La faute au capitalisme ? Vraiment ?

Par Nacer Chali – Le climat délétère dont la France est le théâtre aujourd’hui est le produit de la crise du capitalisme. Il n’y a pas plus faux que ça ! Traversons la frontière, les Allemands se portent bien, survolons la Manche, les Anglais se portent mieux. Faisons un tour en Europe du nord, les pays scandinaves se portent bien. Tout simplement parce que ces pays ont amorcé des réformes structurelles de leurs économies après la fin des trente glorieuses.

Alors que la France a toujours laissé faire et se vante aussi de son modèle parfait, que beaucoup désignent par l’exception française, jusqu’à ce que tous les indicateurs économiques franchissent le Rubicon. Sur le plan social, c’est la désolation qui a même paupérisé les classes moyennes. Alors, au lieu de culpabiliser les mêmes élites aux commandes depuis longtemps, ils trouvent des boucs émissaires tout désignés. La France est en panne. Et ce sont les immigrés, les Noirs, les Arabes et les réfugiés qui ont crevé les pneus du véhicule France. Cette «bouc-émissairisation» était tellement gonflée par les médias et les réseaux sociaux qu’un parti politique qui a fait de la misère du monde son plat de résistance a donné des sueurs froides entre les deux tours des dernières élections présidentielles.

C’est ce discours qu’on a entendu un milliard de fois que M. Mesloub est en train de reproduire. Dans cet article, il fonce toutes griffes dehors pour nous prémunir du repli sur soi. Mais, il refuse sciemment de s’attaquer aux causes. Pourtant, elles sont évidentes. L’échec des politiques d’intégration a enfanté les banlieues que d’aucuns appellent les plaies de la république. Ce que veut nous dire M. Mesloub est le suivant : si des gens sont marginalisés politiquement et socialement, c’est leur faute. Quelquefois, il dit qu’il n’y a pas de communautés, pour dire plus tard qu’il faut arrêter les victimisations communautaires ! Plus loin, il affirme que les communautés sont un frein à l’esprit de classe et que tous les travailleurs de France doivent s’unir pour défendre leurs intérêts. Parfait.

Si les syndicats en France ont perdu du terrain pour unir les travailleurs, ce n’est pas la faute des travailleurs de la périphérie des villes et de la France profonde, mais plutôt celle des élites syndicales et des retombées de la chute des pays communistes. La vulgate marxiste, en l’occurrence la lutte des classes, la classe ouvrière, le prolétariat, est un très mauvais souvenir qui a fait près de 100 millions de morts à travers le monde (voir le livre sur les crimes du communisme). Exemples. L’Allemagne a été divisée en deux, la RFA était une réussite mondiale par rapport à la RDA communiste. Même chose pour les deux Corées.

Cette digression est voulue parce que je comprends que vous êtes un nostalgique du socialisme. Vous aurez dû terminer votre article par : prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! Il n’y a pas de miracles, M. Mesloub, les pays qui réussissent mettent leurs meilleurs enfants aux commandes et qui osent engager des réformes sans pointer du doigt tel ou tel étranger et qui regardent plus vers la réussite de leurs réformes que la date des prochaines élections. Le populisme n’a jamais résolu les problèmes à long terme, il ne fait que masquer les insuffisances du système que vous prétendez défendre d’une façon on ne peut plus maladroite comme un médecin qui veut soigner les symptômes au lieu des causes de la maladie. Vous manquez d’analyse historique sur les événements qui ont produit la situation alarmante du pays où vous vivez. Faites des recherches au lieu de dégainer à bout portant.

N. C.
Enseignant, Toronto, Canada

Comment (24)

    Drweski
    24 mai 2017 - 13 h 08 min

    Dans tous les pays
    Dans tous les pays capitalistes nous constatons une régression sociale de masse. Les seuls pays où le capitalisme produit quelque chose de positif sont ceux où il est encadré par un Etat plus ou moins social, planificateur et fonctionnant à côté d’un puissant secteur public bien géré par une administration visionnaire et active. En Chine par exemple, 2/3 des entreprises appartiennent au secteur public national ou local et elles fonctionnent selon une logique socialiste alorsque les entreprises capitalistes sont supervisées par le plan de contrôle macro-économique de l’Etat. Aucune des économies actuellement émergente n’a pu faire prospérer le niveau de vie de son peuple sans un rôle important de l’Etat et une politique sociale de sa part. Cela vaut même pour des pays catalogués capitalistes comme le sud de la Corée, le Japon ou Taïwan. La Bolivie de son côté est sortie de sa misère pluri-séculaire depuis qu’elle a rompu avec les politiques néolibérales. Alors que des pays qui ont mené des réformes sociales plus timorées, comme le Brésil et même le Venezuela sont retombés dans la régression. Sans parler de pays comme la Grèce, l’Italie, le Maroc, la Colombie, …la France ou les USA. L’Allemagne aussi a cessé de voir sa qualité de vie s’améliorer depuis les funestes réformes Hartz.
    Bien sûr les pays développés tombent moins vite que les pays sous-développés mais la tendance est partout la même.




    0



    0
    Nasser Chali
    19 mai 2017 - 18 h 03 min

    @ Tin-Hinane.

    @ Tin-Hinane.
    Ce n’est pas parce que tu as un pseudo glorieux que tu peux me crier dessus ! (je plaisante)
    Mon article visait celui de Mesloub Khider qui disait que les problèmes en France résultaient de la crise du capitalisme. Ce serait dédouaner les élites aux commandes depuis des lustres.
    Je n’ai pas fait l’apologie du capitalisme. Je suis un montagnard de carrière. Si tu veux vraiment vérifier ce que je pense du capitalisme, il faut que tu lises mon livre : Illusions de liberté, publié en Algérie en 2010 aux éditions Talantikit de Béjaïa.
    Merci pour ton post . La colère est une expression de la sincérité.
    N’oublions pas qu’un article devient plus intéressant non par son contenu mais par le débat qu’il ouvre et je suis très content de cet échange d’idées mis en place par AP.
    Nasser Chali, enseignant, Toronto




    0



    0
      karamazov
      20 mai 2017 - 8 h 02 min

      La colère est la quintessence
      La colère est la quintessence de l’esprit ! La colère juste, intellectuelle, sans violence physique, bien entendu. Cette colère est le dernier soubresaut de lucidité qui reste à l’Homme face à l’inouï et quand tout le reste a échoué. Nous sommes passés de l’évolution naturelle du capitalisme vers un humanisme qui lui serait immanent à la dictature du prolétariat qui était sensée imposer cet humanisme non par la violence, mais par la philosophie du droit. Que faire si la raison ne s’impose pas « naturellement » ?




      0



      0
    Soukar
    18 mai 2017 - 14 h 27 min

    Cet article est biaisé.
    Cet article est biaisé. Totalement. L’Allemagne et la Grande-Bretagne ne se portent pas mieux. Enfin, si par rapport aux canons du capitalisme triomphant, c’est à dire pour les actionnaires et les élites ça va de mieux en mieux….Dans ces pays se portant ‘mieux’ la pauvreté a explosé, la précarisation a été généralisée, les services publics (santé et éducation) affaiblis… Et j’en passe !




    0



    0
    Anonymous
    17 mai 2017 - 4 h 44 min

    Le capitalisme n’est pas
    Le capitalisme n’est pas parfait, aucun système ne l’est d’ailleurs, l’humanité peut certes produire mieux comme système , mais pour le moment y’a pas d’alternative sérieuse , et tous ces râleurs qui critiquent le capitalisme en Algérie s’en prennent en réalité au modèle Anglo-saxon par entêtement idéologique se faisant plus royaliste que la royauté, on les voit pas s’en prendre au capitalisme chinois ou russe oligarchique bien plus prédateurs que celui des USA, aucune société au monde ne produit un modèle mieux que les anglo-saxon pour ce qui est de la me… qu’ils foutent ailleurs notamment au Moyen-Orient ils ne font que servir les intérêts de leur peuple y compris les immigrés qui viennent grossir les rangs, et il faut le dire les ingrédients sont purement locaux dans un monde arabo-islamique en crise et en ébullition et un continent africain trop passif, la diaspora et ses contradictions n’en parlons pas ils veulent chasser les blancs des banlieues mais pas du Maghreb, ils ramassent les ordures en occident mais ne exigent des emploient fétiches au bled leurs contradictions sont énormes




    0



    0
      Anonymous
      17 mai 2017 - 14 h 29 min

      Entêtement idèologique ..
      Entêtement idèologique …hein? C’est grace à l’arnaque du petro-dollar que les américains sont en train de piller et détruire le monde….le modéle anglo-saxon c’est l’USURE et le vol…l’interet des russes et des chinois c’est qu’ils sont assez forts pour ne pas se laisser mettre à genou par les anglo-saxons…ou plutot anglo-sionistes et ainsi laissent un espoir aux autres pays indépendants…50 millions d’américains survivent grace aux coupons repas…grande MISERE.Le model anglo-sioniste consiste à détruire les Etats et leur image de succes n’est du qu’à leur propagande et à la mise à genou de tout le monde occidentale et une bonne partie du reste du monde.Faut demander à un russe ce qu’est la vie sous Yeltsine et le modele anglo-sionistes…ils te diront VIVE POUTINE.




      0



      0
        Anonymous
        17 mai 2017 - 17 h 53 min

        1-on peut pas savoir avec
        1-on peut pas savoir avec précision qui contrôle qui mais il y’a une étrange relation win-win entre Poutine et certains oligarques.
        2-vive Poutine de la bouche d’un russe, j’en doute pas, ce mec a redorer le blason d’une nation glorieuse, en revanche si toi tu dis vive poutine tu délire, Poutine sert les intérêts de son pays il entretient d’excellentes relations avec « les sionistes » même si ce sont les amis de ses ennemis, il n’a jamais remis en cause le capitalisme alors son monde s’en fout pas du tien, il a dit « celui qui ne regrette pas l’URSS n’a pas de coeur, celui qui veut le reproduire n’a pas de raison »
        3-renseigne toi un peu sur la transfert des capitaux britanniques en Chine et sur les intentions de l’élite mondiale de faire du YUAN le nouveau $
        4-si le capitalisme s’effondre et avec lui la suprématie des anglo-saxon et les valeurs qu’ils incarnent, la tu saura ce que c’est que l’exploitation.le pillage.
        Quel est l’alternative.




        0



        0
          Anonymous
          17 mai 2017 - 22 h 02 min

          Rothschield a créé Israel..
          Rothschield a créé Israel…Rothschield et ses cousins ont une haine profonde pour la Russie…conclusion ? ceci concernant le pseudo-sionisme de Poutine.Des anglo-sionistes dominant le monde c’est des arabes-musulmans….qui crevent par millions dans l’indifference générale….massacrés directement ou indirectement par ces memes anglo-sionistes….laisse moi reflechir cinq minutes……………….Vive Poutine et les CHINOIS.Quant aux valeurs incarnées par les anglo-sionistes,franchement t’es serieux?




          0



          0
          Anonymous
          20 mai 2017 - 5 h 15 min

          Poutine n’est pas sioniste,
          Poutine n’est pas sioniste, il n’est pas antisioniste non plus tout comme le pape n’est ni sunnite ni chiite, qu’il ait des problème avec les Rothschild c’est un angle de vue qui vaut ce qu’il vaut mais c’est loin de la vue d’ensemble, pour ce qui est des arabo-musulmans t’as déjà dit la Russie et la Chine sont fortes et résistent aux anglo-saxon, alors quand on est soumis par plus fort que soit le comment doit l’emporter du le pourquoi, et puis les musulmans en occident qui sont pour la majorité des nouveaux venus sont mieux traité que les musulmans autochtones en Chine et en Russie, enfin les occidentaux font des erreurs pire ils commettent des crimes en « arabo-islamie » c’est parcequ’ils se comportent comme si c’était leur chasse gardée mais les autres ils feront bien pire mais avant ça ils font une opération séduction et ils ont besoin de g personnes comme toi pour porter des t-shirt « I love Poutine », nous avons besoin d’un poutine algérien certes mais Poutine l’autre le vrais, il vendrait sa mere pour la mère Russie alors il faut y méditer, 5min de réflexion impulsive ça suiffit pas.




          0



          0
          Anonymous
          20 mai 2017 - 8 h 35 min

          gardons l’esprit clair…le
          gardons l’esprit clair…le chinois en voyant le russe résister aux anglo-sionistes et vice versa …considere cela comme un atout….et tout pays independant comme l’Algerie,la Syrie,le Yemen,l’Iran considere cela aussi comme un atout….suis-je clair? les Syriens et les Yéménites versent leur sang pour liberer leur pays du terrorisme anglo-sioniste…personne d’autre.En Chine et en Russie c’est le wahhabisme qui crée des problemes pour la communauté musulmane comme pour tout les musulmans du monde…et l’Occident protege les terroristes takfiris wahhabites.J’admire ton sens de la perspective : les anglo-sionistes ont massacré des millions de musulmans et toi tu me dis qu’avec les russes et chinois HYPOTHETIQUEMENT cela serait pire….




          0



          0
          Anonymous
          20 mai 2017 - 15 h 33 min

          Le chinois résiste contre les
          Le chinois résiste contre les créateurs du capitalisme pas contre le capitalisme, le chinois s’est convertie au capitalisme au départ par défaut mais désormais la Chine est la pierre angulaire du capitalisme, il ne combat pas un système mais il dispute le s profits du système aux aux autres prétendants, tout en gardant la vitrine Maoïste pour différentes raisons dont l’aveu d’échec a Taïwan mais aussi car ça plait a certains de ses partenaires, ensuite les chinois et les russes ne feront jamais front commun le PC chinois a trahi le PC de l’URSS rappelle toi, pour ce qui des autres pays tiers-mondiste là tu dérive, les syriens et les yéménites travaillent a moitié prix en Arabie Saoudite qui certes est pour moi est l’incarnation du diable mais ils sont gagnants dans l’affaire, est-ce que c’est xenque tu entends par pays libre est tu que veux qu’on prenne le même chemin avec tous les dégâts qui vont avec juste pour faire partie du club des pays libres, puis tu me fait dire ce que j:ai pas dis encore une fois le monde musulman est pourrie les occidentaix tirent leur épingle du jeu si les autres ont les bras aussi longs ils ferons pire, ils n’ont même épargné leur concitoyens musulmans en Russie et en Chine, bon tout ça ça m’intéresse peu, l’Algérie avant tout. Maintenant on à trop discute de l’ordre établie supposons qu’en 45 Hitler a gagne ou bien après la chute du mur le communisme l’emporta et la RDA annexa la RFA, aya disons demain l’Empire chutera ou en serait l’humanité et surtout comment se portrait ce pauvre monde musulman. J’ai ma petite idée mais j’aimerai t’entendre.




          0



          0
          Anonymous
          20 mai 2017 - 18 h 39 min

          je ne comprends pas…si tu
          je ne comprends pas…si tu etais convaincu que les anglo-sionistes sont le camp du bien,alors j’accepterais ton opinion…en esperant qu’un jour tu vas te réveiller mais là tu es en train de me dire qu’il ne faut pas faire parti du club des pays libres parce que les anglo-sionistes vont semer le chaos chez nous et qu’il vaudrait mieux se soumettre…et etre ‘gagnant comme les Ibn Lihoud’ ….ya habibi que veux tu que je réponde…être berné par la propagande anglo-sioniste,c’est possible…TRAHIR et se déshonnoré : non merci.




          0



          0
          Anonymous
          21 mai 2017 - 7 h 49 min

          1-Tu ne comprends pas parce
          1-Tu ne comprends pas parce que tu ne réfléchis pas, tu fais dans l’émotion, et c’est un handicap surtout si t’es implique dans la prise de décision.
          2- le bien et le mal oublie ça dans les relations internationales, c’est chacun pour soi.
          3-dire que la Syrie ou le Yémen sont des pays libres c’est aberrant, ce sont des pays brises et soumis aux rapports de force régionaux et internationaux.
          4-les Saouds y’a habibi je te dis comment ils fonctionnent, ils sont loin d’être des futés mais ils sont pragmatiques, ils connaissent parfaitement leurs atouts stratégiques (pétrole, lieux saints) et leur faiblesse (armement, démographie, compétences qualification, voisins trop puissants) ils savent qu’a court et a moyen termes ils ne peuvent dire non aux UK et USA mais ils trouvent leur compte dans ce partenariat, ils sont aujourd’hui les représentants du monde arabo-islamique il y’a des gens en Algérie par exemple qui leur sont plus loyaux qu’a leur propre pays, et mets toi bien dans la tête que les slogans qu’ils brandissent genre (la oumma) n’engage que les chèvres qui y croient.
          5-Yliq tefham beli il n’y a que l’Algérie qui compte, ses intérêts sa prospérité, et pour trahir il faut d’abord jurer fidélité, moi du moins je n’ai pris d’engagement avec qui que ce soit, et celui qui me trahis me fait une double faveur, il m’ouvre les yeux, et m’allege de son fardeau.
          6- la propagande occidentale existe bel et bien parfois elle nous importe mais quand on prends le temps de réfléchir on peux distinguer le vrai du faux, la contre propagande existe aussi, celle du populisme,y’en a qui le font avec subtilité et intelligence en y mêlant des critiques avérées comme Thierry Meyssan par exemple, et y’a aussi les débiles hystériques comme Soral comme le « beau pays libre iranien ».
          7-tu vois je réponds avec précisions a tes arguments et a tes questions, j’aimerais que tu fasse des même, ne serait-ce que pour l’alternative sérieuse au capitalisme.




          0



          0
          Anonymous
          21 mai 2017 - 9 h 46 min

          donc dans les années 54-62
          donc dans les années 54-62 les algériens joignant la France sont des gens pragmatiques….connaissant le rapport de force et leur faiblesse…ils ont opté pour le plus fort….heureusement que tous les algériens n’étaient pas des pragmatiques à cette époque.Les Ibn Lihoud doivent leur pouvoir et sécurité à d’autres,donc ils n’ont ni pouvoir ni sécurité.Un capitalisme qui n’est pas encadré par les Etats n’est qu’une monstruosité et n’a rien à voir avec le libre échange et la libre entreprise et ce sont les parasites usuriers qui finissent par dominer l’économie.Une anecdote : Ford au début de la création de son entreprise avait besoin de fonds et alla voir des banquiers pour un prêt,ces dernier lui ont posé comme condition qu’il leur donne un pourcentage de sa futur entreprise….si on ajoute l’arnaque du petro-dollar et de la creation de l’argent à partir de rien…on aboutit à quoi? les miserables usuriers vont acheter les entreprises,la terre,les ressources avec du papier qui ne repose que sur une arnaque.Il faut noter qu’aux Etats-Unis,il y avait des lois anti-trust (Etat-cadre)…c’est fini depuis longtemps,longtemps…le libre échange et la libre entreprise ont toujours existé…la solidarité,l’entraide aussi…les anglais n’ont rien inventé si ce n’est la financiarisation du capitalisme avec leur maitre Rothschield.Il faut s’arreter au capitalisme traditionnel qui part de la terre et des petites-moyennes entreprises et meme le mot capitalisme ici est déplacé…parlons de libre échange et de libre entreprise…..si les Etats avaient le control de leurs Banques Nationales et de la création de leur monnaie…le mot capital ne serait pas synonyme de SIDA…mais on sait qui détient l’argent!!!!




          0



          0
          Anonymous
          21 mai 2017 - 11 h 27 min

          Entre 54 et 62 les
          Entre 54 et 62 les pragmatiques c’était des gens comme Abane et les dogmatiques comme Ben Bella et Boumediene ont pris le pouvoir et c’est ça notre drame ils nous ont bourré le crâne avec leur slogans socialisants, la je ne conteste pas leur militantisme je ne les accuse pas de trahison (…) ce n’est pas l’objet du débat, on en reparlera peut être. le Mouvement national n’a pas commencé en 54 mais avec l’émir Khaled, et il avait toujours des cadres et des stratèges, donc ton argument bidon sur notre glorieuse révolution ne m’intimide pas; malgré toutes les lacunes nous avons notre dignité et notre souveraineté. Revenons au capitalisme j’ai deja dis que c’était pas parfait mais c’est quoi l’alternative et pourquoi les autres système n’ont pas tenu debout contre lui? (…)




          0



          0
          Anonymous
          21 mai 2017 - 13 h 21 min

          c’est toi qui me dit qu’il
          c’est toi qui me dit qu’il faut se soumettre comme les Ibn Lihoud… aprés tu parles de dignité et de souveraineté !!! je ne suis pas un fan de Boumédiene et de Ben Bella mais comme dit le dicton : ‘koul ta3rida fiha khiria’…leur socialisme a permis de protéger la jeune Algérie …le système avait beaucoup de lacunes mais il a protégé l’Algérie et SA SOUVERAINETE. Tu veux une alternative à la domination anglo-sioniste..si je trouve la réponse… je ferme ma gueule (je l’écrirai anonymement sur internet mais faut pas le dire, chuuut!!!!).




          0



          0
    Anonymous
    16 mai 2017 - 20 h 30 min

    Ya Sidi Rabi….quel
    Ya Sidi Rabi….quel capitalism?de quoi parlez-vous? le systéme que vous appelez capitalism s’appelle le bankstérism en réalité…ils créent du papier et achétent les entreprises,la terre,l’immobilier : l’économie réelle…la plupart de ces dirigeants de multinationales,grandes entreprises ne sont que des hommes de paille…une véritable maffia.Les dés sont pipés….rien a cirer du socialism ou du communism mais l’ETAT doit etre le MAITRE….comme disait un roi de France : ‘ plus riche que le roi…ta tete tombe ‘…….quand a la ‘bouc-émissairisation’,on la trouve en Angleterre,en Allemagne …dans tout le monde occidentale ….c’est Rothschield et ses cousins qui cherchent une victime expiatoire pour sauver leur peau : le banksterism a mené l’occident a une impasse ….le grand plongeon est pour bientot…..




    0



    0
    Santa Clara
    16 mai 2017 - 17 h 33 min

    Oui vraiment Monsieur, c’est
    Oui vraiment Monsieur, c’est le capitalisme qui est responsable aussi bien de la situation en France que partout ailleurs dans le monde, quand je dis « responsable » j’entends COUPABLE. Depuis la chute du mur précisément, puisque vous nous ramenez aussi loin en arrière, le capitalisme a eu les coudées franches dans le monde entier et il ne s’est pas privé pour y semer guerres, terrorisme islamique et terrorisme tout court, déportations des populations, désolation et désespérance. En fait votre article ne nous apprend rien, votre analyse de la situation française, européenne et mondiale est mauvaise, vous ne faites que répéter des discours dits et redits par des esprits déviants. La France il est vrai a un peu de retard mais la la France ne fait rien d’autre que ce que les Etats-Unis on fait après les attentats de 2001 et ce que le Royaume Uni a fait quelques années après. Ils ligotent leurs peuples en leur créant un ennemi étranger, ils les immobilisent et les dépouillent,. Du coup l’ennemi de François Hollande n’est plus la Finance non ça devient cette sinistre créature de Daesh. Il est en effet dommage que les prolétaires du monde entier ne soient pas unis, car les capitalistes eux le sont, ils se sont unis pour le pire et surtout pour mieux détruire les peuples et bloquer l’avancée humaine. Votre article est terrifiant d’obscurantisme et d’archaïsme. Sachez quand même que le capitalisme n’est pas une fatalité et sachez aussi qu’il y a des gens partout dans le monde qui se battent contre cette abomination.




    0



    0
    Tin-Hinane
    16 mai 2017 - 15 h 29 min

    C’est un véritable hymne au
    C’est un véritable hymne au capitalisme ! vous nous sortez tous les lieux communs contre le communisme, toutes les pissotières des pires réactionnaires et vous croyez que vous dites des choses inédites peut-être ? d’abord s’il n’y avait pas eu ce socialisme et le communisme des gens comme vous ne seraient certainement pas en train de vociférer à partir de Toronto. Et pardonnez moi qu’y aurait il de mal à ce que les prolétaires du monde entier s’unissent ? et vous trouvez certainement mieux que ce soit les milliardaires et les millionnaires qui s’unissent et au dépend de qui ces milliardaires se font leurs milliards? ah laissez moi deviner, ‘ils travaillent et ils saisissent les opportunités qui se présentent à eux c’est ça ? Vous n’avez pas idée à quel point votre discours est dépassé, ringard, archaïque et laid. C’est vous qui allez nous apprendre ce que c’est que le capitalisme, vous croyez que la modicité de nos salaires ne nous renseigne pas assez sur les méfaits de cette abomination! c’est vous avec vos argument éculés et d’un autre âge qui allez venir nous l’apprendre. Pour finir vous avez tout faux, mauvaise analyse politique et économique de l’Europe, très mauvaise, mais on voit que vous lisez les journaux et écoutez les infos parce que vous ne faites que répéter ce que disent les médias ad nauseam. Personnellement je ne vois pas l’intérêt de votre contribution ni dans le fond ni dans la forme.
    PS: Les capitalistes français n’ont pas besoin de votre intervention franchement ils se débrouillent pas mal




    0



    0
    M.larbi
    16 mai 2017 - 14 h 35 min

    Capitalisme , socialisme ,
    Capitalisme , socialisme , libéralisme, tous les systèmes en isme sont aujourd’hui en panne. Tous les pays essayent de trouver des solutions pour une sortie de crise. Le nationalisme est devenu pour certains le cesame comme l’ouverture le fut dans les années 80 pour beaucoup. Si l’Algérie prône le nationalisme pourquoi le refuser à la France de Marine. Nous sommes tous plus ou moins racistes et nous devons l’accepter et accepter que les autres le soient. La France a de grands problèmes mais elle a aussi de nombreux atouts sauf qu’aujourd’hui les hyènes sionistes l’ont encerclé de toutes parts. Et Macron est celui que le Système a élu pour l’achever. Il faut beaucoup de Marat pour venir à bout des hyènes puantes.




    0



    0
      Abou Stroff
      17 mai 2017 - 12 h 37 min

      qu’attends tu pour proposer l
      qu’attends tu pour proposer l’application de la charia en général et du nikab pour les femmes en particulier pour régler les problèmes de toute l’humanité?




      0



      0
        M.larbi
        17 mai 2017 - 14 h 35 min

        Je ne vois pas le rapport
        Je ne vois pas le rapport avec ce que j’écris. Comme d’habitude tes arguties font flop parce qu’en dehors de tes sempiternelles sérénades sur les rapports de production, ton encéphalogramme est plutôt plat. Si tu me cherches petit tu me trouveras. Je suis plutôt dur avec les idiots.




        0



        0
        Zoro
        17 mai 2017 - 17 h 01 min

        @ abou.stroff:vous me décevez
        @ abou.stroff:vous me décevez cher about stroff vous voyez DES ZORO partout dans votre vie, c est cameme pas noir ou blanc notre vie!!!ou bien vous voulez noyer Zoro dans la foule pour.vous débarrasser de lui!!???




        0



        0
    Karamazov
    16 mai 2017 - 10 h 16 min

    Que dire après cette ode au
    Que dire après cette ode au capitalisme triomphant partout dans le monde sauf en France, qui est devenu un pays du tiers monde en pleine régression ? Je ne puis que m’incliner après ce lointain éblouissement sentencieux qui me force à m’incliner devant ce serrage de cravate pour ne pas dire rabrouement. Concernant ce tacle, le concerné répondra lui-même ou ne répondra pas, s’il veut lui aussi se montrer suffisant.
    Dire que le capitalisme a réussi partout en Europe, notamment en Angleterre, sauf en France c’est tirer l’analyse par la queue. Excepté pour le chômage à qui l’Allemagne et Le Royaume-Uni ont répondu par la paupérisation par des expédients (emplois précaires, à temps partiels, sous payements) ainsi que d’autres artifices pour tripatouiller les vrais chiffres du chômage et la paupérisation des milliers de travailleurs. Je ne parlerai pas du Brexit qui à lui seul suffit à démolir toutes les élucubrations. Je suis heureux d’apprendre le lien de cause à effet : si l’Allemagne à été divisé en deux c’est la faute aux syndicaliste français, et si l’islamisme gangrène exclusivement la France, c’est la faute à la non intégration et la non-assimilation des populations étrangères, alors que l’Allemagne et l’Angleterre n’ont aucun problème avec les leurs et ont apporté des réponses radicales à l’intégration des Turcs et des Pakistanais qui ne leur posent aucun problème communautaire. Quant au Canada, c’est le nec le plus ultra en matière d’intégration des populations étrangères, surtout des algériens qui ne risquent absolument rien là-bas.
    Quant à la patrie du capitalisme le plus abouti, les USA, qui ne sait pas que c’est le pays où jamais aucune forme de ségrégation ne pourrait survenir. La France serait bien avisée si elle envisageait de débaucher les zimmigri algériens du Canada, car eux ce sont des immigrés tout neufs, qui ont réussi à s’intégrer juste parce que eux ce sont des génies et la crème de la société algérienne, et qu’il n’y pas plus d’élite scientifique et intellectuels en France. Ce sera ainsi la revanche et le pied de nez à la théorie du remplacement par le bas. Désormais les zimmigris seront des coopérants techniques qui apprendront à Fafa comme se tenir.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.