Le président Abdelaziz Bouteflika opte pour un gouvernement technocrate

Bouteflika
Abdelaziz Bouteflika. New Press

La composante du nouveau gouvernement d’Abdelmadjid Tebboune, rendue publique aujourd’hui, est dominée par des technocrates. Les partis politiques, consultés par Abdelmalek Sellal avant sa démission, ne sont finalement pas tous représentés dans ce nouveau gouvernement. Même le FLN, qui compte dans le gouvernement sortant une quinzaine de ministres, a moins d’une dizaine. Certes, l’ex-parti unique a réussi à conserver quelques départements régaliens, comme le ministère des Affaires étrangères, mis désormais sous la seule coupe d’Abdelkader Messahel, et le ministère de la Justice, qui reste entre les mains de Tayeb Louh. Le FLN a également conservé le ministère des Télécommunications, celui de l’enseignement supérieur et celui des relations avec le Parlement.

Le ministère de l’Industrie et des Mines, détenu par Abdesselam Bouchouareb du RND, retombe dans l’escarcelle du FLN. Globalement, le FLN a perdu d’autres portefeuilles ministériels, comme ceux de la santé, de l’habitat, des transports, des travaux publics, du tourisme, des ressources en eau.

Le RND, pour sa part, a gardé trois portefeuilles ministériels, celui des moudjahidine, détenu par Tayeb Zitouni, celui de la Formation professionnelle détenu par Mohamed Mebarki et celui de la Culture, détenu par Azzeddine Mihoubi.

Le chef de l’Etat semble ainsi vouloir prendre ses distances avec les partis politiques après avoir vu que l’opposition ne voulait pas siéger dans ce nouveau gouvernement. Le président Bouteflika opte pour un gouvernement plutôt technocrate en raison de l’échec des partis politiques qui n’ont pu mobiliser qu’un quart de l’électorat lors des dernières élections législatives. Ainsi, en plus d’avoir promu des directeurs d’organismes et d’entreprises publiques, comme celui de Sonelgaz devenu ministre de l’Energie et celui de l’Ansej, devenu ministre du Travail, le chef de l’Etat a nommé quatre walis à des postes ministériels. Il s’agit des walis de Tlemcen (commerce), Oran (santé), Annaba (habitat) et Blida (agriculture). Il n’a donc ni nommé Amar Ghoul, président de TAJ, ni Amara Benyounès, président du MPA, dans ce nouveau gouvernement.

Hani Abdi

Comment (24)

    OLYMPIQUE UNIVERSITAIRE
    26 mai 2017 - 14 h 51 min

    Suite au renouvellement de
    Suite au renouvellement de confiance, pour Monsieur, LHADI OUELD ALI, Ministre de la jeunesse et sport, le CSA/OLYMPIQUE SPORTIF DES ETUDIANTS UNIVERSITAIRES, réitère son entière satisfaction, pour cette noble décision, portant la garantie de la concrétisation de la politique sportive nationale, notamment en sport universitaire, ainsi que la prévention de beaucoup d’espoir pour notre jeunesse et la communauté sportive estudiantine en particulier, qui soutiennent l’ensemble de ses décisions en parfaite connaissance de cause, souhaitons pour ce Monsieur distingué par son nationalisme, et sa politique de rajeunissement des dirigeants sportifs, beaucoup de succès et plein de réussite dans son secteur d’activité et le sport universitaire en particulier.

    Nos salutations les plus distinguées,

    Mr BELKHEIR ABDERREZAK
    FONCTION: CADRE A LA DIRECTION DE LA JEUNESSE ET DU SPORT D’ALGER
    STATUT ASSOCIATIF: Chargé des relations publiques

    (…)

    SALIM
    26 mai 2017 - 14 h 47 min

    Je dirais plutôt qu’il a
    Je dirais plutôt qu’il a enlevé les quelques technocrates valables pour mettre à leur place d’illustres ionconnus sinon des types passibles de poursuites judiciaires! dixit le nouveau ministre d e l’énergie

    DZ
    26 mai 2017 - 7 h 25 min

    Les rares ministres
    Les rares ministres compétents comme Lamamra et Bouterfa ont été écartés. Est-ce sur injonctions étrangères ou de la maffia interne ????

    Le citoyen
    25 mai 2017 - 22 h 59 min

    Monsieur REBRAB s’est engagé
    Monsieur REBRAB s’est engagé à recruter tous les majors de promo et futurs grands managers issus de toutes les universités du pays, voilà ce qu’on appelle prévoir et rajeunir, pourvu que les parasites et les gérontocrates de l’ère Quaternaire du pouvoir ne lui mette pas les bâtons dans les roues

      Bouneffa
      26 mai 2017 - 6 h 31 min

      Pour le moment ,il y a que
      Pour le moment ,il y a que monsieur Rebrab qui s’intéresse au recrutement des étudiants majors de promo.
      Ou sont les autres hommes d’affaire «industriels»
      Notre pays a besoin de cette catégorie d’étudiants.

      salim
      26 mai 2017 - 14 h 45 min

      vs etes vraiment à côté d ela
      vs etes vraiment à côté d ela plaque , des gérontocrate il en existe même à40 ans c’est un état d’esprit et non un nombre d’années rebrab lui même étant septuagenaire et ça ne l’emp^che pas d’avoir un esprit vif et souple

        Le Citoyen
        26 mai 2017 - 16 h 02 min

        j’ai bien précisé la
        j’ai bien précisé la gérontocratie du pouvoir qui soit disant décide de notre radieux et prospère avenir

    Mazouzi
    25 mai 2017 - 20 h 37 min

    C’est vraiment terrible cette
    C’est vraiment terrible cette vision a courte vue concernant Mr. LAMAMRA que toute l’Algérie apprécie et de Mr. Boutarfa (avec le succès qu’on lui connait) de les faire passer à la trappe. …

    Tinhinane
    25 mai 2017 - 19 h 08 min

    M.Lamamra et M. Boutarfa sont
    M.Lamamra et M. Boutarfa sont excellents, je ne comprends pas pourquoi qu’ ils ont été écartés.

    Le ministre de l’enseignement supérieur n’est vraiment pas à sa place.

    Anonymous
    25 mai 2017 - 17 h 58 min

    Triste pour avoir gardee la
    Triste pour avoir gardee la ministre Ferouane Houda ou Algerie Poste continue a malmener les client d’Algerie Poste a Ouargla et grand debooires , sans pour autant bouger le moindre doigt, un secteur en ruine, notre pari est gagne et la souffrance va durer pour autant,

      Anonymous
      26 mai 2017 - 6 h 18 min

      et aussi le ministre de l
      et aussi le ministre de l’injustice;existe bien une raison;certainement pour ne pas déranger les amis et les proches;comment appelée une nation libre sans une vraie justice

    Ali baba @gmail.com
    25 mai 2017 - 17 h 16 min

    On prend les même et on
    On prend les même et on recommence pauvre Algérie ou va t on?

    Anonymous
    25 mai 2017 - 16 h 59 min

    OH MY GOD TEBBOUN est
    OH MY GOD TEBBOUN est technocrate!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    KERNOU
    25 mai 2017 - 16 h 57 min

    C’est dommage Mr Lamamera n
    C’est dommage Mr Lamamera n’est plus au MAE
    C’est un homme de grand talons et de stature internationale

    Mohand Assam
    25 mai 2017 - 16 h 05 min

    A chaque jours, suffit sa
    A chaque jours, suffit sa peine.

    lhadi
    25 mai 2017 - 15 h 12 min

    J’ai adressé des messages au
    J’ai adressé des messages au Président de la république pour lui demander de refuser cette politique qui obère tout développement d’un Etat fort, d’une république solide, d’une Algérie apaisée, moderne et conquérante dans ce monde de globalisation politiquement et économiquement injuste. Les faits sont là. Je n’ai pas réussi à le convaincre tout en rappelant que des solutions alternatives, d’autres voies pour l’Algérie existent. Le juste que je crois être ne peut vivre de schizophrénie, savoir ce qu’il devrait faire et continuer à vivre dans la lâcheté et l’erreur. Fraternellement lhadi ([email protected];fr)

      HANNIBAL
      25 mai 2017 - 17 h 51 min

      lhadi (non vérifié)

      lhadi (non vérifié)
      25 May 2017 – 16:12 . L’expression vaut mieux parler au bon Dieu qu’a ses Saints a bien sa place ,est tu le bon messager ? en ce jour d’ascension !!! le message devrait arriver par la voix céleste ; il est en court de route patience il va arriver !!

        Sahitou
        26 mai 2017 - 6 h 11 min

        D’abord qui est il pour
        D’abord qui est il pour « addresser un message au président de la république » ? Si c’est vrai qu’il peut le faire, par quells « canaux » a-t-il pu le faire ?
        Pourquoi il donne son adresse ? Pour qu’il détecte qui fait quoi au web. Cet individu doit etre un indicateur coloré.
        Faite gaffe. Il peut etre aussi un étranger qui connait bien l’Algerie. Son travail est de localiser etc. Encore faite gaffe.

          Erracham
          26 mai 2017 - 15 h 35 min

          Pourquoi n’écrirait-il pas au
          Pourquoi n’écrirait-il pas au président? C’est un droit de citoyen qu’il exerce en toute liberté. Aux USA, des citoyens lambda s’adressent quotidiennement au président par le biais d’un site web. Franchement je suis choqué par un tel commentaire. Nous devrions tous tenir le président au courant de ce qui se passe (chose que ses proches lui cachent peut-être) et de lui proposer des solutions (que ses proches n’ont pas envisagé). Une précaution toutefois, il ne faut pas raconter n’importe quoi au président.

          Felfel Har
          26 mai 2017 - 16 h 17 min

          Voltaire nous a enseigné un
          Voltaire nous a enseigné un principe cardinal qui doit guider la liberté d’expression ( principe consacré par ailleurs par notre constitution):  » Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrais jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire ». Souvenons-nous en! Salutations!

    Mansour
    25 mai 2017 - 15 h 12 min

    Le plus important est que le
    Le plus important est que le mot  »maghreb » à disparu du MAE sachant que ce mot veut dire Maroc en arabe et est un subterfuge du Glaoui H2 pour faire rentrer dans le subconscient collectif ce concept de  »grand maroc » d’inspiration sioniste  »grand Israël » au lieu et place du terme consacré par les Organisations et Institutions internationales à savoir Région d’Afrique du Nord (MENA). Aussi j’aurais souhaité le maintien de Mr Lamamra qui semble être appelé à une fonction plus importante à Paris pour contre-carrer le Makhnez dans le voisinage de Macron.

      Anonymous
      25 mai 2017 - 17 h 14 min

      MENA : Middle East North
      MENA : Middle East North Africa en français : Moyen Orient et Afrique du Nord….

      Anonyme
      25 mai 2017 - 17 h 32 min

      Msahel est un fervent de l
      Msahel est un fervent de l’Uma.

    mess belba
    25 mai 2017 - 14 h 20 min

    el mouhim REbrab a eu raison
    el mouhim REbrab a eu raison des bouchouareb et bientot ses larbins vont le suivre .
    quant à laamara et ce lui de l’energie c’est bien dommage .il s’agissait de notre fierté nationale ,ils nous ont bien representé .même donner un peu de credit au gvt sellal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.