Le despote Ferhat Mehenni appelle au lynchage de ses opposants en Kabylie

Ferhat Mehenni, MAK, Kabylie
Ferhat Mehenni dévoile son vrai visage de despote. D. R.

Le chef du mouvement séparatiste MAK, Ferhat Mehenni, se comporte de plus en plus comme un véritable despote envers ses partisans. Il ne tolère plus aucune voix discordante, ni aucune concurrence qui puisse troubler le pouvoir personnel qu’il exerce sur son organisation depuis sa création en 2003. Pour ce faire, il ne s’encombre d’aucun scrupule pour jeter l’opprobre sur ses rivaux potentiels.

Sa cible depuis quelques jours est l’ex-président la structure du MAK en Kabylie, Bouaziz Aït Chebib. Après l’avoir forcé à démissionner en novembre 2016, il l’accuse aujourd’hui ouvertement d’avoir livré, ce mardi, un «militant», présenté comme «représentant diplomatique du MAK en Afrique du Sud», à la police dans la région de Makouda, wilaya de Tizi Ouzou.

Pour Aït Chebib, cette accusation «constitue un appel public au lynchage, à une déferlante de haine», affirme-t-il dans une déclaration parue sur le site Tamurt, porte-voix des autonomistes, ayant pris leurs distances avec la ligne actuelle du MAK. «Face à cet appel au meurtre, je tiens pour responsable Ferhat Mehenni de toute atteinte qui pourrait survenir sur ma personne ou sur des militants», met en garde cet activiste qui continue ainsi à faire les frais de son opposition à la fascisation de son mouvement.

Grisé par le succès des manifestations organisées ces deux dernières années par ses partisans en Kabylie, à l’occasion de la commémoration du printemps berbère, le gourou du mouvement, Ferhat Mehenni, ne cesse de monter les enchères, en appelant ses fidèles à radicaliser leur action et à créer une police populaire dans les villes et villages de Kabylie pour y organiser la vie sociale en lieu et place des autorités. Dernière saillie en date, l’ex-chanteur de la troupe Imazighen Imula envisage d’appeler, au nom de son mouvement, à des grèves générales, en prévenant qu’il usera de la force pour faire respecter le mot d’ordre par l’ensemble des citoyens de Kabylie. «Ceux qui refuseront de s’y soumettre assumeront les conséquences de leur choix», a-t-il menacé dans un message vidéo diffusé sur l’organe du MAK, Siwel.

Cela dit, pour certains observateurs avertis de la scène politique, cette nouvelle agitation des dirigeants de l’organisation séparatiste trahit un malaise «existentiel» qui la mène de fracture en fracture et qui finira par isoler complètement ses porte-voix de leur environnement naturel.

R. Mahmoudi

Comment (68)

    IHAWHAW
    30 juin 2017 - 11 h 17 min

    Il faut enlever cette face de rat de la vue des algériens. Rien qu’à voir sa sale tronche….cela donne des nausées.

    Droits humains
    30 juin 2017 - 11 h 03 min

    Le chansonnier ferhat, dit « tahya birziden » n’e sait plus où donner de la tête, avec son demi neurone. D’ailleurs, s’il avait la moindre idée, on le saurait. Il croit avoir inventer l’eau chaude en proposant une ségrégation ethnique et raciste des algériens, en reprenant les vieilles ficelles colonialistes. Son problème, c’est qu’il n’est plus utile , ni pour la monarchie marocaine, ni pour le colonialisme français. Il a encore un pied avec le régime de l’apartheid de Tel Aviv, jusqu’à quand ???
    Un clown qui ne fait même pas rire.

    3
    1
    Abdelrahmane
    30 juin 2017 - 8 h 40 min

    @ mlaoua 29 juin 2017 -18:20. Tous les savants et lettrés musulmans que tu as cité portent des noms arabes, ont servi et ont écrit dans la langue Arabe (et pas leurs dialectes vernaculaires locaux), ont accompli leurs œuvres (qui ont fait leur renommée) dans le cadre, sous le chapiteau et grâce à la magnanimité, l’ouverture et la tolérance et dans le creuset de la civilisation ARABE MUSULMANE, et surtout, surtout sous le règne de califes et de dynasties arabes, en Andalousie, à Damas et à Bagdad. ibn batouta lui-même écrit dans ses chroniques qu’au sud-est asiatique, à java et sumatra (indonésie actuelle), il se faisait passer pour un Arabe pour se faire inviter et s’introduire dans les familles et milieux huppés locaux, tellement que les arabes étaient aimés, adulés et bien considérés. ces savants arabophones que tu as cité sont donc ARABES (ne vous en déplaise) du fait même de leurs œuvres et leur arabophonie pendant des générations (avant et après leur vie). ils sont aussi arabes que zidane, qui a donné les prénoms de enzo, luca et théo à ses enfants est français

    muhand
    29 juin 2017 - 18 h 39 min

    Je constate que Ferhat dérange et fait perdre le sommeil à l’équipe de ce journal en ligne. A chaque fois que Ferhat est cité il est vilipendé descendu en règle comme si tout le reste est placide. Alors que les vrais ennemis du pays sont au pouvoir et font la nique au peuple depuis plus d’un demi siècle, ce journal ne souffle mot sur eux. Même si je n’approuve pas la démarche de L’ANAVAD parce que pour moi l’algerie toute entière est mienne et pas aux arabo-bathistes, j’essaie de comprendre la démarche de ce mouvement. Et puis comment répondre à ceux qui veulent effacer l’identité millénaire d’un peuple autochtone ? Des ânes tentent d’effacer l’histoire d’un peuple, de tuer un parler, que devons nous faire, voilà la question. Comme avant la glorieuse guerre pour l’indépendance du pays, il eut d’un côté ceux qui voulaient prendre les armes contre le colonisateur et de l’autre ceux qui pensaient que seule la négociation pouvait aboutir, la suite nous la connaissons, les moudjahidines ont eu raison ils sont morts, les autres, opposants, ont trahi, ils ont été avec la France, ils sont devenus des goummiers, ils ont pris le pouvoir par la force en 1962 , ils y sont encore. Ferhat est un fils de chahid, le pouvoir voyou d’Alger a assassiné son fils, il est interdit d’entrée dans son pays. Un peu de retenu donc et si on ‘n’est pas d’accord avec les idées des autres, on ferme sa gueule pour ne pas dire des inepties.

    mhd bouira
    29 juin 2017 - 18 h 36 min

    Tiens ton language dans ton bordel à ciel ouvert bouffeur de cadavre.
    Tu t,es cru dans tes boxons de casabordel tfou ya kelb!
    Les grottes c’est dans ton foutoir appelé maroQ pov type va!

      Abdelrahmane
      29 juin 2017 - 19 h 33 min

      @ le barbare mhd de bouirdela, voilà ton naturel qui revient au galop, c’est le seul domaine où vous excellez, où vous êtes dans votre élément: l’insulte, la vulgarité, la grossièreté, la diffamation, la violence verbale, l’immoralité. tu dois être à l’aise maintenant pauvre bâtard résidu de vandales, je vais t’ignorer des cet instant pauvre montagnard troglodyte. tfffouuuh 3lyk ya nejs.

      1
      1
    Mlaoua
    29 juin 2017 - 18 h 20 min

    je vais vous citer quelques noms des savants berbères: – Abass ibn Fernas néven Espagne en 810 : mathematicien, physicien, chimiste… -ibn Adjroum El -Sahadji: né en 1273 mort en 1323(dont Ibn Khaldoun avait parlé.Il est grammairien en langue arabe brillant. -Ibn Batouta né 1304 mort 1377: historien,grand voyageur, ayant exercé la profession de juge. -Ibn benaa el Marakchy(1256- 1321) ‘dont le nom d’origine Abou mohamed ben Ahmed ben athmane: mathématicien, savant en médecine et en astronomie. -Abou-shab El-Adjdabi de Tripoli : un grammairien célèbre en langue arabe de la tribu Louata. -Ibn-Rochd : un grand intellectuel très connu(commentateur d’Aristot) né en Espagne(126-1198) philosophe très connu, juge et Astrophysicien. -Abou Sken amar chamakhi(1200?-1279) de LIBYE. -Yahya ZOUAOUI: de la petite Kabylie(grammairien célèbre en langue arabe). -Ibn Mendour – el IFRIQUI: Auteur du grand dictionnaire en arabe que les arabes et les musulmans avaient connu. -Mohamed ben Ahmed Akensous: Écrivain et historien né au Maroc en 1796. -Abou-EL-KACEM EL-ziani : historien, écrivain prolifique. -Ibn-El BAITAR: médecin, botaniste né en Espagne en 1197 mort 1248. Ibn-Makhlouf Essaldjamassi : Astrophysicien et mathématicien, Marocain d’origine né en 841 de l’hégire et mort en 910 de l’hégire. Je m’arrête là et dire à ceux qui nient ou sous-estiment l’apport des berbères à la science et à la langue arabe que ce sont ces berbères qui ont tout fait en Afrique du nord dans le domaine des sciences ou de la littérature.Et que les Bédouins(les bnou-hillal et bnou Soleim) n’avaient rien apporté,si ce n’est la violence à l’exception de quelques rares à l’exemple d’Ibn-Khaldoun(si l’on suppose qu’il est arabe et qu’il n’est pas un berbère arabisé.
    répondre

    Karamazov
    29 juin 2017 - 17 h 24 min

    Que de haine! que de haine!que de haine! pour si peu!

    Dr Knock
    29 juin 2017 - 17 h 21 min

    Allons, voyons! Un despote? Ferhat? Attendez qu’il est sa république apr-s on verra ya sidi!

    1
    1
    Anonyme
    29 juin 2017 - 16 h 17 min

    Voilà ce que dit Ibn Khaldoun concernant tes ancêtre kharabe lis bien, tu apprendras à être moins arrogant.

    http://www.amazighworld.org/history/modernhistory/articles/arabes_ibn_khaldun.php

    mhd bouira
    29 juin 2017 - 15 h 49 min

    Ça ne te dérange pas d,être une miette plus poli s.t.p?

      y en a marre
      29 juin 2017 - 17 h 50 min

      Mhd Bouira

      ET DEPUIS QUAND VOUS, VOUS ETES POLIS?

        mhd bouira
        29 juin 2017 - 18 h 32 min

        Je suis poli envers mes compatriotes mais très malpoli envers les mokokoss du makhzen ni + ni –

    mhd bouira
    29 juin 2017 - 15 h 46 min

    Tien tien tien un ambassadeur maintenant?
    Et ou en est donc son projet mort né de monnaie et billets mak?
    Moi qui suis de la région kabyle à laquelle j,en suis fière mais algérien avant tout!!
    Je n,en ai pas encore vu la couleur?

    Chaoui ou Zien
    29 juin 2017 - 13 h 37 min

    Tant que nous demeurons complexes envers nos vrais racines, tant que nous continuerons a tourner le dos a ce qui fait nos specificites, et a ignorer meme les lois basiques de la genetique qui, elle,s sont claires et nullement ambivalentes, on continuera a voir des Ferhat defiler dans l’histoire de notre pays. Les Ferhat, ce sont nous qui les creons.

      jughurta
      29 juin 2017 - 16 h 06 min

      C’ est étonnant de voir un chaouï lucide et non vicieusement perfide concernant ce sujet. Bravo mon frère, tu as vu juste.

        y en a marre
        30 juin 2017 - 13 h 17 min

        Djat ala guelbek
        Nous connaissons nos vraies racines qui sont arabo musulmanes, c’est à vous de chercher vos racines

    yanis1
    29 juin 2017 - 12 h 52 min

    à mon avis ferhat véhicule un projet politique qui est tout à fait fondé et accepté par la majorité des kabyles. l’indépendance de la kabylie viendra avec ferhat ou avec un autre; il faut savoir que la kabylie est colonisée par ce systéme arabo-islamique, la kabylie a souffert et souffre encore: la prison, la repression,les tortures,la haine,la mort, etc. Je suis l’un de ceux qui ont été condamnés en 1976 pour avoir écrit sur un mur « LIBERTE »…

      y en a marre
      30 juin 2017 - 1 h 37 min

      bon debarras

    Banderas
    29 juin 2017 - 11 h 10 min

    Que dire…Le terme Kabyle est large, nous même on nous appelé les « Kabyles Imazighenes  » peut-être bien avant que la Kabylie ne s’appelle Lakvayele, qui plus est à des centaines de kilometres de Djurjura et de la Soummam , cela des siecles bien avant…Que dire encore, l’histoire de l’Algérie est un métissage de peuples tel que vandales, pheniciens, byzantins, berbères, africains grecs, arabes, vikings, turcs, espagnols, corses,. ..etc la liste est non exhaustive. ..Voilà, çà à pris des siècles, ensuite la pmupart des Algériens dans leur majorité sont des musulmans sunnites, de rite malekite, c’est aussi un peuple ouvert et hospitalier. Les langues parlées sont l’Arabe , le Tamazight, le Français par ordre préférentiel. La superficie du territoire algérien avoisine presque 2,4 millions de km2 soit 35% plus grand que la province du Québec au Canada. 75% du territoire algérien est surtout désertique mais riche en hydrocarbures et minerais. Donc tout cela pour dire à Ferhat Mehenni que l’Algérie et riche et diversifiée et semble déterminée a rester debout avec ses enfants et ne se laissera pas intimider par des farceurs comme lui.

      jughurta
      29 juin 2017 - 16 h 02 min

      N’ abuses pas sur ce métissage inexistant et farfelue, lit un peu plus l’ histoire. Ces arguments consistent Tous à enlever et déligitimer notre Nationalismo-patriotique.

    Benhabra brahim
    29 juin 2017 - 5 h 19 min

    Pourquoi le colonialisme,entre 1830 et 1954 n a jamais commis de genocide en kabylie(el kabayels..les tribus),contrairement aux autres regions du pays????…Et quand il y eu celui de 45(setif..guelma..kherrata)…en 49 certains zaama nationalistes avaient souleve un probleme de « berberisme???….F.Mehenni va plus loin,Il est habite par un certain Herzl(sionisme).Pour lui la kabylie est une terre promise,…….et bien sure il a reussi a en faire des adeptes.Alors qu ils aillent pleurnicher et mettre des bout de papier dans les trous du mur des lamentations………….Ca nous permettra d envoyer nos enfants en « colonie de vacance »‘.

      jughurta
      29 juin 2017 - 16 h 39 min

      J’ en ai vu des ignorant mais des commes toi jamais. Est si Algérien de s’ avancer sur des choses que l’ on ne maitrise pas tout en étant sur de ce que l’ acance sans en avoir connaissance tout simplement sortir par subjectivité directrice. L’ impulsivité émotionnel est souvent facteur d’ humiliations. Aucun génocide en Kabylie tu dis et des Kabyles ??? C’ est la région qui a subit le plus de perte de 1830 à 1963 cavalieri. Les 15 milles Kabyles de djurdjura qui attendaient de pieds ferme les français à sidi ferudj en 1830, lalla fadhma N’soumer en 1848, soulèvement des abdeljebbar, Arezki lvachir ( 1893), cheikh Aheddad, cheikh el Mokrani ( 1871-1872), massacre de kherrata, setif etc etc. Tu es psychologiquement atteint, tu es commandé par une haine qui floute le factuel ou .., bref je ne sais de quel ordre tu relèves mais la Kabylie est la région qui donner les plus grands hommes et c’ est elle qui a était à la tête et fer de lance de tout les combats en Algérie. L’ ignominie est de dire des choses fausses simplement par haine, complexé de nos faits historiques guerriers et par jalousie. Je te répond pour que cesse ton auto humiliations car en toute vérité,nous sommes au dessus de ça.

        y en a marre
        30 juin 2017 - 13 h 06 min

        en somme c’est vous qui aviez libéré le pays?

      Otto
      1 juillet 2017 - 14 h 51 min

      Que d’inepties dans ton commentaire petit, à lire tes débilités chroniques, juste après le big bang il y eu la kabylie. Pauvre petit, On t’a tellement bourré le mou que tu as finis par croire le conte de mille et une sottises.
      L’histoire, la vraie nous apprend que les kabyles se sont toujours réfugiés dans les montagnes pour ne pas payer l’impôt des Romains et plus tard des turcs, Ibn Khaldoun parle des zouwawas (kabyles) Comme étant une peuplade primitive sans réelles structurations. On constate aujourd’hui encore que ces vieilles pratiques sont d’actualité puisque les wilayas kabyles sont celles où il y a le plus de fraude fiscale, on continue de brûler les centres d’impôts pour que règne l’anarchie là-bas.
      L’histoire, la vraie, nous apprend que l’Emir Abdelkader est le père de la nation algérienne, celui qui a pensé et créé les fondements de la république algérienne aujourd’hui.
      L’histoire, la vraie, nous apprend que le berceau de la révolution algérienne sont les Aures, en effet, le 1 novembre 1954 c’est dans les Aures que la révolution algérienne a déclenché la guerre.
      L’histoire, la vraie, retiendra que le premier condamné à mort, RADJEL FHAL, c’est Ahmed ZABANA l’oranais.
      Enfin, si l’on doit revenir des siècles en arrière, l’histoire, la vraie, retiendra que JUBA, MASSINISSA, KAHINA sont tous des chaouis, en effet, ils sont tous originaires du contantinois et de le région de Batna.
      Donc petit, un peu d’humilité et surtout beaucoup de modestie, la kabylie c’est 3% du territoire national, les kabyles c’est 6% de la population nationale, votre contribution à l’histoire de l’Algérie est proportionnelle à votre nombre, et encore, je suis très large.

    TAKFARINAS
    29 juin 2017 - 0 h 04 min

    S’il vous plait chers compatriotes de toutes les régions de notre beau pays ,arrêtez d’écouter ce félon qui est téléguidé depuis TEL AVIV et Le QUAI DES ORSAY. Cette haine qu’il veut répandre entre algériens finira par l’emporter .il finira comme ont fini les gens qui comme lui ont semé la haine et la discorde ,depuis la nuit des temps.Quant à l’ALGERIE elle restera unie et il peut braire autant qu’il veut cela ne changera rien. Quant à l’utilisation de la force par ses sbires surtout qu’ils ne s’y aventurent pas ,(…) .Que cela soit écrit et consigné chez lui et ses adeptes. Débat oui ,mais utilisation de la force Non.

    Otto
    28 juin 2017 - 21 h 37 min

    Ferhat le mhenni n’arrête pas avec ses clowneries. Avant on avait saïd samedi le pitre, usé et abusé par le mossad et très vite remplacé par mhenni le zouave, lui est carrément israélien vu son amour pour les tueurs d’enfants de Gaza.
    Dans les 2 cas, des pantins dont les ficelles sont tirés à…tel aviv. Pour être des traîtres, il faut avoir plus d’intelligence et de talent, ce sont des faire valoir tout au plus, les exécutants d’un scénario perdu d’avance, des loosers has been.
    Pour ceux et celles qui veulent dénoncer les voleurs de l’Algérie depuis 1962 à nos jours, merci de manifester votre désaccord avec ces gens en public pour marquer votre différence avec les 40 millions d’algériens qui, manifestement, s’accomodent très bien de leurs voleurs en costumes cravates depuis 1962, puisque le système à corrompu tout le monde. S’il y a une chose qui s’est democratisée en Algérie c’est bien la corruption. Donc chapeau bas pour les machiavéliques d’el mouradia qui ont conduit le troupeau là où ils voulaient, du coup, mange et tais toi, un peu comme saïd samedi qui a acquis un bien immobilier à el biar malhonnêtement (toufik l’a aidé pour les papiers) et qui le loue aujourd’hui à une boîte étrangère pour 12 000 euros/mois, c’est pour ça qu’on l’entend plus ouvrir sa boîte à camembert. Tout homme à un prix m’avait dit un jour un obscur consultant des cabinets noirs. Ils finiront bien par le corrompre lui aussi l’agent du mossad kabyle. On tue plus aujourd’hui, pourquoi faire ? On te glisse des liasses dans la poche et c’est suffisant pour te tuer politiquement.

    LeTurc
    28 juin 2017 - 15 h 49 min

    Que Dieu aie pitié de leur âme.

    Anonyme
    28 juin 2017 - 14 h 27 min

    arrêter de critiquer l’homme , lui il a ses idées , ses principes , son combat et sa volonté de changer les choses a sa manière bien-sur, maintenant celui qui n’est pas dans la même ligne qu’il trouve une issue ou une alternative pour sortir cette région du gouffre. le système dans lequel nous vivons maintenant n’a jamais été bénéfique ni pour le pays ni pour la région kabyle. Décentraliser, mettre des état indépendant avec des lois et une législation conforme aux caractéristiques de chaque région ,(histoire, économie, langue, traditions, richesses….) arrêter de faire le soutien a chaque fois: une wilaya travaille et 10 dorment!!! En ce qui concerne les projets de développement, Béjaia est la lanterne rouge.
    Maintenant par rapport a FERHAT MEHENI JE SUIS PAS FAN, Y A DES CENTAINE COMME LUI AU PAYS QUI A LEUR TOUR ont ESSAYE D’ EMPÊCHÉ ou de freiner une région ou une autre en Algérie de se développer et d’aller de l’avant

      y en a marre
      28 juin 2017 - 14 h 45 min

      Prenez votre gourou et faites en votre rais et fichez nous la paix

      abdou dz
      28 juin 2017 - 21 h 29 min

      l’Algérie éternelle est une terre Amazigh et dire que la Kabylie est distincte des autres régions d’Algérie est une imposture
      Votre gourou peut continuer à brailler et appeler à la haine il finira dans les oubliettes de l’histoire et ce n’est surement pas ses sponsors de telaviv ou de rabat qui vont me modifier cette réalité
      Vive l’Algérie éternelle

    y en a marre
    28 juin 2017 - 14 h 01 min

    je pense qu’il faut en finir une fois pour toute avec cette kabylie, leur donner leur lopin de terre, l’Algérie s’en portera à merveille
    Y en a marre de leur chantage et de leur haine envers nous les arabes qui représentons la majorité du pays

      Anonyme
      28 juin 2017 - 16 h 15 min

      Tu dégages de ce site espèce d’infiltré mokoko qui se prend pour un algérien pour foutre son nez sale dans un débat algéro algérien. Mêle toi de ce qui se passe chez toi au Maroc. Sache qu’une seule parcelle de la Kabylie numide algérienne ne se détachera de son territoire l’Algérie. Tu pues à plein nez le mekzénistes fauteur de m… . Pour ta gouverne, il n’y a pas d’arabe en Algérie il y a un seul peuple amazighe dont une partie parle un dialecte « arabophone » dérivé de l’amazighité.

        Slimane
        28 juin 2017 - 19 h 16 min

        Le monde est en plein effervescence ce (…) meheni jamais ! il ne sera em’henni tout simplement il sera écrasé comme un cafard dans une des poubelles la ou ils pourront l’avoir personne ne pourra l’aider il a pété plus que son cul (celui) qui complote avec les sionistes ✡️ ???? adorateurs du diable ???? contre son
        pays natal le jour j ils vont le ramasser avec des cuillères ???? ainsi que sa garde ???? prétoriene ils n’auront même pas le temps de voir la chose arrivée

        jughurta
        29 juin 2017 - 16 h 57 min

        Ne sois pas vulgaire, Anonymous t’ as excellement bien répondu, sauf qu’ il a fait une erreur en disant que l’ arabophone est un dérivé de l’ Amazigh. Ineptie, puisque l’ Amazigh n’ est pas arabe ni de souche ni autre. La derja est de souche arabe à la base avec quelque langues incrustées, français, berbère etc.

      Anti 2 session
      28 juin 2017 - 16 h 24 min

      Vous êtes arabes effectivement, et l’Algérie n’est pas arabe. même si vous êtes la majorité, prenez vos clics et vos clac et quittez ce pays et allez chez vos compatriotes arabes, surtout n’oubliez pas de préter allégeance au roi d’Arabie et au térroriste el Qardhaoui. Si vous hésitez , on vous aidera c’est sur: Ca sera le départ ou le cercueil,,, aucune autre alternative. Allez oust, du balai

        Passager
        28 juin 2017 - 17 h 27 min

        personne ne doit quitter l’Algerie pour faire plaisir à la partie arabophone ou kabylophone du pays , soyons sérieux , même si une grande partie des Algériens a des origines lointaines de l’Arabie , pourquoi devraient ils quitter le pays pour faire plaisir à des Anti 2 session ou autres , vraiment c’est trop bas , les américains qui n’ont constitué leurs Etat que depuis quelques siecles grace aux migrants de tout bord n’ont jamais demandé à quiconque de quitter le pays car d’origine etrangere , et nos Kabylos tel que ce Anti machin truc nous demande de quitter le pays …mon cher j’y suis j’y reste , tu peux toujours rester kabyle et fier de l’être …personne ne t’en voudras …tu peux réclamer ce que tu veux , (…)et laisse le reste de l’Algérie tranquille

          Anonyme
          28 juin 2017 - 19 h 26 min

          Il n’y a pas d’arabe en Algérie il y a un seul peuple amazighe qui constitue l’écrasante majorité de ce peuple. Quant aux supposées origines lointaines arabes, parle pour toi prend ta famille et tes clics et dégage en Arabie l’Algérie appartient à son peuple authentique majoritaire amazighe, les extremes minorités, si il y en a, doivent s’intégrer à la majorité écrasante amazighe ou dégager en Arabie féodale primitive, elles n’imposeront pas leur supposées origines arabes à la majorité amazighe Les tests d’ADN du peuple algérien mettent à terre tous vos mensonges sur la prétendue arabité de l’Algérie. L’Algérie est amazighe et le restera à l’éternité.

          Anonyme
          28 juin 2017 - 19 h 57 min

          Tu dégages de ce site espèce de pourri mekhzénien qui se mêle d’un débat algéro algérien pour y semer discorde et haine entre les algériens qui forment qu’un seul peuple : AMAZIGHE.

          SIDI-ZEKRI
          29 juin 2017 - 1 h 16 min

          Y En A Marre arrêtez de dire n’importe quoi car si vous êtes arabe comme vous le dites personne ne peut vous contre-dire, mais l’Algérie elle, est Algérienne et Amazigh que ça vous plaise ou pas. Si vous êtes vraiment instruit allez revoir vos cours de géographie et d’histoire et vous comprendrez où se trouve l’Arabie. L’Afrique du nord a été Arabisée par l’islam et mon cher ami la nuance est très grande et la différence est énorme.

        Farid1
        28 juin 2017 - 22 h 34 min

        Et les Amazighs d’où sont-ls venus?

          y en a marre
          28 juin 2017 - 23 h 37 min

          @Anonyme
          28 juin 2017 – 19 h 57 min

          c’est toi le mekhnez, l’Algérie est arabo musulmane et va écraser ta cervelle aux murs des lamentations avec ton gourou Mhenni le traitre à la solde de sion

        GHILAS
        29 juin 2017 - 14 h 46 min

        Arabes par-ci kabyles par là , arrétez svp nous sommes tous algériens et fiers de l’étre , et si on continue sur cette pente dangereuse on va vers le mur c’est-à-dire la perte de notre beau pays au profit des sionistes et de leurs satellites marocains entre autres qui n’attendent que l’occasion pour nous précipiter dans un vide sans fond. un homme averti en vaut deux , soyons vigilents mes frères.

    Jean_Boucane
    28 juin 2017 - 13 h 15 min

    En faites c’est un dictateur en puissance ce monsieur…

      Namara
      28 juin 2017 - 14 h 58 min

      L’article porte sur un félon au service à des forces étrangères ennemies de l’Algérie; il ne représente pas la Kabylie ni les Kabyles. En plus petit ignare, toute l’Algérie est Amazigh; Kabyle, Chaoui, Sanhadja, Chenoui, Zénète etc. Il n’y a pas d’arabes en Algérie; et ne catalogues pas ces Algériens qui ne parlent pas Tamazight comme arabes, sinon tu agis exactement comme le félon makake

      y en a marre
      28 juin 2017 - 16 h 55 min

      l’Algérie est arabo musulmane ya bouhayouf que tu le veuilles ou non, on est des arabes Algériens, on n’a rien à voir avec l’arabie yahoudite
      C’est à toi de dégager de ce pays et vous trouver un lopin de terre avec votre gourou Mhenni
      On sait tout de vos desseins machiavéliques

        y en a marre
        28 juin 2017 - 17 h 00 min

        ça ne passe pas vos balivernes on est arabes et majoritaires et dez maahoum

          Tilili
          29 juin 2017 - 1 h 20 min

          Faites un test génétique ancestral, vous pourriez être très surpris.
          Et vous trouver des ancêtres berbères mais aussi arabes, européens et subsahariens en des proportions diverses, comme tout le monde en Algérie.

          y en a marre
          30 juin 2017 - 10 h 46 min

          Tilili
          29 juin 2017 – 1 h 20 min

          ha ha ha je n’ai pas besoin de tests genetiques, je connais tres bien mes racines, c’est à vous de faire des tests genetiques pour savoir d’où vous êtes issus

    Algerino
    28 juin 2017 - 13 h 08 min

    Une bonne nouvelle pour la fin physique du Mak séparatistes. Les Kabyles ALGERIENS n ont jamais été aussi loin de ses idées mortiferes pour la nation Algérienne. Il faut le traquer comme un loup et le pendre sur la place publique ce bâtard à la solde des ennemis de l Algérie.

    BabEIOuedAchouhadas
    28 juin 2017 - 13 h 02 min

    La triplette Ali Belhadj, Abbés Madani et Ferhat Mehenni ont fait autant de mal à l’Algérie et son peuple que l’ensemble des pouvoirs corrompus et illégitimes qui se sont succédés à la tête du pays du Million et demi de Martyrs depuis un certain 5 juillet 1962, jour où on est sorti dans la rue pour dire  »sebaa sinine barakate » ( sept ans ça suffit).

    Mokrane
    28 juin 2017 - 12 h 49 min

    Ce voyou de M’henni est dans une posture visant à détourner notre attention sur le calvaire du peuple Amazigh frère du Rif qui fait face à la barbarie de son ami et néanmoins protecteur le Roitelet M6 à l’effet de pérenniser la domination et l’humiliation du peuple Rifain par cette féodale prédatrice famille allaouite venue de l’Arabie Yahoudite pour l’asservir et l’appauvrir.

    HANNIBAL
    28 juin 2017 - 11 h 52 min

    Le fait d’envoyer un ambassadeur au pays des singes,faut arreter les grimaces pas étonant que le mouvement makak implose son leader voit rouge avec l’alcool accumulé et le bateau est ivre la fin est proche se qui ramène qu’un despote
    ne peut se faire prévaloir d’etre démocrate et bonjour les moutons de Panurge !

    lahdi
    28 juin 2017 - 11 h 27 min

    Bien que j’oeuvre, avec la santé morale, pour la libération de l’Algérie adamantine des griffes d’un système d’un autre âge qui obère tout développement, d’un Etat fort, d’une république solide que j’affectionne particulièrement, mon patriotisme me pousse, aussi, à lutter contre tout ce qui n’est pas légitime et qui est contraire à l’édification d’une nation apaisée dans toute sa diversisté.

    Je dois dire que la politique gouvernementale, plus particulièrement, sur les ennemis de la patrie, constitue un échec lamentable.

    Ainsi face aux « Erostrates des temps modernes », il faut rétablir, sans état âme, la politique du bâton qui consiste à frapper les ennemis de la patrie là où ils se terrent.

    Pour défendre l’Algérie des loups, on doit rendre effective la citation de Mocharrafoddin saadi – poète Persan – : « Frapper la tête du serpent avec la main de votre ennemi, et il en résultera nécessairement un bien pour vous ; car s’il est vainqueur, le serpent sera tué, et s’il est vaincu, vous aurez un ennemi de moins ».

    fraternellement lhadi
    ([email protected])

    anonyme
    28 juin 2017 - 11 h 16 min

    basta chez AP,les publications deviennent de la routine j’ai remarqué que les sujets qui reviennent le plus concernent le Mak, le Maroc et Israel;parlez nous un peu des gens qui on ruiné et ruine encore notre pays en allant investir en dehors de l’Algérie informez nous des pseudo’algériens qui placent, l’argent volé, dans les paradis fiscaux.Dites nous un peu comment les enfants de dirigeants,à peine agés de vingt ans ont acquit leur forune.

    Anwa-wiggi
    28 juin 2017 - 10 h 56 min

    Azul fellawen, ce blog ne comprend décidemment rien à la personnalité Kabyle. (…)

    saoudi
    28 juin 2017 - 10 h 55 min

    vous n avez pas l air de porter dans votre cœur et votre journal Ferhat Mhenni.
    Vous ne ratez aucune occasion de tirer à boulets rouges sur cet Homme hors du commun. Mais passons… Nous aurions aimé que vous fassiez preuve d un minimum de déontologie journalistique . A défaut d un respect pour ces hommes qui font l Histoire.

      y en a marre
      30 juin 2017 - 13 h 14 min

      MORT DE RIRE Quand à dire: « Un nomme hors du commun », « hommes qui font l’histoire »
      Un traitre et gourou à la solde de Sion voilà ton maitre
      hilarant vraiment

    elhadj
    28 juin 2017 - 10 h 16 min

    celui qui appelle les citoyens a la discorde , a la destruction du pays est pour nous autres algériens de tout bord ,est un criminel qui devra être neutralise . l Algérie est une et indivisible et l ensemble des citoyens doivent s unir fermement pour dénoncer ces idées séparatistes. c est un harki ;neutron perturbateur ;a la solde des sionistes qui ne mérite que mépris et bastonnade

    Zombretto
    28 juin 2017 - 9 h 59 min

    Les non-kabyles ne comprennent pas une chose, c’est que bien que la vaste majorité ne soit pas intéressée par les idées de Ferhat Mehenni, les kabyles en général ne le voient pas comme un traître ou un ennemi. Il propose une idée parmi d’autres. Si on n’est pas d’accord, on n’est pas d’accord, c’est tout, mais pour des raisons pragmatiques, pas émotionnelles. Je ne connais pas de kabyles non-arabisés qui soient pleins d’amour pour le gouvernement arabo-islamique de l’Algérie. Personnellement, je n’ai aucune sympathie pour Mehenni, ni comme individu, ni comme politicien, mais je m’assiérais volontiers avec lui et discuterais cordialement de ses idées. Je ne le verrais jamais comme un ennemi, juste comme quelqu’un qui se trompe de solution au problème. Mon ennemi, c’est celui qui le considère automatiquement comme un ennemi juste parce qu’il ose parler de sécession, car il n’y a qu’un pas de là à croire qu’il n’est perçu comme ennemi que parce qu’il est kabyle. Ça ressemble à un déversement de haine ethnique plutôt qu’à une critique politique.
    Quand les non-kabyles l’appellent un traître et un ennemi, ils lui rendent service dans son entreprise.

      Passager
      29 juin 2017 - 21 h 44 min

      une intervention pleine de modération à saluer , mais que dire des kabylos qui demandent dans ce site aux non kabyles de quitter l’algerie pour aller en Arabie …là c’est encore plus dangereux que l’idée d’independance et d’autonomie , chasser les non kabyles d’Algerie ..;donnez nous votre opinion sur ces propos..Allez !je prends mes bagages et je quitte mon pays pour faire plaisir aux montagnards de tizi…revez toujours !!

    Abdelrahmane
    28 juin 2017 - 9 h 57 min

    « représentant diplomatique du mak en afrique du sud (?!), 7a7a7a7a7aa ! est ce qu’il a été accrédité ? a-t-il présenté ses lettres de créances au gouvernement sud-africain ?! 7a7a7a, le ridicule finira par te tuer, mehenni, tu en fais trop.

      Namara
      28 juin 2017 - 12 h 10 min

      Bien dit quoi que le zombretto fait tourner la tête.

      Droit de réponse
      30 juin 2017 - 17 h 31 min

      Ta haine raciste envers une partie du peuple algérien : les kabyles numides algériens devrait faire l’objet d’une plainte pour incitation haineuse et raciale envers une partie du peuple algérien, toi la … race mokoko qui s’infiltre sur ce site pour distiller la haine entre les algériens. Tu dégages de ce site toi la … race de mekhzénien haineux.

    mess belba
    28 juin 2017 - 8 h 36 min

    pourtant ça devait rejouir AP, lui qui jubile du moindre malheur des kabyles.
    le monde à l’envers, l’ echelles des valeurs inversée.
    les algeriens d’apres 1962 qui n’y vivent que pour sa rapine s’attribuent le patriotisme et le nationalisme alors Ferhat dont la famille et les biens sont sacrifiés et continue de le faire pour ce bled de malheur, se voie traiter de traitre de renegat…
    que la crise petroliere et l’internet reveillent les consciences pour distinquer le vrai de l’ivraieet des comptes demandés même pour les generations d’apres.

    Moskosdz
    28 juin 2017 - 7 h 02 min

    Aucune différence entre Abassi Madani et Ferhat Mehenni.

      zaatar
      28 juin 2017 - 8 h 15 min

      Oh que si, l’un boit du petit lait et l’autre de la bière. Ce qui ne change rien aux apparences physiologiques et comportementales de chacun d’entre les deux;

    Djoe Dalton
    28 juin 2017 - 6 h 48 min

    Rien de nouveau sous le soleil du grand canyon.

    Avec les westerns spaghetti (de Sergio Leone), il y a la musique d’Ennio Moriconne
    qui donne un effet à vous couper le souffle.
    Rien de tout ça ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.