L’historien Philippe Buc : «La violence est enracinée dans les idéaux du christianisme»

8 000 musulmans furent massacrés par les Serbes à Srebrenica en 1995. D. R.

Dans Guerre sainte, martyre et terreur(*), le médiéviste Philippe Buc développe l’idée, implicite dans le titre de son livre, que, sous des apparences politiques, l’origine de la violence qui frappe le monde se trouve dans une religion qui est non pas l’islam, comme on veut nous le faire croire, mais bel et bien le christianisme. C’est en cherchant à comprendre, écrit-il dans l’avant-propos, «la marche vers la deuxième guerre en Irak qui se profilait déjà» que Philippe Buc a commencé à écrire son livre en 2001-2002 (il y a une quinzaine d’années).

Philippe Buc répond à la question de savoir «en quoi, des traits spécifiques au christianisme occidental (transférés au fil du temps dans les cultures occidentales post-chrétiennes) pouvaient-ils expliquer la violence de masse en Occident» ? Il passe au crible de son analyse la mentalité guerrière aux Etats-Unis qui puise les justifications à la violence exercée à l’égard d’autres pays dans des concepts, en apparence nobles, comme la liberté, la démocratie ou la paix dans le monde. 

Philippe Buc révèle qu’au fond cette idéologie du bellicisme, qui est une constante aux Etats-Unis, prend son inspiration dans l’Ecriture sainte. Pour Buc, ce sont les valeurs chrétiennes de sacrifice, de pureté et de rédemption qui ont été perverties pour justifier, de tout temps, la violence, y compris dans la période contemporaine marquée par des guerres d’agression sous le couvert de la légitimité internationale donnée par les Nations unies.

Après avoir enseigné à Stanford, l’historien Philippe Buc est professeur à l’université de Vienne (Autriche). C’est un spécialiste reconnu de la chrétienté médiévale.

Houari A.

(*) Guerre sainte, martyre et terreurLes formes chrétiennes de la violence en Occident (Holy War, Martyrdom, and Terror. Christianity, Violence, and the West), de Philippe Buc, traduit de l’anglais par Jacques Dalarun, Gallimard, «Bibliothèque des Histoires».

Comment (22)

    Toto
    19 juin 2017 - 8 h 22 min

    Défendez aussi la ceinture de
    Défendez aussi la ceinture de chasteté !!!!!!!!!!!!!!!




    0



    0
    Kamel
    18 juin 2017 - 15 h 45 min

    Tous les hommes de la planète
    Tous les hommes de la planète trouvent des excuses pour le massacres de leurs semblables, aucune région n’est épargnée, comme dit le philosophe allemand, aucune espèce vivante sur terre n »égale l’être humain dans la cruauté à l’égard des ses semblables.
    Ce qui regrettable aujourd’hui, c’est que l’occident veut se refaire une virginité des barbaries qu’ils ont commises et commentent encore en se servant des quelques monstres que nous avons dans notre religion.
    Je dirais comme l’a dis une fois notre président nous concernant directement (nous les algériens) notre religion n’est ni mieux, ni moins bien que les autres religions.




    0



    0
    Zombretto
    18 juin 2017 - 10 h 28 min

    Il est ridicule de dire que
    Il est ridicule de dire que le christianisme, l’islam, le bouddhisme ou toute autre religion sont «la cause» de quoi que ce soit, de bien ou de mauvais. La religion n’a jamais rien causé, elle ne fait que justifier les actes des hommes. Les hommes agissent selon leurs intérêts matériels du moment et cherchent ensuite consciemment ou inconsciemment à trouver quelque chose dans leurs livres soit-disant «sacrés» des passages qui appuient leurs actions.
    Ces livres «sacrés» en eux-mêmes sont vides de tout sens car ils contiennent tout et son contraire. Ils ne disent que ce que le lecteur veut bien y trouver. Aujourd’hui les chrétiens ont propagé l’idée incroyable que la Bible est un livre plein d’amour alors qu’il ne contient presque rien d’autre que de la haine et de la violence. De même, le Coran contient les promesses et les ordres d’un seigneur de guerre à ses hommes pour instaurer la discipline et les encourager au combat.




    0



    0
      Anonymous
      18 juin 2017 - 13 h 03 min

      cela reste votre point de vue
      cela reste votre point de vue.




      0



      0
      elkhayam
      18 juin 2017 - 13 h 34 min

      Les guerres de religions ont
      Les guerres de religions ont fait plus de morts que toutes les autres guerres réunies depuis l’aube de l’humanité.




      0



      0
        Zombretto
        18 juin 2017 - 14 h 39 min

        @elkhayyam: Je comprends bien
        @elkhayyam: Je comprends bien ce que tu dis, évidemment…à la surface des choses. Mais en y regardant de plus près, les motivations religieuses ne sont que superficielles. Dans la conscience du combattant, il croit peut-être qu’il fait la guerre pour sa religion, mais dans son inconsceint et dans la pleine conscience de ceux qui le guident vers le combat, ce sont les intérêts matériels qui sont la vraie raison. Les français ont bien pris le pretexte qu’ils sont venus apporter la civilisation en Algérie en l’envahissant en 1830. La population générale a peut-être cru ces balivernes, mais le gouvernement français et la bourgeoisie qui ont organisé la conquête ne voyaient que de belles terres où la culture du vin serait extraordinaire et aussi un endroit où déverser des centaines de milliers d’individus désœuvrés qui risquaient de causer des ennuis en France, et aussi des débouchés et des matières premières en abondance, ceci entre autres avantages matériels.
        Les croisades n’avaient rien à voir avec la religion non plus, juste un pretexte. La preuve : sur leur chemin vers la “Terre Sainte” les croisés ont souvent pillé et dévasté toutes les villes et villages chrétiens en Europe avant d’arriver au Moyen Orient. Ils étaient après le butin, pas la gloire religieuse.




        0



        0
          elkhayam
          18 juin 2017 - 16 h 42 min

          Et les conquêtes , l’invasion
          Et les conquêtes , l’invasion et la destruction de civilisations millénaires ( mésopotamienne, sumérienne, perse , syriaque berbère etc…) par les hordes armées musulmane n’étaient -ils pas mue par le butin ? SOURATE 8
          AL-ANFAL (LE BUTIN)  »
          1. Ils t’interrogent au sujet du butin. Dis : « Le butin est à Allah et à Son messager [ …]
          41. Et sachez que, de tout butin que vous avez ramassé, le cinquième appartient à Allah, au messager, à ses proches parents [ … ]
          70. Ô Prophète, dis aux captifs ( femmes hommes et enfants ) qui sont entre vos mains : « Si Allah sait qu’il y a quelque bien dans vos coeurs, Il vous donnera mieux que ce qui vous a été pris et vous pardonnera. Allah est Pardonneur et Miséricordieux.




          0



          0
    ferial
    18 juin 2017 - 8 h 11 min

    La violence est inhérente à l
    La violence est inhérente à l’être humain et cette violence vous la retrouvez dans TOUS je dis bien bien tous les textes religieux quels qu’ils soient .




    0



    0
      leputois
      18 juin 2017 - 9 h 15 min

      La violence est le
      La violence est le comportement de l’être humain qui découle de sa nature. L’être humain ne serait nullement violent s’il arrive à assouvir tous ses désirs pacifiquement. Malheureusement ça ne serait point naturel et dès lors le front violent fera son apparition. La nature de l’homme étant dans l’égoïsme, l’expansionnisme, la domination de l’autre, l’enrichissement, la compétition, le désir de souveraineté totale… etc fait de lui un prédateur né et naturel. Dès lors la violence découle d’elle même et elle est inévitable.
      Cependant, l’évolution a fait qu’elle soit accompagnée de plusieurs autres comportements. La malice, la ruse, la traîtrise… sont autant de comportement qui vont dans le même sens que la violence ou du moins dans l’optique des mêmes buts. C’est ce qui s’est instauré dans les dernières décennies et même avant. Mais la violence reste toujours de mise, car la nature de l’homme n’a pas changé depuis toujours et ne changera pas.




      0



      0
    amel
    18 juin 2017 - 7 h 13 min

    Ce ne sont pas les religions
    Ce ne sont pas les religions qui sont violentes. Au début, la religion était apparue pour purifier l’être humain qui est un pécheur par nature et nécessité; se nourrir par exemple constitue en soi une transgression, sans parler du fait que l’être humain pourchasse d’autres créatures pour avoir s’approprier un endroit ou avoir la tranquilité et érase d’autres créatures en leur marchant dessus. Les gens pieux, qui ont la crainte de dieu y pensent et se sentent mal à l’aise. La religion est venue les libérer de ce malaise par des rites. La prière par exemple est sensée constituer un moyen de s’excuser auprés du créateur de cce qu’on a pu faire sans intention, poussés par l’obligation. Le reste fait partie de la dynmique humaine: lorsue certains ont abusé des gens religieux qui voulaient limiter leurs péchés par exemple enne rendant pas les coup, ceux qui donnaient des ccoups en ont profité. Certains versets du coran, mais aussi la bible, sont venus autoriser les gens à se défendre; certains y ont vu alors une autorisation de faire du mal. Phenomene humain toujours où l’excès ne pert ses limites que pour ouvrir 36 portes, inspirés peut-être par satan qui a juré de se venger, si vous croyez à cette version. Lorsque richard coeur de lion avait massacré 3000 femmes et enfants musulmans – sous prétexte que saladin ne voulait pas lui payer une rancon pour le lbérer – au nom du christianisme, en palestine, une partie de lui devait se douter au fond de lui qu’il profitait d’une autorisation légitime divine – se défendre en cas de danger – pour donner libre cours à ses instinct de criminel-né qui maquille ses actes impis en dévotion, selon l’adage « la fin justifie les moyens ».
    Mon avis: la religion est devenue butale aprés que des tyrans s’en sont saisi pour assouvir leur besoin puissance et lui donner une légitimité. C’est l’usage qu’en fait l’homme qui a perverti la religion. On est loin de salomon qui n’osa plus bouger lorsqu’il entendi une fourmi dire à une autre: dépêchez-bous sinon salomon va nous écraser! ».




    0



    0
    leputois
    18 juin 2017 - 7 h 03 min

    Monsieur Philippe Buc n’a pas
    Monsieur Philippe Buc n’a pas tout à fait tort. Sauf qu’il aurait fallu qu’il écrive que « la violence est enracinée dans les idéaux de la religion » et non pas du christianisme uniquement. On pourra aller même plus loin et dire que la religion ne sert que d’alibi et de couverture pour justifier les violences à des desseins inavoués et enracinés dans la nature et le comportement même de l’être humain. C’est dans ses gènes. La domination de l’autre, l’expansion du territoire, l’accaparement des richesses des autres, le besoin de se sentir fort et le maître des lieux et même du monde…etc sont autant de désirs cachés et inavoués de l’homme qui les masquent au travers de justificatifs et autres prétextes comme la religion. De toute les manières l’histoire de l’humanité le montre clairement lorsqu’on la parcoure attentivement depuis quelque deux millénaires. Aussi, ce n’est pas que le christianisme qui soit à l’origine des violences, le idéaux de l’homme sont ancrés même dans ses gènes, ils ne font surface que lorsque l’environnement s’y prête et la violence est déclenchée sous une autre couverture ou prétexte, la religion entre autres.




    0



    0
    Libertee
    18 juin 2017 - 6 h 37 min

    C’est les catholiques (église
    C’est les catholiques (église catholique romaine : jesuites) qui a été violente, et elle est loin mais alors très loin du vrai christianisme. Il suffit de lire le nouveau testament de la bible et voir que les catholiques sont hors champ et responsables de grandes violence dans l’histoire mais eux adorent la statue de Marie ce qui est déjà à la base interdit dans la bible. C’est bien de vérifier daborrd et de me pas porter des accusations gratuites. Les vrais chrétiens qui sont fidèles à la bible (nouveau testament) sont si rares ! Soyons honnêtes !




    0



    0
      Zombretto
      18 juin 2017 - 11 h 32 min

      @Libertee: Le Nouveau
      @Liberte: Le Nouveau Testament ne signifie rien du tout. Il est vide de sens et de toute direction. Tout ce qu’il dit dans un paragraphe est contredit dans un autre paragraphe. Si Jésus a existé – ce qui n’est pas sûr – c’était un seigneur de guerre comme des centaines avant lui. Les juifs le voyaient comme le Messie, celui que leur dieu devait envoyer sur terre pour instaurer le Royaume de Dieu, c’est à dire mettre les juifs sur le trône au dessus de tous les autres. Il était plein de haine pour tous ceux qui n’étaient pas juifs de sa secte particulière. Les fameux mots qu’on lui prête quand il a soi-disant dit qu’il faut aimer ses ennemis sont complétement faux. Dans le grec et le latin desquels ont été traduits ces propos, il y avait deux mots signifiant “ennemi”. Il y avait l’ennemi extérieur, étranger, comme les romains, et l’ennemi personnel, comme par exemple un cousin, un voisin ou même un frère avec lequel on a des problèmes, c’est à dire plutôt un adversaire personnel qu’un ennemi contre lequel on est en guerre de nation à nation. C’est ce genre d’ennemis que Jésus a dit d’aimer, c’est à dire les autres juifs, avec lesquels ses disciples avaient des problèmes, pas les vrais ennemis, car ces derniers il fallait les haïr et les détruire. De toutes façons je ne crois même pas que Jésus ait dit ces mots, car il n’a probablement jamais existé.




      0



      0
    Anonymous
    18 juin 2017 - 5 h 45 min

    Pour s’accaparer de l’Afrique
    Pour s’accaparer de l’Afrique du nord pas moins de 300 000 morts parmi les numides ont été « sacrifiés », dernierement seulement en Algerie 200 000 morts pour asseoir la charia chere aux régimes de la oumma. Mais il faut faire abstraction de la réalité pour que le songe puisse se faire absolut. Le comble est que vous passez pour laics!!!




    0



    0
      Anonymous
      18 juin 2017 - 6 h 41 min

      Etre laïc ou séculier, c’est
      Etre laïc ou séculier, c’est espérons-le ne pas prendre une partie de la vérité et en lâcher une autre partie. Le livre, l’ayant lu, est la genèse de la violence dans une aire géographique. Cela ne veut pas dire que l’Islam n’en est pas exempt. Au contraire. Toutes les religions ont porté de la violence. Même votre remarque, pour sa démarche qui juge sans saisir le sujet principal, celui de la violence humaine. Oui la violence est inhérente à l’être humain. Oui l’islam n’a pas ete une croisière de paix, oui l’islamisme a tué. En quoi cela vous dérangé que ce journal s’ouvre à cette question sur le versant du comparatisme sur différentes régions du monde, et sur différentes religions du monde. Vous êtes violent car vous ne voyez que votre point de vue en excluant tout autre et surtout, le plus grave, en refusant de voir la chose sur son plan général. Calmez vos ardeurs, nous sommes une humanité d’assassins et de victimes et dans cette faute, toute le monde a au moins un gramme de responsabilité. Cette ouverture d’esprit dans ces colonnes est au contraire une très bonne chose. Personne ne trouve tout ce qu’il cherche mais tout le monde peut y parler. L’autre question c’est qu’on ne doit pas chercher à avoir raison, mais chercher à ouvrir notre esprit aux vérités humaines. Si vous souhaitiez ne pas y lire une pensée qui vous agace, le plus simple est de ne pas venir. Y Personne n’a raison, mais tout le monde a une chose à apporter, pour penser ensemble. Calmez-vous et porter des lunettes et non un seul verre.




      0



      0
    Damoclès
    17 juin 2017 - 21 h 50 min

    Qui a détruit les
    Qui a détruit les civilisations anciennes des Incas, des Azèques, des Mayas en Amérique Latine? Ce sont les Chrétiens au nom de la supériorité de la race blanche et de Jésus Christ. Qui s’est approprié les terres des Indiens d’Amérique du Nord? Ce sont encore les Chrétiens. Qui a réduit en esclavage les Africains? Ce sont toujours les Chrétiens. Qui déclenche des conflits mondiaux contre les musulmans, les juifs (holocauste), les asiatiques (Hiroshima et Nagasaki)? Ce sont eux, toujours eux. Ironiquement, ce sont eux qui font la leçon de droits humains et de démocratie? Les mêmes hypocrites qui utilisent ce que Voltaire a appelé « la plus affreuse des superstitions » pour régenter le monde. Jésus doit se retourner dans sa tombe chaque fois qu’ils invoquent son nom pour justifier leur barbarie. Ce sont des hérétiques!




    0



    0
      el milia kvayl
      17 juin 2017 - 23 h 44 min

      Certes un certain
      Certes un certain christianisme a fait beaucoup de tort à l humanité mais n oubliez jamais qu’il y avait bien souvent entre les Chrétiens et les Musulmans les semeurs de désordre du peuple élu.
      Notre propre experience Algérienne de la colonisation a été certes la tentation par une frange extrémiste du christianisme(moins des dogmatiques que de zélés politiques et militaires français plus de culture chrétienne que de foi chrétienne) , de reprendre pied en Afrique du Nord mais surtout une formidable entreprise d’affranchissement des populations juives.
      Ces derniers ont parfaitement employé le Cheval de Troie chrétien pour atteindre un objectif dont nous savons tous désormais qu’il était d employer la force militaire qu’ils n avaient pas.
      Cela ne déresponsabilise pas pour autant certains chrétiens des abominables crimes qu’ils ont commis et commettent encore mais l avenir passera par une alliance ,tôt ou tard avec ceux-ci afin de débarrasser un fois pour toute l humanité des fléaux qu’une tierce partie engendre…..
      J appelle les lecteurs /lectrices d AP à ne pas tomber dans le piège qui consisterait à amalgamer ce qui relève de la foi chrétienne et des pratiques de personnes se proclamant (ou usurpant)du christianisme….




      0



      0
    Anonymous
    17 juin 2017 - 20 h 55 min

    pour comprendre cela il
    pour comprendre cela il suffit de lire la bible , le livre qui appel à l’extermination de tous les peuples de la terre , la bible est le bouquin le plus affreux le plus sanguinaire jamais écrit , il fut rédigé de à partir du 4e siècle avant JC .
    un film en donne une petite idée AGORA




    0



    0
      Mouslim
      17 juin 2017 - 22 h 43 min

      Ces textes ne sont pas dans
      Ces textes ne sont pas dans la bible mais dans le Coran , religion de paix et de tolérance : petit échantillon :

      sourate 9 v29 : « Combattez ceux qui ne croient pas en Allah, qui ne considèrent pas comme illicite ce qu’Allah et son prophète ont déclaré illicite (…) jusqu’à ce qu’ils paient, humiliés et de leurs propres mains le tribut. »

      sourate 2 v216 : « Le combat vous est prescrit et pourtant vous l’avez en aversion. Peut-être avez-vous de l’aversion pour ce qui est un bien et de l’attirance pour ce qui est un mal. Allah sait et vous ne savez pas »

      sourate 9 v5 : « lorsque les mois sacrés seront expirés, tuez les infidèles partout où vous les trouverez. (…) »

      sourate 8 v17 : « Vous ne les avez pas tué (vos ennemis). C’est Allah qui les a tués. Lorsque tu portes un coup, ce n’est pas toi qui le porte mais Allah qui éprouve ainsi les croyants par une belle épreuve »

      sourate 47 v35 : « Ne faiblissez pas et ne demandes pas la paix quand vous êtes les plus forts et qu’Allah est avec vous ! (…) »

      – Concernant l’incitation à la torture (oui, dans un texte religieux de référence !) :
      sourate 5 verset 33 : « la récompense de ceux qui font la guerre à Allah (…) c’est qu’ils soient tués ou crucifiés, ou que soient coupés leurs mains ou leurs pieds (…) »

      – Concernant la provocation à la discrimination et à la haine des non-musulmans (athées ou membres des autres confessions) :
      sourate 9 verset 28 : « les infidèles ne sont que souillure »
      sourate 9 verset 30 : (les juifs et les chrétiens) « Qu’Allah les maudissent(…) »
      (Remarque : dans l’Islam, maudire quelqu’un ou l’accuser d’être impur sont ce qu’on peut porter de pire comme attaque verbale .
      Les juifs sont décrits comme des êtres injustes, des pervers sans foi ni loi (sourate 2 verset 89/95, sourate 2 verset 79/85, sourate 2 verset 73/79, sourate 5 verset 41)
      La sourate 4 est un torrent de colère et de haine contre les juifs (versets 154, 155, 156, 157) tandis que la sourate 62 verset 5 les compare à des ânes..




      0



      0
      Anonymous
      18 juin 2017 - 9 h 43 min

      Mais n’oublie pas que la
      Mais n’oublie pas que la bible est falsifiée. Elle comporte 1500 falsifications selon les chercheurs qui avaient fait des comparaisons entre la bible la plus ancienne trouvée en Egypte et celles actuelles. En plus des interprétations personnelles des uns et des autres, d’ou la violence prônée par certains fanatiques religieux chrétiens ou musulmans.




      0



      0
        Mouslim
        18 juin 2017 - 13 h 30 min

        Le Coran aussi n’a pas
        Le Coran aussi n’a pas échappé à la manipulation et la falsification des hommes : Le premier assemblage des textes du Coran fut accompli à l’époque d’Abou Bakr . Celui ci demanda à Zaied Ibn Thabet. de rassembler le Coran, et celui-ci fut rassemblé en sept lettres ou sept récitations différentes.
        Le Coran fut conservé sous la responsabilité d’Abou Bakar jusqu’à ce qu’il meure, puis d’Omar après lui, jusqu’à ce qu’il soit assassiné, puis d’Hafsa, la fille d’Omar, et c’était le texte de référence auquel se reportait Othman Ibn Affan.
        * Après la mort d’Hafsa, Marawan Ibn Al-Hakam ,.gouverneur de Médine, fit saisir ce Coran, qui était la référence originale du Coran, tel que le récitait Mohammed.
        Ce Coran fut détruit et mutilé par. Marawan Ibn Al-Hakam qui le fit totalement disparaître.
        Ces événements historiques sont mentionnés dans les références suivantes :
        — Sahih Al-Bokhary, le chapitre de la conquête, converse number 4000
        – Les preuves de la prophétie Al-Bayhaqy, part 3, page 277
        – La perfection dans les sciences du Qoran par Al-Syouty, part 1, page 60
        -Les Corans par Al-Sajistany

        Ce qui était le premier assemblage du Coran en un seul livre fut détruit, mutilé et complètement anéanti par Marawan Ibn Al-Hakam
        * L’assemblage de textes le plus important dans l’histoire fut réalisé par Uthman Ibn Affan, car Uthman considérait que les Musulmans se disputaient à cause des contradictions concernant les 7 récitations différentes du Coran. Il ordonna donc de rassembler de nouveau les feuillets du Coran dans l’année 25 A.H.
        Ainsi les 7 récitations du Coran ont été collectées, et elles se réfèrent au Coran original d’Abou Bakar, préservé par Hafsa avant sa destruction par Marawan Ibn Al-Hakam.
        Uthman ayant trouvé qu’il y avait 7 corans différents et que le peuple était divisé à cause de cette multitude de Corans fit donc brûler 6 des 7 Corans et en préserva seulement un.
        Comment a-t-il pu faire cela, c’est une conduite étrange, et le résultat en est très grave.
        Le Coran d’Uthman était dénué de signes et d’ornementations.
        – Al-Sajistany. a mentionné que des copies de cette version du Coran, appelée « Coran de l’Imam », avaient été envoyées à toutes les capitales islamiques.
        Assemblage des feuillets du Coran à l’époque Omeyade
        – Comme l’arabe alphabétique n’avait pas de voyelles à l’époque des Omeyades, ceux-ci firent un Coran modifié, doté d’ornementations, pour éviter les fautes de récitation, ce qui renouvela et transforma le Coran.
        – – L’Encyclopédie arabe simplifiée mentionnait que : « Alors qu’il y avait pas mal de fautes dans la récitation du Coran, ils nommèrent Nasser Ibn Asem pour le rectifier durant l’époque de Al-Hajaj Ibn Yousef Al-Thaqafy .dans les années 660-714 G.
        – Ce Coran de Al-Hajaj Ibn Yousef Al-Thaqafy. relevait de nombreuses expressions peu familières, qui correspondaient à l’origine poétique du texte ; alors un nouveau Coran émergea contenant des signes et des ornementations aménagées.
        .- Al-Sajistany. a mentionné que Al-Hajaj Ibn Yousef Al-Thaqafy a transformé 11 passages à partir du Coran de Uthman.
        Comment se fait-il que le Coran présente d’énormes transformations et variations d’une époque à l’autre, alors qu’il était mentionné qu’il était fixé sur des tablettes préservées
        avant le commencement des temps ?
        Comment a-t-il été détruit ? Comment a-t-il été falsifié ?




        0



        0
    benchikh
    17 juin 2017 - 20 h 09 min

     » لَتَجِدَنَّ أَشَدَّ
     » لَتَجِدَنَّ أَشَدَّ النَّاسِ عَدَاوَةً لِّلَّذِينَ آمَنُواْ الْيَهُودَ وَالَّذِينَ أَشْرَكُواْ وَلَتَجِدَنَّ أَقْرَبَهُمْ مَّوَدَّةً لِّلَّذِينَ آمَنُواْ الَّذِينَ قَالُواْ إِنَّا نَصَارَى ذَلِكَ بِأَنَّ مِنْهُمْ قِسِّيسِينَ وَرُهْبَانًا وَأَنَّهُمْ لاَ يَسْتَكْبِرُونَ »صدق الله العظيم سورة المائدة 82
    Tu constateras sûrement que ceux qui nourrissent la haine la plus violente contre les musulmans sont les juifs et les païens, et que ceux qui sont les plus disposés à sympathiser avec les musulmans sont les hommes qui disent : «Nous sommes des chrétiens.» Cela tient à ce que ces derniers ont parmi eux des prêtres et des moines et à ce qu’ils ne font pas montre d’orgueil.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.