20 000 tonnes de viande seront importées

A l'approche de Ramadhan, bientôt de la viande fraîche importée sur les étals. New Press

La commission interministérielle chargée de délivrance de licences d’importation a attribué 19 licences pour l’importation de 20 000 tonnes de viandes rouges fraîches, apprend-on, mercredi, auprès du ministère du Commerce.

«La commission a attribué à 19 importateurs des licences d’importation de viandes fraîches pour une quantité de 20 000 tonnes dans une première étape», a précisé la même source, soulignant que 50% de ces quantités seront importés auprès de l’Espagne, tandis que le reste proviendra de France, d’Italie, du Brésil et de la Nouvelle-Zélande. Selon le même responsable, 17 000 autres tonnes de viandes rouges ont déjà été importées depuis le début de l’année 2017 à travers des licences d’importation attribuées au titre de l’année 2016.

«Il n’y aura aucune perturbation dans l’approvisionnement en viandes. Le total de ces quantités permettra d’inonder le marché national à la veille du mois de Ramadhan. D’ailleurs, nous prévoyons même une répercussion sur les prix qui devraient baisser», a-t-il avancé. Quant aux produits de première nécessité, le même responsable a souligné que ces derniers continueraient à être importés par les licences de 2016 jusqu’à l’établissement de celles de 2017.

Le ministère du Commerce avait ouvert entre le 1er et 15 avril dernier les contingents quantitatifs pour l’importation de produits et marchandises au titre des licences d’importation pour l’année 2017. Il s’agit essentiellement de véhicules, d’acier rond à béton, de fil machine, de bois, de céramiques, de ciment portland gris, de viandes bovines fraîches ou réfrigérées, de fromages, de citrons, de pommes, de bananes, d’orge, de maïs, de tourteaux de soja, de concentré minéral vitaminé, de poly-phosphates et de double concentré de tomate.

Comment (21)

    le terroir
    6 mai 2017 - 20 h 46 min

    Viande importée justifie l’
    Viande importée justifie l’ arrêt de l’ importation de 120 médicaments. On a la viande et les médicaments sont compris dans le LHEM ( d’une pierre deux coups). Bien sûr, on évitera la viande du terroir, car elle ne contient pas de bonus! La bagra étrangère est bonne pour la santé! On sera inondé et bombardé par la bagra, le kebch, les chèvres de Monsieur Seguin, etc, c’ est mieux que les bombes, enfin quoique ça nous envoie aussi à l’ hôpital, on aura tous un problème à cause du colon. Mais une bonne chose, on n’aura pas faim pendant le ramadan ( mois de la rahma, de la méditation et de l’ abstinence). Un petit rappel, la viande est fraîche, elle sort juste des frigos de congélation et à bon prix. Au fond, j’ aurais préféré la viande boucanier. On aura aussi des pommes à 1200 da le kg, des fromages (apparemment les fromages du terroir ne sont pas bons), et blablabla ainsi que du fil à coudre, il parait que c’est plus difficile à fabriquer que la fibre optique. Voilà, la politique de la limitation des importations est mise en pratique, de quoi on se plaint? Il y a des discussions de haut niveau pour accorder des licences d’ importation de président de la république pour notre pays et des ministres. Quoi dire d’ autres, de toute façon qui écoute le peuple? Le règne de la pègre continue. Merci à AP d’ autoriser ce delirium.




    0



    0
    Anonymous
    6 mai 2017 - 7 h 33 min

    De la viandes contaminés
    De la viandes contaminés élevée avec des granulés chimiques hautement contaminés pour liquidés le peuple algérien. Comme ils le font maintenant avec les fruits et légumes bourrer de pesticides et d’insecticide très cancérigènes.
    RENSEIGNEZ VOUS et vous allaient êtres vraiment écoeurés dégoûter.
    Acheter des OVINS et DES BOVINS de la volailles des lapins élevés en Algérie et que l’animal soit abattu par vous où devant vous .BOYCOTTER les viandes exportations

    Et aller acheter chez des agriculteurs qui cultivent BIO eux mêmes de leurs propres mains et vérifiez le temps que ces pousse mettent à être vendu sur les étagères de marché ou le mieux c’est d’acheter directement chez l’éleveur et l’agriculture sans aucun intermédiaires.
    Maintenant ne jouer pas avec vôtres santés.
    Le cancer du COLON et des reins font des ravages aux pays et dans le monde.
    Vouloir vous finir avec une poche fixé dur vous en permanence en guise d’anus et de toilette.
    C’est malheureusement la réalité et faites des examens des examens de préventions que l’ont appel coloscopie afin de détecter des éventuels polipes qui seront retirer avant son évolution.
    Allah y chaifi coul maldas.




    0



    0
    shark
    5 mai 2017 - 10 h 51 min

    @ Zaoui ….

    @ Zaoui ….

    Barek allah oufik !




    0



    0
    Zaoui
    5 mai 2017 - 8 h 03 min

    Un ministre ayant passé plus
    Un ministre ayant passé plus de 13 années en tant que secrétaire de Ministère de l’agriculture et maintenant patron de ses décisions pour remédier ce secteur ,rien! vraiment rien n’a été fait!!
    *un pays seul au monde ayant 34 millions d’hectares de terre arable de type A/B et C DANS UN CLIMAT TEMPERE;importe sa bouffe!
    *c’est inadmissible!
    On n’arrive pas à réaliser comment cet état n’a pas investit des centaines de milliards quand la manne pétrolière était présente!!!!?????
    *est ce que vous savez que toutes les DSA outre-passent les décrets présidentiels et font fi des instructions de l’ETAT pour laisser occuper les terres de type A à la construction,les DIRECTIONS DES SERVICES AGRICOLES laissent faire et obligent les chefs de subdivisions à fermer l’oeil et octroyer les autorisations pour les constructions ,c’est impensable qu’un état pareil se sabote lui même et ferme les yeux.
    *DEPUIS 1962 à CE JOUR le pays à occuper 30 000 hectares de terres arables type A
    *quand on pense à l’Espagne qui n’a que 700000 hectares QUI LUI RAPPORTE 400 milliards de $/an
    L’Algérie s’autodétruit!point barre!
    *des investisseurs ayant déposés des dossiers solides pour la productions laitières et la banque bloque ces dossiers alors que les experts agrées avaient finalisé l’étude .
    *C’est un pays qui mérite des sommités dans chaque secteur ,les gestionnaires actuels n’ont pas les capacités pour gérer ,les tunisiens ,les marocains ont des personnalités intellectuelles de haut rang de grande stature et nous c’est une catégorie de larbins de service et le comble c’est qu’ils n’ont pas honte de s’ériger en tant que tel!




    0



    0
    Khelfane
    5 mai 2017 - 7 h 48 min

    Que l’Algerie fasse Viande à
    Que l’Algerie fasse Viande à part et cultive le brocoli

    Les hôpitaux ,ou ce qui en font office désempliront

    Le bouzelouf et là kercha c’est du poison complémentaire

    Aux imams de daesh et Cie

    Les nourritures terrestres. ? L’avenir est dans le mouton

    Dans toutes tes les cornes du sens….

    Quant au débat sur la relation Algerie France

    c’est moins Lepen qui m’inquiète que ce nuage sombre et séculaire qui couvre la Gaule

     » Le Francais moyen »




    0



    0
    Anonymous
    4 mai 2017 - 17 h 31 min

    j’éspéres bien que nos
    j’éspéres bien que nos deputés vont aussi mangé de la viande conjelé a l’assemblé au dinée




    0



    0
    DZ CHIPAS
    4 mai 2017 - 10 h 19 min

    OUALAH RASSI HBESTOHOULI LA
    OUALAH RASSI HBESTOHOULI LA DERNIERE FOIS LE PREMIER MINISTERE SELLAL IL A DIS QUE ONT VA PLUS IMPORTE LA BOUFE EL MAKLA….. C EST QUI A DONNE L AUTORISATION POUR IMPORTE LA VIANDE DE PLASTIQUE… CA C EST UNE PREUVE A LA PUIS QU IL YA UNE MAFIA SOLIDE DANS LE GOUVERNEMENT ALGERIENS… DZ JOKER ANA SOUTETE ET EN VA VOIR………




    0



    0
    shark
    4 mai 2017 - 9 h 14 min

    On est arrivé à un point ou
    On est arrivé à un point ou les Somaliens travaillent plus que les Algeriens , on importe de la viande de l’étranger ?
    Nos voisins doivent bien rigoler en lisant cet article ….pauvre Algerie !




    0



    0
    Abou Stroff
    4 mai 2017 - 8 h 25 min

    « 20 000 tonnes de viande
    « 20 000 tonnes de viande seront importées ». quelqu’un oserait il me contredire quand je soutiens (depuis des lustres) que les algériens ont été réduits et se sont réduits à de simples tubes digestifs ambulants et rien d’autre?




    0



    0
      Lghoul
      4 mai 2017 - 9 h 22 min

      Un pays qui ne produit rien
      Un pays qui ne produit rien sauf des livres d’histoire de corruption.
      Le peuple est conditioné comme un automate pour attendre tout et toujours attendre.
      De la viande, a l’appartement, au couffin du ramandan, au tirage au sort pour aller a la omra jusqu’a meme attendre d’aller au paradis. Le lavage de cerveau avec la religion, le charlatantisme, la peur et la démagogie « apolitique » (hizb franca, les harkis, les traitres, le mekhzen etc.) a créé des robots. S’ils sortent de ce repère cauchemardesque, les gens sont perdus. Y’aura-il quelqu’un qui dira un jour: On va instruire proprement le peuple, lui construire des hopitaux pour le soigner et des usines pour travailler au lieu de construire des abattoirs et des hangars de montage de voitures qui dispaaitront quand comme ils seont venus ? Voila pourquoi un nouveau système avec des gens nouveaux est primordial pour le future de l’Algérie. Sinon tout le monde ne fera qu’attendre sa propre extinction car les gens sont déja presque tous morts.




      0



      0
    Samira
    4 mai 2017 - 6 h 15 min

    Cerrtainement du Soudan car
    Cerrtainement du Soudan car on a toujours importé de ce pays qui n’a rien, qui est en guerre mais a quand meme de la viande pour nous ! Pauvre pays qui ne sait meme pas comment élever des vaches en 2017. On ne produit que des spécialistes des détournements.




    0



    0
    Anonymous
    4 mai 2017 - 4 h 44 min

    Maskina la vache Algérienne,
    Maskina la vache Algérienne, hagrouha…Même destin que l équipe nationale locale.




    0



    0
    Anonymous
    3 mai 2017 - 23 h 08 min

    SVP, je veux devenir ministre

    SVP, je veux devenir ministre de l’agro-alimentaire et de l’industrie alimentaire en Algérie.

    Je veux faire une révolution dans ces habitudes alimentaires importées.




    0



    0
      anonym
      4 mai 2017 - 0 h 42 min

      Je ne voterai pas pour vous
      Je ne voterai pas pour vous,votre famille à besoin de vous,non seulement vous serez un ministre impopulaire ,vous serez liquidé par les anciens beggarines dans pas moins de 24 heures,ce n’est dans notre temps que l’Algérie changera,le jour où on verra plus des chouwayates sur les trottoirs ,le pain chez l’épicier,el kessra vendu par les enfants ,cherbates(jus) dans les sacs de plastiques​,el bourak ,zlabia et kalb ellouz vendu dans les taxis phones ou khali oukhali.




      0



      0
    ANTI MACRON
    3 mai 2017 - 23 h 07 min

    20 000 tonnes de viande
    20 000 tonnes de viande seront importées ! Au profil de quel corrompu et de quel pays HONTE A VOUS !!!!




    0



    0
    Tinhinane
    3 mai 2017 - 22 h 31 min

    Au lieu de faire une campagne

    Au lieu de faire une campagne d’information pour la non consommation exagérée de la viande, on importe des tonnes de poisons sous forme de viande.
    Au moins si on avait des des hôpitaux bien équipés pour soigner les maladies qui vont surgir de cette viande en plastique.
    Avant, on mangeait un bout de viande tout les 6 mois, mais beaucoup de légumes + de l’huile d’olive+ des figues, des fruits made en Algérie. Avant, on mangeait peu mais santé… maintenant, on mange les déchets en grande quantité.




    0



    0
    Kahina
    3 mai 2017 - 20 h 48 min

    «Il n’y aura aucune
    «Il n’y aura aucune perturbation dans l’approvisionnement en viandes… »

    Il y’aura juste des perturbations dans le fonctionnement de nos hormones.

    Bon appétit au peuple Algérien: Hormones de croissance + OGM + Antibiotiques au menu pendant 30 jours du ramadan. Un plat diversifié.




    0



    0
      Anonymous
      4 mai 2017 - 12 h 00 min

      sublime!
      sublime!




      0



      0
    Djamel BELAID
    3 mai 2017 - 19 h 26 min

    Chacun le sait, pour produire
    Chacun le sait, pour produire plus de viande, il faut plus de fourrage. Les ruminants (moutons et bovins) ont la capacité d’utiliser comme complément azoté l’urée. Ce produit, l’urée 46% est fabriqué en Algérie et largement disponible. Il est utilisé traditionnellement comme engrais sur les cultures. La recherche agronomique locale a montré qu’il est possible d’utiliser l’urée avec la paille ou l’orge en grain. Ces résultats doivent être largement vulgarisé comme commence à le faire l’institut de l’élevage (ITELV): https://youtu.be/71a3ZxZ8o6Q . Djamel BELAID. Ingénieur agronome.




    0



    0
    Mort de faim
    3 mai 2017 - 16 h 44 min

    On est des tubes digestifs,
    On est des tubes digestifs, juste à penser à et pour notre estomac. On est des morts de faim sans cervelle. Nous sommes tombés tellement bas que je ne sais plus quoi penser. Mais c’est l’image du pays, de ceux qui nous gouvernent, de ceux qui nous informent,…Notre incapacité à élever le débat, de penser long terme, de relever les défis et à être ambitieux pour nos enfants et notre pays.




    0



    0
      Anonymous
      3 mai 2017 - 22 h 01 min

      Un ventre affamé n’a point d
      Un ventre affamé n’a point d’oreilles même dans une benne à ordures.




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.