Saïd Bouteflika se démarque d’Ennahar et participe au sit-in de soutien à Boudjedra

Saïd Bouteflika, frère et homme de confiance du président de la République. New Press

Le frère du président Abdelaziz Bouteflika, Saïd, a marqué un passage au sit-in contre Ennahar TV observé aujourd’hui devant le siège de l’Autorité de régulation de l’audiovisuel à Alger. Arrivé sur place à bord d’un véhicule, Saïd Bouteflika s’est frayé difficilement le chemin jusqu’à Rachid Boudjedra, auquel il a tenu à exprimer sa totale solidarité contre la chaîne Ennahar TV, qui l’a humilié à travers une caméra cachée violente. Saïd Bouteflika a donc préféré afficher publiquement sa solidarité avec cet écrivain malmené par cette chaîne.

Ce geste symbolique signifie-t-il qu’Ennahar TV est lâchée ? Le frère du président de la République semble selon toute vraisemblance se démarquer, du moins, de cette caméra cachée diffusée malgré le refus de l’auteur du roman Le désordre des choses. Une caméra cachée qui a soulevé une vague d’indignation et suscité un élan de solidarité avec l’écrivain. D’ailleurs, c’est pour dénoncer les dérapages et les dépassements de cette chaîne de télévision offshore mais aussi le silence complice de l’Autorité de régulation de l’audiovisuel que des intellectuels et des animateurs de la société civile ont appelé à ce sit-in.

«Nous appelons à faire valoir le droit du public à une information sérieuse, respectueuse de la raison et œuvrant pour la promotion des valeurs de la citoyenneté dans la société», est-il écrit dans cet appel à travers lequel les signataires exhortaient vendredi les professionnels du monde des médias à multiplier les initiatives «pour stopper cette dégringolade et désapprouver la désinformation, la duperie et l’intoxication». Cet appel a été signé, par des écrivains, des journalistes et des professeurs d’université tels que H’mida Ayachi, Chérif Rezki, Abdelaziz Boubakir et Ahmed Cheniki, des écrivains et poètes comme Amine Zaoui, Rabia Djalti, Achour Fenni, Brahim Tazaghart, Saïd Boutadjine et Abdelwahab Benmançour, et des académiciens à l’image de Nacer Djabi, Liamine Bentoumi et Smaïl Yebrir. Des pétitions ont été également lancées pour carrément fermer le groupe médiatique auquel appartient cette chaîne de télévision.

Ennahar est connu pour être un média proche des cercles du pouvoir et des services de sécurité dont il obtient les informations en exclusivité absolue, avant même les médias publics et l’agence officielle Algérie presse service (APS).

Hani Abdi

Comment (102)

    Anonymous
    6 juin 2017 - 2 h 00 min

    Saïd Bouteflika se démarque d
    Saïd Bouteflika se démarque d’Ennahar et participe au sit-in de soutien à Boudjedra

    Comme un stratège-opportuniste du jeu des échecs qui prépare ses coups à l’avance
    Said Bouteflika voit plus loin, à long terme à l’horizon…..2019
    Il prépare ses chances de candidat aux élections présidentielles de 2019
    (héritage comme en Syrie des Assad, en Azerbaidjan des Aliev,, au Congo des Kabila, au Maroc des Alaouites
    En testant psychologiquement – dans une première étape calculée –
    Sa « popularité ?! » auprès de la population algéroise, et la réaction du milieu populaire algérois
    Tout ce scénario bien monté sur le dos du malheureux écrivain algérien Rachid Boudjedra
    Un écrivain éclairé, et engagé
    Le diction arabe est peut etre vrai dans notre cas:
    مصائب قوم – رشيد بوجدرة – عند قوم فوائد – السعيد بوتفليقة –




    0



    0
    Rachedi
    5 juin 2017 - 21 h 41 min

    Peut on un jour croire on
    Peut on un jour croire on notre citoyentes et corrigé ce passé qui n as fais que déchiré l Algérie dans le sang le résultat d encien clanisme médiocre ne pourra ressuscité les morts
    J appelle aux Algériens que nous sommes l exemple digne d homme libre et allant vers l avant glorifier nos martyre pour protège cette aqui LA NATION ALGERIENNE




    0



    0
    Anonymous
    5 juin 2017 - 20 h 02 min

    Le régent d’Alger dirigeant
    Le régent d’Alger dirigeant secrètement le destin de l’Algérie, derrière les rideaux noires fumeux de l’opacité,
    En maniant à merveille ses marionnettes de clients, de courtisans, et de sous-traitants en quete des subsides de La rente jetées aux plus offrants candidats à l’enrichissement illicite, illégal, et illégitime
    Dans les coulisses noires, secrètes, et froides de la cour fermée
    Triste, et malheureux destin de l’Algérie, et de son peuple, d’une gestion calamiteuse du pays (1999-2019)




    0



    0
    ANANI Mohamed
    5 juin 2017 - 2 h 22 min

    Je suis BOUDJEDRA
    .

    Je suis BOUDJEDRA
    .




    0



    0
    une action forte
    4 juin 2017 - 16 h 46 min

    Il était temps qu’il fasse
    Il était temps qu’il fasse quelque chose ! Nous attendons clairement de sa part une intervention directe pour la fermeture de cette chaîne dans notre pays. Il doit prendre la défense de la population et clairement imposer sa défiance par un acte fort ! Nous attentons cela monsieur Bouteflika, cette chaîne doit fermer au plus vite.




    0



    0
      Erracham
      4 juin 2017 - 20 h 20 min

      Je le voudrais bien, mais je
      Je le voudrais bien, mais je doute sérieusement que le président ordonne la fermeture de cette chaine diffusant médisances et calomnies. Elle lui sert pour règler ses comptes et contrecarrer tout ce qui se dit contre lui et les siens et l’ARAV veillera à la protéger car elle a été créée pour museler tout le secteur de l’audio-visuel. Ennahar TV sera malheureusement maintenue pour continuer son oeuvre de destruction en insultant et humiliant tous ceux qui apportent la contradiction au patron. Elle se comporte comme un tueur à gages à la solde d’une mafia. W. Shakespeare avait raison de dire : « Tout le talent de la méchanceté consiste à débiter d’absurdes médisances ». Salutations!




      0



      0
        une action forte
        4 juin 2017 - 20 h 55 min

        Alors nous en tirerons les
        Alors nous en tirerons les conséquences et si aucune fermeture n’intervient, cela signifiera deux choses.
        1 – c’est que leur condamnation est de la flûte,
        2 – que cette chaîne les arrange et qu’ils sont donc complices de ces programmes et promoteurs par leur refus de faire leur travail
        On en tirera les conséquences pour chaque affaire, car cela voudra dire que tout ce qui sort de Ennahar est faux et qu’étant donné qu’ils soutiennent cette chaîne, cela veut dire aussi qu’ils sont derrière. CQFD : ce qu’il fallait démontrer.




        0



        0
    yugarithen
    4 juin 2017 - 14 h 46 min

    Une ruse pour se faire une
    Une ruse pour se faire une popularité,quant à l’écrivain Boudjedra , il a fait preuve d’une faible personnalité et de soumission en professant sa fois devant de pseudo animateurs indignes d’animer une émission télévisée.




    0



    0
    Pravda
    4 juin 2017 - 12 h 11 min

    Enfin le cirque du siecle qu
    Enfin le cirque du siecle qu´on attendait est arrivé en Algerie. Le dompteur des lions et des tigres s´est enfin manifesté. Ceci pour dire que Said, qui fait le beau et mauvais temps en Algerie, vient soutenir quelqu´un qui a été malmené par cette chaine (…) créée pour soutenir l´election 2014. Expliquer moi comment une chaine peut survivre si ce n´est pas avec l´argent de la pub?.
    des chaines de TV radios, journaux sont fermés d’un coup de fil. des generaux, des ministres , des PDG sont virés…et même des generaux emprisonnés sans jugement. (…)
    Tout cela est illegal constituellement. (…) Bon, tout le monde sait maintenant qui decide. Alors on se pose la question pourquoi ce cirque (…)
    Mes frères et soeurs, on est devenu une monarchie sans le savoir.(…) Des
    energumènes se sont fait des fortunes sur le dos des Algeriens qui n´ont même pas de quoi manger ou se soigner .
    15 ans avec le regne de cette famille « royale » ca suffit largement!!!(…)
    Partez, arrêtez vos combines, laisser les gens honnêtes qui veulent construire une economie forte qui donnera du boulot à tous les Algériens (…). Heureusement qu´il y a une justice divine.




    0



    0
      Anonymous
      4 juin 2017 - 12 h 39 min

      B R À V O!!

      B R À V O!!

      Je ressens toujours beaucoup de fierté et d’espérance quand je lis les posts patriotiques comme les vôtres…La propagande nauséabonde de cette famille autoproclamée régente de l’Algérie et son peuple n’aura jamais raison des enfants de BenMhidi ou Amirouche… Nous ne sommes pas un peuple makhzeno-compatible ou qui s’incline devant une personne qui se prend pour notre roi!!! Nous refusons un régime familial, tribal et étranger à nos coutumes de surcroît !!
      Merci de publier




      0



      0
      Anonymous
      4 juin 2017 - 12 h 46 min

      B R À V O!!

      B R À V O!!

      Je ressens toujours beaucoup de fierté et d’espérance quand je lis les posts patriotiques comme les vôtres…La propagande nauséabonde de cette famille autoproclamée régente de l’Algérie et son peuple n’aura jamais raison des enfants de BenMhidi ou Amirouche…Nous ne sommes pas un peuple makhzeno compatible ou qui s’incline devant une personne qui se prend pour notre roi!!! Nous refusons un régime familiale tribale et étranger à nos coutumes de surcroît !!
      Merci de publier




      0



      0
      Anonymous
      4 juin 2017 - 12 h 49 min

      15 ans c’est énorme. C´ est
      15 ans c’est énorme. C´ est déjà trop. L’Algérie a besoin de se construire.




      0



      0
    Moskosdz.
    4 juin 2017 - 10 h 49 min

    Quand on a pas le droit d
    Quand on a pas le droit d’accuser un barbu islamiste de ses milliers de crimes et pouvoir humilier quelqu’un n’ayant jamais fait de mal à une fourmi est une preuve irréfutable que la société est pourrie à la racine. L’heure est grave,franchement,gravement grave.




    0



    0
      Anonymous
      4 juin 2017 - 11 h 37 min

      Cessez cette rhétorique venue
      Cessez cette rhétorique venue de bush…C’est pas (…) les islamistes ou le chaos…C’EST FINI CETTE PÉRIODE OBSCURE !
      ON EST CONTRE LES SALAFISTES, CONTRE ENNAHAR ET SON PARRAIN !
      Ce sont les deux faces d’une même pièce qui veulent la fin de l’Algérie!
      Le général Benhadid vous salue bien ainsi que tous les patriotes (…).




      0



      0
    Anonymous
    4 juin 2017 - 10 h 49 min

    Y’a Saïd bis je te réponds qd
    Y’a Saïd bis je te réponds quand un chef d état est au commande d un pays TT ce qui se trame est de sa faute car qd il y a exagération on démissionne, OK… le peuple veut du nouveau des têtes nouvelles ce pouvoir doit partir.




    0



    0
    l'éveillé
    4 juin 2017 - 6 h 25 min

    solidarité entre éradicateurs
    solidarité entre éradicateurs. c’est normal. arrêtez de nous bassiner avec la liberté d’expression et tous les autres mensonges. ils sont dans le camp de ceux qui ont pris possession de l’algerie depuis 1954. solidaires et sanguinaires: SS.




    0



    0
    Saïd bisT
    4 juin 2017 - 2 h 52 min

    S’il y a une personne qui
    S’il y a une personne qui comprend ce qui arrive a Boudjedra c’est bien Saïd. Lui le subit toujours et dépuis des années. Tout ce qui se passe en Algérie de mauvais c’est SAID. Si un immeuble se construit, une station se réalise partout en Algérie, elle appartient à SAID. Celui qui tombe dans les escaliers en sortant de chez lui, c’est l’oeuvre de SAID. Sa présence est une réponse a tous ces bobards. La verite n’est jamais crue. Plus le mensonge est gros, plus les gens y croient.




    0



    0
      TotoBato
      4 juin 2017 - 9 h 46 min

      Parler de Said BOUTEFLIKA =
      Parler de Said BOUTEFLIKA = masquer OUYAHIA = le vrai problème.




      0



      0
        Anonymous
        4 juin 2017 - 12 h 51 min

        ??????? Késako ?
        ??????? Késako ?




        0



        0
      Anonymous
      4 juin 2017 - 10 h 44 min

      Et said t’a ordonner de venir
      Et said t’a ordonner de venir le défendre sur les réseaux sociaux… Le peuple algerien ne mange plus de ta propagande… En plus tu nous coûte de l’argent qui devrait revenir aux nécessiteux algériens de souche….




      0



      0
      Anonymous
      4 juin 2017 - 10 h 55 min

      Hahaha, la belle ruse ! faire
      Hahaha, la belle ruse ! faire dans le sentimentalisme pour absoudre ton maitre




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.