L’Egyptien Naguib Sawiris échoue à soutirer cinq milliards de dollars à l’Algérie

Naguib Sawiris. D. R.

Le magnat égyptien Naguib Sawiris, ancien propriétaire d’Orascom Télécom Algérie (OTA), a perdu son procès intenté contre l’Etat algérien. Le milliardaire égyptien a déposé plainte en 2012 à travers son entreprise Weather Investments auprès du Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (Cirdi). Il est tenu de payer tous les frais judiciaires et de défense dépensés par l’Algérie dans cette affaire liée au processus de rachat de Djezzy par l’Etat algérien. Ainsi, le magnat égyptien va verser plus 600 000 dollars comme frais de procédure et près de 4 millions de dollars comme frais d’avocat.

Naguib Sawiris réclamait 5 milliards de dollars de dommages et intérêts à l’Etat algérien. Il motivait sa plainte par le refus de l’Algérie de le laisser en 2008 vendre la filiale algérienne de son groupe de télécommunications en faisant valoir son droit de préemption. Naguib Sawiris, l’une des plus grosses fortunes au monde, avec 2,7 milliards d’euros, était arrivé en Algérie au début des années 2000, alors qu’il était à peine connu en Afrique dans le domaine de la téléphonie mobile.

En avril 2014, l’Etat algérien rachète 51% de Djezzy pour 2,6 milliards de dollars à VimpelCom. Une transaction à laquelle s’est opposé Naguib Sawiris, qui a même tenté un procès à l’Algérie au niveau du tribunal d’arbitrage international de Paris. «Peu importe le temps que cela prendra, j’en fais une question de principe. Le gouvernement algérien m’a fait perdre beaucoup. Ils m’ont empêché d’importer les marchandises dont j’avais besoin pour la société, interdit de rapatrier mes dividendes et de faire de la publicité sur les télévisions publiques, ils ont puni les banques qui me finançaient. Ce n’est pas une manière de traiter des investisseurs étrangers. J’étais en train de construire le premier grand opérateur arabe global. Le gouvernement algérien a fait échouer mon rêve», avait déclaré à un média international ce magnat égyptien.

Sonia Baker

Comment (42)

    kelam
    8 juin 2017 - 16 h 50 min

    il est venue en ALGERIE comme
    il est venue en ALGERIE comme suzza avec une valise en carton mais il est milliardaire en dollar ::en plus propriétaire de euronews (demandé a grine)…mais les dessous ne sont toujours pas claires ..

      Otto
      9 juin 2017 - 9 h 41 min

      Propriétaire d’euronews !!!
      Propriétaire d’euronews !!! Il faut pas exagérer, le copte detient 10% du capital de la chaîne européenne pas plus, il a payé les 10% avec l’argent de l’Algérie bien entendu.

    Anonymous
    8 juin 2017 - 15 h 44 min

    On l’aime pas, lui et tout ce
    On l’aime pas, lui et tout ce qu’il symbolise. Bon débarras et prière de ne pas revenir. C’est ce type qui voulait acheter une île grecque pour y accueillir les réfugiés et les faire travailler dedans. On flaire la mentalité esclavagiste à plein nez.

    Anonymous
    8 juin 2017 - 15 h 06 min

    Le faux jeton il est venu en
    Le faux jeton il est venu en Algérie les poches vides inconnu du monde; l’Algérie lui a offert un monopole de dix sur la téléphonie mobile période durant laquelle il espionnait l’administration et le peuple algérien en transférant toutes les infos recueillies à son pays l’Egypte et Israel et il ose ester, l’Algérie le pays qui l’a enrichi,devant la justice décidément un arabe et un arabe un ingrat ;normalement l’Algérie devrait ester en justice les dirigents qui ont ramené cet escroc.

    Tarik ou Chemin
    8 juin 2017 - 9 h 01 min

    cher @ Anonymous (non vérifié
    cher @ Anonymous (non vérifié) 07 Jun 2017 – 20:02 , merci beaucoup pour toutes ses précisions et ces informations documentées que tu nous as donné . Là c’est fait, toute l’Algérie est super contente.

    Rayés Al Bahriya
    8 juin 2017 - 8 h 24 min

    Comme dit l’adage algérien

    Comme dit l’adage algérien
    Dja yessa3 waddar tessa3.
    Il a misé pour une et il en a perdu neuf …
    Perte totale…

    Kahina
    8 juin 2017 - 0 h 07 min

    —Le gouvernement algérien a
    —Le gouvernement algérien a fait échouer mon rêve»,,, Tant-mieux, Dieu merci!!!

    Le gouvernement Algérien aurait dû stopper la naissance de tes rêves.Tu es venu comme un gavroche et tu es devenu Milliardaire. C’est la faute aux corrompus qui ont mangé avec toi au détriment du pays.

    Chaoui ou zien
    7 juin 2017 - 21 h 00 min

    Et dire que ce sinistre
    Et dire que ce sinistre egyptien est venu chez nous dans les jupons de ce que vous savez qui avec quelques miserables dollars dans les poches. Mon dieu que j’ai mal pour mon pays. On assiste et constate impuissant.

    Otto
    7 juin 2017 - 20 h 27 min

    Les chiens ne font pas des
    Les chiens ne font pas des chats, le sieur copte qui a usé et abusé des largesses de la république se retrouve dans la posture d’un authentique escroc qui veut le beurre, l’argent du beurre et la laitière avec.
    Un escroc à qui la république à ouvert les robinets de la bea en 2001 au lendemain de la signature du contrat avec le ministère des télécoms, un chèque de 700 000 dollars à été libellé au profit de la société du chacal avec zéro garantie dans le dossier. Voilà encore une des anomalies du système qui nous ramène des moins que rien qui deviennent des milliardaires ingrats et insultants envers ceux qui ont fait leur fortune.

    Erracham
    7 juin 2017 - 20 h 15 min

    Du haut des pyramides de son
    Du haut des pyramides de son pays, ce zigoto, admire son échec à soutirer 5 milliards de $ à l’Algérie. Il n’est pas le seul à pleurer, car il ne pourra plus graisser la patte de ceux qui lui ont mis le pied à l’étrier. Ce Sawaris, ignare, cupide et corrompu, n’aurait jamais pû réussir seul. Il aura péché par ambition en se prenant pour le génie qu’il n’est pas. Oscar Wilde vient cependant de me rappeler à l’ordre:  » Il n’y a pas de péché sinon la stupidité » et Sawaris mérite une couronne dans ce domaine.

    Grave
    7 juin 2017 - 19 h 47 min

    jezzy a était racheter par l
    jezzy a était racheter par l’état avec un prix exorbitant , sawiris a fait l’essentiel de sa richesse en Algérie comme il es gourmand et ne pouvais pas admettre qu’un tel marché lui échappes , il s’est mais a faire de cette transaction une question de principe , maintenant c l’état qui gagne le procès , tant-mieux pour nous , une leçon a prendre

    Anonymous
    7 juin 2017 - 19 h 09 min

    Il pourrait faire appel de
    Il pourrait faire appel de cette décision de justice, non?

    Anonymous
    7 juin 2017 - 19 h 02 min

    Pour nos amis d’AP qui s
    Pour nos amis d’AP qui s’inquiètent :

    Le tribunal d’arbitrage du Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI) a qualifié d’irrecevables les réclamations de Orascom TMT Investments (OTMTI), dirigée par Naguib Sawiris, lui ordonnant dans un compte-rendu publié le 31 mai dernier de supporter les frais des procédures ainsi que 50% des dépenses de l’Algérie.

    Dans son compte-rendu, le tribunal d’arbitrage du CIRDI a fait remarquer que ce même différend, opposant les autorités algériennes à l’homme d’affaires égyptien, a déjà été réglé en 2014 par un arbitrage de la CNUDCI.

    Ce règlement s’est traduit par l’acquisition par le Fonds national d’investissement (FNI) d’une participation à 51% dans Orascom Telecom Algérie contre une somme de 2.64 milliards de dollars.

    Mais OTMTI, appelée désormais Global Telecom Holding, affirmait que l’arbitrage de la CNUDCI ne changeait rien à ses accusations sur des « procédures parallèles », déposant ainsi la demande d’arbitrage auprès du CIRDI.

    Ce centre a affirmé dans son compte-rendu ne pas pouvoir exercer sa compétence sur ce différend, « compte tenu de l’irrecevabilité des réclamations d’Orascom TMTI ». Ce cabinet a estimé que les requêtes d’Orascom TMTI étaient satisfaites par l’arbitrage de la CNUDCI ».

    Le même tribunal a ensuite accusé Naguib Sawiris d’abus de procédure, « en ayant recours à divers traités à différents niveaux de la chaine verticale de ce groupe égyptien ». Il a ordonné à cet homme d’affaires de payer l’intégralité des frais de procédure (estimés à 673.975 dollars et de rembourser 50% des frais et dépenses que l’Algérie a engagés dans le cadre de cet arbitrage, pour un montant total de plus de 3,5 millions de dollars.

    Le cabinet Shearman & Sterling, qui a représenté l’Algérie durant cet arbitrage, s’est félicité de cette issue.
    ———————————-
    ON EST SUPER CONTENT !

    Anonymous
    7 juin 2017 - 18 h 46 min

    Le tropisme arabe devient
    Le tropisme arabe devient étouffant pour notre pays. Dans quel merdier sommes-nous tombés depuis que nous sommes avec ces pays. il fallait l’indépendance, mais tomber de suite dans le chaudron arabe, c’est rude. Plusieurs siècles de la folie turque, la colonisation pendant plus d’un siècle et depuis cinquante ans la tambouille arabe !! Comment fait-on pour encore vivre ? Vous verrez, nous serons obligés d’assumer la fin de la ligue arabe pour nous. Pourquoi refuse-t-on d’être nous-mêmes ? Ce monde arabe donne des migraines.

      A.Bouras
      8 juin 2017 - 13 h 55 min

      Et où veux-tu aller? Découper
      Et où veux-tu aller? Découper l’Algérie de son continent africain et le déplacer sous d’autres cieux ou assècher la méditerranée et accoller ce beau pays à l’Europe.Il faut choisir :être ce qu’on est et vivre harmonieusement avec son milieu ou refuser son appartenance et alors déguerpir ailleurs, mais surtout ne pas vouloir décider pour tous ceux qui vivent en Algérie.

    anonyme
    7 juin 2017 - 18 h 04 min

    Qui bloque le développement d
    Qui bloque le développement d’Algérie Télécom-MOBILIS?
    Y -a-t-ils des hommes dans ce pays pour mettre sur les rail MOBILIS et Algérie-TELECOM?

      NNOOOONNN
      8 juin 2017 - 12 h 08 min

      CAR TOUS LES HOMMES SONT
      CAR TOUS LES HOMMES SONT OCCUPÉS ET CHERCHE À TRANSFÉRER LEUR ARGENT À L ÉTRANGER CAR LE PAYS N`EST PLUS SUR YA KHO.

    Allo Tonton...
    7 juin 2017 - 17 h 28 min

    … Pourquoi tu tousses?=====
    … Pourquoi tu tousses?==================================================================== Au début de 2000, le seul opérateur de téléphonie mobile était Algérie-Télécom à qui il était interdit d’étendre son réseau. Les (rares) puces étaient revendues jusqu’à 12 millions de centimes (l’équivalent de 40, actuellement). Une fois créée, l’ARPT lance le 1er appel d’offre international pour l’octroi du réseau de téléphonie mobile. Le code des marchés publics ayant bien été respecté, les offres reçues furent ouvertes en séance publique en présence de tous les soumissionnaires et le choix du moins disant fut porté sur le groupe Siemens. Mais quelques jours plus tard le marché fut octroyé au copte égyptien sous pretexte qu’il était arabe. Le chef du gouvernement de l’époque autorisa les organes étatiques (PTT; Hydraulique…) de permettre au nouvel opérateur d’utiliser leurs structures et ouvrages (supports d’antennes; châteaux d’eau..) pour y ériger ses antennes. Parallèlement Jezzy mettait en vente ses premières puces pour la somme de 25ooo DA et étendait son réseau. Le reste est connu et archi connu.

    Abdelhamid
    7 juin 2017 - 17 h 08 min

    Pas nouveau
    Pas nouveau

    HANNIBAL
    7 juin 2017 - 17 h 06 min

    Reste plus que cet escroc
    Reste plus que cet escroc …. la pire engeance fourbe comme tous les egypchiens il, ne connait pas le droit de préemption qui veut tout dire quand a nous pourquoi faire appel aux kharabes son ministre des affaires étrangères remerciait Messahe pas plus tard qu’hier pour une plus grande ouverture de leurs produits sur l’Algerie qui j’en doute sont egypchiens mais plutot du néguev un embargo de leur produit et de cette fameuse Zale qu’on doit quitter illico presto les temps de grandeur de Misr el Mouskha c’est terminé au lieu de consommer de feves qu’ils passent aux poids chiches ça les changera peut etre !!!

    Vangelis
    7 juin 2017 - 16 h 52 min

    Bien fait pour sa tronche de
    Bien fait pour sa tronche de cake ! Il ne lui reste plus qu’à aller pleurnicher chez Sissi l’impératrice.

    Tarik ou Chemin
    7 juin 2017 - 16 h 43 min

    Moi que pense que l
    Moi que pense que l’internaute @J’en doute !!! (non vérifié) 07 Jun 2017 – 14:48 , a raison de poser la question de savoir si le jugement est définitif ou pas ! Plusieurs fois on nous annonce que l’Algérie a gagné un litige et queques mois après on nous apprend que ce n’est pas le cas ! Ce renard égyptien Naguib Sawiris ne va pas baisser les bras et peut faire un recours si le jugement n’est pas définitif.

    Anonymous
    7 juin 2017 - 16 h 24 min

    Arrivé sans le sou en ALGERIE
    Arrivé sans le sou en ALGERIE, il est reparti plein les poches. Grâce à qui??? Les 5 milliards qu’il réclamait sont comme 1 pourboire.

      RachK
      7 juin 2017 - 20 h 04 min

      Avant qu’il vienne en Algérie
      Avant qu’il vienne en Algérie,c’était déja un empire financier très substantiel.Son différent avec le gouvernement algérien lui a fait beaucoup de mal(financierement et du point de vue de la réputation dans les millieux d’affaires).Il a perdu beaucoup d’argent depuis.Et 5 milliards $ c’est énorme pour lui(et pour quiconque,d’ailleurs).

    TARZAN
    7 juin 2017 - 16 h 04 min

    ce sale type en s’attaquant à
    ce …. type en s’attaquant à l’algérie et en lui réclamant 5 milliards de dollars qu’il prie dieu qu’il ait perdu son procès

    Rayés Al Bahriya
    7 juin 2017 - 16 h 01 min

    Tel est pris qui croyais
    Tel est pris qui croyais prendre. Un égyptien viens nous
    Arnaquer au nom d’une la fraternité kharabo.
    C’est pharaonique ça !… c’est culotté de sa part même.
    Yesserekni khouya ou mayessreknich un malfrat d’étranger.
    Ils se croyait être dans un pays colonisé. …rire. .
    Yaw tab tab.
    Al foul icheba3 farou3oun.
    Mange de la mer-de rouge …pharaon !

    Anonymous
    7 juin 2017 - 15 h 38 min

    C’EST OUYAHIA QUI GAGNE SUR
    C’EST OUYAHIA QUI GAGNE SUR TOUTE LA LIGNE IL SERA LE FUTURE PRÉSIDENT

    Aissa
    7 juin 2017 - 15 h 37 min

    Il demande 5 milliards à l
    Il demande 5 milliards à l Algérie ben moi j aurai demander 3 milliard s à c est Égyptien de dédommagement et intérêt mais bravo 60000dollars c est jolie

    el wazir
    7 juin 2017 - 15 h 23 min

    Sans compter qu’il a déjà été
    Sans compter qu’il a déjà été largement bien payé dans le rachat de DjEZZY par l’Algérie ou qu’il ait vendu la cimenterie de M’sila réalisée avec des financements algérien (BEA), mais néanmoins il continue a ce jour de siphonner notre économie, a travers son projet (orascom) gigantesque a arzew pour la production d’ammoniac et d’urée, grassement bonifié de tous les avantage fiscaux et parafiscaux, et cerise sur le gâteau une fourniture du « GAZ Naturel » algérien a un prix subventionnés d’environ 30% sur une durée de 25 années; quelque soit notre position: dessous ou dessus, c’est lui qui jouit

    anti-khafafich
    7 juin 2017 - 15 h 11 min

    Le rocher algérien est très
    Le rocher algérien est très dur.

    Anonymous
    7 juin 2017 - 14 h 50 min

    Sur la photo il n’a pas l’air
    Sur la photo il n’a pas l’air content ,le bougre il a compris que la roue a tourné cette fois ci.

    Anonymous
    7 juin 2017 - 14 h 19 min

    IL FAUT FAIRE ATTENTION A
    IL FAUT FAIRE ATTENTION A SISSI … C EST UN COPIN A LUI … CE MEC EST MALADE … IL L A PROUVE EN LIBYE …

      Anonymous
      7 juin 2017 - 14 h 33 min

      Sissi ne nous fait pas peur
      Sissi ne nous fait pas peur tout comme Moubarak ne nous faisait pas peur ,il n’a qu’a se frotter à nous et on va vous le ratatiner.

      amel
      7 juin 2017 - 15 h 02 min

      Sissi n’a pas intérêt à s
      Sissi n’a pas intérêt à s’attaquer à l’algérie, car autrement, il oubliera le goût du sommeil tout simplement. Il connait les algérien et il sait ce qu’ils valent, t’en fait pas. Donc, c’est un allié car il ne peut pas faire autrement. Bien sûr, il est possible qu’il a été approché par des gens qui lui auraient promis monts et merveilles, des gens qui se gardent bien de lui dire que le but pour eux est juste de se défouler, mais même si c’est un opportuniste, il n’est pas bête. Même s’il vaut occuper le qatar, il ne le fera qu’indirectement. J’allais même dire b’sa7tou si ce n’était le déséquilibre qui en résulterait. En effet, avec 80 millions de bouches à nourrir, sissi n’a ppas le choix que d’être opportuniste et inventif. Il este qu’il est prudent comme un chat. Wait and see. Son peuple s’impatiente et tout l’argent du monde ne leur fera pas oublier qu’ils veulent être de vrais citoyens, même pauvres.

      Anonymous
      8 juin 2017 - 6 h 41 min

      le propre de la bataille chez
      le propre de la bataille chez les égyptiens tient en quelques mots : manipulation par les sentiments, reconstruction des faits dans l’opération de manipulation, flicage et propagande, mouvement de foule (cf. le bus des footballeurs). ….

    Anonymous
    7 juin 2017 - 14 h 14 min

    « J’étais en train de
    « J’étais en train de construire le premier grand opérateur arabe global. Le gouvernement algérien a fait échouer mon rêve », dit-il ! On le sait et en plus c’était pour fliquer les algériens pour le compte du pays qui l’a aidé à faire sa fortune (pas l’Égypte seulement mais le pays voisin créé en 1948). Ils sont tous pareils.

    amel
    7 juin 2017 - 14 h 12 min

    Sawiris est un escroc. Je
    Sawiris est un escroc. Je suis soulagée de savoir que l’algérie a gagné le procès. Il savait à quoi s’en tenir et lorsqu’il a décidé de vendre il devait savoir qu’il n’a pas à dicter à l’algérie de qui achètera une entreprise de services aussi critique que les telecoms. Il est certain que s’il s’y est pris intelligemment et en expliquant de manière transparentes ses actions, l’algérie ne lui aurait rien refusé. Heureusement qu’il s’est dévoilé à temps pour ce qu’il est réèllement: a real pain in the neck. Il voulait se venger en vendant à un sioniste, a7lil! tfoooo

    Anonymous
    7 juin 2017 - 14 h 08 min

    Mabrouk et Hamdoullah. Ce
    Mabrouk et Hamdoullah. Ce type a été nuisible contre notre pays. Il faut faire en sorte que les arabes ne fassent pas d’affaires chez nous, d’autant qu’ils importent leur mentalité féodale dans les pratiques entrepreneuriales. Mieux vaut des anglais, des allemands, des suédois, des italiens. Dans le change il n’y a pas photo.

    J'en doute !!!
    7 juin 2017 - 13 h 48 min

    Sonia Baker vous parlez d
    Sonia Baker vous parlez d’échec de Naguib Sawiris de soutirer cinq milliards de dollars à l’Algérie ! Mais est-ce que le jugement est définitif ? Est-ce que ce Naguib Sawiris ne va pas faire appel ? On voudrait bien savoir si ce jugement est définitif, vraiment définitif !!!

      amel
      7 juin 2017 - 14 h 24 min

      Tout pays a le droit de
      Tout pays a le droit de décider de qui rentrera chez lui. L’algérie a fait un contrat avec sawiris, pas avec qquelqu’un d’autre. L’algérie a fait usage du droit de préemption qui est la règle dans tous les pays souverains sauf si les lois du pays stipulent le contraire. S’il continue il va perdre encore plus d’argent, mais c’est peut-être ce qu’il mérite. L’algérie ne doit surtout pas tomber dans le piège de renonccer au droit de préemption. Un homme d’affaire doit s’informer des lois dans un pays et comme la vocation des pays est de changer leurs lois à leur guise, il faut se tenir cconstamment au courant pour protester dés le projet de loi, avant qu’elle ne soit ratifiée. L’algérie n’a pas dépossédé sawiris de ses biens, elle a racheté lorsqu’il a voulu vendre. Il devrait comprendre la différence entre ces 2 chooses avant d’aller intenter un procès.

      manman1954
      7 juin 2017 - 15 h 28 min

      Ce jugement est pratiquement
      Ce jugement est pratiquement perdu par Sawiris. Cet monsieur ne peut faire appel que s’il apporte de nouveaux éléments liés à cette affaire. Ce que j’en doute.

      f
      8 juin 2017 - 12 h 25 min

      Il faudra demandé à l’ex
      Il faudra demander à l’ex ministre de l’information

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.