Réunion militaire de l’Otan avant le sommet avec Trump

Le général Petr Pavel, président du comité militaire de l'Otan. D. R.

Les chefs militaires des pays de l’Otan se réunissent mercredi au siège de l’Alliance à Bruxelles, une semaine avant un sommet de l’organisation auquel participera pour la première fois le président américain Donald Trump. Les chefs militaires vont notamment discuter «des manières d’accentuer le rôle de l’Otan dans le combat contre le terrorisme», a déclaré le général Petr Pavel, chef du comité militaire de l’Otan en ouvrant la réunion.

Les chefs militaires entendront notamment un point sur la situation en Afghanistan du général américain Curtis Scaparrotti, chef suprême des forces alliées en Europe, et du général John Nicholson, chef des forces de l’Otan en Afghanistan. Le général Nicholson a demandé il y a plusieurs mois déjà «plusieurs milliers» de soldats de l’Otan supplémentaires en Afghanistan par rapport au 13 500 actuellement déployés, alors que le gouvernement de Kaboul est à la peine face aux talibans.

La Maison-Blanche a laissé entendre que le président Trump trancherait sur un effort américain supplémentaire après en avoir discuté avec ses homologues au sommet de Bruxelles et lors d’un sommet du G7. Selon le général Pavel, les chefs militaires se pencheront également sur la situation en Irak et sur les «prochaines étapes» envisageables pour la mission d’entrainement des forces irakiennes par des militaires de l’Otan, encore embryonnaire.

Les Etats-Unis voudraient que l’Otan devienne un membre formel de la coalition contre le groupe terroriste autoproclamé Etat islamique (EI, Daech) et accentue son rôle d’entraînement et de renforcement des forces irakiennes. L’Otan a déjà commencé à entraîner des officiers irakiens en Irak, en fournissant notamment des kits de déminage d’engins explosifs improvisés. Fin mars, le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg avait indiqué que l’Otan allait élargir cette mission en offrant «des cours de médecine militaire» et un soutien à «l’entretien de tanks et de véhicules armés».

R. I.

Commentaires

    yannis
    1 juillet 2017 - 0 h 45 min

    des teros contre teros, on a tout vue dans ce monde de brute,




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.