Les partis islamistes en net recul à Alger et dans l’ensemble du pays

Abderrezak Mokri et Abdelmadjid Menasra en campagne à Alger. New Press

Les partis islamistes n’ont pas pu percer à Alger, malgré les énormes moyens humains et matériels mobilisés avant et pendant la campagne électorale. Ainsi, l’alliance regroupant le Mouvement de la société pour la paix (MSP) et le Front du changement n’ont pu décrocher que 3 sièges sur un total de 37. Un score en net recul par rapport à 2012. Lors de cette élection qui intervenait en plein «printemps arabe», le MSP, en alliance avec Nahda et El-Islah, avait gagné 11 sièges dans la capitale. L’alliance conduite par le MSP n’est pas la seule à échouer dans cette tentative de se placer à Alger. Le regroupement de trois partis également islamistes, à savoir Adala, Nahda et Bina, n’a pas obtenu les résultats attendus par le chef de file de cette alliance, Abdallah Djaballah en l’occurrence. Elle n’a eu que 4 sièges. Un résultat qui les met à la quatrième place loin derrière le FLN avec 10 sièges, le PT avec 6 sièges et le RND avec 5 sièges.

Au niveau national aussi, les deux alliances islamistes n’ont pas progressé. Au contraire, elles ont perdu une dizaine de sièges par rapport à 2012. Le binôme MSP-FC a obtenu 33 sièges. L’union Adala-Bina-Nahda a décroché 15 sièges, ce qui fait un total de 48 sièges. En 2012, le total de sièges obtenus par le courant islamiste était de 58. Les islamistes ont donc perdu à l’APN 10 sièges par rapport à la précédente législature. Sans ces alliances, les résultats des islamistes auraient sans doute été catastrophiques.

Hani Abdi

Comment (21)

    OMAR
    7 mai 2017 - 9 h 59 min

    RECUL DANS L ABSTENTION!!!

    RECUL DANS L ABSTENTION!!!

    RECUL PAR RAPPORT A 10 PC DE VOTANTS???

    OU RECUL DANS LE RECUL GENERAL???

    COMME DISENT NOS ALGERIENS/

    NORMAL!NORMAL!!!




    0



    0
    nation
    7 mai 2017 - 8 h 50 min

    tous les grands hommes de l
    tous les grands hommes de l’Algérie l’ont assez dit : Slimane Amirat , Boudiaf , Zeroual , Boumediene ,Boubnider Lacheraf , les généraux nationalistes de l’ANP en 92 ( et avant eux Abane , Ben Mhdi , Ben Boulaid , Lofti et tous les grands Novembrites ) : la Nation précède la démocratie et elle est sa condition sine qua non .. sans le concept de Nation il ne peut y avoir de démocratie … même la démocratie occidentale ( qui ets la plus avancée dans le monde ) elle est née à la suite de la naissance du concept de Nation … même à Athènes , le lieu de naissance de ce concept politique il a fallu la naissance de la réalité de la Cité pendant des siècles avant que la démocratie soit possible .. En Algérie , les menteurs , les médiocres , les charlatans et les aventuriers ont voulu instaurer l’illusion démocratique sur les décombres de la Nation , agents mercenaires islamistes wahabistes et aventuriers demokhrates ont poussé à la guerre civile , heureusement que l’armée algérienne en 90 était bien dirigée et est dans sa nature une armée nationaliste et populaire , sinon on aurait vécu la tragédie syrienne puissance 1000… en Algérie le concept de Nation est nouveau , il a à peine 60 ans .. ce pays n’a connu jusque là et pendant de siècles , que des empires et des conquêtes , beaucoup d’ algériens sont encore dans des représentations mentales tribales , théologiques ou Douaristes des catégories politiques … certains ne dépassent pas la vison du Arch , du Beylik et du Douar dans leur conception de la chose politique .. IL NE FAUT PAS MENTIR AU PEUPLE pour faire semblant de l’aimer .. aimer le peuple c ‘est pourvoir l’éduquer et lui monter la Voie , loin de la démagogie et de la corruption morale et politique .. le concept de natiion en Algérie n’est pas encore tout à faut solide et implanter dans le corps social et dans les mentalités pour que l’ont passe à l’étape de la démocratie comme elle est exercée en Angleterre ou en Europe Occidentale .. il ne faut pas rêver !! les élites algériennes démocratiques au lieu d’investir dans les institutions régaliennes qui renforcent la nation et préparent la démocratie ont fait tout le contraire .. ils sont tombés dans le piège des islamistes wahabistes qui eux ,justement veulent la destruction de la nation pour la remplacer par l’utopie califale et la guerre civile théologique .. les institutions politiques et stratégiques qui renforcent la nation et la préparent à la démocratie sont celles qui fondent l’Etat national et le pérennisent , ce sont l’armée , la police , la gendarmerie , la protection civile , la Poste , l’Ecole , la commune , l’administration , l’aménagement du territoire , l’économie , le roman national … ce sont dans ces institutions que les nationalistes démocrates doivent investir , en optimisant leurs rendements , en les modernisant , en les dotant et en les dosant pour qu’elles réalisent les objectifs historiques de la nation et l’unité du peuple ( a suivre )




    0



    0
    Anonymous
    7 mai 2017 - 2 h 00 min

    C’est vrai que ce décompte n
    C’est vrai que ce décompte n’inclus pas les islamistes qui sont membres du FLN type Belkhadem.




    0



    0
    anonyme
    6 mai 2017 - 14 h 29 min

    d’accord , mais combien « d
    d’accord , mais combien « d’islamistes » sous couvert de fln se seront infiltrés à l’assemblée cette fois-ci ????




    0



    0
    zineb
    6 mai 2017 - 13 h 46 min

    il faut dissoudre les partis
    il faut dissoudre les partis islamistes puis interdire tout nouveau parti qui utilise la religion pour le vote. Ces gens prétendent être plus musulmans que les autres, font la morale et donnent des leçons alors qu’ils sont nuls. Il représentent un danger pour la nation




    0



    0
    nation
    6 mai 2017 - 10 h 33 min

    toute démocratie dans le
    toute démocratie dans le monde arabo-musulman est impossible et illusoire , tant que subsisteront les partis islamistes wahabistes , leurs métropoles saoudienne et qatarienne et l’alliée de ces métropoles : Israël …Les peuples arabo-musulmans ne verront jamais la moindre lumière démocratique tant que subsistera la monarchie saoudienne et qatarienne et tant que subsistera la main mise israélo-américaine sur les décisions géopolitiques de cet espace .. toute démocratie en Algérie passera d’abord par une rupture épistémologique et historique qui rendrait illégitime toute présence de partis dits islamiques (et qui sont en vérité une 5emme colonne impériale de l’Arabie saoudite et de son idéologie wahabiste ommeyade ) , par l’instauration d’un régime nationaliste républicain de type militaire hiérarchisé dont les objectifs et la discipline seront la refondation nationaliste d’une longue transition et d’une solide construction civilisationelle de la démocratie dans le cadre indépassable des concepts de Nation et D’identité historique algérienne et algérianniste avec son socle berbère …1-Renforcement optimum de l’État national algérien dans la discipline républicaine et dans le développement massif dans ses données géographiques , administratifs , idéologiques et stratégiques … 2-Mobilisation des énergies nationales et de la ressource humaine et démographique dans une politique de grands projets ayant trait aux 6 défis algériens du 21 eme siècle: l’énergie durable , la ressource hydraulique , l’aménagement du territoire , la défense des frontières , l’autosuffisance alimentaire et la couverture végétale …3- l’Option d’un grand redéploiement diplomatique et géostratégique en vue d’une Politique de Puissance et des zones d’influence au delà des frontières nationales pour l’exercice stratégique de l’espace vital algérien de défense et de développement ( pour cela les algériens doivent se mobiliser pour des projets de nature nationale comme l’aménagement territorial des frontières continentales , la construction d’une flotte militaire marine de haut niveau opérationnel , lancement du complexe militaro -industriel , construction d’un arsenal nucléaire civil et militaire , reboisement des forêts et des oasis , lancement d’une économie massive du numérique , augmentation de l’aéronautique civile et militaire , création de corps d’armée opérationnels du Sahara et du Sahel , militarisation par la science et technique de l’éducation nationale et de la formation professionnelle , politique de rapatriement des diasporas algériennes , d’Europe , du Canada , de Syrie , des Touaregs du Sahel pour augmenter la couverture démographique du territoire .Renégociation de la politique arabe , africaine et européenne sur la base de Puissance régionale militaire et économique et acteur stratégique incontournable de la paix mondiale sur le rayon afro-méditerranéen … (A SUIVRE )




    0



    0
    Anonymous
    6 mai 2017 - 10 h 13 min

    Une dictature d’un côté, des
    Une dictature d’un côté, des islamistes a 33% ,les Algériens et Algériennes ont dit a + de 62% qu’ils ne veulent ni de la peste ni du choléra. Ils ont bu le café avec leurs femmes et se exprimé en allant se promener.




    0



    0
    Moskosdz.
    6 mai 2017 - 9 h 42 min

    Les islamistes n’aiment pas
    Les islamistes n’aiment pas la culture,n’aiment pas le cinéma,n’aiment pas le théâtre,n’aiment pas rire,n’aiment pas les livres,n’aiment pas la démocratie,n’aiment les discothèques,n’aiment pas les femmes,n’aiment pas et n’aiment pas….enfin,ils ne leurs restent que les ceintures pour s’exploser.




    0



    0
      Anonymous
      6 mai 2017 - 9 h 59 min

      détrompe toi , ils adorent
      détrompe toi , ils adorent bcp les femmes et la belle vie




      0



      0
        Anti Intégrisme
        6 mai 2017 - 10 h 55 min

        …Et surtout l’alcool..Mais
        …Et surtout l’alcool..Mais en cachette !!!!




        0



        0
        Sahitou
        6 mai 2017 - 11 h 07 min

        Les femmes et la bouffe. Le
        Les femmes et la bouffe. Le reste, la religion ils font semblant.




        0



        0
        kenza
        6 mai 2017 - 21 h 17 min

        C’est d’ailleurs pour ça
        C’est d’ailleurs pour ça lorsqu’ils quittent l’Algérie, il ne vont jamais en Arabie Saoudite mais toujours pour aller vivre chez les kouffars ( France, Etats-unis, Canada…..).




        0



        0
        zineb
        6 mai 2017 - 23 h 42 min

        non ils n’aiment pas les
        non ils n’aiment pas les femmes en tant qu’êtres humains à part entière. Ils les considèrent comme des morceaux de viandes pour assouvir leurs pulsions et bien sur , comme des sous humains corvéables à merci




        0



        0
      abdel
      6 mai 2017 - 10 h 05 min

      et ils ne s’aiment pas aussi
      et ils ne s’aiment pas aussi,la preuve ils se font sauter !!!!!! BREF,ILS AIMENT LA MORT !!!!!




      0



      0
    RasElHanout
    6 mai 2017 - 9 h 41 min

    C’est les terroristes d
    C’est les terroristes d’Erdogan et le maroki Benkirane qui ne doivent pas être contents. Quant à l’Arabie Yahoudite et ses satellites, on sait qu’elles n’ont jamais voulu miser sur des tocards comme Mokri and Co.




    0



    0
    Vangelis
    6 mai 2017 - 9 h 41 min

    C’est bien fait pour ces
    C’est bien fait pour ces partis, imitateurs de Erdoğan qui se croît sultan mais en fait dictateur de Turquie. Ces islamistes ont importé en Algérie des référents étrangers au pays et ses citoyens. Qui de Turquie, qui d’Arabie et qui d’Afghanistan. Ils ont tenté, petit à petit et donc sournoisement, d’imposer des mœurs incluant même des habits d’ailleurs et faisant une espèce de chasse à ceux et celles qui contreviendraient à ce qu’ils ont décidé. L’Algérie n’a pas besoin de ce genre d’illuminés qui se croient détenteurs de la vérité, la leur, mais d’hommes et de femmes intègres et patriotes qui recherchent avant tout le bien être et le développement du pays et des algériens et pas être seulement prêt de la table de victuailles pour s’empiffrer. Au fait, tout comme le FNL avaient-ils au moins un programme ? Bien évidemment non, ces partis comme le FLN se croient en terrain conquis et c’est ce qui explique la désaffection des algériens dans leur comédie de votes.




    0



    0
    AMAR MOKHNACHE
    6 mai 2017 - 8 h 47 min

    Le discours politique produit
    Le discours politique produit a atteind toutes ses limites la lassitude a eu raison de l electorat qui s est refugie tantot sur les bulletins nuls tantot par l abstention..Si pour les partis du systeme la face est sauve et qu il peuvent apprehende une « sortie » pour « la meteo  » presidentielle…pour le reste de la representation populaire c est nul sur toute la ligne! on arrive toujours pas a concevoir « des solutions » en mesure de destabliser les « certitudes » du pouvoir..et pourtant en cherchant bien en trouvera bien un jour des « zones » de fragilite en mesure de neutraliser l edifice…C’est vraimentmalheureux que toute une jeunesse n arrive pas a avoir raison d une gerontocratie usee durant de nombreuses annees par les vicissitudes du pouvoir et de ses pratiques rentieres..dommage…..




    0



    0
    No boutef
    6 mai 2017 - 8 h 36 min

    Ils ont cede au jeu proposé
    Ils ont cede au jeu proposé par Boutef .Ils se La ferment maintenant .Benflis l’avait compris il s’est retiré.Par les résultats de cette élection ,Boutef montre qu’il De moquera des Algériens jusqu’à sa mort .Youyouuuuu Tahia Bouteflika




    0



    0
    Zaoui
    6 mai 2017 - 8 h 10 min

    *Les islamistes algériens
    *Les islamistes algériens aiment les belles femmes(4 minimum),les beaux 4×4,les belles gandouras de DUBAÏ,les grandes rencontres pour parler affaires surtout en Turquie et les pays du GOLF.

    *comme avait dit leur chef « MSP » si je prends les rennes du pays l’Algérie sera dans 20 ans un pays émergeant comme l’avait annoncé récemment si SELLAL qui a dit bientôt!!!!!
    -20 années et bientôt on ne sait qui est le plus crédible ,la notion de temps en ALGERIE et élastique!

    *il y a des critères bien définis pour accéder à ce stade et personnes de ces 2 n’est capable de les énoncer!




    0



    0
    muhand
    6 mai 2017 - 5 h 44 min

    Les islamistes n’ont pas
    Les islamistes n’ont pas perdu au contraire ils doivent jubiler. La constitution interdit de faire de la politique en usant de la religion et de la culture pourtant les partis islamistes sont encore là et ils prêchent en toutes l’égalité. Bouteflika restera dans l’histoire comme l’homme de toutes les intrigues, l’homme qui n’a de cesse violée la constitution, l’homme qui a ruiné le pays. L’homme qui a offert aux aucidentaux toutes les richesses de nos sous sol.




    0



    0
      ABDEL
      6 mai 2017 - 10 h 18 min

      la constitution n’est qu’un
      la constitution n’est qu’un bout de papier,,, en ALGERIE,elle n’a pour vocation que de servir a certains de se maintenir au pouvoir ,elle a ete changé plusieurs fois,alors que dans les pays démocratiques, elle est en vigueur sans changement depuis plusieurs siecles,comme auX USA OU EN GRANDE BRETAGNE




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.