Le président de la République nomme les membres du nouveau gouvernement

Abdelaziz Bouteflika. New Press

Le président de la République a nommé jeudi les membres du nouveau gouvernement, conduit par le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, a indiqué un communiqué de la présidence de la République. «Conformément à l’article 93 de la Constitution et après consultation du Premier ministre, Son Excellence Abdelaziz Bouteflika, président de la République, ministre de la Défense nationale, a nommé, ce jeudi 25 mai 2017, les membres du gouvernement, dont la liste se présente comme suit :

 

Premier ministre : Abdelmadjid Tebboune

Vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP : Ahmed Gaïd Salah

Ministre des Affaires étrangères : Abdelkader Messahel

Ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire : Noureddine Bedoui

Ministre de la Justice, garde des Sceaux : Tayeb Louh

Ministre des Finances : Abderrahmane Raouia

Ministre de l’Energie : Mustapha Guitouni

Ministre des Moudjahidine : Tayeb Zitouni

Ministre des Affaires religieuses et des Wakfs : Mohamed Aïssa

Ministre de l’Education nationale : Nouria Benghabrit

Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique : Tahar Hadjar

Ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels : Mohamed Mebarki

Ministre de la Culture : Azzedine Mihoubi

Ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique : Houda-Imane Feraoun

Ministre de la Jeunesse et des Sports : El Hadi Ould Ali

Ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition féminine : Ghania Eddalia

Ministre de l’Industrie et des Mines : Mahdjoub Bedda

Ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche : Abdelkader Bouazgui

Ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville : Youcef Chorfa

Ministre du Commerce : Ahmed Saci

Ministre de la Communication : Djamel Kaouane

Ministre des Travaux publics et des Transports : Abdelghani Zaâlane

Ministre des Ressources en eau : Hocine Necib

Ministre du Tourisme et de l’Artisanat : Messaoud Benagoun

Ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière : professeur Mokhtar Hazbellaoui

Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale : Mourad Zemali

Ministre des Relations avec le Parlement : Tahar Khaoua

Ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables : Fatma-Zohra Zerouati

Secrétaire général du gouvernement : Ahmed Noui

R. N.

Comment (32)

    anonyme
    27 mai 2017 - 8 h 16 min

    M.LAMAMRA a refusé le poste
    M.LAMAMRA a refusé le poste d’Ambassadeur à Paris.




    0



    0
    kafi abdelhamid
    26 mai 2017 - 8 h 35 min

    Je sent qu’avec la
    Je sent qu’avec la designation d’un docteur en economie,Monsieur BEDDA, les choses vont changer au niveau sue l’industrie. Les designations de managers se font anarchiquement sans projet de societe. Bon courage monsieur BEDDA, vous avez du pain sur la planche.




    0



    0
    Docteur Farouk HAMZA
    26 mai 2017 - 0 h 05 min

    Bienvenue au Professeur
    Bienvenue au Professeur Mokhtar HASBELLAOUI.

    La nomination du Professeur Mokhtar Hasbellaoui comme Ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière nous permet d’espérer une meilleure approche de la gestion et de la prise en charge des difficultés de notre secteur.

    Il est clair que la Santé au sens large du terme mérite une attention toute particulière. Je suis convaincu que le Professeur M. Hasbellaoui, homme de l’Art d’une part et homme de terrain et d’expérience d’autre part, par son attitude d’écoute, par sa capacité de diagnostic, saura apporter les remèdes tant sollicités par les praticiens des différentes disciplines médicales.

    Je suis convaincu également que la mission n’est pas et ne sera pas aisée parce qu’il s’agit, à tous les niveaux d’êtres humains : les patients en premier lieu, des Médecins de tous grades et de divers régimes d’exercice, des paramédicaux, de l’encadrement administratif avec toutes les ressources humaines au services de logistique ainsi que tous les partenaires de la société civile.

    Il est à souligner que cette nomination est de bonne augure pour les citoyens parce que le Professeur Hasbellaoui possède une connaissance globale de ce secteur, il y a passé pratiquement toute sa vie. Il comprendra les contrariétés des Médecins Résidents durant l’accomplissement de leurs missions. Il comprendra l’impatience d’un professeur chef de service qui n’a pas reçu son matériel demandé depuis plusieurs mois. Il saisira l’insuffisance d’une enveloppe budgétaire dénoncée par un gestionnaire d’un établissement hospitalier. Il prendra en compte les plaintes des simples agents dont le salaire mensuel ne suffit plus à couvrir les charges d’une simple habitation.

    Le Professeur M. Hasbellaoui est connu par son attitude d’écoute et sa capacité de mobiliser et de fédérer tous les partenaires à cette noble mission qui celle de prendre en charge nos citoyens en état de vulnérabilité. Son humanisme, sa sagesse et son humilité font que nous l’apprécions énormément et que nous sentons un devoir d’apporter notre contribution en l’assurant de notre disponibilité, de notre appui et de notre volonté à vouloir améliorer notre secteur.

    Cette nomination par le Président de la République rehausse les Médecins dans leur ensemble et nous permet d’entrevoir une lueur d’espérance




    0



    0
      Anonymous
      26 mai 2017 - 2 h 16 min

      Il faut qu’il arrête l’envoi
      Il faut qu’il arrête l’envoi des Algériens en Tunisie pour se faire soigner.




      0



      0
        anonyme
        26 mai 2017 - 7 h 38 min

        Construire des VRAIS hôpitaux
        Construire des VRAIS hôpitaux avec une bonne offre de soins pour nos compatriotes en Algérie au lieu de donner de l’argent aux hôpitaux français.
        Que le corps médical soit sérieux pour l’exercice de sa mission!
        L’Etat doit veiller à la santé de sa population.




        0



        0
          Anonymous
          27 mai 2017 - 6 h 40 min

          Pourquoi voudrait tu qui’on
          Pourquoi voudrait tu qui’on te soigne à l’oeil? Si tu vas en espagne ses parreille tu paille.




          0



          0
    Felfel Har
    25 mai 2017 - 21 h 25 min

    Une bonne équipe, un bon
    Une bonne équipe, un bon entraîneur sur papier! Attendons de les voir à l’action! Sauront-ils donner une impulsion nouvelle à notre économie malmenée par des amateurs? Enverront-ils de bons signaux aux investisseurs en indiquant le bon cap et en promouvant la lisibilté et la stabilité, conditions sine qua non pour les inciter à considérer la destination Algérie? Vont-ils rétablir la confiance avec les travailleurs/consommateurs algériens, lassés par la cherté de la vie, situation qui n’a profité qu’aux trabendistes? Le peuple algérien sait que la situation actuelle est difficile, mais il a l’espoir de voir (re)venir les fruits de ses sacrifices consentis pendant cette période d’austérité. Cette équipe n’a pas le droit de le décevoir.




    0



    0
    Anonymous
    25 mai 2017 - 19 h 46 min

    Ils ont sacrifié Lamamra pour
    Ils ont sacrifié Lamamra pour le compte de qui




    0



    0
    séhab
    25 mai 2017 - 19 h 16 min

    si c’est vraiment vrais que
    si c’est vraiment vrais que Mr LAMAMRA à un poste à paris je dis OK mais C il à été écarté complètement

    de la politique et de toute responsabilités ça ça serait vraiment dommage pour l’Algérie de ce priver

    d’un homme comme Mr LAMAMRA




    0



    0
    Nour
    25 mai 2017 - 19 h 00 min

    Une opinion :

    Une opinion :
    Dommage d’avoir remplacé
    M.Lamamra : il a fait ses preuves et les ennemis de l’Algérie sont entrain de ricaner .
    M.Bouterfa : pour ceux qui le connaissent , particulièrement les cadres de Sonelgaz, savent que c’est un bosseur et M.Guitouni, son élève ne fait pas le poids et n’a rien prouvé dans le domaine

    Dommage d’avoir gardé :
    Imane Feraoun : depuis son installation aucune amélioration palpable des télécoms. D’après une analyse internationale l’Algérie continue de ramer par rapport aux pays du Maghreb.

    C’est incompréhensible :
    M.Louh : jusqu’à quand ? La justice ne fait que reculer et la « planche » continue à dériver.




    0



    0
    El Djazair
    25 mai 2017 - 18 h 05 min

    Face à une grande dépression
    Face à une grande dépression et au ralentissement économique et ses conséquences, le remède approprié a été sagement choisie par notre Président : Un gouvernement technocrate pour se lancer dans une politique d’investissement massif, avec des objectifs civils. Après les excès des spéculateurs doit venir la « purge » sans entraves.




    0



    0
    Vangelis
    25 mai 2017 - 17 h 33 min

    Parmi ces ministres j’espère
    Parmi ces ministres j’espère que conformément à la loi fondamentale aucun n’a une double nationalité. En tout cas, ceux qui n’ont pas été maintenus en poste, semble avoir été contraints d’abandonner leur fonction pour cause de double nationalité à l’exemple de Bouchwerb par exemple ou celui que tout le monde voyait premier ministre, Chakib Khalil.




    0



    0
    NOUR48
    25 mai 2017 - 17 h 31 min

    Où est LAMAMRA? Pourtant,
    Où est LAMAMRA? Pourtant, très bien et un diplomate chevronné, même si MESSAHEL est tout aussi chevronné.
    Et Bouterfa? Il a tenu combien de temps?




    0



    0
    anonyme
    25 mai 2017 - 16 h 41 min

    M.Ahmed Saci au commerce! c
    M.Ahmed Saci au commerce! c’est un peu dur pour lui. Je pense qu’il fallait mettre quelqu’un avec une très bonne expérience dans ce domaine du commerce international….
    Il a intérêt à s’entoure d’un très bon cabinet de conseillers………………….c’est l’avenir de l’Algérie.




    0



    0
    AMAR MOKHNACHE
    25 mai 2017 - 16 h 16 min

    Tebboune a ete mis a l
    Tebboune a ete mis a l epreuve notamment lorsqu il a eu a  » gerer » le commerce etl’habitat en meme temps! il a fait des declarations « tonitruantes » a la limite des menaces a propos des prix et de l inflation….on a estime que c etait suffisant pour » maitriser » la facture de l importation..la bureaucratie a ete mobilisee pour « gagner » 2 OU 3 MOIS! c est chose faite! les resultats … ».les performances » de ces « mesures » ou les « consequences » de ces decisions apparaitront d ici septembre!




    0



    0
      un retraité
      27 mai 2017 - 10 h 45 min

      Il y a incompatibilté de
      Il y a incompatibilté de principe philosophique entre l’image de Mr Tebboun, fils d’enseignant et militant nationaliste et les ministres chargés de l’enseignement qui ne peuvent mener la génération future qu’à l’ignorance.Mme Benguebrit manquant de moyen de communication avec la famille éducative et surtout incappable de parler la langue officielle de l’Etat,ne peut se prévaloir longtemps du soutien de l’armée.Quant à Mr Hadjar, démaguogue et produit de la promootion des indus diplomés, c’est la garantie de résultats des sous-développés.




      0



      0
    anonyme
    25 mai 2017 - 16 h 15 min

    Presque les mêmes ministres..
    Presque les mêmes ministres…………..
    Dommage pour M.LAMAMRA Un excellent ministre des AE.




    0



    0
    lyes2993
    25 mai 2017 - 15 h 32 min

    Bonne nouvelle d’avoir mis Dr
    Bonne nouvelle d’avoir mis Dr Mahdjoub Bedda au ministère de l’industrie et des mines, au moins cette fois-ci nous aurons un vrai économiste aux manettes ( Dr en économie avec plein d’analyses économiques parues et vraiment cohérentes) Au moins lui a des convictions : ce n’est pas juste un businessman avec un égo démesuré !… J’espère qu’il va injecter un nouveau souffle à nos industries et se mettre à discuter avec tout le monde :s ‘entretenir avec tous nos capitaines d’industrie en Algérie et à l’étranger, notamment aussi en arrêtant de blacklister des gens juste pour des histoires d’ego comme le faisait le roi de la chips !




    0



    0
    Abou Stroff
    25 mai 2017 - 15 h 24 min

    puisque c’est Le président
    puisque c’est Le président de la République qui a nommé jeudi les membres du nouveau gouvernement et que j’ai une totale confiance en notre bienaimé fakhamatouhou national, je ne puis qu’être satisfait des derniers développements que connait la scène nationale. en effet, grâce à notre bienaimé fakhamatouhou national et à sa clairvoyance légendaire, nous avons franchi de grandes étapes dans le processus d’édification d’une économie intégrée rayonnant au niveau régional et mondial et d’une société apaisée qui n’a de cesse de montrer son amour du travail et de la réussite grâce à l’effort. j’espère donc que ce nouveau (nouveau?) gouvernement continuera sur la lancée du gouvernement précédent pour hisser l’Algérie en tant qu’Etat et Nation vers des cimes jusque là injoignables.




    0



    0
      Abou d'soufl
      25 mai 2017 - 17 h 52 min

      J’admire votre sens global de
      J’admire votre sens global de la métaphore, mon cher Abou Stroff ! Analyse, diagnostic et thérapie….le choc !




      0



      0
    Anonymous
    25 mai 2017 - 14 h 58 min

    Pourquoi Lamamra n’est plus
    Pourquoi Lamamra n’est plus dans le gouvernement ?




    0



    0
      Fouedz
      25 mai 2017 - 16 h 39 min

      Il paraît qu’il va être à
      Il paraît qu’il va être à Paris pour museler le lobby marocain notamment autour de Macron qui semble être ami à lui.Aussi et surtout faire aboutir la cause du peuple du Sahara occidental auprès de la France qui reste le dernier obstacle à l’autodétermination de ce peuple.




      0



      0
      Vive Nous!
      25 mai 2017 - 18 h 49 min

      il le prépare pour devenir le
      il le prépare pour devenir le nouveau président de la République Démocratique et populaire Algérienne inch Allah ; il lui prépare le terrain tt simplment…et avec l aval du président en place et en fin de mandat et bien avt la prochaine élection présidentiel …qui vivra verra ; étant épuisé et faible Allah y chef je pense qu il va donner le relais à Lamamra…ca reste une hypothèse mais qui me surprendrai pas ; c’est un homme de confiance intelligent et proche de Bouteflika et placé par le président au MAE pdt ses années. il pourrait par communiquer présidentiel annoncer cela ds les prochains mois ; ca dépend du Président Bouteflika et de l ANP car elle aura tjrs son mot a dire malgré que ds la constitution ; elle ne doit plus s ingère ds le civil sinon Gaid Salah n aurait pas deux titres et deux fonctions… on en reparlera inch Allah .En tt cas quoiqu’ il arrive ; je souhaite une bne continuation à Lamamra et je sais servira tjrs son pays l Algérie au sein du gouvernement ou pas; voila un grd homme.




      0



      0
    Le Patriote
    25 mai 2017 - 14 h 12 min

    Le plus important dans cette
    Le plus important dans cette composante Gouvernementale est que les sbires de Amar Saidani et les amis des barons de l’Import-Import ont été éjectés. Bon courage à cette nouvelle équipe à laquelle il ne manque que Mr Lamamra appelé à une mission aussi importante à Paris pour juguler l’influence du Makhzen sur Macron.




    0



    0
      Thidhet
      25 mai 2017 - 17 h 02 min

      Patriote_________Houps!!!!!!
      Patriote_________Houps!!!!!!




      0



      0
      Thidhet
      25 mai 2017 - 17 h 31 min

      Lamamra aura sans doute plus
      Lamamra aura sans doute plus à faire que de s’occuper d’un état aussi futile qu’El marouk.




      0



      0
        Moskodz
        25 mai 2017 - 20 h 21 min

        Prier oui,Mr lamamra à déjà
        Prier oui,Mr lamamra à déjà sur son éviction repondu :Je vais jeûner le ramadan.




        0



        0
    Anonymous
    25 mai 2017 - 14 h 09 min

    Curieusement Il n y a plus de
    Curieusement Il n y a plus de ministre des affaires magrebines, d ou le repproche que je vais a mr Lamamra d avoir manqué de lucidite. Avec plus de courage Il aurai du demissioner parceque cela faisait un moment qu Il jouait les seconds roles . La clairvoyance et l audace en politique sont essentiels .j espere neamoins que Mr Lamara pourra se racheter vis a vis des Algeriens (…).




    0



    0
    un simple citoyen
    25 mai 2017 - 14 h 02 min

    Moussa el hadj hadj moussa ..
    Moussa el hadj hadj moussa… un non-évenement pour le pays!
    Quelle indignité…. (…)
    Où est notre indépendance ? où est notre Liberte?




    0



    0
    leputois
    25 mai 2017 - 14 h 01 min

    y aurait il comme en France
    y aurait il comme en France une loi pour la moralisation de la politique? Ces nouveaux promus font ils la déclaration de leurs patrimoines? enfin….




    0



    0
    Anonymous
    25 mai 2017 - 14 h 01 min

    On est mal barré pour l
    pour l’avenir, reste plus qu’a prier.




    0



    0
      Gh
      26 mai 2017 - 9 h 41 min

      Meme la prière à ses vertus.
      Meme la prière à ses vertus.




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.