Le président de l’Arav rencontre le ministre de la Communication

Djamel Kaouane, le nouveau ministre de la Communication. New Press

En pleine polémique sur les programmes de certaines télévisions privées durant le de Ramadhan, le ministre de la Communication, Djamel Kaouane, a reçu aujourd’hui en audience le président de l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (Arav), Zouaoui Benhamadi.

C’est ce qui est indiqué dans un communiqué de ce ministère, selon lequel «ce premier contact a permis au ministre de s’enquérir des rôles et missions de l’Autorité de régulation de l’audiovisuel et d’assurer son président de la disponibilité entière du ministère de la Communication et, à travers ce dernier, du gouvernement à lui apporter aide et soutien afin de lui permettre d’assumer pleinement ses responsabilités telles que le stipulent les textes de loi en vigueur». Cette audience intervient aussi au lendemain de la sortie médiatique du président de l’Arav.

En recevant Rachid Boudjedra, accompagné de quelques intellectuels, lors du sit-in de dénonciation de la caméra cachée d’Ennahar TV, Benhamadi avait fait état des limites du champ d’action de l’Autorité qu’il présidait. Zouaoui Benhamadi avait appelé à la nécessité de «parachever l’aspect disciplinaire et réglementaire du champ audiovisuel pour en assurer la bonne organisation afin d’éviter des dépassements constatés notamment durant le mois sacré de Ramadhan». «Nous avons agi jusqu’à maintenant de manière pédagogique, mais il est temps qu’on passe à autre chose pour parachever l’aspect disciplinaire et réglementaire de l’organisation du secteur audiovisuel», a souligné Benhamadi dans une déclaration à l’APS.

Il avait également relevé d’aller vite dans la régularisation des chaînes privées qui sont toujours de droit étranger et leur mise en conformité avec le cahier des charges. «Avec un nouveau gouvernement et un nouveau ministre de la Communication, on va avancer sérieusement sur le dossier de la réglementation du champ audiovisuel», avait-il dit. Et voilà qu’il rencontre le nouveau ministre de la Communication qui affiche sa disponibilité pour permettre à l’Arav d’avoir tous les attributs nécessaires au bon accomplissement de sa mission.

Hani Abdi

Commentaires

    lhadi
    5 juin 2017 - 2 h 06 min

    Il est grandement temps de
    Il est grandement temps de mettre un terme aux vilaines pratiques de quelques médias.Cette fois, c’est l’émission caméra cachée qui est concernée, puisque y fut invité un individu connu surtout comme le loup blanc de le l’athéisme. Est-ce bien raisonnable dans une société soumise à l’appel des sirènes de la division ? il n’est pas acceptable qu’une chaine de télévision puisse continuer à inviter un individu qui souffle sur la braise pour éparpiller les cendres de la division. L’ensemble des médias doivent observer les règles de déontologie qui les obligent. Fraternellement lhadi ([email protected])




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.