Flambée de violence à El-Qods : l’ONU met en garde

El-Qods, Israël
L’esplanade de la mosquée El-Qods prise d’assaut par des soldats israéliens. D. R.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a mis en garde ce vendredi contre une flambée de violence entre Israéliens et Palestiniens après l’attaque israélienne survenue dans le complexe de la mosquée Al-Aqsa à El-Qods-Est occupée. «Tout le monde doit agir de manière responsable pour éviter une escalade», a-t-il martelé. «Le caractère sacré des sites religieux doit être respecté comme des lieux pour la réflexion, pas pour la violence», a-t-il déclaré.

L’esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l’islam, a été fermée par les forces d’occupation israéliennes après cet incident, annulant les prières du vendredi. A noter que le mufti d’El-Qods occupée, Mohammed Hussein, a été interpellé ce vendredi par la police d’occupation israélienne. Il se trouvait, au moment de son arrestation avec d’autres Palestiniens, près de la porte des Lions, dans la vieille ville, pour dénoncer la fermeture de l’esplanade des Mosquées par les soldats d’occupation israélienne. Un peu plus tôt, un Palestinien de 18 ans a été tué par les soldats israéliens dans un camp de réfugiés en Cisjordanie occupée, a indiqué le ministère palestinien de la Santé.

De son côté, le président palestinien, Mahmoud Abbas, a condamné l’attaque israélienne survenue dans le complexe de la mosquée Al-Aqsa. Abbas a déclaré qu’il s’opposait aux «violences commises par qui que ce soit, en particulier dans les lieux religieux», a rapporté l’agence de presse palestinienne Wafa.

Il a également demandé au Premier ministre israélien de lever les restrictions visant la mosquée Al-Aqsa en la rouvrant aux fidèles, avertissant des conséquences éventuelles de telles mesures ou de toute modification du statut religieux et historique de la ville.

La Présidence palestinienne a fait savoir qu’elle était en train de discuter avec la Jordanie pour obtenir la levée des restrictions israéliennes visant la mosquée Al-Aqsa.

R. I.

Comment (5)

    A3zrine
    15 juillet 2017 - 7 h 53 min

    Il est où khadem el haramei ? il est en principe le garant des lieux saint de l’islam.
    Quand il faut déstabiliser la Libye, l’Irak, la Syrie, Yémen, il répond présent, mais pour défendre el Qods on constate qu’il est au registre des absents, malheureusement, cette situation se répète assez souvent et ce depuis 1948. Et malgré ces événements les musulmans n’ont encore rien compris, ils continuent comme même de verser leur bas de laine pour effectuer le pèlerinage chez ces rois maudits.
    Si vous pensez que vous êtes des croyants naïfs, cette naïveté que j’appelle moi ignorance, ne vous épargnera pas la Djeheen (jahanem). Une terre sacrée se fait souiller et des millions de pèlerins qui passent juste à côté faisant semblant de ne rien voir ni savoir. Gardez votre argent pour vous et vos enfants au lieu de la remettre à un roi pourri lui et sa smala.




    0



    0
      y en a marre
      15 juillet 2017 - 15 h 40 min

      @A3zrine
      Tres bien dit
      ouach men oumra sahbi




      0



      0
    y en a marre
    15 juillet 2017 - 7 h 35 min

    les Palestiniens doivent reprendre la lutte armée contre cette entité criminelle




    0



    0
      bird
      15 juillet 2017 - 13 h 44 min

      La suite est écrite d’avance ,réplique d’Israël ,bombardements ,2000 morts ,destructions dans l’indifférence générale ,la Palestine n’intéresse personne .




      0



      0
      BA3zrine
      15 juillet 2017 - 18 h 16 min

      Ils vont à la omra, passant par el qods avant d’atterrir à jeddah et n’ont pas une pensée à el qods, ya Kho, ce coin houwa et nassou on a connu et vu que LAKHYANA, la traîtrise, et mazalna ntabou3 fi fik erassa. Ça veut dire hna ma naswawch.




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.