Venezuela : Maduro lance le processus de Constituante

Le président vénézuélien Nicolas Maduro. D. R.

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a lancé, mardi soir, le processus d’Assemblée constituante. Devant des milliers de sympathisants arborant t-shirts et casquettes rouges, le chef de l’Etat a signé le décret fixant les modalités d’élection des membres de cette assemblée appelée à rédiger une nouvelle Constitution.

Les partisans du président vénézuélien Nicolas Maduro ont défilé le même jour à Caracas pour la paix, alors que l’opposition proteste depuis début avril pour exiger son départ, dans un climat de violences qui a fait 51 morts. «Je convoque massivement tout le peuple du Venezuela dans la rue avec le drapeau tricolore (national) en signe de paix, de tolérance et d’amour. (…) J’appelle à la grande marche pour la paix», avait déclaré le chef de l’Etat dimanche lors de son émission télévisée hebdomadaire.

Cette mobilisation des pro-gouvernement intervient au lendemain d’une nouvelle journée de manifestation des antichavistes (du nom du défunt ex-président Hugo Chavez, 1999-2013) émaillée de pillages et d’incendies de bâtiments dans l’Etat de Barinas (ouest), où trois personnes ont été tuées par balle.

Le président Maduro et son camp accusent les dirigeants de l’opposition d’«actes de terrorisme» en vue de perpétrer un coup d’Etat. «Nous n’avons pas d’opposition. Nous avons des forces contre-révolutionnaires. Nous faisons face à une opposition terroriste», a souligné lundi le vice-président Tareck El Aissami.

R. I.

Comment (6)

    baraa
    24 mai 2017 - 13 h 16 min

    il n’y a jamais eu autant d
    il n’y a jamais eu autant d’élections et de référendum dans aucun pays du monde qu’au Venezuela depuis Chavez. Ce pays est l’exemple d’une démocratie large menacée par une opposition violente financée par les USA car elle a perdu toutes les élections sauf une depuis le début de la révolution. Même les observateurs américains le reconnaissent.




    0



    0
      Anonymous
      28 mai 2017 - 8 h 36 min

      « Ce pays est l’exemple d’une
      « Ce pays est l’exemple d’une démocratie large menacée par » une particulière incompétence de ses dirigeants qui, lorsque le pétrole était à 110 dollars le baril, se sont abstenus d’instituer et de développer une économie nationale moderne. Ces dirigeants ont préféré distribuer des prébendes au petit peuple, ce qui était nécessaire certes, mais avec un manque flagrant de vision intelligente de l’avenir. Car Chavez dans ses discours a toujours fait comme si le cours du pétrole resterait à 110 dollars. Il est tout de même paradoxal que pour faire tourner leurs voitures, camions, ils étaient (et sont toujours) obligés d’importer l’essence et le gasoil! Alors que ce pays a des capacités humaines et les plus grandes réserves de pétrole du monde.
      Les USA n’ont même pas besoin d’intervenir, ce pays se casse la gueule tout seul. Il leur suffit de vendre leur gaz de schiste pour les mettre en difficulté. Et puis c’est le pays de la corruption multiplié par dix. Alors, quand le petit peuple n’a plus rien dans son assiette, il revendique en manifestant et quand on envoie la police et puis l’armée (qui tire à balle réelle) cela montre que les dirigeants de ce pays ne sont plus à même de gouverner. Et ce sont les jeunes qui manifestent qu’ il faut soutenir. Ce n’est pas parce qu’un pays s’intitule «démocratie» que les habitants de ce pays vivent la « vie démocratique » avec toutes ses règles.
      Dire que la droite a perdu toutes les élections, c’est vrai, mais c’est oublier que dans une vraie démocratie à partir du moment où un problème de gouvernance se présente, la règle veut que ce soit le peuple qui décide et donc qui vote (sans tricherie et en toute transparence bien entendu) afin que son aspiration soit le fondement de la nouvelle politique. Or Maduro n’en veut pas de ce vote sous prétexte que c’est la main étrangère qui est derrière ces manifs… c’est ce que disent tous les gouvernements faibles et incompétents.
      Dans le système économique mondiale actuel, ce sont les grands conglomérats internationaux qui impactent les économies nationales. Les Américains, les Chinois, les Sud Coréens, les Européens, les Japonais modèlent les économies locales suivant leurs intérêts immédiats ou à long terme comme nous venons de le voir au récent G7. Et Maduro avec tout son pétrole ne peut qu’attendre que le prix du baril augmente. C’est ce qui se passe pour le Nigéria actuellement et qui cumule, en plus des obstacles démesurés comme la famine au nord-est, des attaques de gazoduc dans le delta, une corruption généralisée, des fraudes multiples aux élections et des déplacements de population à cause de Boko haram …Ceci sans que les USA ou tout autre pays n’intervienne autrement qu’en faisant baisser le prix du baril. La seule force qui le soutient est l’armée qui a bénéficié de larges prébendes du temps de Chavez et encore maintenant. Plusieurs mouvements de gauche sont entrés dans l’opposition ou l’abstention.




      0



      0
    Sahitou
    24 mai 2017 - 9 h 58 min

    Un autre dictateur qui ne
    Un autre dictateur qui ne lachera pas le pouvoir meme s’il faudrait tuer toute la population.
    Sinon, pourquoi il refuse des elections libres ?
    Comme chez nous, quoi !




    0



    0
      HANNIBAL
      24 mai 2017 - 10 h 25 min

      La différence entre un peuple
      La différence entre un peuple qui manifeste et un peuple soumis qui ne demande qu’a baiser la main de son prédateur, la différence est là !!




      0



      0
        Jean_bourane
        24 mai 2017 - 11 h 15 min

        @caniballe,ton message n’est
        @caniballe,ton message n’est pas clair.Regarde toi bien dans une glace ,tu apercevras double bosses sur ton dos et ta bouche muselé.Les kabyles sont libres et n’arretes pas de manifester,nous n’acceptons pas ce faite accomplis de la chaise roulante.Liberes toi d’abord et ensuite tu causés.




        0



        0
    Rayés Al Bahriya
    24 mai 2017 - 9 h 51 min

    Un Rayis président !

    Un Rayis président !
    Seule une assemblée constituante sauvera le grand pays de Chavez et de Simon Bolivar les Rayis librtador de SudAMERICA.
    Des Rayis présidents ! Quelle belle poésie.
    Bonne chance à vous tous peuples LIBRES du Venezuela.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.