Dangereuse escalade dans le Golfe : guerre imminente ou simples gesticulations ?

Erdogan engagera-t-il son armée dans une guerre contre l'Arabie Saoudite et ses alliés ?

Les ingrédients de l’escalade dans le conflit autour du Qatar indiquent, comme le font remarquer nombre d’observateurs, que l’on pourrait être dans le dernier quart d’heure qui précède une confrontation armée. Il est certain que le Qatar a fait appel au soutien armé de la Turquie. Le Parlement turc a donné son feu vert à la réalisation d’un accord permettant le déploiement de troupes sur une base militaire turque à Qatar, certes, dans le cadre d’un accord signé en 2015 entre les deux pays. Mais, il est clair qu’il s’agit d’un soutien apporté par la Turquie au Qatar dans son conflit avec ses voisins immédiats (Bahreïn, Arabie Saoudite et Emirats arabes unis) ainsi qu’avec l’Egypte. En fait, c’est la première riposte de la Turquie au coup porté à son allié qatari dans la région.

En outre, les derniers développements qui ont suivi le double attentat commis par Daech à Téhéran montrent qu’en cas de conflit, l’Iran se mettra de la partie contre l’Arabie Saoudite ! Cette éventualité apparaît à la lecture du communiqué du Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI), dans lequel l’Iran accuse l’Arabie Saoudite d’être derrière cet acte criminel. Le CGRI a annoncé une vengeance contre «les terroristes, leurs complices et ceux qui les soutiennent».

Déjà, avant le double attentat de Téhéran, le ministre iranien de la Défense, Hossein Dehghan, avait réagi aux propos de son homologue saoudien, le vice-prince héritier d’Arabie Saoudite, Mohammed Ben Salmane, qui avait déclaré : «Nous n’attendrons pas que le combat se déroule à l’intérieur de l’Arabie Saoudite» et menacé de faire en sorte que la bataille se déroule «chez eux, en Iran». Cette menace saoudienne a été lancée à l’occasion de la visite récente du président américain Donald Trump chez les Al-Saoud. Le ministre iranien de la Défense avait mis en garde l’Arabie Saoudite contre toute «démarche irréfléchie», sinon «seules les villes saintes des musulmans, La Mecque et Médine, seraient épargnées». Les relations diplomatiques entre les deux pays sont rompues depuis début 2016, à l’initiative de l’Arabie Saoudite, après l’attaque contre l’ambassade saoudienne à Téhéran provoquée par l’exécution en Arabie Saoudite du dignitaire chiite Nimr Al-Nimr.

Le rapprochement du Qatar avec la Turquie et surtout l’Iran est la seule voie pour éviter l’isolement qui pourrait être fatal au petit émirat. Selon l’agence Reuters, citant un responsable qatari, le Qatar a sollicité la Turquie et l’Iran afin d’éviter toute pénurie en eau et en nourriture. Les approvisionnements se feraient par fret aérien assuré par la compagnie Qatar Airways. On sait que le Qatar importe presque toute sa nourriture depuis l’Arabie Saoudite, seul pays avec lequel il partage une frontière. La Turquie a répondu favorablement à cette demande par la voix du président de l’Association des exportateurs trucs (TIM), Mehmet Buyukeksi, qui a indiqué que ces derniers étaient prêts à répondre aux demandes du Qatar en eau et en nourriture afin de compenser l’arrêt des fournitures décidé par l’Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis. Il a été question également que l’Iran mette ses ports à la disposition du Qatar pour ses échanges extérieurs.

L’opération initiée par les Etats-Unis et par l’Arabie Saoudite pour faire rentrer dans le rang le Qatar pourrait avoir un résultat contraire en permettant à l’Iran de renforcer sa position dans la région et en accentuant l’éloignement de la Turquie de ses anciens alliés, avec la constitution d’un axe Ankara-Téhéran centré sur Moscou. Ce qui, en définitive, pourrait neutraliser l’apport du Qatar à l’alliance pro-américaine, alors que l’Emirat abrite la principale base aérienne américaine dans la région, près de Doha, où environ 10 000 militaires sont stationnés.

Est-ce cela qui explique la volte-face de Donald Trump qui, à la surprise générale, a offert hier son aide pour désamorcer la crise, alors que quelques heures avant il avait soutenu l’isolement du Qatar ? Le président américain s’est même entretenu au téléphone avec l’Emir du Qatar pour proposer cette aide, «y compris à travers une rencontre à la Maison-Blanche, si nécessaire».

Elément supplémentaire de tension de nature à inquiéter les Américains : l’état-major opérationnel des alliés de la Syrie, qui regroupe le mouvement libanais Hezbollah et la République islamique d’Iran, a annoncé sa volonté de riposter si nécessaire en frappant les positions de l’armée américaine si elles subissent une nouvelle fois les frappes de la coalition dirigée par les Etats-Unis. Le conflit Arabie Saoudite-Iran peut, en effet, prendre la forme interposée d’une confrontation armée directe, en Syrie et autour de ce pays, entre les forces iraniennes et les bases et troupes américaines qui s’y trouvent.

Houari Achouri

Comment (36)

    Anonymous
    9 juin 2017 - 0 h 56 min

    c’est du khorti ,les hyènes
    c’est du khorti ,les hyènes ne se mangent pas entre elle. Bravo à l’ALGERIE qui se tient à équidistance des acteurs de ce cirque. C’est l’Iran qui est visé ,l’arabie Tahoudite campe le rôle du provocateur qui agressera tentera de faire sortir l’Iran de ses gonds afin de permettre aux USA d’intervenir sous le fallacieux prétexte de défendre un pays ami agressé par un état « terroriste « . Ce scénario est éventé même chez les tarés et le script peut à tout moment varier et échapper à ses concepteurs.




    0



    0
    DJAMEL
    9 juin 2017 - 0 h 15 min

    LA DIVISION DES PAYS ARABES
    LA DIVISION DES PAYS ARABES FAIT LE BONHEUR DE CERTAINS PARCE QU ILS SAVENT TRES BIEN QU AVEC LEURS RICHESSES ILS CONSTITUERONT UNE PUISSANCE ECONOMIQUE ET GEOSTRATHEGIQUE … CES MEMS PAYS ONT PLACES DES DICTATEURS A LA TETE DE CES PAYS ARABES ET LES DEFENDENT CONTRE LEURS PEUPELS ET COMME CA LEURS INTERETS SERONT PROTEGES PAR CES MEMES DICTATEURS …




    0



    0
      Anonymous
      9 juin 2017 - 10 h 00 min

      certains commentateurs jouent
      certains commentateurs jouent ce meme jeu et je ne sais pas s ils sont conscients … mais ne t en fait les peuples finiront toujours par prendre le dessus comme en europe …




      0



      0
        youss
        9 juin 2017 - 10 h 51 min

        Vous savez, en Europe, la
        Vous savez, en Europe, la démocratie reste un leurre malgré tout, car en définitif seuls les multinationales et la finance ont le pouvoir de décision…




        0



        0
    El Watan
    8 juin 2017 - 23 h 31 min

    Il y aura jamais une guerre
    Il y aura jamais une guerre ouverte, tant que les soldats américains sont présents sur le sol qatari, le saoudiens et émiratis tablent sur un renversement du régime de l’intérieur.




    0



    0
    Nasser
    8 juin 2017 - 23 h 12 min

    « …le Qatar a fait appel au
    « …le Qatar a fait appel au soutien armé de la Turquie. » La Turquie protège le Qatar contre les USA?. Elle qui abrite une base américaine sur son sol et membre de l’Otan que dirigent les USA? La blague! Cela ne fait pas partie d’une autre stratégie plus sournoise contre les russes, les iraniens, le hezbollah, la Syrie? La Turquie d’Edogan c’est le diable personnifié, le menteur professionnel, l’Islam frelaté, le régime dont-il faut se méfier, la guêpe qui présente son derrière pour faire croire qu’elle donne du miel! Il a même réussi à avoir des S400!




    0



    0
    Benhabra brahim
    8 juin 2017 - 20 h 39 min

    Saha ftour koum a tous!!!….
    Saha ftour koum a tous!!!…..Il se trouve dans cette region une monarchie qui a chaque fois qu il y a une « tempete  » dans le secteur, le gars se maintient toujours dans l oeil du cyclone……………………..le jordanien..Peut etre que parceque lui n a ni petrole ni gaz.Et d ailleurs historiquement parlant(avant les accord de Sykes_Picot),le hidjaz lui appartient.




    0



    0
    M.larbi
    8 juin 2017 - 20 h 37 min

    Il ne faut pas être grand
    Il ne faut pas être grand clerc pour comprendre que là où la réflexion faillit, l’insulte jaillit. Peu d’entre vous croient qu’en ce mois sacré de Ramadan, plus qu’en tout autre temps, le musulman est requis de tourner sa langue 7 fois dans sa bouche avant de proférer des propos blessants contre d’autres musulmans.. Quand on dévie de la voie de Dieu, ce sont les voies de Satan (Essouboul) que l’on emprunte. Allah yahdi ma khlaq




    0



    0
    Ait walou
    8 juin 2017 - 19 h 17 min

    Turquie allié du Qatar contre
    Turquie allié du Qatar contre l’Arabie saoudite, c’est la revanche un siècle après.




    0



    0
    Tinhinane
    8 juin 2017 - 18 h 10 min

    Trump a proposé sa médiation
    Trump a proposé sa médiation dans ce conflit. Mais QATAR a refusé.

    Je me demande combien qu’il a monnayé sa médiation . Trump fait du business avec le malheur des pays arabes.




    0



    0
    HAKIMA
    8 juin 2017 - 17 h 58 min

    LA FIN DE LA PRISE EN OTAGES
    LA FIN DE LA PRISE EN OTAGES DES LIEUX SAINTS DE L’ISLAM par la famille des AL-SAOUD EST PROCHE. CETTE IMPOSTURE ET CE CRIME IMPARDONNABLE CONTRE « BEIT ALLAH EL HARAM  » et « EL MADINA EL MOUNAOUARA  » ne peuvent durer éternellement . TROP C’EST TROP ! …..WA YAMKIROU OUA ALLAHOU KHEIR EL MAKIRINE ! Sadaq ALLAH EL Ä3ÄDHIM . Contre la VOLONTE DE DIEU POUR LIBERER SES LIEUX SAINTS , ce n’est pas le SCHTROUMPT impérialo-sioniste qui sera d’un grand secours pour le royaume saoudien !




    0



    0
    الهوارية..في فرنسا
    8 juin 2017 - 17 h 41 min

    Si c’est pour faire fuir les
    Si c’est pour faire fuir les opportunistes comme Khadidja Bengana and Co
    et arrêter les criminels et les terroristes qui tuent des innocents et salissent les musulmans modérés qui ne cherchent qu’à vivre en Paix….. ok…pour une révolution édulcorée made printemps bédouins…




    0



    0
    Rien-ne-va-plus
    8 juin 2017 - 17 h 32 min

    Tous les indicateurs
    Tous les indicateurs signalent que le cow-boy M. Trump risque d’être dépassé dans ce conflit dont’il est apparemment l’auteur. Des nouvelles alliances grâce aux Usa et malgré elles sont en train de prendre naissance dans la région. Faut-il que le Qatar, ce petit pays de taille, très riche, et plein d’ambition risque de laisser des plumes? Oh que non! C’est une occasion en or pour lui et pour son autre partenaire la Turquie impliqués dans cette guerre terroriste de rejoindre le camp des Russes. L’Arabie Saoudite ne risque-t-elle pas alors de tomber dans le piège qu’elle même avait tendu au Qatar et à la Turquie. et entraîner avec elle les Usa. Déjà le temps joue plutôt en faveur du Qatar . Le monde n’est-il pas divisé dans ce conflit. Et comme on dit : A quelque chose malheur est bon!




    0



    0
    abdel
    8 juin 2017 - 17 h 30 min

    c’est la balkanisation de
    c’est la balkanisation de cette région,on ne sait pas qui est avec qui, si le conflit dégénère,ils perdront tous,sauf un seul pays;de la région;;;;;;;;,je vous invite a deviner lequel !!! c’est pour cette raison qu’il faut quitter au plus vite, cette LIGUE ARABE ET REGARDER AILLEURS ::::!




    0



    0
    Arezki
    8 juin 2017 - 17 h 05 min

    Tant mieux qu’ils se fassent
    Tant mieux qu’ils se fassent la guerre ces tarés, le prix du baril va exploser, une très bonne nouvelle pour lˋeconomie algérienne.




    0



    0
      Aghiles
      9 juin 2017 - 1 h 15 min

      Nous valons mieux qu’eux. Je
      Nous valons mieux qu’eux. Je suis contre la fitna même si elle peut engrangé des dollars en plus
      La vie d’un être humain et surtout d’un musulman vaut tout l’or du monde.
      En dépit du fait que la khenzira El djazira nous a mis dans l’oeil du cyclone et en depot du fait que les saoudiens ont été les instigateurs de la baisse du prix des hydrocarbures en 1986 avec zaki yamani je n’accepterai jamais que l’on devienne des c… à la solde du sionisme qui se joue du monde entier.
      Les messianiques oeuvrent pour la déstabilisation du monde et les c… les suivent.
      Soyons vigilants. Nous avons souffert une décennie
      Je ne l’espère pas à qui conque sauf aux instigateurs




      0



      0
    el wazir
    8 juin 2017 - 16 h 21 min

    cette vivacité dans la
    cette vivacité dans la réaction de la TURQUIE n’est motivée que par des desseins d’accaparement économiques, la Turquie cherche a être parmi les premiers a planter leur drapeau sur le Qatar (ne serait ce sur la carte) pour s’arroger une bonne part butin. il est claire que pour la Turquie mais également pour les pays occidentaux a l’instar de la france que le malheur qui frappe le Qatar est synonyme d’une opportunité fortement profitable a leurs économies. Si ces occidentaux ont fait preuve d’une vivacité et d’une réactivité dignes de charognards devant l’odeur de la proie. Il confondent cela avec de la compétitivité économique




    0



    0
      el wazir
      8 juin 2017 - 17 h 33 min

      outre le fait que la Turquie
      outre le fait que la Turquie ne dispose pas de moyens militaire pour se déployer, je me demande par quel espace aérien ses troupe aéroportées peuvent passer. Sinon ses avions seront canardés par les russes si c’est par la Syrie et par les américain s’il compte enfreindre l’espace Irakien, ou par l’Iran s’il souhaite passer par le détroit d’ormuz. La Turquie ne possèdent pas les moyens de sa politique expansionniste, c’est pour cela que ces gesticulations ne sont que du cinéma. Elle finira par se rabattre sur l’alternative de l’intermédiation diplomatique afin de surclasser l’Algérie qui reste le pays arabe et musulman le plus proche du Qatar et des autres pays du golfe




      0



      0
    Elguerroumi
    8 juin 2017 - 15 h 08 min

    .À mon avis le général Sissi
    .À mon avis le général Sissi tout comme Salman devrait réfléchir à deux fois avant de procéder à qques choses qui peut être un aller sans retour !
    l’Iran et la Turquie qui ont procédé à un rapprochement récemment avec l’ogre Poutine ne verront pas d’un bon œil une attaque contre Doha.
    N’oublions pas qu’ils ont un compte à régler au sujet de la Syrie et pour le coup d’État de Sissi qui n’a pas été digéré par l’Iran !
    Les états Unis pour l’instant ont un problème intérieur à résoudre .
    Ces prochains jours ou heures seront déterminantes pour le proche Orient !!
    الله ينسر الجزائر.




    0



    0
    Dounia
    8 juin 2017 - 15 h 03 min

    L’Algérie faîtes attention,
    L’Algérie faîtes attention, il se pourrait que ce soit une ruse, je ne souhaite plus de guerres, stop à tte forme de violence. Arretez ces guerres les innocents payeront . Je souhaite de tt coeur que la paix revienne, car les saoudes risquent aussi pareil et cette fois si ce sera May, vu qu’ils donne 370 millions et a la fille de trump 100 MILLION SI JE NE ME TROMPE PAS, n’ont-ils rien compris ces pays du golf avec Erdogan. Instaurrez la justice et les droits. Mon Dieu aidez les gens innocents que lpaix evienne en sirie ,le yammen soudan, le mali et ts les pays en guerre.




    0



    0
    Dyhia
    8 juin 2017 - 14 h 46 min

    Je ne crois pas qu’il va y
    Je ne crois pas qu’il va y avoir une escalade de guerre.
    C’est une question d’intérêts économiques. Trump veut que QATAR investisse son argent aux USA. La France est fâchée contre Qatar, car ce dernier n’a pas acheté assez d’armement comme prévu…La preuve, La France va exiger à partir de cette semaine les taxes sur tous les investissements Qataris en France. Macron estime que QATAR n’a pas investi assez d’argent dans l’armement français, mais c’est l’ARABIE WAHHABO_TERRORISTE qui est leur GROS client.
    Pour faire pression, ils ont choisi d’autres pays terroristes pour aboyer contre Qatar. Les pays arabo- terroristes s’insultent et les pays occidentaux font des pressions pour avoir les parts du marché.




    0



    0
    Raïna
    8 juin 2017 - 14 h 44 min

    Il y a une feuille de route
    Il y a une feuille de route et certains sont tenus de l’appliquer á la lettre.Avec l’arrivée de Trump á la maison blanche,Israël veut en finir á tout prix avec l’Iran et le Hezbollah et c’est aux sous-traitants saoudiens de faire le sale boulot et de mener cette guerre par procuration qui leur coûtera les yeux de la tête.Cette crise avec le Qatar permet de mesurer la température afin de déterminer qui seront les alliés d’un côté et de l’autre les ennemis á abattre.Cette guerre qui semble imminente peut-être l’élément déclencheur d’une troisième guerre mondiale.
    Au final ce seront des centaines de millions de dollars pour l’industrie de l’armement USraëlienne,un moyen orient ravagé par la guerre et les sionistes pourront davantage coloniser la Palestine et réduire á néant le peuple palestinien.




    0



    0
    SCANDALEUX
    8 juin 2017 - 14 h 39 min

    Honteux pendant ce mois de
    Honteux pendant ce mois de ramadan des pays musulmans qui se font la guerre !!
    J’ai l’impression que des pays les ont motivés et manipulés et ça marche malheureusement, comme quant les USA qui avait motivé et manipulé l’Irak pour qu’ils attaquent ‘Iran.




    0



    0
    Rayés Al Bahriya
    8 juin 2017 - 14 h 01 min

    Al malhama ou l’armagueddon.

    Al malhama ou l’armagueddon.
    Oui l’Iran va en guerre et Qatar va s’allier à l’Iran dans les
    Prochains jours in cha Allah.
    Les portes de l’enfer s’ouvriront. Ils ont juré la fin de temps ils
    L’auront .




    0



    0
    LUIMEME
    8 juin 2017 - 13 h 53 min

    Au Diable tous . On n ‘ a
    Au Diable tous . On n ‘ a rien à gagner avec ces gens là,tous nos malheurs viennent de chez eux. S’ils veulent faire la guerre qu’ils la fassent. Quant ils chantent au Machrek pourquoi danser au Maghreb.




    0



    0
    Felfel Har
    8 juin 2017 - 13 h 46 min

    Parfois je me laisse aller à
    Parfois je me laisse aller à mes rêveries de voir un conflit limité à la péninsule arabique et qui emporterait toutes ces monarchies et Émirats obsolètes, vindicatifs, dictatoriaux et rétrogrades qui empêchent leur peuple de s’émanciper. Le monde serait soulagé de voir cette région finalement apaisée qui mettrait un terme aux fetwa assassines et au soutien du terrorisme dans le monde. L’oumma entrerait enfin dans le 21ème siécle après avoir été tenue en otage par d’obscurs chameliers, incapables de comprendre que le monde évolue et que des changemants sont inéluctables. Ne serait-ce pas là l’occasion d’amorçer le renouveau, la renaissance d’un civilisation musulmane?




    0



    0
    Grave
    8 juin 2017 - 13 h 41 min

    le monde va vite , ses pays
    le monde va vite , ces pays de golfe sont tel une mèche d’allumage il suffit de mettre l’ingrédient pour que sa flambe , s’immoler par le kérosène offert par les américains ,se jeter dans les bras ottomans et perses, demander a être reçu par leur victime d’hier , jouer le malin (…) Ces vieux 33 tours trouillards vont s’entailler entre eux , l’addition sera salée. trump sera content…




    0



    0
    Sprinkler
    8 juin 2017 - 12 h 58 min

    Toutes les conditions d’une
    Toutes les conditions d’une troisième guerre mondiale – la dernière – sont réunies ! Remarquez la propension et la promptitude de la Turquie à glisser d’un bloc à l’autre ! Membre à part entière de l’OTAN, elle n’hésite pas à rallier le camp russo-irano-qatari pour défendre ses intérêts…Il faut croire que le  » vilain petit Qatar  » est prêt à mettre le feu aux poudres




    0



    0
    allah yastour bladna.....
    8 juin 2017 - 12 h 50 min

    Toutes les banques
    Toutes les banques occidentales se frottent les mains car des grosses sommes d`argent sont en voie d`être séquestrées comme au temps des printemps arabes. L`argent de KEDDAFI e l`or de ZINE EL ABIDINE et le reste on n`en parle plus. Quand on parle de sanctions contre un pays ou contre 16 personnalités russes ou nord coréen .. ça veux dire qu`on s`approprie leurs comptes en banque.
    Comme il va arriver à nos magouilleurs qui placent leurs argent dans des comptes étrangers. Imaginez alors l`argent des monarchies placé à l`étranger. Un bien mal acquis ne profite jamais. Nous on nous laisse tranquille car toutes nos richesses partent partent chez eux que ça soit par l`importation, les transferts illégaux ou les contrats de liquidation des richesses à long terme.




    0



    0
    Lotfi
    8 juin 2017 - 12 h 46 min

    je souhaite que l’Iran et la
    je souhaite que l’Iran et la Turquie s’entendent pour libérer le Hidjaz de ses régimes alliés aux usa et à Israël et libérer l’Égypte du régime El sissi.




    0



    0
    LE REBELLE
    8 juin 2017 - 12 h 45 min

    Ça ne nous regarde pas.
    Ça ne nous regarde pas.




    0



    0
    T'ZAGATE
    8 juin 2017 - 12 h 09 min

    Tant que le pétrole est
    Tant que le pétrole est toujours dans une courbe de tendance baissière, il n’y a lieu de penser qu’il y aura une généralisation de la guerre au Moyen Orient ! En effet, si le pétrole continue sa baisse lente et sûre, cela signifie que les jeux politique et diplomatique n’ont pas beaucoup changé malgré « l’escalade » autour du Qatar. L’Arabie Saoudite continuera tranquillement à bombarder le peuple chiite du Yemen, les bombardements de la Syrie vont continuer allègrement, l’Iran continuera a subir des pressions politico-économiques et à être isolé diplomatiquement, etc… etc….
    Donc, continuons à dormir car il n’y a aucun danger de guerre généralisée au Moyen orient même si on sait que les sunnito-chiito-arabo-musulmans ont décidé une fois pour toute de ne jamais s’entendre entre eux… ad vitam æternam ..!




    0



    0
    Mello
    8 juin 2017 - 12 h 05 min

    Seuls les grands peuples font
    Seuls les grands peuples font des guerres pour se reapproprier leur autodetermination, ces peuples du golfe persique, abstrction faite de l’Iran, n’ ont pas cette culture propre aux Algeriens, vietnamiens et autres de l’Amerique latine . La nature identique de tous ces peuples arabiques, leur monarchie et leurs richesses representent des facteurs de frein a cette escalade tant redoutee.




    0



    0
      moula
      8 juin 2017 - 12 h 31 min

      je doute qu’on fait partie
      je doute qu’on fasse partie des peuples révolutionnaires…vous n’avez qu’à regarder par qui on est gouverné…




      0



      0
        Mello
        8 juin 2017 - 14 h 05 min

        Votre reponse merite
        Votre reponse merite precision, jadis nous etions un peuple revolutionnaire. Pour revenir au meme niveau de conscience que nos aines, il faudrait une reforme approfondie de l’ecole pour que le savoir soit au coeur de la formation. Mais comment voulez vous que l’ecole transmette le vrai savoir, lorsque la version officielle refuse de retablir la verite sur la mort de Abane Ramdane ?




        0



        0
    ABOU portan
    8 juin 2017 - 11 h 59 min

    ZIZANIE quand tu nous tiens .
    ZIZANIE quand tu nous tiens … les états unis d`Israël jouent et donnent l`impression que les choses s`accélèrent alors qu `en réalité tout est stratégiquement calculé; le phénomène de cause à effet est là. Sauf que celui qui crée la cause est le même qui bénéficie de l`effet. Comme il serait intéressant d`imaginer un seul instant que les états unis d`Israël et l`Iran avec la Russie soient d`accord pour se partager ces petits royaumes de bedouins et leurs richesses.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.