Interview – Philippe Buc : «Le milieu protestant fondamentaliste est l’ennemi des Arabes»

L’historien médiéviste Philippe Buc corrige dans cette interview la vision étriquée qu’ont certaines gens de l’islam. «Avant la création de l’Etat d’Israël, il valait mieux être juif sous domination musulmane que sous domination chrétienne», rappelle-t-il. L’auteur de Guerre sainte, martyre et terreur. Les formes chrétiennes de la violence en Occident (Paris, éditions Gallimard, 2017) explique, d’ailleurs, qu’aux Etats-Unis, «les plus grands ennemis en politique étrangère du monde arabe, ce n’est pas le lobby juif, mais les protestants fondamentalistes».

Commentaires

    Anwa wiggi
    16 juillet 2017 - 12 h 54 min

    Azul fellawen,
    Vous pouvez falsifier l’histoire et la servir à vos ouailles.
    Le mufti de Jérusalem était un chef Nazi à la tête d’une forte brigade composée essentiellement de Bosniaques.
    Israël n’existait pas pourtant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.