Marche ou blocage d’Alger ?

Par Kamel Moulfi – A chaque marche nationale de protestation ou de revendication annoncée pour converger vers Alger, la capitale est littéralement bloquée pour empêcher les manifestants d’y entrer. C’est ce qui s’est passé hier : l’action des retraités de l’ANP a été stoppée aux portes de la ville. Heureusement, aucun examen scolaire n’était prévu ce jour-là. Mais dans quelques jours, ce sera la période des épreuves de fin d’année (examen de fin de cycle primaire, BEM et baccalauréat) ; il faut souhaiter pour les candidats une trêve de tout ce qui pourrait les déranger aussi bien dans leurs déplacements qui ont besoin d’une bonne fluidité dans la circulation sur les routes, que dans leur concentration qui exige une ambiance de calme et de tranquillité. Deux conditions, reconnaissons-le, qui n’ont jamais été réunies, du moins depuis quelques années, et ce n’était pas toujours à cause des «marches».

Pour leur part, les protestataires n’ont pas d’autre choix. Leur but est, au contraire, de déranger au maximum pour attirer l’attention des concitoyens et faire pression sur les pouvoirs publics auxquels ils adressent leurs revendications. Si la capitale n’avait pas été bloquée hier, personne n’aurait su que les retraités de l’ANP ont des problèmes sociaux tellement pressants qu’ils justifient leur sortie dans la rue, provoquant la mobilisation des services de sécurité pour les empêcher d’atteindre Alger, générant un cafouillage monstre sur les routes y menant et le mécontentement de ceux qui n’ont rien à voir avec ce conflit, mais se trouvaient bloqués eux aussi.

Où est la solution ? Evidemment, dans la satisfaction des revendications quand elles sont légitimes et le dialogue pour y arriver. Dans tous les cas, une nouvelle capitale, comme c’était envisagé il y a bien longtemps, aurait permis le désengorgement, impossible aujourd’hui en raison de la situation confinée d’Alger, de surcroît surpeuplée et où se trouvent concentrées presque toutes les administrations. Mais au lieu de cela, l’argent du pétrole a été utilisé pour ériger des cités-dortoirs appelées pompeusement «nouvelle ville». 

K. M.

Comment (6)

    mouatène
    28 mai 2017 - 14 h 25 min

    revendications justifiées
    imaginez que tous les retraités algériens s’unissant créent un parti politique. à ce moment là, vous etes certains qu’ils auront tous les pouvoirs. de la présidence aux deux assemblées et toutes les apc. et comme vous le savez, chaque année il y aura plus de militants retraités qui grossiront le parti. il deviendra le parti majoritaire de tous les temps. et que restera t’ il à ceux qui sont au pouvoir maintenant ? et bien tout simplement se mettre à coté et accepter toutes les lois qui seront promulguées PAR LE PARTI DES ALGERIENS (retraités). à vous les retraités de prendre les choses en mains.




    0



    0
    justice
    24 mai 2017 - 1 h 14 min

    Honteux
    Que savent ils! De ces milliers de nuits blanches,la mort en ombre, passées par ces hommes la à protéger une république ingrate.
    Ces hommes qui ont échangé un ou plusieurs de leurs membres contre de la pièce détachée, et auxquels le simple fait d aller aux toilettes ou sortir dehors sont un défi quotidien.
    Ces hommes qui ont vu tellement d’horreur qu’ils n’ont plus toutes leurs têtes.
    Ces hommes dont les enfant sont doublement malheureux, avoir un père diminué physiquement, psychiquement et dénué matériellement.devant des terroristes riches ,arrogants et en bonne santé.

    Eux , ceux là qui les ont utilisés et trahis, ont la tête dans les nuages et les pieds roulant sur l’or.




    0



    0
    zarathoustra
    23 mai 2017 - 20 h 57 min

    la chair a canons les fils
    la chair a canons les fils des pauvres…… militaires carrièristes ou appelés du contingent (maintenus) de la decenie noire 92 a 96 ..les oubliés de la reconciliation nationale jetés aux oublietes et trainant des séquelles physiques et psychiques irréparables…jadis ceinturant alger en divers secteurs operationnels pour la protéger des hordes sanguinaires se trouvent interdits de manifester dans la capitale pour attirer l’attention des decideurs du moment sur leur situation precaire et revendiquer leur droit à une vie décente…..la république leur est redevable pour tout à moins …que quelque part on tache de tourner tres vite cette page de l’histoire pour mieux vendre une pretendue reconciliation nationale réussie..à l’algerienne.




    0



    0
    Mello
    23 mai 2017 - 10 h 18 min

    Vivre
    En Algerie, les autorites, l’administration ainsi que les institutions Etatiques restent sourds aux cris de colere d’un peuple qui se meurent. Les autorites ne regardent que l’evolution du prix du petrole afin d’engrenger le maximum et gonfler leurs comptes. Leurs comptes, oui, celui de son conjoint, de son frere, de son cousin, celui du beau frere, celui du cousin du beau frere, c’est finalement une toile d’araignee que ceux qui profitent de cette rente. Alors que ceux qui offrent leur vie pour que cette Algerie reste debout, ALLEZ VOIR AILLEURS et ne venez surtout pas nous deranger chez nous, sur les quartiers chics d’Alger et surtout au club des la-pins proprite prviee de cette nomenclatura. Alger, citee interdite pour cette classe de vieux briscards qui croulent sous ce manteau jamais change par manque de moyens financiers.
    Des clowns tappant dans un ballon , quatre fois par mois avec un spectacle desolant, touchent ce qui peut nourrir dix familles de ces retraites, mais le foot ball reste cette drogue qui endore le peuple.




    0



    0
    MOMO
    22 mai 2017 - 18 h 06 min

    pour un ans de service
    pour un ans de service militaire l etat donne un retraitera 41000 dinars .alors les autres veulent leur pars .mais ce n es pas fini .il faut un revenu universelle pour eviter les tensions sf7kep2fqsociales




    0



    0
    Anonymous
    22 mai 2017 - 15 h 26 min

    On ne caillasse pas des gens
    On ne caillasse pas des gens qui donnent de leur vie pour assurer la protection de leurs concitoyens. De surcroît des retraités. C’est honteux,




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.