Mohammed VI fait suspendre un journal à Bahreïn

Mohammed VI à Manama. D. R.

Les monarchies moyenâgeuses du Golfe et le Maroc savent se serrer les coudes lorsque leur survie est menacée. Les autorités du minuscule Etat du Bahreïn n’ont pas ainsi trouvé problème à répondre favorablement à la demande de Mohammed VI de faire fermer Al-Wasat, un journal local. Le seul tort commis par ce quotidien arabophone est visiblement d’avoir couvert un peu trop régulièrement la contestation que vit la région du Rif depuis près de sept mois.

Dans un communiqué publié par l’agence officielle BNA, le ministère bahreïni de l’Information justifie cette mesure par la publication par Al-Wasat aujourd’hui d’un article qui «porte atteinte à un pays arabe frère». Tout le monde aura compris qu’il se référerait à un article évoquant les troubles dans la province d’Al-Hoceïma, au Maroc, et l’origine de la colère populaire dans cette région. Le quotidien Al-Wasat est, ajoute-t-on, suspendu «jusqu’à nouvel ordre».

En janvier, les autorités avaient déjà suspendu pendant trois jours la version en ligne du quotidien indépendant Al-Wasat, l’accusant de «semer la sédition» à Bahreïn. Le journal avait été également interdit de parution pendant deux jours en août 2015. Al-Wasat avait été suspendu une première fois en avril 2011, en pleine mobilisation d’un mouvement de contestation inspiré par le printemps arabe et mené par la majorité chiite, qui réclamait des réformes politiques à la dynastie sunnite. Le journal avait été alors accusé d’avoir publié de fausses informations.

Son rédacteur en chef, Mansour Al-Jimri, avait été jugé et condamné à une amende, et le journal autorisé à reparaître. Les autorités ont intensifié la répression de l’opposition, avec la dissolution récente des deux plus grands mouvements politiques : Waad (opposition laïque) et Al-Wefaq (opposition chiite). «Désormais, ils cherchent à faire taire l’unique journal indépendant», a déploré le Bahrain Institute for Rights and Democracy (Bird), une ONG basée en Grande-Bretagne, pressant Washington et Londres, alliés des autorités de Bahreïn, à condamner la suspension d’Al-Wasat.

S. S.

Comment (14)

    roboto
    6 juin 2017 - 8 h 34 min

    Attention, ce macoco de la
    Attention, ce macoco de la royale narcotique. m6 change et prend la forme d un parasite qui veut se défaire de sa laisse pour contaminer son environnement l Afrique et par ricochet le monde arabe dan le seul but inavouable est de nuire a son son voisins. Pour ce malade génétiquement incurable de ses obsessions empreinte les mêmes méthodes que l antite sioniste lâche et perfide. L,occupation politique et surtout économique du terrain est l,arme la plus dangereuse.




    1



    0
    RAYES EL BAHRIYA
    5 juin 2017 - 17 h 52 min

    Cet usurpateur se sent en
    Cet usurpateur se sent en terre berbère du maroc , soumise par les kalaouite durant 09 siècles, ce m-106 va

    lorgner auprès de ses ancêtres guennour , les bédouins du khalidj , pour mettre encore à genoux cette terre

    berbère , au nom de la supercherie de l’histoire , leur religion , devenu porte étendard e la terreur d’état ,

    faussement musulman, il livre des contingents de filles berbères numides , vers les camps de concentration

    des émirs du khalidj, un génocide , et un viole systématique par la misère et l’Exploitation sexuelle du Rif, de

    Agadir et de Sousse.

    Honteux , d’appeler à la rescousse cette même race arabe , pour mater les berbères !! , et ce depuis des lustres.

    la plus grande supercherie de l’histoire. il va rabattre ses troupes d’assassins banou hilal hyènes.

    On a compris votre mission dans cette Afrique du nord spoliée et trahie par vos maitres libidineux et violeurs.




    1



    0
    RAYES EL BAHRIYA
    4 juin 2017 - 20 h 17 min

    EH OUI ! , MAIS IL NE SUSPEND
    EH OUI ! , MAIS IL NE SUSPEND PAS , LE TRAFIC DES FILLES MAROCAINES NUBILES , ESCLAVES

    SEXUELLES DES MONARCHIES ARABES DU GOLF.

    SEX & MENSONGES VONT DE PAIRE. DÉCIDÉMENT ENTRE ÉMIRS ET ROITELET M-106. QUI TUE ET

    EMPRISONNE SES SUJETS , A LA MERCIE DE SA BARAKA FAUSSEMENT HÉRITÉE , L’USURPATEUR.




    1



    0
    HANNIBAL
    4 juin 2017 - 19 h 51 min

    Le roi éclairé dans tout les
    Le roi éclairé dans tout les domaines illumine sa peuplade a la bougie et sent en bon démocrate que son peuple adoré ne va plus lui baiser la main ça fait 60 ans que le makhnaz féodal les fait vivre de mensonge quand on est un roitelet illégitime maintenant ils se posent des questions la politique du mégaphone mais la c’est vouloir cacher le soleil avec un tamis !!




    1



    0
    Tilili
    4 juin 2017 - 19 h 34 min

    La Cedeao c’est non
    La Cedeao c’est non seulement la libre circulation des marchandises entre les pays de ce groupe régional mais aussi la libre circulation des personnes avec papiers d’identité communs. Autrement dit, le marché africain va s’ouvrir au maroc et en contrepartie le maroc va devoir s’ouvrir à…devinez ce qui l’attend.




    1



    0
      lyes2993
      5 juin 2017 - 12 h 31 min

      A priori, la demande d
      A priori, la demande d’adhésion du Maroc a reçu un accord de principe ! L’Algérie va enfin pouvoir enfin se débarrasser de cet UMA qui ne sert à rien ( ni politiquement ni économiquement) et enfin créer une vraie communauté économique avec ses voisins du Nord de l’Afrique : Sahara Occidental, Mauritanie, Mali, Niger, Tunisie, Lybie, Tchad, Egypte, Soudan, Erythrée, Ethiopie, Djibouti … que j’espère qu’un nom plus global et plus historique sera utilisé du genre : CENA Confédération Économique Nord Africaine ! Sur le papier, cette confédération économique deviendra rapidement une force économique imparable… en association avec la CEMAC, cela deviendra stratégique !!




      0



      0
    Felfel Har
    4 juin 2017 - 19 h 28 min

    Avez-vous remarqué qu’en
    Avez-vous remarqué qu’en France, les évènements du Rif ne sont plus évoqués par les media lourds? Circulez, il n’y a rien à voir! Le lobby sioniste veille pour protéger un des leurs, sinon leur tête de pont dans la région sera décapitée. Notre rôle consistera à en parler en permanence comme pour retourner le couteau dans la plaie de ses ennemis de l’Algérie. Oui, donnons-leur des cauchemars en informant le monde de ce qui s’y passe! Révélons la violence et l’arbitraire de ce régime en bout de course! Précipitons sa déchéance et sa perte! Que naisse la République Démocratique du Maroc! Que le peuple marocain reprenne l’incantation du Dr. Martin Luther King, Jr (I have a dream):  » Free at last, free at last, thank God Almighty, I am free at last »! (Libre enfin, libre enfin, Merci Dieu le Tout Puissant, je suis libre enfin). Que la théorie des dominos s’applique en entrainant la chute de toutes les monarchies du Golfe!




    1



    0
    Jean_Boucane
    4 juin 2017 - 18 h 59 min

    C’est la fameuse démocratie
    C’est la fameuse démocratie dont le représentant marocain à l’ONU le sinistre Omar Hilale nous vendez… depuis j’ai décidé de le nommer Omar Hilare car il m’a fait beaucoup rire, j’étais Hilare… le plus inquiétant c’est qu’il avait l’air sérieux, c’est cela aussi la beauté du haschich marocain il te fait dire des bêtises d’un air sérieux!!!




    1



    0
    Anonymous
    4 juin 2017 - 17 h 56 min

    L’horreur, dire que Momo6
    L’horreur, dire que Momo6 nuit à l’Algérie H24 par sa drogue, en Kabylie et au Mzab. Et maintenant qu’un journal à des milliers de km parle de son bagne du Rif, il agit comme un mafieux contre le droit des journalistes bahreïnis. Lamentable !




    1



    0
    Le Patriote
    4 juin 2017 - 17 h 50 min

    Vivement ce  »Printemps
    Vivement ce  »Printemps civilisationnel » dans ces feodales monarchies arabes (pays du Golfe – Jordanie -Maroc) pour faire dégager ces Roitelets qui ont terni l’image de notre Islam et ont détruit des pays comme la Syrie, le Yémen, l’Irak, le Libye tout en assassinant femmes et enfants.




    1



    0
    Mohammed El Maadi
    4 juin 2017 - 17 h 46 min

    Les crapules sont une grandes
    Les crapules sont une grandes familles et s’entraident mutuellement souvent pour le pire de leur peuples.




    1



    0
    HANNIBAL
    4 juin 2017 - 17 h 43 min

    si c’est vrai c’est la
    si c’est vrai c’est la meilleure nouvelle de la journée ..!!




    0



    0
    BabElOuedAchouhadas
    4 juin 2017 - 17 h 34 min

    Peut-on savoir pourquoi les
    Peut-on savoir pourquoi les États membres de la CEDEAO ont refusé aujourd’hui l’adhésion du Maroc en son sein ?




    1



    0
      Ahmed Abbou
      4 juin 2017 - 17 h 57 min

      @Beo, il paraît que les États
      @Beo, il paraît que les États membres n’ont pas refusé l’adhésion du Maroc mais ont proposé un agenda d’adhésion en trois étapes qui peut prendre entre trois et cinq et ce qui a déplu au Roitelet M6 avec instruction à la délégation marocaine de rentrer ce soir au Maroc même si cette 51e Assemblée se termine le mardi 6 juin.




      1



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.