17e Festival européen : musique, cinéma, théâtre et expositions au programme

La chanteuse portugaise de fado, Cristiana Aguas. D. R.

Des concerts de musique, des contes, des projections cinématographiques, des conférences et des expositions sont au programme du 18e Festival culturel européen en Algérie, prévu du 10 au 24 mai dans les villes d’Alger et de Béjaïa, a annoncé, lundi à Alger, John O’Rourk, chef de la délégation de l’Union européenne en Algérie.

Cette 18e édition, placée sous le thème «Les couleurs de l’Europe», s’ouvrira à Alger par un concert de folk fusion animé par la musicienne française Thérèse Henry et la troupe algérienne de musiques traditionnelles féminines de la Saoura, Lemma Becharia, et à Béjaïa par un spectacle ethno-jazz de l’ensemble hollandais Jungle by nigh.

Dévoilé lors d’une conférence de presse animée à Alger par le chef de la délégation de l’UE en Algérie, le programme de cette manifestation compte plusieurs concerts de jazz à la salle Ibn-Zeydoun, à Alger, et au Théâtre régional de Béjaïa, avec des groupes comme Hejira (Royaume-Uni) ou Emil Viklicky Grand Morava Trio (République tchèque), en plus de récital de musique classique et de chant lyrique.

Comme chaque année, le Portugal produira la chanteuse de fado Cristiana Aguas, alors que l’Allemagne revient avec le concept «Ciné-concert» alliant la musique au cinéma. Deux pièces de théâtre ont également été proposées par les services culturels des représentations diplomatiques des pays participants, à savoir Saisons selon Mohammed Dib du Théâtre d’Illusia (Finlande) et Petits boulots pour vieux clowns (Roumanie). La Suède propose cette année une exposition intitulée «Swedish Fashion and Design Stories» (Histoires de la mode et du design suédois), en plus d’un atelier de design collectif animé par le studio Design Lab S. Un atelier d’écriture sera également animé par l’écrivain français Pierre-Yves Roubert. En plus d’un concert folk animé par le chanteur Javier Diaz, l’Espagne organise également une exposition photographique intitulée «Miguel de Cervantès ou le désir de vivre».

Outre la musique, le 18e Festival européen prévoit une série de projections cinématographiques à la Filmathèque Mohamed-Zinet où seront présentés des films comme Le chemin de Halima du Croate Arsen Anton Ostojic, La vie comme maladie mortelle sexuellement transmissible du Polonais krzystof Zanussi ou encore L’ours du Roumain Dan Chisu. Constituant une occasion de découvrir des musiciens et artistes talentueux du vieux continent, le Festival culturel européen est depuis 2000 un rendez-vous très attendu par le public. Cette édition verra la participation de 17 Etats membres de l’UE.

R. C.

Commentaires

    Anonymous
    9 mai 2017 - 12 h 40 min

    Attendez vous à ce que le
    Attendez vous à ce que le makhzan fasse de même




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.