Un journaliste algérien arrêté au Maroc alors qu’il couvrait une manifestation à Nador

Les forces de sécurité marocaines répriment les manifestants à Al-Hoceïma. D. R.

Un journaliste du quotidien El-Watan a été arrêté par la police marocaine alors qu’il couvrait une manifestation de soutien aux habitants d’Al-Hoceïma où des émeutes font rage depuis plusieurs semaines. «Les forces de sécurité marocaines ont interpellé, hier dimanche, vers 22 h, le journaliste d’El-Watan Djamel Alilat alors qu’il couvrait les manifestations dans la région du Rif (nord du Maroc)», écrit le quotidien francophone, qui précise que notre confrère «se trouve, à l’heure où nous mettons en ligne, dans un commissariat de la ville de Nador». Les médias marocains, qui rapportent l’information, détournent les faits en laissant entendre qu’un «Algérien s’est infiltré au milieu des manifestants», sans signaler sa profession, pour faire accroire à une tentative de la part de l’Algérie d’intervenir dans ces tragiques événements et de s’immiscer ainsi dans les affaires internes du Maroc.

Cette paranoïa du régime monarchique et des médias marocains inféodés au Makhzen vient de ce que les services secrets de Mohammed VI ont été pris en flagrant délit de manipulation des événements de Ghardaïa et sont directement impliqués dans la création et le financement de mouvements séparatistes en Kabylie et dans le M’zab. Ils assurent également le financement de médias qui émettent à partir de l’étranger dont la mission est de discréditer l’image de l’Algérie dans le monde. La DGED (services de renseignements) marocaine actionne aussi des marionnettes, à l’image du félon Hichem Aboud, pour tenter de mettre la détérioration des relations entre l’Algérie et le Maroc sur le dos exclusif des «généraux d’Alger», expression chère au Makhzen qui a, il faut le rappeler, accueilli le fondateur du groupe terroriste sanguinaire GIA sur son territoire avant qu’il soit rendu aux autorités algériennes par la force. Rabat craint donc un retour de flamme. 

La région du Rif, dans le nord du Maroc, est secouée par des émeutes qui enflent et qui font craindre au roi et à sa suite une explosion à grande échelle dans ce pays dont les richesses sont spoliées par la famille régnante et une poignée de familles «nobles» qui gravitent autour du palais. La misère se propage et de plus en plus de Marocains prennent conscience de la nécessité de se débarrasser de cette monarchie prédatrice et de recouvrer enfin leur liberté.

Nous y reviendrons.

Karim Bouali

Comment (24)

    Abdou le Breton
    29 mai 2017 - 22 h 40 min

    Certains médias londoniens
    Certains médias londoniens réputés par leur acharnement contre l’Algérie et leur prosélytisme en matière des droits de l’homme, à fortiori quand il s’agit des journaliste n’a pas du tout fait état de cette arrestation alors qu’ils sont toujours à l’affut de toute information fut elle insignifiante lorsqu’il s’agit de l’Algérie
    La couverture médiatique du soulèvement du Rif, particulièrement complaisante à l’égard du makhzen, démasque ces médias à la solde des monarchies
    Un journaliste d’habitude virulent et subversif, m’a surpris par son calme et la sagesse avec laquelle il animait un débat sur les éventements du Rif Sobhen Allah

    Dyhia
    29 mai 2017 - 16 h 04 min

    Il faut prendre les choses
    Il faut prendre les choses positivement:

    Avec l’Affaire de Leila-Aichi et l’Affaire de ce journaliste d’El-Watan, les Algériens ont pu découvrir le vrai visage du makhzan qui ne rate pas une occasion sur les chaines arabes pour nous chanter sa fraternité et son grand maghreb.

    Prendre ses distances par rapport à ce pays qui nous veut que du mal est devenu un devoir national.

      Anonymous
      29 mai 2017 - 17 h 35 min

      Le grand maghreb ? Je pense
      Le grand maghreb ? Je pense que le Maroc et les sioniste veulent d’un grand MAROC sur le sol ALGÈRIEN au détriment des ALGÉRIENS et ALGÉRIENNES que l’on se rêveil et que l’on convoque le Maroc pour ses sous entendu de projet utopique et douteux du grand Maghreb qu’ils propagent sans notre accort omme si l on avait pas notre mot à dire ???

    Raïna
    29 mai 2017 - 15 h 48 min

    Cette arrestation doit être
    Cette arrestation doit être non seulement dénoncée et condamnée mais doit aussi prendre une tournure médiatique et politique afin d’obtenir la libération immédiate de notre journaliste.
    Nous assistons bel et bien au début de la fin de la narco monarchie et á son implosion,le monarque a un genoux á terre aprés les gifles qu’il a essuyé concernant le sahara occidental (Guerguerat,CJUE) la crise politico-socio-économique,le soulévement populaire des rifains,et le retour des terroristes marocains qui ont rejoint Daesh,le trône est menacé et ne tardera pas á s’effondrer…Pourquoi pas leur apporter notre coup de grâce en expulsant leurs centaine de milliers de sujets!!

    Nor
    29 mai 2017 - 15 h 07 min

    Ils peuvent se faire aider
    Ils peuvent se faire aider par leur amis français! sic.

    Jean_Boucane
    29 mai 2017 - 14 h 49 min

    le pauvre journaliste
    le pauvre journaliste algerien, ils vont dire qu’il est le responsable et qu’il travaille avec le méchant DRS… en clair, il y a que les mokokos qui peuvent penser qu’un journaliste d’El Watan peut organiser des manifs géantes dans tous le Rif et empêcher tous les marocains d’avoir le drapeau alaouite pendant 7 mois… et les mokokos vont surement le croire… maintenant il faut esperer que le journaliste ne va pas passer dans la broyeuse en même temps que tous les rifains arrêtés car Mimi6 il s’en fiche du Ramadan, il tue et il vole non stop!!!

    Pravda
    29 mai 2017 - 14 h 27 min

    Bonjour,

    Bonjour,
    Trump va construire un mur tout le long de la frontiere mexicaine. L´Algerie doit faire de même avec le Maroc.
    Pour frapper ce drogué de momo à son portemonnaie il faut que :
    Premierement qu´aucun Algerien ne visite ce pays.
    Deuxiement il faut frapper fort là ou ca fait mal en informant les touristes etranger de la verité marocaine.
    Car momo depense beaucoup d´argent pour cacher la realité de la societé marocaine et en même temps cracher sur l´Algerie.
    La faiblesse Marocaine c´est le tourisme. Informer de votre part les gens que vous connaisez sur la realité cachée du maroc,si le tourrisme diminue on verra momo venir à plat ventre demander pardon à ces maîtres.

    :-))

    Kahina
    29 mai 2017 - 12 h 44 min

    Le makhzan va dire à ses
    Le makhzan va dire à ses sujets que c’est un agent des services secrets Algériens, pour les berner un peu plus.

    D’ailleurs, le makhzan veut à tout prix incomber la male-vie et les protestations du rif à l’Algérie.

    HANNIBAL
    29 mai 2017 - 12 h 32 min

    Mehenni va faire libérer
    Mehenni va faire libérer Djamel Alilat vu qu’il est le portefaix du makhnaz (…) ce monarque condamne meme les enfants, rappelez vous Islam Khoualed qui a passé 8 mois dans les geoles mar »ochienes. là les prisons vont etre surchargées le plus intrigant c’est Benkirane qui conseille a ses adherents emprisonnés de
    cesser leur greve de la faim pour bénéficier sans doute d’un geste de bonté royal de leur auguste amir. Il faut attirer l’attention des touristes occidentaux: le mar »ok est en devenir un etat Totalitaire, une vraie dictature et pas seulement un lupanar géant; ça devient une prison géante pire qu’un camp de concentration pour ses habitants qui n’en peuvent plus de supporter un roi illégitime
    mais la faiblesse des arguments !!! libérez Allilat et tous les prisonniers d’opinion Rifains. Faisons une pétition, vite !!! tremble regime honni, ton heure est venue !!!

    Anis
    29 mai 2017 - 12 h 31 min

    C’est justement ce que le
    C’est justement ce que le makhnez attendait avec impatience. C’est du pain béni pour lui. Le makhnez pourra désormais dire : « NOUS AVONS ATTRAPPÉ UN ESPION ALGÉRIEN et tutti quanti….

    Mello
    29 mai 2017 - 10 h 58 min

    Des manifestations populaires
    Des manifestations populaires sont toujours une tare, ou une tache sale pour ces gouvernants dictatoriaux qu’il ne faut porter a la connaissance de l’opinion internationale.
    Notre journaliste, bien que vacciné chez lui, ne semble pas avoir appris les conséquences d’une telle opération. Dieu Tout-Puissant, faites que ce journaliste revienne rapidement auprès des siens et passe les fêtes de l’Aid chez lui. Ces régimes sont des m… (hachakoum) , quand on s’en approche on se salit.

    Anonymous
    29 mai 2017 - 10 h 41 min

    QUID DES 450 000 CLANDESTINS
    QUID DES 450 000 CLANDESTINS MAROCAINS SUR LE SOL ALGÉRIEN?????
    QUID DES MAROCAINS NATURALISES QUI SONT TAPIS DANS NOS ADMINISTRATIONS ET SERVICES???? QUID DES HARKIS DE L’OUEST QUI FAVORISENT LE PILLAGE DE NOS RICHESSES VERS LE MAROC ET IMPORTENT LA DROGUE PAR TONNES???? QUID DE HAMEL ET LOUH SUR TOUS CES DOSSIERS?????
    ILS CONNAISSENT TOUTES CES RÉALITÉS PUISQU’ILS VIENNENT DE L’EXTRÊME OUEST…

    Le Patriote
    29 mai 2017 - 10 h 37 min

    Je me demande ce qu’il a ete
    Je me demande ce qu’il a ete faire au Maroc ce journaliste surtout en ce moment, sachant que la DGDE du Makhnez n’allait pas rater l’occasion de cette presence pour faire croire au peuple marocain amazigh frere que c’est l’Algerie qui est derriere ces evenements, par jalousie bien entendu. D’autant plus qu’aucun media du regime du Makhnez, a l’exception du site le Desk, n’a voulu preciser que ce Djamel Alilat est un journaliste en mission de travail pour couvrir un evenement.

      Djaffar
      29 mai 2017 - 11 h 01 min

      Un Marocain est Marocain, ça
      Un Marocain est Marocain, ça a rien a xxXvoir avec Amazigh ou Arabe, tous des colons au Sahara occidental.

    HANNIBAL
    29 mai 2017 - 10 h 09 min

    Triste nouvelle Zefzafi a
    Triste nouvelle : Zefzafi a été arrêté… maintenant a savoir si les manifs pour sa libération vont continuer. De toute maniere il faudrait un deuxieme Mohsin comme martyr pour que la situation enfle !!

      Cannibal
      29 mai 2017 - 13 h 29 min

      Zefzafi et un journaliste
      Zefzafi et un journaliste algérien ont été arrêtés.

    HANNIBAL
    29 mai 2017 - 9 h 46 min

    Maintenant

    Maintenant
    tout le monde est son ennemi meme les mar »oké ne voit pas en lui un amir el moumenine il faut vite alerter amnesty international l’erreur du journaliste d’aller dans un pays hostile
    aux Algeriens doivent eviter coute que coute ce departement $ioniste Bochus VI veut finir empaler c’est pourquoi il continu la provocation il a peur de rejoindre Ben Ali dont il s’est moqué une fin comme Kadhafi c’est sans doute ce qu’il souhaite mais l’etincelle va se propager et mettre fin a cette monarchie retrograde !!!

    Moskosdz.
    29 mai 2017 - 9 h 36 min

    Le royaume de la drogue est
    Le royaume de la drogue est entrain de se consumer lui même par le feu qu’il a tenté d’allumer en Algérie avec l’aide de ses proxénètes Franco-Israéliens afin de nous barrer la route sur notre soutien à la Palestine et Sahara occidental,Echehhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh,à notre tour maintenant d’accuser les généraux barons de la drogue du roi ainsi que sa police de crimes contre le peuple marocain.

    maroc pays voyou!
    29 mai 2017 - 9 h 26 min

    je sens que la ligne aérienne
    je sens que la ligne aérienne mokoko-arabie yéhoudite va bientôt fonctionner à plein régime!!! les cultivateurs de cannabis ils sont pas contents ils veulent que l’argent leur revienne comme au bon vieux temps , non mais ça va pas ! est le train de vie du roi des crédules c’est qui qui va le payer ?????

    T14
    29 mai 2017 - 9 h 25 min

    C’est que le régime Marocain
    C’est que le régime Marocain à quelque chose à ce reprocher, pour qu’ils détourne les caméras sur un Algérien UNE DIVERSION PURE ET DURE, bien que la n’est pas le sujet, qui est que nous sommes pas à la première émeute au Maroc !! Les Algériens ne s’interresse pas aux Maroc mais décidément les Marocains veulent pas nous oublier ?

    Lotfi magh
    29 mai 2017 - 9 h 16 min

    Je pense que c’est du à l
    Je pense que c’est du à l’article et au reportage de l’édition d’el watan d’hier . Si ce journaliste ne sera pas relaché d’ici 12 heures , leur ambassadeur doit foutre le camp et l’ambassadeur d’algérie rappelé à alger , cette monarchie cela fait longtemps qu’elle a dépassé ses limites , et seul le langage qu’elle comprend sera employé avec elle .

    mhd bouira
    29 mai 2017 - 8 h 48 min

    La consigne du makhnez est on
    La consigne du makhnez est on ne plus claire: trouvez n,importe quel Algérien et lui endosser la responsabilité (du makhnez) sur le dos.
    La même méthode que les attentats de marrakech.
    Éviter le marok!!

    saleh/Algerie
    29 mai 2017 - 8 h 27 min

    Jeune Afrique / 27. 04. 2017
    Jeune Afrique / 27. 04. 2017

    Jeune Afrique : Y a-t-il encore des manifestations à Al Hoceïma ?
    Ilyas El Omari (Le président de la région actuellement la plus agitée du Maroc) : Les manifestations, il y en a partout au Maroc. Chaque jour, on en recense 125 aux quatre coins du pays. Les gens se sont focalisés sur Al Hoceïma parce que la ville traîne des boulets. Elle est classée dernière en terme d’accès à l’emploi.
    Plus de 81% de son économie provient de la culture et de la vente de cannabis si on se réfère à un rapport de l’Agence de développement des provinces du Nord datant de 2006. Les 19% restants sont issus des transferts d’argent de la diaspora rifaine, de la pêche et d’autres secteurs.
    Avant 2008, l’argent du cannabis faisait tourner la province.
    Le problème est le suivant : avant 2008, l’argent du cannabis faisait tourner la province. Mais depuis cette date, les revenus partent ailleurs, même si les cultivateurs de cannabis continuent de vendre leur récolte. Un récent rapport américain a estimé que les revenus provenant du cannabis au Maroc équivalaient à 23 milliards de dollars chaque année. Si on réservait un seul de ces milliards à Al Hoceïma, elle deviendrait comme Monaco !…

    Jean_Boucane
    29 mai 2017 - 8 h 12 min

    Attention les bennes à
    Attention les bennes à ordures fonctionnent à plein régime en ce moment dans le Rif!!! La dictature royale n’hésite pas à faire disparaitre ses ennemis sans remord!!! Ce journaliste est en danger de mort, tout comme les 200 prisonniers raflés le week end dernier!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.