«Rumeurs» sur le départ éventuel d’Amar Saïdani : panique à la direction du FLN

Saïdani et ses partisans veulent éviter l'effilochement des structures du FLN. New Press

Les dirigeants du FLN multiplient les sorties pour démentir, sommairement, les «rumeurs» de plus en plus insistantes, notamment dans les réseaux sociaux, évoquant le départ imminent d’Amar Saïdani, absent depuis près de deux mois. Ainsi, après l’intempestive déclaration du secrétaire général par intérim, Ahmed Boumehedi, dans les colonnes de l’organe central du parti, Sawat Al-Ahrar, dans laquelle il dénigre les détracteurs de l’actuelle direction, y compris ceux qui continuent à militer en son sein, c’est autour d’un autre membre du bureau politique, Rachid Aassasse, de tenter de minimiser les attaques auxquelles font face la direction du FLN. Les alliés d’Amar Saïdani s’échinent, en effet, à réduire des informations persistantes à des tentatives de «quelques opposants à la direction» pour «se positionner» à l’approche du prochain rendez-vous électoral, «après avoir perdu toute chance de se présenter pour un second mandat».

Cette fébrilité dans les réactions des dirigeants du FLN cache mal un profond malaise au sein de la direction, rendue plus vulnérable par l’absence prolongée et inexpliquée de son mentor, qu’on dit tantôt en vacances, tantôt à la Mecque. La violence avec laquelle des membres du comité central et des mouhafadhas à la solde de Saïdani avaient réagi, il y a quelques semaines, à l’appel lancé par un groupe de moudjahidine demandant le départ de l’actuelle direction et la restitution du FLN historique, traduit une extrême fragilité, voire un climat de panique qui s’est installé au sein du parti.

Reprenant les mêmes mots d’ordre, ce membre de la direction, chargé du fichier d’adhésion et de l’organique, soutient dans un autre quotidien arabophone, Essawt El-Akher, que son parti «fera face à toutes les tentatives de déstabilisation qui le ciblent» et «en sortira plus fort grâce à ses militants», dont il estime le nombre à plus de 600 000 à la veille des élections législatives et locales de 2017. Se voulant rassurant, Assasse dit que son parti est sûr de remporter le prochain scrutin et de maintenir, par-là, la majorité à l’APN, «avec le soutien, dira-t-il, du président de la République et des membres de l’Exécutif, dont la majeure partie sont membres du comité central», a-t-il insisté.

Au même moment, une forte délégation conduite par Ahmed Boumehdi et dont font partie deux ministres – Tahar Hadjar et Mohamed Mebarki, respectivement ministres de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle –, a assisté à l’ouverture de l’université d’été de l’Union nationale des étudiant algériens (UNEA, pro-FLN) qui se tient à Boumerdès, à l’est de la capitale. Il est clair que ce déploiement massif des membres de la direction sur le terrain vise à caporaliser les activités de la base et de veiller au grain afin d’éviter un effilochement des structures du parti qui se dessine.

R. Mahmoudi

Comment (48)

    New kid
    21 septembre 2016 - 17 h 07 min

    Du rififi chez le FLN.
    Du rififi chez le FLN. Pendant que zi Amar se la coule douce dans son appartement à Neuilly, Ses savetiers se dispute la peau de l’ours avant de l’avoir tué !




    0



    0
    Anonymous
    11 septembre 2016 - 19 h 12 min

    Nouvelles manoeuvres de
    Nouvelles manoeuvres de diversions, et de tromperies des algériens, et des vrais, et sincères militants du FLN
    Magouilles, ruses, tester les intentions des militants pour une nouvelle épuration et nouvelle filtration ,
    De la base militante du F.L.N
    Propager le faux, pour avoir le vrai




    0



    0
    nouari019
    20 août 2016 - 12 h 44 min

    il fut un temps ou le FLN
    il fut un temps ou le FLN représentais un symbole ,d’amour pour le pays, de courage ,et d’honnêteté envers le peuple ,mais tout cela et révolu ce ne sont que de vulgaire palefreniers en costume cravate, qui ont piller le pays en toute impunité ,mépriser le peuple bradé l’Algérie depuis 62 aucune évolution aucun progrès ,moi personnellement je les maudits tous ,la justice des hommes en Algérie tout dépend de l’épaisseur de ton portefeuille donc je n’y crois pas ,mais la justice DIVINE sera implacable envers ces chiens galleux ,ce qui me réjouis ces que chaque jours qui passe les rapproche de DIEU devant lui ni tchipa rien hoilou rien que la justice tout simplement une justice propre ….




    0



    0
    Anonyme
    20 août 2016 - 12 h 02 min

    En réalité, ce drabki sans
    En réalité, ce drabki sans envergure n’est qu’un pion du clan au pouvoir, il y a des milliers voire des millions de pions comme lui qui ne demandent qu’à prendre sa place. La fin du squat du FLN historique par des va-nu-pieds opportunistes n’est pas pour demain. Mais le peuple peut, s’il le veut, demander a ces indus occupants de restituer le sigle FLN qui appartient à tous les Algeriens.




    0



    0
    festi2016
    20 août 2016 - 7 h 56 min

    de toute les facons ce
    de toute les facons ce pouvoir dirigé par la france …
    ils ont fais de toufik un monstre……aprés..on l’a rendue une petite souris
    kif kif avec saadani….un monstre……aprés une petite souris….!
    le FLN…….c’et un partie dirigé par la france..les secrets des accord d’evian…personne ne les connais !




    0



    0
    FELLAG
    20 août 2016 - 3 h 31 min

    quand une nation est prise en
    quand une nation est prise en otage par des intrus ripoux venant des pays voisins;le malheur les enfants natif de cette algérie laissent faire;soit par ignorance ou par complicité;c’est vrai nos meilleurs enfants ont été sacrifie pour l’indépendance et les lache continuaient a vivre comme rien n’était;nous vivons dans un monde de corrompus et de ripoux;et le mot d’ordre la fortune a n’importe quel prix;




    0



    0
    Ayweel
    20 août 2016 - 2 h 29 min

    Peut importe , que saadani
    Peut importe , que saadani parte ou reste, L’HISTOIRE retiendra que le Front de libération National de Benboulaid, Ben Mhidi, Boudiaf, amirouch, Sielhouas, Abbane et tous les chouhadas s’est transformé en front de Lynchage National ou pplutôt en front National des lâches.
    Rouuuuuuuuuh a gssabi rouuuh……….




    0



    0
    Tchendo
    20 août 2016 - 1 h 57 min

    30 millions d’algeriens
    30 millions d’algeriens savent que ce spécimen (saadani) n’était qu’un porte parole .cet énergumène à ete utilisé en véritable tête à claque .Il tourné un film et son rôle est terminé ..Il va être surpris quand ses dois disant protecteur dans le rôle de sembla vont le jeter en pâture .Les gens derrière ses frasques savent que (saadani) est le mel aimé fi peuple . Alors qu’il aille au diable




    0



    0
    Erdt
    20 août 2016 - 0 h 44 min

    C faux militants profitent de
    C faux militants profitent de ce sigle FLN pour se servir,c une honte! Tous les patriotes sincères devraient quitter ce parti qui doit être mis en protection au musée!! C boumehdi et saadani n’ont qu’à créer un parti appelé autrement et on verra! Sinon tous les partis devraient ajouter a leur sigle le préfixe FLN car il appartient a tous!!




    0



    0
    RasElHanout
    19 août 2016 - 20 h 40 min

    Esperant qu’il prendra avec
    Esperant qu’il prendra avec lui tous ses amis et en particulier ce Ministre de l’Agriculture et que le justice se remette au travail




    0



    0
    Anonymous
    19 août 2016 - 20 h 15 min

    Saadani ambassadeur chakib
    Saadani ambassadeur chakib président wekelnakoum Rabbi .le chatiment divine est très très très sévère .vous avez bafouillé notre dignité vous avez désossé de nos valeurs l Algérien est devenu voleur malgré lui .wekelnaloum Rabbi .depuis 62 a ce jour le peuple souffre .vous avez détournée l Argent des pauvres des aveugles des jeunes chomeurs pourque vos enfants vivent dans de nos nés conditions maaliche .la TOMBE vous attends




    0



    0
    AOMAR
    19 août 2016 - 20 h 14 min

    LE CLAN D’OUJDA ET AUTRES
    LE CLAN D’OUJDA ET AUTRES TRAITRES A LA NATION (AMAR SAIDANI-WAHID BOUABDELLAH AND CIE) DOIVENT RESTITUER AU PEUPLE ALGERIEN CE SYMBOLE QUI EST LE FLN POUR LE METTRE AU MUSEE DE NOTRE REVOLUTION AUPRES DE SA SOEUR L’ALN




    0



    0
    Anonymous
    19 août 2016 - 20 h 06 min

    Saadani ambassadeur chakib
    Saadani ambassadeur chakib président .puisque ce peuple est a l agonie le chef est ROI .seulement ces prédateur qui on sucés le peuple que le châtiment Divine est très très très sévère et que la vie est très courte




    0



    0
    Sidahmed
    19 août 2016 - 19 h 48 min

    En tous les cas si le pouvoir
    En tous les cas si le pouvoir ne le fait pas le peuple algerien s;en chargera pour faire DWGAGER ce traitre de Saidani qui a fait allegeance au roitelet M6




    0



    0
    Anonymous
    19 août 2016 - 19 h 09 min

    Moi je n y crois pas temps
    Moi je n y crois pas temps que la momille au pouvoir . boutef a joué a cache cache pendant 16 ans y’a nass.
    Il apparaît un ‘ moins et il disparait 4 mois le pays entre les mains de ses frères .
    Je fume du feu et je reste brûlé




    0



    0
    kahina
    19 août 2016 - 18 h 54 min

    Il faut qu’il rende l’argent

    Il faut qu’il rende l’argent volé. Sa fille a retrouvé sa santé, À cet effet elle n’a plus besoins de ses appartements à Paris.
    Qu’il parte avec son compatriote TLIBA le mangeur des caisses.




    0



    0
    RND vrai
    19 août 2016 - 18 h 40 min

    On espère la même sort pour
    On espère la même sort pour « Ahmed Oyahia ». Les rumeurs vont bon train sur le ssujet. On croît savoir que Mr Ouyahia est partant pour un poste d’Ambassadeur dans les prochains jours. Son sort est scellé comme celui du baroudeur ‘Ammar Saadani’




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.