L’Algérie approvisionne l’émirat du Qatar sous embargo en denrées alimentaires

Usine de conditionnement de pomme de terre dans la wilaya d'El-Oued. New Press

Depuis le début de la crise du Golfe et le blocus terrestre, aérien et maritime imposé par un certain nombre d’Etats, sur ordre de l’Arabie Saoudite et des Emirats arabes unis, sur le Qatar, le petit émirat gazier multiplie les démarches pour desserrer l’étau autour de lui, notamment en matière d’approvisionnement en produits de première nécessité. Ainsi, les autorités algériennes ont reçu un télégramme urgent des autorités qataries par le biais du plus puissant négociant commercial pour les Etats du golfe Persique en produits agricoles, lui demandant d’approvisionner le Qatar en légumes, dont les premières opérations d’exportation par voie aérienne comprennent la pomme de terre, la tomate et l’oignon. C’est ce que rapporte la chaîne de télévision iranienne Al-Alam. La même source ajoute que les exportations algériennes compenseront celles provenant de la Jordanie et que le Qatar a décidé de suspendre en raison du soutien de ce pays à l’Arabie Saoudite et la réduction de sa représentation diplomatique à Doha.

La chaîne iranienne indique que les autorités qataries ont demandé à l’Algérie de lui fournir des légumes mûrs prêts à la consommation et à raison de dix tonnes par jour, notamment pour ce qui est de l’oignon. La même source rapporte que l’Algérie a expliqué qu’elle ne pouvait pas satisfaire la demande faite hors saison et que la première opération d’exportation ne serait lancée qu’après dix jours, ajoutant qu’une équipe de contrôleurs s’est déplacée en Algérie pour superviser le conditionnement des légumes et aurait exigé son amélioration afin de permettre l’élargissement de la liste des exportations.

Il est à noter que les exportations agricoles jordaniennes au Qatar avaient atteint au premier trimestre de cette année environ 27,5 millions de dinars, contre 21,9 millions de dinars à la même période l’an dernier, soit une augmentation de 25,5%.

Notons enfin que jusqu’au blocus décidé le 5 juin dernier, 80 à 90% des denrées alimentaires consommées par les Qataris provenaient d’Arabie Saoudite et des Emirats arabes unis. Le 11 juin dernier, l’Iran a ouvert le premier axe commercial alternatif avec le Qatar. La République islamique a fait parvenir au petit émirat cinq avions transportant plusieurs centaines de tonnes de denrées alimentaires. La Turquie a également affiché son soutien au Qatar et exporte désormais des volailles et des produits laitiers à destination de Doha.

L’Algérie et le Liban ont, quant à eux, exporté des fruits et des légumes.

Ramdane Yacine

Comment (48)

    Monferratus
    24 août 2017 - 17 h 36 min

    Les wahhabites s’attaquent au Qatar parce qu’ils veulent avoir le monopole du soutien et du financement du terrorisme. Ils ne veulent pas de partage, ils sont jaloux le terrorisme est à eux rien qu’a eux c’est leur enfant pas question d’associer d’autres ni à rendre des comptes à part au père géniteur les USA.




    0



    0
    m. OMAR
    17 juin 2017 - 15 h 54 min

    ARRETEZ l heuphorie ;comme
    ARRETEZ l heuphorie ;comme ecouler 10 tonnes de pomme de terre comme nourrir un quartier de baraki: demain leurs litiges regles il vont se retourne contre l algerie: c est des felons des ingrats;regardons vers les pays modernes serieusement :




    2



    0
    Anonymous
    17 juin 2017 - 12 h 54 min

    Qui ne se rappelle pas de ces
    Qui ne se rappelle pas de ces fameuses chaines pour la semoule le lait les huiles le café le sucre etc..des années 80 et 90 et bien mesdames et messieurs c’était pour ravitailler le grand frère libyien sous embargo alors qu’en Algérie les gens se réveillaient à 4h du matin pour espéreer un paquet de café en Libye les étalages étaient plein à craquer, au fond ce n’est pas grave dans la savane et la jungle les petits sont nourris par leur maman. Et l’histoire n’est qu’une perpétuelle répétition.




    1



    0
      Youssef
      17 juin 2017 - 16 h 33 min

      comment se fait-il qu’une
      comment se fait-il qu’une Algérie qui était le grenier de l’Europe n’arrive pas à s’auto satisfaire aujourd’hui. faire la chaine devant les magasins on sait faire mais travailler notre Terre ca non ,.




      2



      0
        Anonymous
        17 juin 2017 - 17 h 39 min

        c’est simple tant qu’il y a l
        c’est simple tant qu’il y a l’argent du pétrole il faut qu’il retourne dans les paradiis fiscaux.Nos hommes d’affaires (speudo investisseurs importateurs) ne travaillent que dans un sens.D’ailleurs plusieurs fois laes douaniers ont découvert des conteneurs de déchéts,de cailloux ntous les moyens sont bons de faire de la fraude fiscale.




        0



        0
    SAÏDA LE,VOLEUR
    17 juin 2017 - 7 h 34 min

    L’arroseur arrosé, les ces
    L’arroseur arrosé, les ces boîtes de sardines qui se bouffent entre eux, bien, ils nous menaçaient de détruire l’Algérie, ces faux musulmans les amis des sionistes, des Sarkozy, et amis du Satan de l’oncle sam , à chacun sa me… les Arabes du moyen Orient …., sans argent et le Blocus que les vaillants Yéménites subissent les voilà plein dans la m… celui qui sème le vent récolte la Tempête !!!
    L’ALGÉRIE Était la Mecque des Revolutionairs et une porte d’honneurs !!!Sj




    0



    0
    ahmedine
    16 juin 2017 - 22 h 40 min

    bravo pour le Qatar, il
    bravo pour le Qatar, il réussit à vendre l’image de Goliath contre David et ça lui réussit partout néanmoins l’Algérie doit aider la population à faire face à l’embargo décidé par le serviteur , non pas des lieux saints de l’islam mais de son idole Trump.
    Et si les qataris un jour se mettent de bon cœur et investissent largement chez nous ILS AURONT ALORS réussi à avoir des alliés sur qui ils peuvent compter dans les moments difficiles




    0



    0
    Benhabra brahim
    16 juin 2017 - 21 h 57 min

    Depuis une dizaine d annees
    Depuis une dizaine d annees ils raflaient toutes les truffes du sud et bien sure ils ne prenaient que les beaux calibres!!!………Aujourdh ui c est,el batata ou lbessal……………………………………..lebssal,c est tres bon pour les yeux.




    0



    0
    Amigo
    16 juin 2017 - 21 h 32 min

    Le quatar est riche Il peut s
    Le quatar est riche Il peut s aprovisioner en produits frais d Espagne ,de France ,de Grece ou d Italie etc… S Il a choisit l Algerie c est pour des raisons politiques . J approuve se rapprochement et j espere qu Il servira de rampe de lancement pour l exportation des produits frais Algeriens Dans tous les pays du Golfes . Ils sont riches et ce ne sont pas de mauvais payeurs . Producteurs Algeriens soyez a la hauteur et pas de complaisance .




    0



    0
    saha ftorcom
    16 juin 2017 - 20 h 50 min

    si l’information et juste, je
    si l’information et juste, je dis a nos dirigeants bravo d’aider un pays qui devrait être punie d’avoir comploter a fin de détruire notre pays. le conflit (si vraiment conflit il y a!!!) entre deux terroristes ne nous concerne pas, aux contraire il faut les laisser se bouffer entre eux car le mal de tout la région vient de la. si il faut aider dans cette région il faut aider les gens libre a se débarrassé de ses roitelettes installé par les US et les Anglais pour foutre la m… dans la région et protégé Israël. nos gouvernent aide tout ceux qui nous avait fait du mal, je pence a l’importation aveugle et non médiatiser de chez l’ancien colon, le braconnage sous escorte des chaik du golf… pour qui roule nos dirigent ?




    0



    0
    anti saoud
    16 juin 2017 - 20 h 32 min

    al saoud , la pégre du monde
    al saoud , la pégre du monde arabe . ils ont osé en plein mois sacré de couper les vivres pour un pays où il fait 40°




    0



    0
    Salim31
    16 juin 2017 - 20 h 21 min

    oui comme a dit ALGERIEN PUR
    oui comme a dit ALGERIEN PUR ok pour ramadhan fi sabil lah -mais apres il faut leur dire de voir ailleur -on va pas entree en crise avec l arsbie yahoudite pour quelques dollars d exportation surtout que ca vaut pas lz peine pour un pays terro comme le quatar




    0



    0
      Ithran
      17 juin 2017 - 1 h 03 min

      Moi je dirais tout en qui
      Moi je dirais tout en qui peut nous éloigné des bédouins del saoud il faut ils ont bcp de morts à leurs comptes c vrai qu’ils sont presque kif-kif mais le Qatar est une oasis pas dangereux que les wahabites il faut savoir prendre position car c’est politique le Qatar se rapproche de l’Iran un pays suite avec la Russie .et bédouins saoudiensur des états unis et l’Europe les occidentaux jouent aux échecs avec le sang des musulmans petit ce temps les peuples continue de regarder les séries américaines .et allez à la meque pour gonflés les banque saoudiennes et sioniste




      0



      0
        Salim31
        17 juin 2017 - 17 h 05 min

        Je me suis peut pas bien
        Je me suis peut pas bien explike les saoud et les quataris sont de gros riches qui ont pour jouets des gens des pays et un religion et lorsqu ils se chamailent entre eux ca veut pas dire k lls sont ennemis ils pourrait facilement se reconciler et se retourner contre ceu. Ki sesont meler de se ku les regarder pas -moi je voudrais bien voire ces aides ces compasssions et autres commentaire pour les pauvre du yemen mais cela est jne autre histoire




        0



        0
    leputois
    16 juin 2017 - 19 h 57 min

    Une sorte de renvoi d
    Une sorte de renvoi d’ascenseur on ne peut plus explicite. Un peu à la manière des autorisations de chasser l’outarde qui se voulaient compenser le fait d’être reçu par les pourvoyeurs de la vermine terroriste lors de l’obligation de l’exil pour cause de poursuites judiciaires. Aujourd’hui c’est au grand jour qu’on se propose aux aides, et comment…tout au compte bien fait pour nos gueules et on n’en a pas fini de voir encore d’autres couleurs.




    0



    0
    Gazouze
    16 juin 2017 - 19 h 23 min

    C’est du gros n’importe quoi!
    C’est du gros n’importe quoi!




    0



    0
    HANNIBAL
    16 juin 2017 - 19 h 13 min

    A méditer l’arme alimentaire
    A méditer l’arme alimentaire est pire que toutes les armes parce que la logique veut que pour faire la guerre il faut disposer de stock de denrées et avec le ventre vide on ne fait rien avec du sable a porté de vue quand ils auront plus de gaz ni pétrole ils seront obligés de traverser le désert a pied et qui voudra d’eux par leur actions pas moi en tout cas et alors avoir cette puissance du pognon a gogo et rien a bouffer montre la faiblesse de leur intelligence qui les met dans une situation de dépendance au lieu d’etre aussi guerrier
    avec les relations que la tahyoudie entretient avec le $ionistan qui qui a fait du desert du néguev un jardin d’Eden que ceci leur serve de leçon et leur donne a reffléchir mais avec des chameliers pareils c’est précher dans le désert !! Au fait bouffi VI est en train de faire une crise il ne doit plus approvisioner le qatar c’est la position assis entre 2 chaises
    et porte a faux vis a vis du club golfiste !!




    0



    0
    amel
    16 juin 2017 - 18 h 03 min

    D’autre part, il est vrai que
    D’autre part, il est vrai que si quelqu’un nourrit une méfiance à mon égart, je ne vais pas lui bouffer dans la main; et c’est peut-être la raison qui a amené le qatar a laisser les produits jordaniens loin de son appareil digestif.On ne sait jamais. Mais je trouve que ce conflit a assez duré sans que nous ne sachions de quoi il ressort. personnellement je croyais que le qatar et l’arabie saoudite faisaient copin-copin. Ces 5 dernières années ils incorporaient 3icha ow bendou, difficile de les imaginer séparés le temps d’une tasse de thé. Alors, allez savoire ce qui s’est passé. Un allié ne se jette pas comme un kleenex au moindre faux pas. À moins que le qatar n’aie eu des cachotteries à l’égard de ses « alliés » d’hier, auquel cas il n’hésitera pas a faire des bébés dans le dos de n’importe quel autre pays qui lui donnera la main.




    0



    0
    bobid
    16 juin 2017 - 18 h 01 min

    Imaginons le contraire, que
    Imaginons le contraire, que se passerait-il??




    0



    0
    Chaoui ou zien
    16 juin 2017 - 17 h 59 min

    L’Algerie n’est pas et ne
    L’Algerie n’est pas et ne doit pas etre concernee par cet embargo impose au Qatar. Je suis bien conscient du role qu’il a joue dans notre decennie noire et je n’ai jamais cache ma forte aversion pour ces pays la dans mes commentaires. Mais dans ce cas ci, il y va de l’interet de notre pays. En effet, si le Qatar paye un prix conforme aux prix internationaux (meme pas le prix fort comme le veulent certains) et en devises, alors pourquoi pas? Pourvu que ca continue. Ils nous forcent ainsi a etre plus delicat avec les merchandises destinees a l’export. C’est une bonne chose a apprendre ou plutot a re-apprendre car on etait fort dans ce domaine dans les annees 60 et peut etre meme 70. Meme si ces gens la nous tournent le dos une fois leurs problemes avec leurs vrais freres arabes regles, et je suis pres a parier la dessus, et bien maalich car ca fera toujours un tres bon apprentissage de courte duree pour nos exportateurs en herbe qui sont helas de vrais novices dans ce domaine. Si ca continue par contre, et encore une fois j’en doute, ca donnera beaucoup de travail a nos fellahs et la volonte de travailler la terre pourrait peut etre prendre une toute autre allure aux yeux de nos jeunes. Surtout ceux qui arpentent la cote a longueur de journee guettant la moindre occasion de laisser leur beau pays derriere. Nous qui vivons a l’etranger, on sait que la saveur de nos fruits et legumes est inegalable. S’ils sont bien conditiones et emballes, peut etre que meme les autres pays du golfe y prendront gout aussi. Qui sait?




    0



    0
    Kahina
    16 juin 2017 - 17 h 54 min

    Un grand échec pour l’Arabie

    Un grand échec pour l’Arabie Wahhabite à tous les niveaux.
    Avec un peu de recule, je me demande si Trump n’avait pas creusé une tombe aux Wahhabites tout en étant récompensé avec 380 Milliards de $.




    0



    0
    Jean_Boucane
    16 juin 2017 - 17 h 52 min

    Business is business… place
    Business is business… place à la réal politik! En plus, cela nous permet de gagner de l’argent! Il faut prendre tous les marchés possible car cela permettra à nos fellah de produire plus car ils vont vendre leur produit facilement! c’est un cercle vertueux! En plus quand tu gagnes des marchés, généralement tu y restes, il faut donc saisir toutes les opportunités car cela me fatiguait qu’on fasse de la diplomatie sans rien gagner en retour, la nouvelle guerre est économique!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.