Un article de Newsweek soulève un tollé en France

Le magazine américain Newsweek, qui a publié un véritable réquisitoire sur le déclin de la politique française depuis l’arrivée de François Hollande, intitulé «The fall Of France» (la chute de la France), a provoqué une grande polémique en France, suscitant ainsi d’innombrables réactions consternées de la classe politique française et des médias. Dès l’entame, l’article fustige la politique fiscale de la France avec l’instauration de la taxe à 75% qui, selon la rédactrice, a causé une saignée des opérateurs économiques français. «Depuis l'arrivée au pouvoir de François Hollande, l'impôt sur le revenu et les charges sociales ont grimpé en flèche. Le taux d'imposition maximal est de 75% et beaucoup de contribuables sont imposés à plus de 70 %. Il s'ensuivit une ruée vers la frontière de ceux-là mêmes qui créent la croissance économique : chefs d'entreprise, innovateurs, esprits créatifs, cadres supérieurs. Tous quittent la France pour déployer leurs talents ailleurs», a-t-elle expliqué. Elle n’hésite pas à comparer ce qui se passe en ce moment en France à ce qui s’est passé en 1685 lorsque les huguenots (protestants de France), considérés comme les «abeilles industrieuses de France», ont trouvé refuge en Angleterre, Suisse et Suède après la révocation de l’Edit de Nantes par Louis XIV. Sans pour autant dénigrer les progrès réalisés dans l’infrastructure, l’agriculture, qu’elle qualifie «de meilleure en Europe», et l’industrie touristique, «l’une des meilleures au monde», la journaliste Janine Di Giovanni, qui vit en France depuis une dizaine d’années, estime que le socialisme a entraîné une morosité «notable» en France. «Il est de plus en plus difficile de monter une petite entreprise quand on ne peut pas licencier les salariés inutiles et recruter de nouveaux talents. Comme les huguenots jadis, les jeunes diplômés ne voient aucun avenir pour eux et s'enfuient à Londres.». «Le chômage est officiellement à trois millions de personnes, officieusement plutôt à cinq millions», ajoute-t-elle. La journaliste pointe du doigt, également, le système des retraites et la prise en compte de la pénibilité ainsi que les prestations sociales qui représentent selon elle un véritable «gâchis» qui a conduit l’Etat français à la «faillite». Economiquement parlant, la journaliste taxe la France de nation de «nombrilistes» qui refusent de se tourner vers l’extérieur, faisant allusion au refus de la France de s’intéresser aux Brics. D’après elle, le responsable juridique d'une grande entreprise française affirme que «la France meurt à petit feu. Le socialisme est en train de la tuer. Elle ressemble à une famille de riches aristocrates incapable de se défaire des domestiques». Pour un fonctionnaire expérimenté des Nations unies, aujourd'hui installé en Afrique, «les plus grands penseurs de France ont quitté le pays. Tout ce qu'il y reste, désormais, c'est la médiocrité», rapporte-t-elle.
Mohamed-El Ghazi
 

Comment (17)

    SIDI MAKHLOUF
    14 janvier 2014 - 7 h 36 min

    Nous Algériens on s’en fout
    Nous Algériens on s’en fout que la France fasse faillite, ou qu’elle baisse le froc devant les Américains et les Anglais,pour
    vu qu’elle ne se mêle pas de nos affaires. Que chacun reste chez soi et les vaches seront bien gardées.




    0



    0
    lakahina
    13 janvier 2014 - 8 h 24 min

    mais les socialistes c est
    mais les socialistes c est pire mettre un ministre tel que fabuis aux affaires etrangeres c est debile «  » »c est un assassin du sang contamine «  » »il sort blanchi comme le voyou de son fils !!!!allons allons y a plus de france «  »la france est vide de ces enfants comme l algerie pareil !!!!




    0



    0
    Safiya
    12 janvier 2014 - 23 h 42 min

    Merci beaucoup Nasser, j’ai
    Merci beaucoup Nasser, j’ai été vite sur le site Comité Valmy pour visionner la vidéo qui vaut son pesant d’or, le soldat de l’entité sioniste dit clairement suivre les consignes « d’israël » même s’il se reprend et bafouille « les les les », a voir absolument et à faire tourner avant que cela ne disparaisse, sait-on jamais. Borhan Rabbi Sobhano !




    0



    0
    Nasser
    12 janvier 2014 - 22 h 36 min

    Affaire Dieudonné : refusons
    Affaire Dieudonné : refusons le retour aux juridictions d’exception
    Lettre ouverte au Premier-Ministre
    Comité Valmy
    ____________

    Lettre ouverte à M. Jean-Marc Ayrault, ès qualités de Premier Ministre et ès qualités de Président du Conseil d’État
    .
    Monsieur le Premier Ministre,
    .
    En vertu de l’article L. 121-1 Code de la Justice administrative, vous êtes Président du Conseil d’État, gardien du bon fonctionnement et de l’indépendance de cette haute institution.
    .
    Celle-ci vient de se distinguer en cassant des décisions des tribunaux administratifs, lesquelles visaient à préserver la liberté d’expression, liberté fondamentale s’il en est. Ces arrêts du Conseil d’État sont contraires aux principes constitutionnels et aux engagements internationaux de la France et ils s’analysent en coup de force visant à restreindre les libertés d’expression tout d’abord dans les spectacles pour ensuite étendre ces interdictions sur internet. Il ne resterait rien de la liberté d’expression si les contenus des spectacles comme des sites Internet étaient soumis à quelque autorisation préalable comme tentent de l’instaurer ces arrêts.
    .
    Nous demandons à votre gouvernement de saisir lui-même le Conseil d’État pour qu’au regard des principes constitutionnels et des engagements internationaux soit rendu un avis visant à rappeler le caractère intangible des libertés fondamentales que ces arrêts de circonstance semblent ignorer.
    .
    Par décret du 28 octobre 2010 monsieur Arno Klarsfled a été nommé juge Conseiller d’État.
    .
    Ce Conseiller d’État s’est exprimé publiquement sur le sujet traité par ces arrêts sur la chaîne de télévision BFMTV en préconisant de créer un trouble à l’ordre public pour que ce trouble justifie les interdictions, et donc les atteintes aux libertés fondamentales que constituent ces arrêts du Conseil d’État. En soi, cet appel est répréhensible sur le fondement des articles 431-3 et 4 du Code Pénal qui disposent que « Constitue un attroupement tout rassemblement de personnes sur la voie publique ou dans un lieu public susceptible de troubler l’ordre public. Un attroupement peut être dissipé par la force publique après deux sommations de se disperser restées sans effet adressées dans les conditions et selon les modalités prévues par l’article L. 211-9 du code de la sécurité intérieure. Le fait, pour celui qui n’est pas porteur d’une arme, de continuer volontairement à participer à un attroupement après les sommations est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 € d’amende. L’infraction définie au premier alinéa est punie de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 € d’amende lorsque son auteur dissimule volontairement en tout ou partie son visage afin de ne pas être identifié. »
    .
    Nous vous demandons donc de révoquer immédiatement ce Conseiller d’État et d’engager les poursuites à son encontre au nom du gouvernement.
    .
    Enfin, lors de cet interview, en commettant l’infraction précitée, ce Conseiller d’État a commis un lapsus en direct en prononçant précisément ceci : « Les consignes d’Is… les les les éléments sont requis pour que les autorités préfectorales prennent des décisions ».
    .
    Monsieur Arno Klarsfeld semble ainsi indiquer qu’il commettrait l’infraction en application de « consignes » sans qu’il n’en précise clairement les auteurs. Bien qu’il semble indispensable de faire la clarté sur ce sujet, dans l’immédiat, et peu importe de qui émanent ces consignes, un Conseiller d’État se rend publiquement coupable d’une infraction pénale pour qu’un trouble à l’ordre public soit commis et constitue le prétexte à des décisions de circonstance d’une institution dans laquelle il siège, lesquelles décisions portent atteinte au fondement démocratique de la République.
    .
    Dans ces circonstances, il vous appartient désormais de vous désolidariser clairement de cette manœuvre en prenant les mesures qui s’imposent, faute à laisser croire que votre gouvernement accepte que les principes républicains puissent être piétinés par des « consignes » qui s’imposeraient à tous, y compris à vous mêmes.
    .
    Vidéo BFMTV : http://youtu.be/AZXm471NEcQ
    .
    Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Premier-Ministre, l’expression de nos salutations républicaines et patriotiques.
    .
    Le Comité Valmy, le 12 janvier 2014




    0



    0
    selma
    12 janvier 2014 - 21 h 35 min

    est-ce que la dame a
    est-ce que la dame a argumenté avec de fausses données? voilà ce qui mérite une réponse. sinon bien fait pour la France chaaaaaaaah, ça lui apprendra à voir le monde de haut quand on a les pieds dans la merde. le déclin , on le voyait venir, mais les français se sont surpassés en accélérant le processus et ce en élisant des timbrés tels sarko et le comble fut bien sûr l’élection de ce canard boiteux de Hollande. un inculte de la politique qui au lieu de se lancer au firmament , s’est contenté de piqué du nez dans son assiette de pic sou. bon comme le disait les « inconnus » ça ne nous concerne pas … enfin pas vraiment.




    0



    0
    Anonyme
    12 janvier 2014 - 17 h 58 min

    Le coq français d’aujourd’hui
    Le coq français d’aujourd’hui , le rôti de demain .




    0



    0
    Hicham
    12 janvier 2014 - 16 h 54 min

    La France ? C’est a l’image
    La France ? C’est a l’image du Coq francais a savoir: Le seul animal qui peut chanter(cocoricco) meme en ayant ses pattes dans la merde.
    Parole de Veterinaire ethologiste.




    0



    0
    chawi pure laine
    12 janvier 2014 - 16 h 34 min

    salut les patriotes
    avez vous

    salut les patriotes
    avez vous vu le magazine CLOSER sur le maitresse de Hollande si oui ok si non voici le lien
    http://www.rtl.fr/actualites/info/people/article/une-de-closer-l-appartement-ou-francois-hollande-retrouverait-julie-gayet-serait-lie-grand-banditisme-7768746370
    la France a toujours été comme Israël un pays qui fait peur pour rien, maintenant que les masques sont tombés elle est dans la merde jusqu’au cou et sur tous les fronts y compris celui du soutien aux terroristes de L’ASL quant à l’économie les chiffres de chômages sont effrayants comme ils nous aiment beaucoup et que nous les Algériens on a la philosophie de réciprocité je leur souhaite une descente en enfer un peu plus terrible




    0



    0
    Vérité
    12 janvier 2014 - 16 h 25 min

    A force d’accepter chez soit
    A force d’accepter chez soit toutes les misères du monde quand on devient le pays nombre one en assistanat à force de pousser les gens à la paresse et à médiocrité et en faire des rentiers et des fainéants quand on fait élire les socialistes à la tête de la cinquième puissance on finit par être la risée des autres puissances le déclin est entrain de s’amplifier et s’accentuer dangereusement à cause des gauchistes et des verts qui soutiennent toutes les causes néfastes pour leur pays




    0



    0
    Safiya
    12 janvier 2014 - 15 h 28 min

    C’est du grand n’importe quoi
    C’est du grand n’importe quoi cet article ou alors « pondu » pour détourner l’attention de l’événement actuel qui est la mort de la liberté d’expression décidée dans l’arbitraire total par le Conseil d’Etat. Autrement les « saucis y’a listes ! » n’ont de socialiste que le nom. Ce sont des néoconservateurs qui appliquent les consignes de leurs maîtres usraéliens.

    Rien de mieux pour noyer le poisson que lancer un faux débat. La République française est morte et le peuple français commence à en prendre conscience, il prend conscience qu’il est sacrifié à l’autel des banques et de la finance internationaux.

    Ceux qui morflent le plus et sont le plus taxés ce sont les bas salaires et les retraités. Les riches continuent à bénéficier de cadeaux fiscaus et autres mesures de « réduction du coût du travail »…




    0



    0
    KarloMarxo
    12 janvier 2014 - 15 h 15 min

    Un article de Newsweek
    Un article de Newsweek soulève un tollé en France Le President Boutefika pour avoir ete soigne a Val de Grace en France…. 12 Milliards de contracts réalises lors de la derniere visite de leur 1er Ministre….Algerian business style….




    0



    0
    00213
    12 janvier 2014 - 14 h 16 min

    La rédactrice de cet article
    La rédactrice de cet article se trompe en prétextant une fausse raison à l’origine du déclin français.
    C’est juste une honteuse tentative de récupération politique comme toutes ces pseudos manifestations contre le gouvernement, dont les charognards des autres partis se délectent à l’idée de récupérer la colère du peuple.
    La France se meurt, non pas à cause du socialisme mais à cause de tout son système politique (tout courant confondu).
    .
    Même les loges franc-maçonnes (aux ordres du sionisme) qui ont toujours contrôlé la France se sentent à leurs tours menacées par la prise de conscience populaire :
    https://www.youtube.com/watch?v=5Ykjh4X1oAE
    Étudiez la sémantique des mots utilisés et lisez le regard de ce sinistre individu.
    Sachez que c’est le même type de personnage qui veut à tout pris s’approprier l’Algérie et réduire son peuple à l’esclavage.




    0



    0
    AnonymeKELAM
    12 janvier 2014 - 14 h 01 min

    elle est bien sensuelle
    elle est bien sensuelle madame JANINE ,mais la france dégringole depuis sarkozi et hollande :le dernier gaulliste c’est chirak:c’est des politique qui savent dire non a la puissance de feu qu’est les usa.
    pourquoi il dérange hollande il joue le jeu de ce qui veulent la peau de la française des jeux.
    de toute les façons la france ne sera plus 04 ieme puissance il y a l’IRAN qui ce met en place d’autant le nucléaire a 60% pour les sous marins iranien ce mettent en place . on ne peut plus dire non. merci l’IRAN……




    0



    0
    Kamal
    12 janvier 2014 - 13 h 59 min

    La France de Flamby ? Une
    La France de Flamby ? Une Republique bananiere en cours de constitution au sein de l’UE.




    0



    0
    Fouadz
    12 janvier 2014 - 13 h 07 min

    Il n’y a que nos médiocres
    Il n’y a que nos médiocres responsables du pouvoir qui n’ont pas encore vu ce «The fall Of France» (la chute de la France) qui a conduit l’Etat français à la «faillite». Les 12 Milliards de contracts réalises lors de la derniere visite de leur 1er Ministre sanctionnée par une insulte du  »chaud lapin » dit Flamby en direction du peuple algérien.

    Vivement cette 2eme République Algérienne digne, équitable et gérée par ses authentiques enfants. AMEN




    0



    0
    el guenfoude
    12 janvier 2014 - 12 h 53 min

    Belkacem Kaid Omar
    il y a 23

    Belkacem Kaid Omar
    il y a 23 heures, à proximité de Wahran · Modifié
    salam el guenfoude « La chute de la France », une journaliste américaine installée dans les beaux quartiers parisiens témoignait de l’enfer vécu dans une ville où le litre de lait se négocie selon elle plus de 4 euros, où les socialistes ont mis la France à genoux , voila ce que les socialo-sionistes font comme boulot pour prouver a leurs sponsor aux nez crochu

    C’est un article dans Newsweek, l’ancien hebdomadaire de référence américain, qui a mis le feu aux poudres et piqué au vif le microcosme politico-médiatique français au sortir des fêtes. normal diriez -vous ,oui normal , aller guerroyer avec l’argent du contribuable , bombé le tors et le derrière au vent et a l’aire mène la ou les voiles du malheur souffle sur la frankawi . le voila aussi (FLAMBY ) s’amouracher encore une foi au frais de la république avec la complicité de DRACULA .(…)quima igoulou fe deward On ne doit servir un plat à son hôte que pour qu’il en mange, et il est fort injuste de se brouiller avec lui parce qu’il aura entamé un cédrat( sorte de citron a bosse aigre -doux) qu’on lui aura présenté




    0



    0
    sonianoor
    12 janvier 2014 - 12 h 41 min

    monsieur le président a ses
    monsieur le président a ses occupation amoureuse ; les femmes aprés le peuple et la republique ;meme s il faut sur sa mobylette quelle honte pour cette liberté si cher aux europeens




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.