Washington déploie des dizaines de commandos au Maghreb et en Afrique

Un instructeur américain au Sahel. D. R.

Sous le prétexte de la coopération, les Etats-Unis déploient depuis quelques années de plus en plus d’unités des forces spéciales aux quatre coins de l’Afrique. Les experts estiment à pas moins de 1 700 le nombre de soldats d’élite américains présents sur le continent. Cet effectif, soutient-on, est appelé à grandir. Ces unités d’élite agissent actuellement discrètement en Somalie, dans le bassin du lac Tchad, en Centrafrique ou encore en Libye. Cette discrète recrudescence des opérations militaires américaines est justifiée par la conviction du Pentagone que la situation en Afrique risque d’empirer sans leur assistance.

L’attrait pour les unités d’élite s’expliquerait par la discrétion et la mobilité par rapport aux contingents «réguliers». Ces opérations seront confiées au corps d’élite de l’US Army. Les Navy Seal’s et les bérets verts américains ont déjà réalisé près de cent missions, selon les documents de l’Africom récemment déclassifiés suite à une autorisation obtenue par TomDispatch via la Freedom of Information Act (loi sur la liberté d’information, ndlr). A en croire ces documents, les commandos américains en Afrique sont passé de 1% des effectifs déployés à travers le monde en 2006 à 3% en 2010 pour atteindre 17% des forces spéciales se trouvant hors territoire américain en 2016.

A ce jour, seul le Moyen-Orient concentre plus d’éléments des forces spéciales que l’Afrique ; le commandement d’opération spéciales en Afrique (Socafrica) relevant de l’Africom dispose d’un effectif de près de 2 000 personnes réparties entre 20 pays africains, pour mener officiellement des missions «d’assistance aux armées alliées dans leur lutte contre le terrorisme et l’extrémisme».

La «suractivité» de l’armée américaine en Afrique est justifiée par l’Africom par le fait que «les défis de l’Afrique pourraient créer une menace qui surpasse celles auxquelles les Etats-Unis font actuellement face en Afghanistan, en Irak ou en encore en Syrie». Des menaces qui englobent des réseaux illégaux en constante expansion, des sanctuaires terroristes, de tentatives de fragiliser les gouvernements en place. Des structures «hostiles» dont les recrues et les ressources seraient en constante augmentation, selon l’US Army. Une situation dont la solution, pour Socafrica, passe par une accélération des missions SOF (forces spéciales).

Sadek Sahraoui

Comment (18)

    Malek
    23 mai 2017 - 10 h 28 min

    Faire la m^me chose chez eux
    Faire la m^me chose chez eux en envoyant des commandos au Venezuela, à Cuba et au Panama, de tout façon les Etats -Unis complètement ruiné , sont économies est totalement détruite et ils ne leurs restent que les vas nus pieds du moyens orient et les larbins africains pour les aides à relever la terre, Rome à chuté et Byzance aussi , chacun sont tour.




    0



    0
    Anonyme
    22 mai 2017 - 22 h 44 min

    @@@ ::: Communiste

    @@@ ::: Communiste
    Tout à fait d’accord avec ton raisonnement.
    Il faut allez infiltrés ces mouvements au plus près .
    Et aussi faire des opérations punitives et de déstabilisation là ou ils sont regroupés.
    Il faut frapper 10 méga coups pour un petit coup reçu .
    Il faut que l’Algérie montre aux terroristes quand elle frappe elle ne fait pas dans la dentelle.
    C’est sauve qui peux et malheur à ceux qui restent.




    0



    0
    gazouze
    22 mai 2017 - 21 h 41 min

    Je ne comprend pas ses pays
    Je ne comprend pas ses pays afriquains ou asiatique ou meme ailleur qui pour de l’argent vendent leurs pays où bradent leurs souveraineté…




    0



    0
    Communiste
    22 mai 2017 - 20 h 50 min

    Mais les yankees ne se sont
    Mais les yankees ne se sont pas invités tout seuls. Il y a bien des décideurs africains qui les ont sollicités. Vous savez, la sécurité de notre pays se prépare également dans notre environnement limitrophe immédiat. Seulement voilà, l’Algérie a une doctrine politique fossile et elle y tient. Viendra le jour où nous serons dépassés. Je n’attends pas que l’adversaire rentre dans la maison pour le traiter. Ya sidi rouhe, l’ANP ne peut pas quitter nos frontières, mais des opérations commandos ponctuelles peuvent concourir à améliorer notre positon « défensive ».




    0



    0
    Chaabane
    22 mai 2017 - 20 h 09 min

    C’est pour l’ambiance que les
    C’est pour l’ambiance que les GI’s vont venir en renfort, « ‘ombiance » ; « 1;2 1;2 sec!sec ! »




    0



    0
    anonyme
    22 mai 2017 - 17 h 54 min

    Ce sont des criminels ses
    Ce sont des criminels ses américains!
    Où est le CPI?




    0



    0
    Grave
    22 mai 2017 - 13 h 31 min

    au-tant que y a l’argent
    tant qu’il y a l’argent saoudien l’armé américaine va s’amplifie de plus en plus , le danger c’est les décideurs africains qui on vendu leur âme au diable pour rester en place et mourir sur place, le mal de l’Afrique est ses richesses, une malédiction qui nourrit les plus riches…




    0



    0
    HANNIBAL
    22 mai 2017 - 13 h 10 min

    Pourquoi craindre les
    Pourquoi craindre les Américains ? au contraire plus ils s’éparpillent et plus ils seront faible
    et surtout retenir que partout ou ils ont guerroyé ils sont sortis a reculons. Où sont leurs victoires ? a part la désolation qu’ils sèment sur leur passage, ils récoltent une défaite, tous les exemples sont là. Les US sont en déliquescence, forts uniquement contre des faibles et encore… la Corée du nord est la comme exemple. Seuls les arabes craignent Trump, le reste n’est qu’un semblant de puissance !!!!




    0



    0
    Boumediene
    22 mai 2017 - 13 h 07 min

    Personne n’a demandé votre
    Personne n’a demandé votre secours
    Allez vous en!!!




    0



    0
    Nobody Paris
    22 mai 2017 - 12 h 28 min

    FACE AUX YANKEES; UN EXEMPLE
    FACE AUX YANKEES; UN EXEMPLE A SUIVRE  » LE VIETNAM « .
    CET ONCLE SAM NE CHANGERA JAMAIS, IL EST VRAIMENT ATTEINT. VOILA COMMENT ON SE COMPORTE LORSQUE L’ON A COMME REFERENCE UNIQUEMENT LA BIBLE, LA THORA ET LE PROTESTANTISME, ET RIEN D’AUTRE DANS LA CERVELLE. APRES LA YOUGOSLAVIE, L’IRAQ, LA LIBYE ET LA SYRIE… COMPLETEMENT DETRUITS. SANS COMPTER LES AUTRES INTERVENTIONS CRIMINELS DE PART LE MONDE.
    A lite et à voir pour comprendre les dégats créeer par les USA: < < Révélations d'initiés sur la manipulation des économies du monde par les Etats-Unis. de John Perkins. Livre tés interressant (on peut le télécharger sur Internet gratuitement): "Confessions d'un assassin économique de John Perkins", et Video sur youtube: Les Confessions d'un assassin financier - John Perkins < https://www.youtube.com/watch?v=3wszOnyMr1M >

    Sprinkler
    22 mai 2017 - 12 h 14 min

    Ces indésirables envahissants
    Ces indésirables envahissants s’imposent toujours où ils ne sont pas attendus…Montrer leurs muscles devant une Afrique affamée les confortent dans leurs illusions de puissance…Ce n’est pas en Russie ou en Chine, ou même en Corée du Nord, qu’ils hasarderont un pied…Le chèque en or que vient d’empocher Donald SCHTOUMPF de son  » ami et protégé  » Salman d’Arabie va l’aider à terroriser un peu plus les damnés de la Terre, un VRP du complexe militaro-industriel yankee qui soit dit en passant a visité le pays arabe comme le général Custer une réserve indienne…Pour revenir au sujet – le déferlement sur l’Afrique des Forces  » Spécieuses  » américaines – il de notoriété universelle que les amerloques ont fait l’économie de consulter le Conseil d’Insécurité de l’ONU qui n’arrive même pas à condamner le narco-souverain Arothron VI qui empoisonne l’Afrique du Nord au…Sud ! Le reste et son résidu, n’est que haschich et chicha pour sujets aliénés…Et comme dirait l’un de nos journalistes, fumons du thé le cauchemar continue…




    0



    0
    GO....
    22 mai 2017 - 12 h 07 min

    GO HOME, PLEASE, I don’t hope
    GO HOME, PLEASE, I don’t hope to kill you, your mother and your wife need you
    Eat Trump, you will be satisfied !




    0



    0
    Aissa
    22 mai 2017 - 11 h 59 min

    Il viennent couper l herbe au
    Ils viennent couper l herbe aux français aux chinois, aux allemands, aux belges… conservant les ressources. les dirigeants africains doivent trembler, le diable vient les voir…




    0



    0
    Coconuts
    22 mai 2017 - 11 h 46 min

    Les vampires sont attirer par
    Les vampires sont attirés par le sang et les rosbifs par le pétrole. La où il y a du pétrole ont les trouve; c’est comme les hyènes, la ou il y a des carcasses puantes ont les trouve…




    0



    0
      Namara
      22 mai 2017 - 16 h 26 min

      Il faut savoir qu’en ce XXI
      Il faut savoir qu’en ce XXI ème siècle toutes les économies du monde sont basées sur l’énergie. Or le pétrole et le gaz sont les premières énergies de base pour les fonctionnements des économies, donc il y a une course effrénée pour le contrôle des sources de ces deux hydrocarbures. Et là les puissances industrielles jouent au pousse-pousse, à qui placera le premier ces pions aux bons endroits. Au Maghreb, il y a l’Algérie avec des réserves de 12,3 milliards de barils de pétrole et 5000 Gm3 de gaz et la Libye avec 48 milliards de barils de pétrole et 1600 Gm3 de gaz; un potentiel énorme qui attire touts les convoitises et tous les moyens sont bons pour s’en emparer.




      0



      0
    Expresion
    22 mai 2017 - 11 h 23 min

    Le plut grand terroriste de
    Le plus grand terroriste de la planète, toutes les plaies du mal viennent de ce pays… Envahisseurs!!! la force du mal ne pourra tromper constamment le monde !




    0



    0
    amel
    22 mai 2017 - 10 h 48 min

    Les africains ont leurs
    Les africains ont leurs problèmes et auparavant ils ne tenaient pas les américains pour responsables et donc n’ont aucune raison de lleur vouloir du mal. Si par contre les usa commettent des imprudences, cest là que ça va barder. Ils seront alors effectivement une cible, mais le pire est que leur présencce va diviser les populations et créer des remous qui pourraient s’aggraver comme en afganistan ou en irak. Les gens aiment les américains lorsqu’ils sont au loin. Car les américains – et pas qu’eux – sont comme le bigardier: il fait plaisir aux yeux et à l’odorat mais gare à toi si tu le goûtes! (bon il y a pire, mais ils devraient arrêter de croire que la démocratie se livre au bazooka et que le monde les attend au tournant). Bon, peut-être qu’il y a ceux qui les attendent au tournant, mais ils ne sont certainement pas en afrique.




    0



    0
    UNION AFRICAINE
    22 mai 2017 - 10 h 47 min

    Qu’ils arrêtent avec leurs
    Qu’ils arrêtent avec leurs menaces inexistantes en Afrique, qu’ils fabriquent tout comme leurs terroristes mercennaires et leurs virus arme chimique etc….avec l’Europe création Américaine.
    Qu’ils viennent faire joujou avec la Chine ou la Russie ou l’Iran pour voir.
    L’Afrique au africains alors vos redécoupage de carte africaine et celui du nord vous aller la faire ailleur !!

    VIVE L’AFRIQUE et VIVE LE PEUPLE ALGERIEN !!!!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.