Rejet de la participation au gouvernement Sellal : le refus tactique du MSP

Mokri a signifié à Sellal le refus du MSP d'intégrer le gouvernement. D. R.

La position de refus du MSP de partciper au gouvernement pose la question du rôle des mouvements islamistes en Algérie à la lumière des changements qui ont lieu dans le pays. C’est la question à laquelle s’est intéressé Sohaib Khazar, un chercheur membre du Centre international d’études sur la sécurité et la géopolitique. Selon lui, «il est connu que ce mouvement (de refus, ndlr) ne dispose pas d’une forte présence au sein du madjliss echoura». Par conséquent, «il faut faire la lumière sur les mouvements islamiques algériens et leur rôle dans la vie politique, et savoir dans quelle mesure ils peuvent constituer une crainte pour la vie politique et la vie publique en Algérie». Le politologue considère que le refus du MSP n’est pas de nature à entraver la formation d’un nouveau gouvernement, car ce parti ne dispose pas d’une forte base populaire comme avant, à l’époque du défunt Mahfoud Nahnah ; le parti est maintenant disloqué en petits blocs.

Le chercheur s’est interrogé, par ailleurs, sur le fait qu’il existe des liens externes à ce parti – surtout après avoir tenu des réunions avec le président turc Recep Tayyip Erdogan, avec le mouvement des Frères musulmans et avec ses dirigeants dans le monde – et sur l’importance de ces comportements aux yeux des décideurs algériens. Partant de ces constats, Sohaib Khazar voit que la non-participation du MSP dans le prochain gouvernement sous prétexte que les élections législatives du 4 mai étaient truquées n’est qu’un paravent qui cache la vraie raison de ce refus, qui est le besoin de «trouver une sorte de légitimité à participer aux élections locales de novembre prochain en faisant un battage médiatique sur la question de la non-participation au gouvernement».

A propos des liens entre le MSP et le mouvement des Frères musulmans, le chercheur estime qu’il s’agit d’«une relation informelle et non de dépendance, parce que les lois algériennes interdisent ce genre de relations et sanctionnent ceux qui cherchent à l’avoir».

Le chercheur a rappelé que le MSP avait joué un rôle positif et jouissait d’une grande popularité à l’époque du président Mahfoud Nahnah, qui était une figure nationale et a joué un rôle important dans la vie politique algérienne, comme il a eu un rôle dans la résolution de nombreuses questions au niveau régional, y compris la médiation entre le défunt président syrien Hafez Al-Assad et le mouvement des Frères musulmans après les événements de Hama, dans les années 1980.

Ramdane Yacine

Comment (12)

    kamel Abdi
    30 mai 2017 - 23 h 16 min

    je pense que la decision de
    je pense que la decision de MSP de ne pas faire parti de se gouvenement de  » puppets » et correcte et bien reflicher sur le plan politques. les intentions restent a la connaissance d’Allah seul.XN6STfM8B




    0



    0
    leputois
    23 mai 2017 - 7 h 41 min

    Y’a de la tactique entre eux?
    Y’a de la tactique entre eux? pourtant les choses semblent claires depuis les dernières législatives. le peuple n’a plus rien à foutre de ce qui se passe entre « le pouvoir » et « l’opposition ». C’est le dernier de ses soucis. Alors tactique…




    0



    0
    ALGERIEN FIER D ETRE
    22 mai 2017 - 20 h 11 min

    L ALGERIE GHALIA ALIK OU
    L ALGERIE GHALIA ALIK OU LAABEDE BHALEK YA LMASMAR




    0



    0
    DJAMEL
    22 mai 2017 - 16 h 08 min

    J AIME PAS TROP LES
    J AIME PAS TROP LES ISLAMISTES MAIS SI LE MSP EST HONNETE JE LUI TIRE CHAPEAU … PARTICIPER A UN GOUVERNEMNT ILLEGITIME EST UNE TRAHISON DE LA MEMOIRE DES MOUDJAHIDINES ..




    0



    0
    Rascasse
    22 mai 2017 - 16 h 01 min

    Le seule rôle qu’a eu ce
    Le seule rôle qu’a eu ce parti est la prédation et l’éloge de la médiocrité à travers ses ministres




    0



    0
    RIEN QUE ça
    22 mai 2017 - 13 h 38 min

    voilà comme ca le titre est
    voilà comme ca le titre est plus explicite:  » retrait tactique  »
    les hyénes de moquerie veulent tout le gateau à eux seuls afin de pouvoir appliquer la chari3a à l’ére des nouvelles technologies. Ils veulent qu’on roule en chameau et eux les seigneurs en rolls royce avec des dizaines de femmes pour chacun !!!
    en résumé : le peuple doit choisir sa destinée lui même…




    0



    0
    Nobody Paris
    22 mai 2017 - 12 h 31 min

    DEGAGE EN TURQUIE, CRETIN.
    DEGAGE EN TURQUIE, CRETIN.




    0



    0
      Anonymous
      22 mai 2017 - 15 h 38 min

      Vos jours sont comptés
      Vos jours sont comptés corrompus! vous nous faites honte en ayant des responsables comme vous partez…




      0



      0
      moh22
      22 mai 2017 - 23 h 28 min

      3ib ya b’nadem!
      3ib ya b’nadem!




      0



      0
    dz yamna
    22 mai 2017 - 11 h 40 min

    Plus de cinquante pour cent
    Plus de cinquante pour cent des députés qui viennent d’être élus à la nouvelle Assemblée populaire algérienne suite aux élections législatives du 4 mai dernier n’ont pas le baccalauréat. Il ne s’agit donc pas d’universitaires et on se demande de ce fait comment pourraient-ils se pencher sur des dossiers et des textes de loi qui détermineront l’avenir de l’Algérie et des citoyens algériens.




    0



    0
    Said
    22 mai 2017 - 11 h 38 min

    Mahfoud Nahnah ete un traite
    Mahfoud Nahnah etait un traite sous contrôle du general Toufik. c est lui et d autres qui ont participé a l’arret du processus electoral de 1991. Et on a vu après les Hamas courir derrière le pouvoir pour des valises de ministres. Mokri, s’il est honnête, doit quitter ce parti pourri contrôlé par l’état et recommencer à zéro dans un parti nouveau qui a des principes d’islam et de démocratie.




    0



    0
      atlassien
      22 mai 2017 - 15 h 12 min

      ça devient très clair
      ça devient très clair maintenant après avoir lu certains commentaires : je conclue : si le MSP aurait accepter de participer au gouvernement on aura vite fait de traiter le parti et son chef de tous les noms ( traître, crapule,félon,chiyate,hypocrite etc……) il refuse c’est la même chose : tactique ,n’est pas représentatif,a perdu sa base etc…..mais soyez logique avec vous-même .




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.