Boutarfa en Irak pour préparer la réunion de l’Opep

Noureddine Boutarfa, ministre de l'Energie. New Press

Le ministre de l’Energie, Noureddine Boutarfa, se rendra demain à Baghdad en prévision de la prochaine réunion de l’Organisation des pays exportateurs du pétrole (Opep) prévue le 25 mai à Vienne, annonce le ministère de l’Energie. Lors de cette visite de deux jours, Boutarfa s’entretiendra avec son homologue irakien, Jabber Al-Luaibi, et ce dans le cadre de la préparation de la réunion ministérielle de l’Opep, précise la même source.

Pour rappel, les membres de l’Opep devraient décider, lors de leur réunion dans la capitale autrichienne, de la prolongation de six mois ou du gel de la durée de la baisse de la production de pétrole, mesure entrée en vigueur le 1er janvier dernier. En raison de la chute des prix du brut depuis mi-2014, l’Opep et des pays producteurs hors Opep avaient convenu, en décembre 2016 à Vienne, d’un accord pour agir ensemble en réduisant leur production d`un total avoisinant 1,8 million de barils/jour (mbj) à partir de janvier 2017, à raison de 1,2 mbj par l’Opep et 600 000 bj par 11 pays hors Opep (Azerbaïdjan, Brunei, Bahreïn, Guinée équatoriale, Kazakhstan, Malaisie, Mexique, Oman, Russie, Soudan et Sud Soudan).

Boutarfa avait récemment indiqué que l’Algérie était favorable à la prolongation de la durée de la baisse de la production du pétrole, une position partagée par plusieurs pays membres de l’Opep comme l’Arabie Saoudite et le Venezuela, ainsi que par des pays non membres telle la Russie. Le ministre saoudien de l’Energie, Khalid Al-Falih, avait déclaré, lundi dernier, qu’il s’attendait à une extension de l’accord de réduction de la production de l’Opep au second semestre 2017, et peut-être au-delà.

R. E.

Comment (3)

    Zaoui
    10 mai 2017 - 10 h 43 min

    Mr Ould-kaddour aurait du
    Mr Ould-kaddour aurait du partir pour l’IRAK à la place de Mr BOUTERFA question de maîtrise des dossiers et la linguistique compte beaucoup dans ces pays ,
    *A moins qu’ils partent ensemble çà c’est encore mieux!
    *espérant que le nouveau patron de SONATRACH soit honnête et sert le pays avec abnégation

    -Question?
    Mr ould -kaddour a t’il fait parti du staff de l’ancienne sonatrach comme CHAKIB KHELIL,?

    *CELUI QUI A DES INFORMATIONS AU SUJET DE SON PARCOURS QU’IL LE DISE!




    0



    0
    lehbilla
    10 mai 2017 - 6 h 48 min

    On ne changera pas sa nature.
    On ne changera pas sa nature. on ne peut pas s’accommoder des situations exceptionnelles. On ne sait pas être inventif devant l’inédit, de ce qui sort des chemins balisés depuis des lustres. On ne sait faire que de la distribution de la rente. On en sait gérer, exploiter, travailler que dans le cadre de la rente pétrolière. Et donc fatalement, toute l’énergie que l’on dispose est concentrée sur la seule action de faire remonter les cours du brut. Il faut par tous les moyens arriver à trouver des compromis avec les pays de l’OPEP pour que les prix des hydrocarbures repartent à la hausse. Sans quoi, plus de rentrées d’argent et donc fatalement la mort du système et du pouvoir car il ne sait pas faire autre chose.




    0



    0
    Anonymous
    9 mai 2017 - 21 h 50 min

    Passez à autre chose

    Passez à autre chose
    l’heure de la rente du pétrole c’est du passé




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.