toi. Il t’en faudra des hadjs et des omras pour te laver de tes pêchés.

    Hawarrene
    26 avril 2017 - 16 h 43 min

    Comprenez bien, ce qui
    Comprenez bien, ce qui dérange ici c’est la vision du mak, dont le but et de s’emparer de territoires qui ne lui appartient pas et établir une petite république « bananière  » dans le nord de l’Afrique avec une population afranchie à la cause berberiste régionale kabyle exclusivement . Leurs fausses idées sont surprenantes et dérangeantes, que de bêtises n’avons-nous lu au sujet de l’histoire de l’Algérie et des peuples Amazighs inventés par les dirigeants de ce mouvement .

    benmebarek abdelouahab
    26 avril 2017 - 13 h 30 min

    Sincèrement , je ne vois pas
    Sincèrement , je ne vois pas l’intérêt de focaliser sur une langue qui du moins n’existe pas formellement alors qu’il y a lieu d’améliorer le développement de la langue sacrée et de
    s’ouvrir au monde par l’apprentissage de langues étrangères qui sont à la pointe du progrès scientifique dans le but de rattraper éventuellement le retard colossal qui nous sépare des pays développés qui malgré tout ne disposent pas de richesses naturelles comparées aux nôtres et pour répondre à un commentaire ci-dessus , je dirais que je suis arabe , ma religion est l’islam et que l’arabe est une langue sacrée et que je respecte l ‘ humain quel que soit sa religion et vit en bonne entente avec tout le monde excepté les extrémistes de tout bord , à dieu nous appartenons et à dieu nous retournons pour rendre compte de nos actions ina allah youhibou el mouhcinine

      Anonymous
      26 avril 2017 - 13 h 44 min

      Il n’existe pas de langue
      Il n’existe pas de langue sacrée et encore moins la langue dite l’arabe qui existe des millénaires avant bien l’islam, cette langue soit disant sacrée est issu de l’araméen, un mélange de phénicien, elle n’a rien de sacrée elle est un simple véhicule du message religieux de communication comme le sont l’hébreux qui ressemble étrangement à l’arabe et le latin.Il n’est mentionné dans aucun verset coranique que la langue et l’identité arabe sont sacrées, ceux qui prétendent à ces faussetés font outrage à l’islam qui lui est universel et commande le respect de toutes les langues et les identités des peuples. Basta les élucubrations de certains arabistes zélés qui se renient eux mêmes et renient l’identité et les langues populaires du peuple algérien. Aucune langue n’est sacrée.

        Kamel
        26 avril 2017 - 18 h 33 min

        L’is,lam n’est pas Universel
        L’is,lam n’est pas Universel ni l’arabe d’ailleur n’est sacree, Il yaura bientot 7000,000,000 d’individus sur cette terrem don’t 1,500,000,000 sont musulmans de tout bords. Il est donc hors de question que l’islam est universelle, toute fois il est universel seulement dans ses pays respectifs. le restes de la population de la terre sont de toutes religions confondu dans le chrestianisme est majoritaire est universel.

        De grace arretez la demogogie, your are telling yourselves a whole hell lot of bullshit!

          Anonymous
          27 avril 2017 - 12 h 12 min

          Universel, je veux dire
          Universel, je veux dire ouvert à tout le monde, je ne dis pas que l’islam doit être imposé, c’est une religion universelle comme le sont le christianisme, le boudhisme, le judaïsme et j’en passe. Aucune religion n’est l’apanage d’une race, elles sont ouvertes à n’importe qui, l’islam s’inscrit dans cette logique.

          Kamel
          27 avril 2017 - 19 h 25 min

          Desole une religion est
          Desole une religion est universelle que lorsque celle-ci est accessible dans d’autres langues pour etre lu et etudier par toutes les races, or si c’est obliger d’apprendre a in chinois ou esquimo l’arabe pour qu’il puisse avoir acces a l’islam, j’appel ca pas de l’universelisme.

          Cordialement.
          kamel

          Anonymous
          29 avril 2017 - 12 h 30 min

          Les livres religieux sont
          Les livres religieux sont traduits dans toutes les langues.

    Mindjibalina
    26 avril 2017 - 9 h 41 min

    C’est déjà mieux mais l
    C’est déjà mieux mais l’auteur elude la question juridique nettement en désavantage de la langue berbère. C’est une question de symbolique qui est capitale à mon sens. Si le reste des Algeriens veut vivre son arabité, qu’il y soit possible d’éviter une dictature linguistique qui empêche​ déjà des millions d’Algériens de recouvrer leur indépendance linguistique. Et puis vous savez très bien que le MAK instrumentalisé l’assassinat des 127 jeunes, jugeons les commanditaires et les auteurs, les rangs du MAK de disperseront. Salut. Rien ne se construit sans justice. AP laisser passer.

    Anonymous
    26 avril 2017 - 9 h 30 min

    Ce n’est pas a moi de
    Ce n’est pas a moi de raconter ça le MAK et La Kabylie et je ne sais quoi? il fut un temps où il y avaient que des tribus en algérie que se soient a Relizane a M’sila ou ain fakroun: les ex tribus vivent l’une a coté de l’autre a 30km a peu près quand on sait à l’avance à l’époque pour faire 30km il faut marcher 2jours, quant_à ceux qui prétendent de berbères, les ex colons aider par les sionistes ont copier des dessins qui se trouvaient dans le massif du tassili algériens « touareg pour le traduire en langue officielle « le berbère » bientôt on aura du picasso et van gokh traduit en language cela s’est passé a new york ce qu’on appele d’ailleurs en d’autre termes le TIFINAGH BONNE JOURNEE

      Anonymous
      26 avril 2017 - 15 h 06 min

      Je joins ce que vous dites
      Je joins ce que vous dites car en egypte c’est pareil de même les egypriens sont beaucoup plus ancien alors qu’ils parlent l’arabe cassé comme chez nous où les vendales et les romains ont laisser une société  » batarde ».

    Cactus
    26 avril 2017 - 9 h 15 min

    En plus le mak est soutenue
    En plus le mak est soutenue par le lobby mariage pour tous il a atteint a un degré tres grave comment des gens peuvent ils le.suivre, pas possible doivent avoir un cerveaux malade , c’est comme ont te dit va bruler ta maison avec t es enfants dedans . Le pouvoir qui creé se makak et l’utilise a ces fin,

      Larnaque
      26 avril 2017 - 14 h 16 min

      C’est bizarre comme les gens
      C’est bizarre comme les gens semblent parfois sélectifs pour ne pas dire amnésiques. « …comment des gens peuvent ils le.suivre … » vous demandez-vous? On ne s’est pas beaucoup posé ce type de question quand des millions d’autres Algériens ont suivi les yeux fermés et les oreilles bouchées les Ben Bella, Boumédiene, Bouteflika, Saadani, Ould Abbes, Chakib Khellil et consorts … et surtout, surtout quand ce suivisme maladif a conduit, par Abbassi Madani, Ali Benhadj et Ali Mazrag, entre autres, interposés aux plus vils massacres que l’Algérie ait connu. Que dire aujourd’hui des suiveurs et défendeurs de Daech?
      Que dire aussi de ces hauts fonctionnaires algériens encore en poste aujourd’hui qui ont tenté de nous faire passer un traitre avéré en la personne du Caid Bengana en héros de la Nation sans que les gardiens du Temple qui ne ratent aucune occasion pour tirer à boulets rouges sur le MAK et tous ceux qui défendent Tamazight ne daignent lever le petit doigt? Bien sûr, la présentatrice et un autre de ses collègues ont été sacrifiés pour la cause. De la poudre aux yeux … comme toujours.

        Manip
        27 avril 2017 - 6 h 42 min

        Mak dirigé par le sionisme
        Mak dirigé par le sionisme pur et dur leur gourou se pavane dans les salons parisiens, invité par toutes les sectes criminel et financé par eux,pour detruire L’ALGERIE :SONT TROP FAIBLES , LE JOURS QUE LE VRAIS KABYLES VONT SORTIR ONT BALLAYERAS SE CAFARD PUANT A TOUT JAMAIS Y A DES LIGNES ROUGES A NE PAS FRANCHIR

    Hassi-Berkine
    26 avril 2017 - 6 h 54 min

    On a compris que le MAK veut
    On a compris que le MAK veut essayer de leurrer les gens avec son histoire d’Amazigh et republica kabylienne « supériorité génétique « sur le reste de la population Algérienne et créer des zones de conflits. Ils veulent amputé le territoire sous le prétexte « on est pas arabe » et « on a rien à voir avec l’Islam »…Enuite quand ils auront les mains libres ils pourront faire à leur guise leur ségrégation raciste à l’encontre des « Arabes » comme ils désignent les autres Berbères algériens. Un peu comme les Houtous&Toutsis .

      Bir al atter
      26 avril 2017 - 8 h 44 min

      Vous êtes de mauvaise foi.
      Vous êtes de mauvaise foi. Depuis 62 vous chanter que l’algérie est arabe et considérer les amazighs comme des étrangers alors que 90% des arabophones que vous êtes sont des amazighs arabisés, et quand les kabyles dénoncent cette supercherie vous les présentés comme des racistes. Vous avez copier la tactique de vos cousins juifs qui traitent les palestiniens de terroristes parcequ’ils dénoncent la spoliation de leur terre. Si on c’est comporté comme vous en acceptant de se dire arabe au détriment de la vérité et des préceptes de DIEU, vous aurez été content.
      Vos semblables votent lepen en france et netanyahou en israel.

        Hassi-Berkine
        26 avril 2017 - 9 h 11 min

        Je suis Berbère fier de l
        Je suis Berbère fier de l’être, je suis fier de me sentir musulman, je suis honorer de connaître la culture et la langue arabe, oui bien-sûr et j’assume, je suis combler et fier d’appartenir à la nation algérienne, oui bien-sûr majestueusement , pourquoi ne devrais-je pas l’être, la tribu dont je suis issu à contribuer grandement à l’édification de l’Algérie, les ancêtres ont donné corps et âme pour l’indépendance de l’Algérie face à la France coloniale.

    Anonymous
    26 avril 2017 - 6 h 46 min

    On ne veut pas d’une
    On ne veut pas d’une « principauté d’Andorre » aux portes d’Alger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.