Les chaînes TV appelées à observer les «principes d’intérêt général»

Zouaoui Benhamadi, pmrésident de l'Arav. D. R.

L’Autorité de régulation de l’audiovisuel (Arav) a exhorté, jeudi dans un communiqué, les chaînes de télévision algériennes à observer les «principes d’intérêt général» afin d’éviter les «dérives» constatées les années précédentes, tout en élaborant des programmes spéciaux pour le Ramadan «qui soient un espace d’éveil à la fois spirituel et rationnel, conciliant authenticité et modernité».

«A l’approche du mois de Ramadan, l’Arav souhaite saisir cette opportunité pour faire valoir auprès des chaînes de télévision des principes d’intérêt général afin d’éviter les dérives constatées les années précédentes», précise la même source, faisant observer que «le mois de Ramadan doit nous offrir une nouvelle opportunité pour nous réapproprier, et ce, de manière ferme, notre tradition religieuse immémoriale, menacée par les assauts de la mondialisation et de ses nouvelles formes d’hégémonie médiatique».

Dans ce sens, l’autorité de régulation que préside Zouaoui Benhamadi exhorte l’ensemble de ses partenaires du champ audiovisuel à «souscrire volontairement à une forme d’autorégulation éthique et esthétique en élaborant des programmes spéciaux qui soient pendant la période du Ramadan un espace d’éveil à la fois spirituel et rationnel, conciliant authenticité et modernité». «Des émissions, comme par exemple celles de caméra cachée, doivent faire l’objet d’un examen attentif», a averti l’Arav, faisant observer qu’«il arrive souvent que ce genre d’émissions livre, sous couvert de divertissement, des séquences dont la brutalité et la vulgarité sont une insulte à la dignité humaine». A ce propos, l’Arav indique qu’elle a déjà reçu de la part de citoyens des «plaintes contre certaines chaînes qui les ont filmées à leur insu dans une situation plus dévalorisante qu’humoristique», appelant par cette occasion «ces chaînes, qui se reconnaîtront, à respecter le droit à l’image de chaque individu».

«Durant ce mois sacré, la spiritualité devrait prévaloir sur toute autre considération, notamment en veillant au dosage et à la programmation de certaines publicités qui poussent à une surconsommation préjudiciable à la santé, qui proposent des produits inappropriés au moment de la rupture du jeûne, sans oublier la publicité mensongère», déplore l’autorité de régulation, soulignant que «ces principes expriment la volonté de l’Arav d’apporter sa contribution à une amélioration des programmes, spécialement durant la période du Ramadan qui mérite un traitement à la mesure des valeurs partagées par tout un peuple spirituellement uni et solidaire».

R. N.

Comment (8)

    Anonymous
    19 mai 2017 - 15 h 58 min

    Valoriser tout ce qui est
    Valoriser tout ce qui est Algérien dans vos chaînes et cessez votre endoctrinement obscurantiste.
    Faites la promotion de l’Algérie et non pas des autres pays.




    0



    0
    Abou Stroff
    19 mai 2017 - 15 h 13 min

    ci koi l’arav?
    ci koi l’arav?




    0



    0
    Anonymous
    19 mai 2017 - 15 h 02 min

    Il était Où les années
    Il était Où les années passées




    0



    0
    Anonymous
    19 mai 2017 - 15 h 01 min

    Arrêtez de nous importer des
    Arrêtez de nous importer des imams wahhabites. On veut garder notre authenticité religieuse ainsi que notre authenticité culturelle. …Car elles sont inter-dependantes




    0



    0
    Anonymous
    19 mai 2017 - 11 h 16 min

    LES CHAINES TV NE DOIVENT PAS
    LES CHAINES TV NE DOIVENT PAS DENONCER LES FRAUGES ELECTORALES ET FERMER LES YEUX SUR TOUT ET TOUT VA BIEN ET COPIER YATIMA …. TAHYA DJAZAYER




    0



    0
    Boumediene
    18 mai 2017 - 16 h 09 min

    je suis pour la suppression
    je suis pour la suppression de ces chaines plus que médiocres




    0



    0
    jughurta
    18 mai 2017 - 15 h 30 min

    Voila, hemdouLLAH un peu de
    Voila, hemdouLLAH un peu de morale, de vertues, de nostalgie ça nous manquaient au point ou j’ ai cru que nous courrions à la défiguration de notre patrimoine culturelle, cultuel et traditionnel richissime. Un patrimoine immense à tout niveau culinaire, musical, historique, architectural, poétique, artistique, un patrimoine basé sur le bon sens, la bonté et la rigueur, basé sur le respect de soi porté à tous pour un respect de tous porté à l’ individu. Un patrimoine qui en réalité, de par sa pointe hautement valeureuse et vertueuse en fait jalouser plus d’ un, humilier plus d’ un par sa haute définition moral, qui en fait envier plus d’ un et au combien elle en attire. Toute cette manifique histoire, ce trésor, cette magnifique culture existentiel disparus, évanouïe depuis l’ apparition de ces satanés wahhabites à l’ esprit liberticide paradoxalement sale d’ esprit, perfide et pervers qui ont tout fait pour la faire taire, la faire disparaitre. Oublions le raï et tous ensemble pour le chaabi, un new chaabi et d’ autre style bien à la mode de chez nous. Fier de ma culture Algérienne jusque qu’ aux os, l’ Algérie pour moi c’ est tout ça , les valeurs, l’ honneur, la dignité, la vertue, les principes, la pudeur ( ihtiram !), la tenu, le respect de soi, la discipline et en même temps la fureur et la rage de vaincre !! Sinon elle n’ est plus.




    0



    0
      Mello
      19 mai 2017 - 12 h 30 min

      Message nettement plus
      Message nettement plus explicite que celui de l’arav. Vous avez tout dit , les valeurs, l’honneur, la dignite, la verue, la pudeur, la tenue et le rspect de soi, sont les vecteurs de la personnalite Algerienne.
      Quant au spirituel, invoque par Mr Benhamadi, il est fort probable que la derive se situe a ce niveau.




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.