L’USMBA plonge dans la crise

Le club traverse une zone de turbulences. D. R.

Le manager général de l’USM Bel-Abbès, Noureddine Bessaoud, a décidé de rendre le tablier au moment où son club, quatrième au classement de la Ligue 1 algérienne de football, traverse une crise inédite marquée notamment par un bras de fer entre les joueurs et le président Abdelghani El-Hannani.

Selon la page facebook officielle de l’USMBA, Bessaoud a préféré démissionner, alors que la conférence de presse programmée pour aujourd’hui par la direction du club a été reportée.

Auteur d’un parcours de premier ordre, aussi bien en championnat qu’en coupe d’Algérie pour sa première saison depuis son retour en élite, l’USMBA connaît des problèmes financiers énormes ayant conduit les joueurs, cette semaine, à enclencher un mouvement de grève et demander le départ du président El-Hannani.

La réaction du premier responsable des Vert et Rouge de la Mekkera ne s’est pas fait attendre : deux joueurs ont été renvoyés (Bachiri et Bengorine). Et d’affirmer que «contrairement à ce que les joueurs avancent, le club ne leur doit pas plus de trois mois de salaires».

Cette «cassure» entre le président et les protégés de l’entraîneur Cherif El-Ouezzani vient au mauvais moment pour une équipe toujours en course pour une place qualificative à une compétition africaine la saison prochaine et qui va aussi affronter le CR Belouizdad à Alger pour le compte des demi-finales de la Coupe d’Algérie.

R. S.

Commentaires

    Anonymous
    18 mai 2017 - 14 h 42 min

    Avec les dirigeants du foot
    Avec les dirigeants du foot que nous avons lors de L’A.G.de la ligue les gars de bonne famille feraient bien de se retirer et cela tant que les rennes de cette discipline ne sont pas entre les mains des anciennes gloires nationales du foot .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.